Catégorie

Articles Populaires

1 Lamblia
Test du foie
2 Lamblia
Calculs biliaires - Causes, symptômes et traitement
3 L'hépatose
La structure du foie
Principal // L'hépatose

Sténose du foie ou stéatose: symptômes et traitement


La stéatose survient en violation des processus métaboliques dans le foie, plus précisément dans ses cellules. Beaucoup de gens confondent appeler cette maladie sténose du foie, bien qu'une telle maladie n'existe pas.

La principale manifestation clinique de la stéatose est l’accumulation de graisse dans les cellules du foie, c’est-à-dire dans les hépatocytes. La stéatose est de deux types: focale et étendue (diffuse). Le plus souvent, la maladie survient chez les hommes âgés.

En fonction du niveau d'infiltration, le niveau de développement de la pathologie elle-même est déterminé. Premièrement, l'accumulation de graisse se produit dans la cellule elle-même, poussant le noyau. Lorsque la quantité de graisse augmente de manière significative, les cellules commencent à éclater, ce qui provoque une accumulation de graisse à l'extérieur, entraînant la formation de kystes.

L'obésité hépatique peut être de deux types: les petites et les grandes gouttelettes. Le plus souvent, les gouttelettes de graisse ne nuisent pas aux cellules. Dans des cas exceptionnels, un processus inflammatoire similaire à celui de l'hépatite alcoolique peut se produire, sauf si la maladie est à l'origine de la maladie. Développement possible d'une condition précédant l'apparition d'une cirrhose du foie, une stéatohépatite. Le résultat de ces processus inflammatoires est la formation de kystes graisseux entre les cellules, car, en raison d'une trop grande quantité de graisse, les hépatocytes commencent à éclater. La structure du foie dans ce cas commence à être violée.

Il convient de noter que la maladie survient chez les enfants, même si elle est rare. Le plus souvent, ils sont affectés par des personnes de plus de 45 ans. La stéatose féminine, en règle générale, n'a pas de cause alcoolique, contrairement au masculin, quand il est trop fréquent que l'utilisation de boissons contenant de l'alcool conduise à la maladie. La stéatose est possible en tant que pathologie indépendante et en tant que symptôme d'autres maladies, telles que le diabète.

Causes de la stéatose du foie

Aujourd’hui, il n’ya que deux causes de stéatose du foie, dont l’une est une violation des processus métaboliques, à savoir les lipides et les glucides, et la seconde est la consommation excessive d’alcool.

Récemment, les médecins ont principalement fixé une stéatose, non associée à l'alcool. La cause de la maladie dans ce cas est que trop de graisse pénètre dans le corps. Dans certains cas, la cause de la maladie devient une prédisposition génétique, lorsque des membres de la famille souffrent de diabète, d'obésité ou de stéatose.

Il existe de nombreux cas de la variété médicale de la maladie, quand une personne prend certains médicaments pendant assez longtemps. Ceux-ci comprennent les antibiotiques tétracyclines, les médicaments à base de corticostéroïdes et les médicaments cytotoxiques.

Symptômes de la maladie

La stéatose fait référence aux maladies qui se développent suffisamment longtemps, c'est-à-dire le plus souvent sous une forme chronique. Parfois, les symptômes de la maladie sont complètement absents et la stéatose est découverte par hasard au cours de l'examen. Les symptômes les plus courants qui apparaissent sur la stéatose sont les nausées et la faiblesse, une sensation de pression et une lourdeur dans l'hypochondre du côté droit, une hypertrophie du foie et des douleurs aiguës.

Depuis que le patient a une immunité réduite, il est susceptible d’être infecté par divers rhumes et maladies infectieuses. Dans certains cas, la stéatose entraîne la stagnation de la bile, puis des démangeaisons et un jaunissement de la peau, des nausées avec vomissements, c'est-à-dire celles caractéristiques de la cholestase, s'ajoutent aux symptômes susmentionnés.

Le développement de la maladie et ses complications

Le développement de la maladie commence à un moment où trop de graisse pénètre dans les hépatocytes. Le processus commence par des cellules individuelles, puis elles sont fusionnées (obésité locale), à ​​la fin, il y a obésité diffuse, c'est-à-dire que le tissu hépatique entier est impliqué dans le processus.

La graisse commence à s'accumuler jusqu'à ce que les cellules éclatent sous une pression excessive. Le résultat sera la formation d'un kyste gras. Il convient de noter qu’à ce stade, une personne peut ne présenter absolument aucun signe de la maladie.

Le kyste qui en résulte commence progressivement à toucher les tissus environnants, ce qui entraîne sa compaction et la renaissance en fibreux. Ce stade est généralement considéré comme le premier stade de la cirrhose.

La maladie passe dans son développement en 3 étapes:

  1. L'obésité est normale. Dans ce cas, l'accumulation de graisse se produit dans les hépatocytes eux-mêmes.
  2. Obésité associée à des cellules de nécrobiose. A ce stade, la formation de kystes commence.
  3. Stade pré-cirrhose. L'apparition de tissu fibreux autour des kystes, ce qui entraîne une perturbation de la structure du foie.

Diagnostic et traitement

En ce qui concerne les diagnostics, il s’agit d’un processus plutôt compliqué. Le fait est que les tests ne montrent souvent pas la présence dans l'organisme de modifications ou de processus inflammatoires existants dans les organes. Un médecin ne peut effectuer un diagnostic préliminaire qu’en fonction des symptômes présents au moment du traitement. Un diagnostic précis est possible après une biopsie et une tomographie.

On ne peut parler de stéatose chez une personne que lorsque des gouttes de graisse et des zones présentant l’apparence de tissu conjonctif sont détectées.

Si, toutefois, le diagnostic de stéatose hépatique est établi, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement. Dans ce cas, il s'agit principalement d'éliminer la cause devenue une condition préalable à la dystrophie, puis de normaliser le métabolisme. En cas d'exacerbation de la maladie, un traitement en hospitalisation est prescrit avec repos au lit, régime alimentaire et traitement médicamenteux. Dès que les manifestations aiguës de la maladie s'atténuent, le patient est renvoyé chez lui pour un traitement ambulatoire.

Comme la cause principale de la maladie est une quantité excessive de graisse dans les cellules, le régime alimentaire joue le rôle principal dans le traitement. Il est nécessaire de limiter l'utilisation d'aliments contenant de grandes quantités de graisse. La préférence est préférable de donner dans ce cas, le lait-légume. Parallèlement à cela, il est nécessaire de normaliser la consommation d'aliments protéiques. Il y a un besoin en petites portions, mais plus souvent que d'habitude. Cela aidera à réduire le fardeau sur le foie. En plus des indications relatives à l'alimentation, le patient doit limiter son stress physique et psychologique. Si la maladie n’est pas dans la phase aiguë, il est recommandé d’éduquer l’éducation physique, ce qui contribue à la normalisation des processus métaboliques.

En ce qui concerne le traitement médicamenteux, le patient reçoit d’abord des médicaments lyotropes. Leur rôle principal est le fractionnement des graisses. En outre, on prescrit au patient une physiothérapie, à savoir une thérapie à l'ozone et une chambre de pression. Si le traitement a été commencé à temps et que toutes les prescriptions ont été suivies, le résultat devrait être positif et il peut être observé assez rapidement. Cependant, si la stéatose est passée au stade 3, la formation de tissu fibreux est considérée comme irréversible. Mais si les facteurs dommageables ont été supprimés et que toutes les prescriptions en matière de traitement ont été respectées, il est possible d'arrêter les modifications du foie et de développer une cirrhose.

