Catégorie

Articles Populaires

1 L'hépatose
Comment aider le foie à récupérer à la maison?
2 L'hépatose
Immortelle pour le traitement et la purification du foie
3 Lamblia
Vaccin contre l'hépatite A
Principal // Jaunisse

Examen du foie - méthodes de diagnostic et analyses


À notre époque, les maladies du foie sont beaucoup plus courantes qu’il ya 100 ans, par exemple. La pathologie de cet organe est due à de nombreux facteurs: nourriture raffinée et riche en graisses, mode de vie sédentaire, consommation de divers produits pharmaceutiques, liberté sexuelle, procédures cosmétiques invasives et procédures chirurgicales.

Malgré la disponibilité des informations, il existe assez souvent des formes négligées de maladies qui sont beaucoup plus difficiles à traiter et conduisent à des modifications irréversibles du corps.

Quelle est la base du diagnostic moderne des maladies du foie? Quelles mesures faut-il prendre pour poser un diagnostic précis?

Symptômes de maladie du foie

Tout diagnostic commence par l'identification des symptômes caractéristiques d'une maladie particulière. Le problème est que différentes lésions du foie donnent le même tableau clinique, parfois très effacé, il suffit donc de sauter le stade initial. Quels symptômes devraient prêter attention à:

  • Inconfort ou sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit. Comme le foie ne possède pas de récepteurs de la douleur, ce n’est qu’avec un étirement important de la capsule organique que peut survenir une douleur d’intensité variable.
  • Jaunissement de la peau et des muqueuses en raison de l'accumulation de bilirubine dans celles-ci.
  • Modification de la fréquence des selles, décoloration des matières fécales.
  • Démangeaisons de la peau.

Les maladies du foie peuvent causer divers troubles chez d’autres organes internes. De là, il y a beaucoup de symptômes non spécifiques. Le système nerveux réagit par une insomnie ou une modification du rythme du sommeil, une diminution des performances, une instabilité émotionnelle, une perte de mémoire, etc. Des hormones instables peuvent déclencher une pathologie osseuse (déformation des os plats, fractures spontanées).

Avec la progression de la déficience en hépatocytes, les symptômes d'intoxication peuvent augmenter: perte d'appétit, fièvre, douleurs musculaires, nausées, vomissements et autres. Si l'un des symptômes décrits ci-dessus, vous devriez consulter un spécialiste. Vous devez particulièrement surveiller votre bien-être pendant la grossesse.

Algorithme d'examen du foie

Afin de poser le bon diagnostic et de prescrire un traitement, nous avons besoin d’un algorithme spécifique - une séquence d’études. Recommandons généralement cette procédure:

  1. numération globulaire complète, urine;
  2. test sanguin biochimique;
  3. détection de marqueurs d'hépatite virale;
  4. Échographie du foie et des organes abdominaux;
  5. le fibrototest;
  6. tomodensitométrie, imagerie par résonance magnétique;
  7. biopsie du foie.

Test sanguin général

Cette analyse rapide et accessible peut montrer certains changements qui se produisent dans le corps. Cependant, il n'est pas spécifique pour les dommages au foie. En modifiant le nombre de leucocytes, on peut juger de la gravité du processus inflammatoire. Une diminution du taux de plaquettes indique un dysfonctionnement des cellules du foie, ce qui est plus caractéristique de l'hépatite virale. L'indicateur ESR est le taux de sédimentation des érythrocytes, un indicateur non spécifique des changements dans le corps. À un rythme de 2 à 15 mm / h, il peut augmenter considérablement pendant la grossesse, en présence de maladies inflammatoires (hépatite) et de lésions infectieuses.

Les valeurs normales de la numération globulaire totale sont individuelles. Ils dépendent de l'âge, du sexe, de la grossesse. Vous les trouverez dans le tableau des résultats de chaque laboratoire.

Test sanguin biochimique

Cette étude a plus de 40 indicateurs clés de l'état interne du corps. En présence de symptômes de lésions hépatiques, il est important de faire attention aux tests suivants: ALT, AST, phosphatase alcaline, GGT, bilirubine.

ALT et AST (alanine aminotransférase, aspartate aminotransférase) sont des enzymes intracellulaires dont la quantité maximale se trouve dans le foie, les muscles cardiaques, les muscles squelettiques. Ils pénètrent dans le sang lorsque la membrane cellulaire est endommagée. À un taux allant jusqu'à 41 U / l, l'ALAT peut augmenter considérablement avec l'hépatite virale et toxique, le cancer du foie et l'infarctus du myocarde. AST montre les valeurs maximales pour les lésions du système cardiovasculaire, l'hépatite toxique et chronique. Il est important non seulement le chiffre absolu de l'indicateur, mais également le rapport de 2 enzymes.

La prédominance de l'ALT sur l'AST est un signe de la destruction des hépatocytes.

La phosphatase alcaline est présente dans tous les organes humains, mais la plus grande concentration se trouve dans le foie, les voies biliaires et les reins. L'amélioration de cette enzyme est un signe caractéristique d'obstruction des voies biliaires. Pendant la grossesse, le nombre de phosphatases alcalines peut dépasser la norme physiologique.

Le GGTP (gamma-glutamyltransférase) est une enzyme impliquée dans le métabolisme des acides aminés. Sa concentration maximale se situe donc dans les reins et le foie. Il peut être considéré comme le marqueur le plus sensible de la cholestase - la stagnation de la bile, en raison de l'augmentation rapide de la concentration de l'enzyme dans le sang lorsque les voies biliaires sont obstruées. Les intervalles des valeurs normales du GGTP varient en fonction de la méthode d'analyse.

Il convient de rappeler qu’aucune enzyme spécifique ne permet d’indiquer avec précision une atteinte hépatique, elle peut dépasser la norme dans des conditions physiologiques (grossesse), un abus d’alcool, une maladie d’autres organes et un effort physique intense.

Les causes d’une augmentation de la bilirubine totale sont les suivantes: lésions hépatiques (toxique, virale), cirrhose, dégradation accrue du nombre de globules rouges (anémie hémolytique), cholestase (cholélithiase). La bilirubine directe et indirecte doit être séparée. La destruction des globules rouges accroît les causes indirectes, hépatiques, et indirectes. Les normes de valeurs dépendent de la méthode d'analyse et des systèmes de test utilisés. Habituellement, ils sont présentés sous forme de tableau sur la forme de publication des résultats de l'analyse.

Marqueurs d'hépatite virale

Les anticorps peuvent être divisés en 2 types: IgM et IgG. Le premier indique la phase aiguë du processus, le second - à propos de l'infection et persiste toute la vie.

Pour l'hépatite A, il suffit de déterminer l'IgM. L'indicateur le plus précis de l'hépatite virale B est l'HBeAg. Cet antigène nucléaire montre la présence d'une reproduction active du virus dans les hépatocytes, une contamination sanguine élevée. L'hépatite C est également déterminée.

Il est important de surveiller l’augmentation du titre en anticorps au fil du temps. Comme les virus peuvent se transmettre de mère en enfant, vous devez être soumis au dépistage de l'hépatite avant la grossesse.

Échographie du foie

Pour mener cette étude, il faut se préparer. Trois jours avant l'échographie, les produits à l'origine de la flatulence doivent être exclus du régime, si nécessaire - pour faire un lavement nettoyant.

L'échographie examine la taille du foie et de la