Quelle devrait être la nourriture avec la stéatose

Avec la défaite des cellules du foie chez l’homme, on observe le plus souvent une perturbation de l’appétit. Par conséquent, la nourriture de ces patients devrait être, d’une part, savoureuse et, d’autre part, facilement digestible. Si le diagnostic est confirmé, il est nécessaire d’éliminer complètement l’alcool de l’alimentation. Les produits suivants sont également interdits: les oignons avec légumineuses, les produits frits, marinés et diverses viandes fumées, tous les assaisonnements épicés, tous les produits qui comprennent le cacao, le jus de tomates et les noix. Il est nécessaire d'exclure l'utilisation des gâteaux et des pâtisseries à la crème, car ils contiennent une grande quantité de graisse.

Les produits qui, au contraire, devraient être inclus dans votre alimentation: poisson bouilli et poisson compoté, produits laitiers, fruits et légumes, produits à base de farine, à l'exception des confiseries, sucreries telles que miel, marmelade, confiture et guimauve.

Traitement de la sténose du foie

L'article est informatif. La consultation est nécessaire.

Quelle est la sténose du foie

Pour traiter avec succès une sténose, vous devez respecter un certain nombre de conditions spécifiques. Par exemple, on prescrit à un patient un régime alimentaire limitant la consommation d'aliments gras. Il comprend des aliments riches en protéines. Beaucoup sont intéressés par ce qu'est la sténose du foie. La sténose ou l'hépatose graisseuse du foie est un type courant d'hépatose. La maladie s'accompagne d'une accumulation de graisse dans les cellules du corps. Infiltration graisseuse pathologique du foie - réaction du corps aux effets des toxines (notamment de l'alcool). La sténose est diagnostiquée chez les patients présentant une accumulation de graisse supérieure à 10% en poids du foie.

Quelles sont les principales causes de la sténose du foie?

- usage de drogues, d'alcool;

- alimentation déséquilibrée, jeûne;

- des troubles du système digestif;

Il existe plusieurs stades de développement de la sténose du foie:

- L'obésité simple. La phase est accompagnée d'une atteinte prononcée des hépatocytes.

- L'obésité du foie, qui s'accompagne d'une nécrose des cellules du foie.

- Stade pré-cirrhotique. Condition dangereuse pour le foie. Lorsque la sténose de ce stade du foie sont reconstruits. La maladie au stade pré-cirrhotique ne peut pas être inversée.

Quels sont les symptômes de la sténose du foie?

- Dans la plupart des cas, la maladie est asymptomatique.

- En règle générale, la sténose du foie est diagnostiquée lors du diagnostic échographique du patient.

- Parfois, les patients se plaignent d'une lourdeur latérale. Les sensations désagréables augmentent en marchant.

- Les symptômes les plus courants de la sténose sont les suivants: fatigue, faiblesse, nausée.

- Dans la plupart des cas, la sténose est caractérisée par une évolution stable. La maladie progresse dans de rares cas (par exemple, lorsque l'infiltration d'organes est associée à une stéatohépatite).

Quelques caractéristiques du traitement de la sténose:

- Il y a une forte probabilité de traiter les troubles de l'hépatose grasse.

- Le traitement de la maladie est un processus complexe. Le patient doit se conformer à toutes les exigences du médecin.

- La méthode de traitement la plus efficace est la thérapie par le régime. Lors du traitement avec cette méthode, il est nécessaire de limiter la consommation de graisse. Le régime alimentaire devrait comprendre principalement des aliments riches en protéines.

- Pour normaliser le métabolisme des graisses, le patient doit boire les vitamines et les médicaments nécessaires pour protéger les cellules du foie contre les dommages.

Stéatose du foie - traitement et symptômes. Médicaments pour la maladie

Un autre nom pour cette maladie est l'hépatose graisseuse du foie. La maladie survient généralement en raison de troubles métaboliques, de l'apparition de modifications dystrophiques dans les hépatocytes (cellules du foie). La pathologie selon la CIM-10 est le code K70 ou K76.0, en fonction du type de maladie.

Quelle est la stéatose

Ce concept inclut diverses pathologies menant à la formation de graisses disséminées dans le parenchyme hépatique, par exemple une infiltration hépatique grasse, une hépatose alcoolique ou non alcoolique, etc. diffèrent par la forme, ils se distinguent par deux: diffuse et focale. Ce dernier est caractérisé par des inclusions entassées de graisse, qui se transforment en un seul gros point de différentes tailles. La stéatose hépatique diffuse, au contraire, présente une dispersion de la dystrophie sur toute la surface de l'organe.

La maladie peut se développer à tout âge, elle est parfois diagnostiquée chez les enfants. Il est plus fréquent chez les personnes après 45 ans, ce qui est associé à l'accumulation d'autres facteurs négatifs par le corps. Les femmes sont plus susceptibles de recevoir un diagnostic de stéatose sans alcool en raison de leur obésité. En règle générale, il existe chez les hommes une apparence alcoolique, associée à un abus d'alcool. La pathologie peut se développer indépendamment ou être une complication d'une autre maladie. Les spécialistes considèrent maintenant la maladie comme un stade et des stades de stéatohépatite de différentes étiologies.

Stades et complications de la stéatose

Il existe une certaine classification de cette maladie. Selon les signes et les symptômes, il existe plusieurs stades et complications de la stéatose:

  1. Initiale. Se manifestant sous la forme d'obésité, des taches commencent à se former dans le foie, mais les hépatocytes sont encore entiers.
  2. L'obésité suivie d'une nécrose des cellules du foie, des kystes se forment dans les tissus de l'organe.
  3. État prédcyrrhagique. La croissance du tissu conjonctif se produit autour des kystes, ce qui déplace le parenchyme, ce qui perturbe l'intégrité structurelle.

La dégénérescence grasse (stéatose) ne passe pas sans laisser de trace. L'une des complications les plus graves de la maladie est la rupture du parenchyme hépatique, qui saigne en raison de la forte accumulation de graisse dans les cellules. Après cela, les hépatocytes ne sont pas restaurés et les cellules graisseuses sont immédiatement collectées dans les lieux de rupture, ce qui limite les fonctions du foie. Si vous ne commencez pas à traiter la pathologie à temps, cela peut entraîner une cirrhose et la mort.

Symptômes et causes de la stéatose du foie

Cette pathologie ne se produit pas immédiatement, il y a un long stade de développement. Ci-dessous seront examinés les symptômes et les causes de la stéatose du foie, de sorte qu'une personne puisse commencer à guérir la maladie à temps. Les toutes premières manifestations de la maladie peuvent être asymptomatiques pour le patient. Détecter la dystrophie graisseuse peut lors d'autres manipulations. Des symptômes spécifiques commencent à se produire lorsque la stéatose hépatique s'empare d'une grande partie de l'organe. Le patient ressent:

  • des nausées;
  • la faiblesse;
  • presser dans l'hypochondre droit.

Parfois, il existe des douleurs d'origine inconnue qui ne sont pas associées au fait de manger. Ces changements conduisent à une perturbation du système immunitaire du corps, une personne qui souffre de stéatose, souvent exposée au rhume. Une insuffisance hépatique entraîne une obstruction de la sortie de la bile, qui peut évoluer en cholestase (stagnation). Cette pathologie conduit à un jaunissement de la sclérotique des yeux, la peau qui commence à démanger. Dans certains cas, il y a des vomissements avec un mélange de bile.

La cause de la stéatose est soit un trouble métabolique, soit un abus d’alcool. Dans le premier cas, il existe un surplus caractéristique dans la graisse corporelle, auquel ils ne sont pas utilisés. La plupart des patients présentant une pathologie de type non alcoolique ont des problèmes de surpoids. La stéatose primaire est due à:

  • le diabète;
  • l'obésité;
  • hyperlipidémie.

La base de ce type de pathologie devient une violation du métabolisme des glucides et des lipides. Le diagnostic identifiera donc d'autres maladies qui provoquent le développement d'une stéatose primaire. Le type secondaire de la maladie découle de l'utilisation de certains médicaments, par exemple:

  • méthotrexate;
  • œstrogène synthétique;
  • la tetracycline;
  • les glucocorticoïdes;
  • anti-inflammatoires (certains).

Une autre cause de stéatose secondaire peut être le syndrome de malabsorption qui survient après l'imposition d'anastomoses, une gastroplastie, une stomie, des manipulations sur l'intestin grêle. Une perte de poids trop rapide et une alimentation prolongée du même aliment peuvent provoquer l'apparition de la maladie, sans les composants alimentaires nécessaires. Un certain nombre d'études prouvent que la maladie peut être transmise génétiquement, un gène qui échoue chez les personnes atteintes de cette pathologie a été isolé.

Régime alimentaire pour la stéatose du foie

Le processus de traitement de la maladie comprend un menu de nutrition spécifique. Le régime alimentaire pour la stéatose du foie vise à réduire la consommation de graisses dans le corps humain. Si vous voulez guérir de la maladie, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire équilibré. Pour remplacer les éléments manquants, il faut consommer des produits laitiers riches en protéines facilement digestibles. Il est nécessaire de manger fractionné, en petites portions. Les patients doivent complètement abandonner:

  • l'alcool;
  • bouillons de viande;
  • aliments gras et frits;
  • les légumineuses;
  • les tomates;
  • boissons gazeuses;
  • les champignons;
  • café
  • viande fumée

Le régime alimentaire ne doit pas être pauvre, la présence de la faim est indésirable. Pour le traitement de la maladie, il est important d’abandonner les aliments contenant du sel de table et du cholestérol. Le régime alimentaire pour la stéatose vise à résoudre ces problèmes:

  1. Restauration de la capacité du foie à cumuler du glycogène.
  2. Normalisation de la fonction hépatique perdue à cause de taches graisseuses.
  3. Stimulation de l'excrétion de la bile. Le corps manque de cette substance avec la stéatose.

En savoir plus sur les maladies du foie gras.

Traitement et médicaments pour la stéatose

La tâche principale de la première étape consiste à déterminer la cause de la dystrophie adipeuse. Faire cela est parfois difficile, les antécédents de diabète, l’alcoolisme ou le surpoids peuvent être un signe de diagnostic. Le traitement et les médicaments contre la stéatose peuvent aider le patient en consultation externe, mais il est nécessaire de suivre strictement les recommandations du médecin. La seule exception est la phase aiguë, le patient sera alors traité de manière permanente. En règle générale, des médicaments à la personne peut nommer:

  • la vitamine B12;
  • Essentiale;
  • acide lipoïque;
  • stéroïdes anabolisants;
  • Métronidazole (antibiotiques).

Le spécialiste peut prescrire d'autres procédures physiothérapeutiques: traitement par ultrasons, chambre de pression, traitement à l'ozone. En respectant scrupuleusement toutes les recommandations, il est possible de guérir cette maladie. La thérapie est efficace, les processus sont inversés pendant une courte période. Les problèmes ne se posent que dans le traitement de la maladie de grade 3, lorsque la formation du tissu conjonctif dans les lieux de rupture parenchymateuse a commencé. Dans ce cas, il est uniquement possible de soulager les symptômes, de prévenir le développement de la cirrhose.

Traitement des remèdes populaires de stéatose

L'efficacité de la thérapie dépend en grande partie de la rapidité avec laquelle un patient est dirigé vers un spécialiste. Certains médecins autorisent le traitement parallèle de la stéatose avec des remèdes populaires avec le traitement principal. Dans ce segment de produits, vous pouvez utiliser des thés avec:

  • Motherwort;
  • décoction de rose sauvage;
  • menthe;
  • décoction d'aneth;
  • fruits d'aubépine.

Vidéo: modifications hépatiques diffuses telles que la stéatose

Les avis

La pathologie du foie a été diagnostiquée contre l'obésité. Le médecin a dit que sans régime approprié, sans ajustement nutritionnel, la maladie évoluerait en cirrhose. La maladie n'a été diagnostiquée qu'après une échographie du foie, mais pendant longtemps, je n'ai pas eu de manifestations de stéatose. Prescrit un certain nombre de médicaments qui, associés à un régime alimentaire, ont donné un résultat positif.

Vladimir, 43 ans

Sur fond d'une longue augmentation de poids, des douleurs inquiétantes ont commencé dans l'hypochondre droit. Je suis allé à l'échographie, le médecin a confirmé la présence de graisse dans les cellules du foie. Le médecin a assuré que le processus était réversible, mais qu'il était urgent de suivre un régime. Ce n'est pas le traitement le plus difficile et le plus douloureux. Le principal danger résidant dans le passage de la maladie à la cirrhose était donc strictement respecté.

Je bois souvent de l'alcool, alors quand il y avait une douleur dans le foie, je suis immédiatement allé chez le médecin (j'avais peur qu'il ait une cirrhose). Le spécialiste a déclaré qu'il s'agissait d'une dystrophie grasse, mais que l'alcool devait être jeté, sinon il deviendrait effectivement une cirrhose. Vitamines prescrites, acide lipoïque, régime alimentaire ajusté (moins de gras).

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Causes, caractéristiques de la manifestation, méthodes de diagnostic et de traitement de la sténose du foie

La sténose du foie est une anomalie assez commune. Comme beaucoup d'autres pathologies du foie, cette maladie se manifeste principalement dans les derniers stades et provoque une gêne considérable pour la personne.

Informations générales

La sténose du foie est prise en compte en médecine dans les pathologies liées à l'âge. Le plus souvent, cette maladie survient chez des individus ayant dépassé le seuil des quarante-cinq ans.

Le risque de développer cette anomalie hépatique est plus susceptible du beau sexe.

Cependant, si la maladie se développe sur le fond de la dépendance à l'alcool, alors le principal contingent du groupe à risque est constitué d'une forte moitié de l'humanité. Dans certains cas, la sténose du foie est une maladie indépendante, mais le plus souvent elle est le symptôme d'autres conditions anormales.

Facteurs provocants

Le développement de cette maladie a plusieurs causes. Le principal facteur déclenchant est la consommation de stupéfiants ou d’alcool. Si nous parlons de jeunes filles à risque de développer une sténose du foie, les raisons peuvent être associées à la consommation incontrôlée de médicaments puissants.

Nous vous conseillons également de lire:

Souvent, la maladie se développe sur fond d’empoisonnement avec certains médicaments.

Pour la prévention des maladies et le traitement des manifestations de varices sur nos pieds, nos lecteurs conseillent le Gel anti-varices "VariStop", rempli d'extraits de plantes et d'huiles, il élimine en douceur et efficacement les manifestations de la maladie, soulage les symptômes, tonifie, renforce les vaisseaux sanguins.
Médecins d'opinion.

Nous devrions également mentionner les filles et les jeunes femmes qui sont sur le sentier de la guerre avec un excès de poids. Des régimes épuisants et un régime déséquilibré entraînent également la progression de la sténose du foie.

Les raisons restantes pour le développement de la maladie médecins comprennent:

  1. Travail incorrect du système digestif.
  2. Le syndrome de Cushing.
  3. L'intoxication.

Les personnes à risque d'obésité sont également à risque. En outre, les médecins indiquent souvent l’effet sur la progression de la prédisposition héréditaire à la sténose du foie.

Étendue de la maladie

La sténose du foie se développe par étapes. Chaque étape est caractérisée par des caractéristiques spécifiques:

  • au premier degré, il existe un organe standard obésité (caractérisé par une sévérité faible de la déformation des hépatocytes);
  • au deuxième degré, la nécrose des cellules de l'organe apparaît;
  • au troisième degré, il y a un réarrangement des lobules hépatiques.

Le plus dangereux est le troisième degré. Les médecins pensent qu’à ce stade, un processus irréversible se développe.

Comment la pathologie se manifeste

La sténose du foie est une pathologie qui évolue sur une longue période. L'anomalie se développe sous une forme lente et chronique. Pendant longtemps, les symptômes de la sténose du foie peuvent être absents. Dans ce cas, la maladie est découverte par hasard lorsque la personne malade s’adresse à un médecin pour une raison complètement différente.

Les symptômes les plus connus de la sténose du foie comprennent:

  1. Faiblesse
  2. Nausée
  3. Une augmentation de la taille du corps actuel.
  4. Sensation de contraction dans la région de l'hypochondre droit.
  5. La sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit.
  6. L'apparition d'une douleur obscure dans l'hypochondre droit.

Étant donné que la maladie provoque souvent une violation de l'écoulement biliaire, les symptômes de sténose du foie sont combinés à des signes de cholestase. Dans ce cas, le patient se plaint de démangeaisons intenses de la peau et de fortes sensations douloureuses dans la région même. Lorsque la nausée se transforme en vomissement, des impuretés biliaires caractéristiques sont observées. La peau du patient acquiert une nuance ictérique spécifique.

La maladie est le précurseur de la cirrhose. Malheureusement, ce processus anormal se termine souvent par la mort du patient.

Comment aider le patient

Les personnes à risque ne peuvent s'empêcher de se demander comment traiter cette maladie dangereuse. Il est important de garder à l'esprit que l'objectif principal de la thérapie est d'éliminer la cause fondamentale qui a provoqué l'anomalie. Il est également important de normaliser le métabolisme.

Traitement médicamenteux

Le traitement de la sténose du foie implique la désignation par le patient d'une série de médicaments qui provoquent le fractionnement en douceur de la graisse. Ces médicaments devraient inclure:

  • la méthionine;
  • médicaments lipotropes;
  • médicaments hormonaux anaboliques;
  • vitamine b12.

La physiothérapie est prescrite simultanément à la pharmacothérapie. Dans ce cas, la personne doit suivre la procédure de traitement à l'ozone et de traitement par ultrasons.

Traitement d'exacerbation

Le traitement de la sténose du foie en cas d’exacerbation est exclusivement stationnaire. Dans ce cas, le patient peut être assigné à recevoir des médicaments spéciaux. Une personne souffrant d'une exacerbation d'une sténose du foie est soumise à un repos au lit strict. Il est également recommandé de suivre un régime spécial prescrit par le médecin traitant. Après la disparition des symptômes aigus, la personne est libérée. Un traitement ultérieur de la sténose du foie suggère une approche ambulatoire.

Caractéristiques d'alimentation

La diététique joue un rôle important dans le traitement de la sténose du foie. On attribue au patient l’utilisation de produits végétaux et laitiers, en particulier ceux qui contiennent des protéines, facilement digestibles par le corps. Les aliments doivent être consommés en petites portions. Il est strictement déconseillé de trop manger et de se gaver l'estomac.

Il est également important de rester dans un environnement calme, en éliminant le stress. En l'absence d'exacerbation, il est souhaitable de faire attention aux exercices physiques doux, ce qui s'accompagne d'une harmonisation du métabolisme.

Prévisions

Le traitement de la sténose du foie, s’il était correct et opportun, prend fin avec succès. Le processus de récupération progresse rapidement et le patient reprend rapidement ses tâches quotidiennes. La troisième phase de la maladie est malheureusement incurable.

La stéatose du foie: de quoi s'agit-il et pourquoi apparaît-il?

La stéatose a pas mal de synonymes. Il est aussi appelé hépatite grasse du foie, lipidose, obésité du foie et dystrophie graisseuse. Les médecins estiment qu'il s'agit d'un des principaux responsables des maladies du foie, car chaque cinquième habitant de la planète ayant accès à la médecine moderne porte ce diagnostic. Par conséquent, dans ce document, nous examinerons ce qu'est la stéatose hépatique, pourquoi elle apparaît et comment elle est traitée par des méthodes de médecine traditionnelle et alternative modernes.

Symptômes de la stéatose

Les signes de stéatose les plus fréquemment observés chez les femmes, survenant après 40 ans et avant cette période, présentaient des fuites sans aucun symptôme visible. Les symptômes, dans une certaine mesure, ressemblent aux manifestations de l'hépatite:

  • le foie grossit, la palpation est palpable car elle dépasse de 3 ou 4 cm des bords des côtes;
  • une personne se sent faible, agaçante pour elle;
  • le sommeil est perturbé, l'attention baisse;
  • perte d'appétit;
  • dans le côté droit, je ressentais une douleur sourde;
  • la diarrhée et les vomissements sont fréquents;
  • la sclérotique des yeux devient jaune;
  • et des éruptions cutanées apparaissent sur la peau, et la peau dans tous les domaines démange de façon persistante.

Types de maladie

Avant de parler des causes de la maladie, il est important de comprendre que chacune d’elles provoque le développement d’un certain type de stéatose. La médecine connaît deux types de maladies:

  • stéatose alcoolique
  • et sans alcool.

En fonction des modifications, la stéatose peut également être divisée en:

La sténose du foie peut également être de petites et grosses gouttelettes. La différence entre les espèces réside dans la quantité de cellules adipeuses déposées dans le foie humain. La sténose du foie à petits grains n'est pas considérée comme une maladie grave, contrairement à la grosse goutte qui peut provoquer une inflammation du foie et, si le dépôt de grosses particules est provoqué par de l'alcool, le développement de la maladie est similaire à l'hépatite alcoolique.

Stéatose alcoolique

Le foie est le principal utilisateur d'alcool dans le corps. Mais après traitement interne, l’éthyle est converti en une substance toxique appelée acétaldéhyde.

Il s'accumule dans les tissus du foie et affecte progressivement négativement les hépatocytes - cellules de l'organe, qui, à leur tour, augmentent de taille et produisent plus que les acides gras nécessaires. À travers ce processus, et développe une stéatose hépatique alcoolique.

Stéatose sans alcool

Le développement de cette stéatose n'est pas affecté par la consommation d'alcool, mais si la maladie ne fait pas l'objet d'une attention particulière, elle se transforme facilement en stéatohépatite, en fibrose ou en cirrhose du foie.

Pour diverses raisons, il se produit une accumulation de graisse, principalement des triglycérides déposés dans les cellules du foie. Cette série comprend les motifs suivants:

  • excès de poids et une forte baisse;
  • le diabète, en particulier le deuxième type;
  • manger peu fréquemment des aliments frits gras;
  • infections intestinales;
  • auto-médication avec antibiotiques, stéroïdes, anti-inflammatoires et autres médicaments hépatotoxiques.

La stéatose hépatique non alcoolique progresse lentement, parallèlement au processus d’accumulation de graisse. Le foie augmente progressivement en raison de l'infiltration. Sa couleur change, une teinte jaunâtre ou brune apparaît. Les hépatocytes sont en train de mourir, les graisses provenant des dépôts dans les cellules du foie forment des kystes et le tissu conjonctif se développe autour des formations.

Types de stéatose diffuse et focale

Le diagnostic de stéatose hépatique se fait en accumulant 10% de graisse dans la région de tout l’organe. Si les taches graisseuses se combinent pour former des taches particulières (foyers), cela signifie le développement d'une stéatose focale. La situation est considérée comme plus compliquée lorsque les taches graisseuses sont localisées de manière aléatoire dans tout le corps, ce qui caractérise la stéatose diffuse du foie.

Stades de stéatose

On ne peut pas dire que l'obésité hépatique se développe rapidement. En raison de ce processus lent, les symptômes de la maladie ne sont pas particulièrement prononcés.

L'hépatite grasse des médecins est divisée en trois étapes:

  1. La première étape est caractérisée par de petites zones d’accumulation de graisse, entre lesquelles il existe une très grande distance. En commençant le traitement dans cette période, la maladie peut être complètement vaincue.
  2. La deuxième étape commence par une augmentation de la taille des dépôts, le tissu conjonctif apparaît entre les zones graisseuses, ce qui interfère déjà avec le fonctionnement normal du foie. Ayant commencé le traitement au deuxième stade, il ne sera pas possible de restaurer complètement le foie.
  3. La troisième étape est une période de maladie grave. Le volume des cellules qui fonctionnent normalement est considérablement réduit, et la concentration de dépôts graisseux et de zones de tissu conjonctif augmente régulièrement. L'hépatose graisseuse du troisième stade est incurable, le seul moyen de traitement est la greffe de foie.

Diagnostics

Malheureusement, au début du test sanguin, le test sanguin n’indique pas que la dystrophie de stéatose hépatique est apparue dans le corps humain; les indicateurs signalant un dysfonctionnement organique restent normaux. Cependant, l’indice d’activité des transaminases sériques dépasse légèrement la norme. De plus, même les échographies initiales peuvent ne pas révéler d'anomalies visibles. Par conséquent, dans de nombreux cas de diagnostic, seule une IRM convient, ce qui permet de mieux identifier la cause de la mauvaise santé du patient. En outre, le médecin peut vous prescrire une biopsie du foie, qui éclaire également de manière approfondie les modifications du foie.

Traitement

Le traitement de la stéatose hépatique aux premier et deuxième stades implique non seulement l’utilisation de médicaments, mais également la bonne approche en matière de nutrition. Le mode de vie devra également être ajusté, ce qui laissera du temps pour la randonnée et un effort physique adéquat. À propos de l’alcool, surtout si nous parlons de stéatose alcoolique, de tabagisme et même de flambée, le patient devra oublier pour toujours.

S'il y a un excès de poids, vous devez le perdre. En réduisant l'apport calorique et en augmentant l'effort physique, il est possible de brûler les graisses non seulement sous la peau, mais aussi dans le foie. Le traitement d'autres causes probables de lésions graisseuses, telles que le diabète, est également indiqué.

Selon des experts européens, pour bien démarrer le traitement, il est important de réduire le poids corporel de 5%. Dans certaines circonstances, il est nécessaire de réduire le poids de 10%. Il est également très souvent recommandé de recourir à une approche expérimentale du traitement consistant à recevoir de la pioglitazone et de la vitamine E. Cette vitamine n’est pas attribuée aux patients diabétiques et ne subit pas les résultats d’une biopsie du foie. À propos, la pioglitazone est un médicament qui améliore la sensibilité à l'insuline. Il est utilisé comme agent expérimental dans le traitement de la stéatose confirmée uniquement. Cependant, son innocuité et son efficacité ne sont pas encore connues, car il est toujours à l’étude. Les experts européens ne recommandent pas l’utilisation de médicaments contenant de l’acide ursodésoxycholique comme traitement, car, dans ce cas, les agents contenant des acides biliaires ne sont pas efficaces et l’infiltration graisseuse n’est pas en mesure de faciliter son évolution, grâce à cette approche médicale.

L’Organisation mondiale de gastro-entérologie, quant à elle, propose de traiter la stéatose, ainsi que l’alimentation et l’exercice, la vitamine E ou la pentoxifylline, comme moyen d’arrêter la croissance du tissu conjonctif.

Sur la base de ces fonds, les spécialistes étrangers considèrent que le traitement est un succès lorsque:

  • les indices histologiques sont améliorés;
  • le niveau des enzymes hépatiques est normalisé;
  • résistance réduite à l'insuline.

Les experts domestiques dans le traitement de la stéatose du foie se concentrent également sur la nutrition du patient et l'activation de son mode de vie. Parmi les fonds prescrits, il est probable que ce sera:

  • La metformine;
  • Pentoxifylline;
  • agents contenant des phospholipides essentiels;
  • médicament avec l'acide ursodésoxycholique;
  • Bétaïne;
  • médicaments avec l'acide alpha-lipoïque;
  • Thiazolidinedione;
  • la vitamine E;
  • ainsi que des médicaments avec silymarine et acide glycyrrhizique.

Le traitement de la sténose du foie se produit souvent:

  • La méthionine;
  • médicaments hormonaux anaboliques;
  • ainsi que de la vitamine B12.

Parallèlement au traitement médical de la sténose du foie, il est nécessaire de suivre une physiothérapie, en particulier un traitement par l'ozone et un traitement par ultrasons.

La thérapie à l'ozone dans la sténose du foie est utilisée comme immunomodulateur. On croit que le traitement par oznoterapii peut agir comme une sorte d’hépatoprotecteur et déclencher le processus de récupération naturelle du foie. De même, un traitement du foie avec de l'ozone peut (dans une certaine mesure, mais néanmoins) détruire les dépôts graisseux dans les hépatocytes.

Afin de traiter cette maladie, deux méthodes de traitement à l'ozone sont utilisées:

  • administration intraveineuse de solution saline ozonée;
  • et insufflations rectales.

Les processus de traitement alternent et durent d'une semaine à trois mois ou plus, à la discrétion du médecin.

Efficace avec cette maladie pour perfusion intraveineuse est considéré comme la concentration d'ozone 10-20 mg / l. Pour les insufflations rectales, le médecin vous prescrira une concentration thérapeutique de 5 à 10 mg / l (pour 300 ou 500 ml).

Cependant, pour le moment, les approches standard utilisées pour traiter l'infiltration du foie gras n'ont pas été développées et les combinaisons de médicaments prescrites doivent être effectuées exclusivement par le médecin traitant, qui s'appuie à son tour sur sa propre expérience du traitement de la maladie.

Régime alimentaire pour la stéatose du foie

Régime alimentaire pour la stéatose du foie implique une diminution des calories en raison du manque de viandes grasses et de poisson, aliments frits dans le régime alimentaire. Les aliments diététiques ont également un objectif tout aussi important: faciliter le travail du foie, ce qui devient réalité grâce au passage à un menu fractionné composé de 5 plats à base de viande maigre, de filets de poisson, de légumes bouillis et de fermentant, de croup. De même, les avantages pour le foie seront:

  • produits laitiers à faible teneur en matière grasse et produits laitiers fermentés;
  • les soupes végétariennes, bien que le végétarisme complet soit exclu;
  • fruits et baies sucrés, ainsi que mousses, puddings, gelées, casseroles, soufflés.

Malgré la simplicité du tableau, la sélection des produits autorisés et le développement du menu, il est préférable de donner à un spécialiste, un nutritionniste ou un gastro-entérologue sélectionnera le régime alimentaire optimal optimal et sa meilleure fréquence de la journée au cours de laquelle l'infiltration graisseuse du foie cessera.

Traitement par des méthodes folkloriques

Le traitement de la stéatose du foie avec des remèdes populaires est populaire auprès des patients domestiques (et même de certains médecins). Déterminez quelles méthodes de médecine alternative sont utilisées le plus souvent.

Noyaux d'abricot

Certaines personnes pensent que les noyaux d'abricot sont riches en vitamine B15, ce qui peut normaliser le fonctionnement du foie et même contribuer (à un dosage adéquat) à son rétablissement. Par conséquent, les guérisseurs recommandent de consommer 7 noyaux d'abricot par jour, de préférence l'estomac vide avant le petit-déjeuner. Continuez le traitement jusqu'à 2 mois.

Infusions aux herbes

Quel est le traitement des remèdes populaires sans tisanes? Utiles pour le foie sont considérés comme des décoctions et infusions de:

  • graine de chardon et racine;
  • racines de pissenlit;
  • feuilles de bouleau;
  • feuilles d'ortie;
  • verge d'or sec.

Un litre d'eau bouillante suffit pour une cuillère à café de chacun des trois types de matières premières sèches. Combiner plus de 3 types d'herbes et de feuilles n'est pas souhaitable. Exigez des liquides dans un thermos pendant au moins 20 minutes et appliquez, après avoir filtré, un verre deux fois par jour, de préférence le matin et le soir, en tant que boisson séparée ou "thé".

Couper

Le son est considéré comme l'un des moyens les plus efficaces de lutter contre les dépôts graisseux dans le foie. Séchez le son avant utilisation, il est important de verser de l'eau bouillante et de laisser refroidir. Après quoi, ils doivent être consommés 2 cuillères à soupe par jour entre les repas. La période pendant laquelle il est nécessaire de poursuivre le traitement est de 2 mois.

Miel de citrouille

Le meilleur moyen de combattre le foie gras est le miel de citrouille. Dans la citrouille du milieu, le dessus devrait être coupé, les graines devraient en être retirées, formant un récipient creux. Il est nécessaire de verser du miel liquide sur le dessus, de couvrir avec un couvercle de citrouille et de le conserver dans un endroit frais, mais pas à l’ombre, pendant 2 semaines. Après cette période, versez le miel dans un bocal en verre et prenez une cuillère à soupe par jour, il est préférable que cela se produise à jeun.

Soie de maïs

La soie de maïs est également souvent utilisée dans le traitement des remèdes populaires. Ils peuvent être achetés concassés dans des phytoapps ou hachés indépendamment, constituant ainsi un stock de matières premières. Dans une demi-tasse d'eau bouillante, il est nécessaire de préparer 2 cuillères à soupe de stigmates moulus. Faire bouillir à feu doux pendant environ 5 minutes, refroidir le liquide, filtrer et boire 50 ml par jour 3 ou 4 fois par jour. Le traitement devrait durer jusqu'à 3 mois.

Qu'est-ce que la stéatose?

La stéatose du foie est l’une des maladies les plus courantes en pratique hépatologique. Selon les statistiques médicales, un cinquième des résidents des pays développés s’intéresse à ce qu’est la stéatose et à la façon de la traiter. Cette maladie a de nombreux synonymes: stéatose hépatique, hépatose adipeuse, dégénérescence adipeuse, lipidose.

Normalement, le foie humain contient 5 à 7% de graisse. Si ce pourcentage atteint 10 ou plus (dans les cas les plus graves, ce pourcentage monte à 50 - c'est-à-dire que la moitié du parenchyme hépatique est grasse), c'est une bonne raison de diagnostiquer une infiltration graisseuse. Dans cet article, nous discuterons de la stéatose du foie, des symptômes et du traitement de cette maladie.

Les symptômes

Pour comprendre ce qu'est la stéatose hépatique, il est nécessaire de connaître non seulement la pathogenèse, mais également les symptômes de la maladie. La stéatose du foie et du pancréas est plus fréquente chez les femmes. Habituellement, la maladie évolue de manière asymptomatique sur une période assez longue et se manifeste donc le plus souvent chez les personnes de plus de 40 ans. Les symptômes de la maladie ressemblent à bien des égards aux manifestations de l'hépatite:

  1. foie élargi - ses marges dépassant de 3 à 4 centimètres de l'arcade costale sont palpées lors de la palpation;
  2. diminution des performances, fatigue, irritabilité, apathie, dégradation du sommeil, confusion mentale;
  3. douleurs persistantes dans l'hypochondre droit, qui sont expliquées par une hypertrophie du foie étirant la capsule fibreuse;
  4. selles instables, vomissements;
  5. sclérotique légère de l'œil (la peau conserve généralement sa couleur normale);
  6. odeur de peau désagréable et mauvaise haleine;
  7. éruption cutanée, démangeaisons de la peau.

Étiologie

Nous avons déjà reçu une présentation générale de ce qu'est la stéatose hépatique diffuse et le moment est venu de passer aux détails. La violation du métabolisme des phospholipides et l’augmentation du niveau d’acides gras libres dans le parenchyme hépatique qui en résulte sont généralement dues au mauvais mode de vie et à l’alimentation, en particulier. Le mode de vie moderne de la plupart des employés de bureau prédispose à passer beaucoup de temps assis (devant le moniteur et à conduire), à ​​manger le mauvais aliment (bon, dans les supermarchés, un grand choix de friandises nocives) et à consommer régulièrement de l’alcool.

On peut dire que la stéatose est une maladie des paresseux.

L'obésité contribue de manière significative à l'accumulation de lipides dans les tissus du foie. Ajoutez ici une mauvaise écologie et obtenez le portrait d’un patient typique souffrant d’obésité du foie: pas trop jeune, pas trop mince et prédisposé à l’alcool. La liste des facteurs prédisposants est approximativement la suivante:

  • toxicomanie (dérivés de la morphine, méthamphétamine, substances psychotropes puissantes).
  • abus d'alcool;
  • médicaments pharmacologiques ayant des effets hépatotoxiques indésirables (anti-inflammatoires, hormonaux, analgésiques, antibiotiques et antidépresseurs);
  • trouble métabolique congénital (syndrome de malabsorption);
  • violation de l'absorption de protéines et de vitamines due à une intervention chirurgicale (par exemple, résection de l'intestin grêle);
  • maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, dans lesquelles l'absorption des nutriments se détériore (le plus souvent - colite, pancréatite);
  • quantité insuffisante de protéines dans le régime alimentaire (les protéines contribuent à l'absorption normale des graisses);
  • foyers chroniques d'infection dans le corps, dysbiose intestinale marquée, accompagnée d'une intoxication générale du corps;
  • diabète sucré;
  • obésité générale;

Une attention particulière devrait être accordée à la malnutrition, associée à une quantité insuffisante de protéines dans le régime alimentaire.

À première vue, la question n’est pas aussi aiguë que, par exemple, l’abus d’alcool ou de drogues. Cependant, c’est précisément pour cette raison que les problèmes nutritionnels ne reçoivent souvent pas assez d’attention, ce qui provoque la stéatose hépatique. Les végétariens (et en particulier les végétaliens - les représentants les plus radicaux du mouvement) se privent de protéines animales, qui contribuent à l'absorption normale des graisses. Le manque d'aliments à base de protéines animales peut encore être compensé par du fromage cottage, du lait et du fromage, mais les végétaliens n'acceptent même pas ce type d'aliments. Par conséquent, les acides aminés sont systématiquement sous-utilisés. Dans le même temps, en compensation, ils sont souvent dépendants des mets sucrés, qui ont également un effet néfaste sur l'état du foie.

L’alcool occupe une place de choix parmi les facteurs contribuant au développement de la maladie. La plupart des cas de stéatose hépatique résultent d'un abus de dérivés de l'éthanol. La stéatose alcoolique du foie se termine souvent par une cirrhose - des modifications irréversibles du tissu hépatique.

C'est pourquoi il est même apparu une abréviation spéciale de NAFLD - stéatose du foie, non causée par la consommation d'alcool (littéralement: Foie gras gras non alcoolique).

Pathogenèse

L'accumulation de gouttelettes graisseuses dans les tissus du foie peut survenir en raison de la perturbation de l'oxydation naturelle des acides gras libres dans les mitochondries du foie, ainsi que de leur formation accrue et de leur flux accéléré vers les hépatocytes. En raison de l'affaiblissement de la production de lipoprotéines, l'excrétion de triglycérides par le foie s'aggrave. L'accumulation de graisse dans le parenchyme hépatique peut déclencher le développement de processus inflammatoires et même nécrotiques. Une relation directe entre ces deux processus n’a pas encore été établie avec précision, mais il est généralement admis que l’ingestion de substances hépatotoxiques contribuant à la libération de radicaux libres et à l’apparition de processus oxydatifs pourrait bien devenir le développement d’une inflammation et d’une nécrose des tissus. De plus, le développement d'endotoxines (substances toxiques produites dans le corps), qui survient généralement avec la croissance pathologique de bactéries dans l'intestin ou la présence d'une source d'infection dans d'autres organes et tissus, peut également devenir une telle poussée.

Le développement de l'infiltration graisseuse peut être à la fois diffus et focal. La stéatose diffuse du foie se caractérise par un dépôt uniforme de graisse dans le parenchyme du foie. Il n’est pas difficile de deviner que les dépôts adipeux focaux sont caractéristiques d’une forme focale.

Stéatose dans la classification internationale des maladies

Il n'y a pas de code unique pour la classification de la stéatose hépatique ICD-10. Les valeurs des codes numériques varient, car la stéatose du foie, dont les symptômes varient en fonction de la forme de la maladie, peut entraîner une clinique différente. Les options de code suivantes sont autorisées:

  • K 73.0 - hépatite chronique;
  • K 73.9 - hépatite cryptogénique chronique (d'étiologie inconnue);
  • K 76.0 - dystrophie du foie gras, non mentionnée dans les autres positions;
  • Modifications du foie selon le type de cirrhose.

Comme on peut le voir dans la liste, le code 76.0 est celui qui se rapproche le plus de la stéatose, mais il ne reflète pas toujours complètement la nature des changements pathologiques survenant dans le parenchyme hépatique, car une infiltration graisseuse peut être combinée à la germination de tissu conjonctif et à des phénomènes inflammatoires et nécrotiques.

Diagnostics

En raison de l'absence de symptômes vifs, la graisse accumulée dans les hépatocytes (cellules du foie) est détectée par hasard (par exemple, lors d'un examen de routine d'une personne ou lors du diagnostic d'une autre maladie). Lorsqu'un patient s'adresse à un spécialiste souffrant de troubles dyspeptiques et de fatigue chronique, le médecin étudie tout d'abord les informations anamnestiques, les maladies concomitantes ainsi que l'apparition de signes cliniques de stéatohépatose.

Il se concentre sur l'alcoolisme, la présence de maladies métaboliques et les pathologies endocriniennes. Au cours de l'examen physique, la peau, les muqueuses et la palpation (palpation) de l'abdomen sont évaluées.

Des examens de laboratoire et des méthodes instrumentales sont prescrits aux fins d'un examen plus approfondi.

Diagnostic de laboratoire

Pour étudier la capacité fonctionnelle du foie et d'autres organes internes, le médecin prescrit la biochimie. Il comprend de nombreux indicateurs, mais une plus grande attention est accordée aux transaminases. Ce sont des enzymes intracellulaires qui, après la destruction des hépatocytes, vont à l'extérieur. Le degré de leur augmentation caractérise la sévérité du processus pathologique dans le foie.

Nous parlons d'alanine aminotransférase et d'aspartate aminotransférase. En outre, les niveaux de phosphatase alcaline, de bilirubine et de protéines sont à l’étude. Les modifications de la stéatose sont liées à l’indice de prothrombine, qui diminue progressivement, ainsi qu’au cholestérol et aux lipoprotéines, qui augmentent leur teneur dans le sang.

Ces indicateurs sont des marqueurs indirects de la maladie. Quant aux plus précis, ils fournissent des informations sur la composition quantitative des fibres fibreuses.

Plusieurs biomarqueurs ont été développés à des fins de diagnostic. Fibrotest comprend:

  • l'haptoglobine;
  • la macroglobuline alpha-2;
  • la gamma-glutamyl transpeptidase;
  • la bilirubine totale;
  • apolipoprotéine A1.

Contrairement au marqueur décrit ci-dessus, Actitest inclut en outre ALT. La précision de la technique au stade initial de la fibrose est d’environ 70%, alors qu’elle est de 96% avec les modifications hépatiques marquées.

Le fibromètre fournit des informations sur la composition quantitative des plaquettes, de la gamma-GT, des transaminases, de l'urée ainsi que de la prothrombine et de la macroglobuline alpha-2. La précision de la technique est d'environ 87%.

Le complexe des études de laboratoire peut inclure la détermination du niveau de la glande, la recherche de marqueurs de l'hépatite virale, ainsi que d'anticorps (antinucléaires et musculaires lisses).

Méthodes instrumentales

Le complexe de diagnostic comprend également des méthodes instrumentales nécessaires à la visualisation et à l'examen du foie:

  1. Échographie - fait référence aux méthodes d'inspection disponibles et informatives des organes internes. Il vous permet d'évaluer le volume, la structure, les limites et le débit sanguin, ainsi que de détecter des formations supplémentaires. En même temps, les ultrasons ne permettent pas d’étudier la densité et l’élasticité des tissus, ce qui nécessite un diagnostic plus précis;
  2. La fibroscopie est considérée comme une méthode directe au cours de laquelle des impulsions de basse fréquence sont générées, ce qui vous permet d'examiner avec précision la structure du foie. Le diagnostic est réalisé une fois tous les 3 à 6 mois (avec 1 ou 2 degrés de stéatose), ainsi que toutes les 4 à 8 semaines avec des modifications prononcées.
  3. biopsie - fait référence à des études invasives, par conséquent, ne peut souvent pas être répété. Sous anesthésie, le médecin collecte le matériel (un morceau de tissu hépatique), puis l'envoie pour analyse histologique. La qualité du diagnostic dépend des qualifications du spécialiste et de la zone du corps saisie. Avec un changement inégal de la structure du foie, le matériel peut être retiré de la zone la moins touchée, ce qui conduira à une détermination incorrecte du stade de stéatose.

Pour le premier degré de la maladie est caractérisée par une accumulation de graisse dans les hépatocytes sans changer leur structure. Dans la seconde, il y a déjà une dystrophie et la formation de multiples formations kystiques autour desquelles les cellules sont compactées. Le troisième degré se manifeste par des zones de tissu conjonctif qui violent complètement la structure du foie, ce qui entraîne son dysfonctionnement.

Traitement de la stéatose

Il est nécessaire de traiter la maladie après le diagnostic et en tenant compte de la pathologie comorbide du patient. À ce jour, il n’existe aucun régime spécifique pour la stéatose. Le processus de traitement comprend souvent plusieurs domaines:

  1. aliment diététique selon le tableau numéro 5;
  2. correction de poids. Compte tenu de la présence d'obésité chez les patients atteints de stéatose hépatique, une perte de poids progressive est nécessaire si vous vous conformez aux recommandations d'un nutritionniste. Le refus complet de la nourriture ou sa restriction indépendante peut entraîner une forte détérioration de l'état général du patient;
  3. correction de l'hyperglycémie, de l'α-lipidémie et de la cholestérolémie à l'aide d'un régime alimentaire et de médicaments;
  4. rejet d'alcool;
  5. annulation des médicaments hépatotoxiques.

Parmi les médicaments efficaces à souligner:

  • Ursosan est basé sur l'acide ursodésoxycholique, un composant de la bile. Il a un effet protecteur sur les hépatocytes, réduit la production de cholestérol et réduit son absorption dans l'intestin. En outre, le médicament empêche la stagnation, normalisant le flux de bile. Il améliore l'activité des enzymes pancréatiques et réduit légèrement la glycémie;
  • Heptral - contient des acides aminés. Il a des effets antidépresseurs, détoxifiants et hépatoprotecteurs;
  • Phosphogliv - un médicament avec des phospholipides essentiels, qui sont incorporés dans la membrane cellulaire et empêchent la destruction des hépatocytes;
  • Gepa-mertz - agent protecteur et détoxifiant, qui consiste en acides aminés (aspartate, ornithine);
  • La metformine est un antidiabétique qui améliore l'absorption du glucose. Il appartient au groupe des biguanides. La prise de ce médicament s'accompagne d'une diminution de cholestérol, une hormone stimulant la thyroïde, nécessaire à la prévention des dommages vasculaires. Son action principale consiste à bloquer la synthèse du glucose dans le foie et à augmenter la sensibilité des récepteurs à l'insuline.
  • L'atorvastatine est prescrite pour réduire le cholestérol.

Régime alimentaire et recettes pour l'obésité du foie

Compte tenu de la pathogenèse de la maladie, à savoir le dépôt de graisse dans les hépatocytes sur le fond de troubles métaboliques, le respect de la nutrition par l'alimentation est extrêmement nécessaire pour le patient.

Le menu du jour doit être négocié avec le médecin, car un apport calorique excessif en nourriture ou l'abus de produits nocifs peuvent provoquer la progression de la maladie.

Le régime alimentaire repose sur une augmentation de la quantité d'aliments protéiques, ainsi que sur une diminution des lipides et des glucides. Chaque semaine devrait inclure:

  1. produits laitiers faibles en gras;
  2. produits végétaux (groseilles, fruits);
  3. le son;
  4. morue, merlu;
  5. poulet, veau;
  6. pâtisserie rassis;
  7. les légumes;
  8. potages à la crème;
  9. céréales (flocons d'avoine, sarrasin, blé, riz);
  10. huile végétale;
  11. thé vert

Le volume journalier de consommation devrait être de 2 litres (compotes de baies, gelée, eau minérale non gazeuse).

Les restrictions alimentaires concernent le fromage épicé, les œufs, le beurre, le sel et le hareng. Dans le menu, vous devez exclure:

  1. le cacao;
  2. des bonbons;
  3. le soda;
  4. les champignons;
  5. oignons, ail;
  6. assaisonnement au poivre, moutarde, myonez;
  7. variétés grasses de produits à base de viande et de poisson;
  8. pois, haricots;
  9. les légumineuses;
  10. glace

La tâche du régime est de normaliser la fonctionnalité du foie et la synthèse du glycogène. Les repas devraient être en petites portions jusqu'à six fois par jour. Cela vous permettra d’ajuster le passage de la bile et de prévenir la cholestase. Les plats doivent être cuits à ébullition, à l'étouffée ou au four. La limite de matières grasses par jour est de 70 g. Le dîner ne devrait pas être plus tard que 19h00. Apport calorique quotidien - maximum 2400 kcal.

Le régime est prescrit pour au moins trois mois. Les patients atteints de la maladie se plaignent souvent d'un manque d'appétit. Le régime alimentaire doit donc être non seulement sain, mais bon aussi. Vous trouverez ci-dessous les recettes pour l'hépatose grasse du foie, qui prend en compte toutes les recommandations des nutritionnistes.

La recette du pilau, que le patient utilisait auparavant, est maintenant interdite. Pour faciliter le travail du foie et de l’ensemble du tractus gastro-intestinal, il est nécessaire de respecter certaines exigences pour sa préparation.

La recette comprend 700 g de riz, une livre de poulet, 4 carottes et un petit oignon. La viande doit être préparée à l'avance par ébullition, une fois que l'eau est remplacée. Dès qu'il devient mou, il doit être coupé et mis en place avec des légumes hachés. Ajoutez de l'eau et laissez mijoter à feu doux.

Une fois le liquide évaporé, il est nécessaire de remplir le riz préparé, d'ajouter un peu de sel et de laisser mijoter pendant 3 à 5 minutes. Les gruaux doivent être préparés à l'avance. Il faut la laver, verser de l’eau, dont le niveau doit être à 3 cm au-dessus de la masse de riz, puis cuire jusqu’à ramollissement.

Soupe aux boulettes de viande au poulet

La recette comprend de l'orge 30 g, des pommes de terre, des petits oignons, des carottes et des tomates. Pour faire le plein, vous pouvez utiliser de la crème sure faible en gras. Pour préparer un hachoir à viande hachée, vous devez tordre la poitrine de poulet, puis ajouter du sel et former des boulettes de viande.

L'orge et les légumes doivent bouillir dans des récipients différents. Maintenant, ajoutez le porridge et les boulettes de viande aux pommes de terre et carottes bouillies. Saler à nouveau et retirer du feu après 15 minutes. Pour réduire la teneur en calories du plat, vous pouvez vous passer de crème sure.

Les nutritionnistes recommandent de prêter attention à la purée de pommes de terre. Ils ne gênent pas le système digestif et se préparent rapidement.

Casseroles

Parfois, vous pouvez prendre soin de vous avec une casserole. Voici quelques recettes:

  • Pour la préparation, vous aurez besoin d’une citrouille, de vermicelles, d’un œuf, d’une demi-tasse de lait écrémé et d’un petit morceau de beurre. Vous devez d’abord moudre la citrouille et choisir 230 g, puis saler, ajouter une cuillerée de sucre et laisser mijoter jusqu’à ce qu’elle ramollisse. Faites cuire les nouilles (200 g) séparément, sans les mettre un peu prêtes. Versez du lait, du beurre fondu et laissez reposer une demi-heure. Il est temps de tout mélanger, d'ajouter un œuf battu et de le mettre dans un plat allant au four pendant un quart d'heure;
  • La recette comprend 80 g de poulet et de pâtes, des protéines et un morceau de beurre. Tout d'abord, faisons de la viande. Il est nécessaire de faire bouillir et broyer le mélangeur. Les nouilles sont cuites jusqu'à mi-cuisson et refroidies. Maintenant, on frotte de l'huile avec des protéines et on mélange avec du hachis de poulet. Ajoutez la masse entière aux nouilles et faites cuire jusqu'à cuisson complète.
  • riz 230 g, fromage cottage 180 g, trois pommes et autant d’œufs, 480 ml de lait et de raisins secs. Le processus commence par la cuisson du riz à l'état de préparation. Maintenant, on broie le fromage cottage au tamis, on bat les œufs avec 25 g de sucre et on coupe les pommes sans la pelure en cubes. Le riz froid est mélangé avec le reste des ingrédients, disposé sous la forme et cuire au four pendant un quart d'heure à une température de 200 degrés.

Quel est le danger d'une hépatite du foie gras?

Sans traitement, la stéatose hépatique menace le développement de complications graves. Ils sont présentés:

  • fibrose. Au fur et à mesure de la mort, les cellules sont progressivement remplacées par des fibres conjonctives, qui s'accompagnent d'une cicatrisation de l'organe. Dans ce contexte, le fonctionnement du foie se détériore rapidement.
  • une rupture de la production et du mouvement de la bile le long des canaux excréteurs, à la suite de laquelle se développe une cholestase et perturbe le processus de digestion;
  • stéatohépatite, qui se caractérise par une inflammation du tissu hépatique dans le contexte de sa dégénérescence graisseuse.

Séparément, on devrait lui attribuer une cirrhose, qui est dangereuse pour ses manifestations. Dans le contexte de la carence en protéines, il y a une pénurie de facteurs de coagulation, ce qui entraîne de nombreux saignements. De plus, les veines oesophagiennes subissent des modifications variqueuses. Ils deviennent alambiqués et leurs murs deviennent plus minces. Les patients commencent à s'inquiéter du gonflement des membres. Le liquide s'accumule non seulement dans les tissus, mais également dans les cavités (pleurale, abdominale), ce qui s'accompagne d'une symptomatologie caractéristique de la pleurésie et de l'ascite.

Avec le bon traitement et le respect de toutes les recommandations médicales, il est possible de ralentir la progression de la maladie et d'améliorer de manière significative l'état général de la personne.

Top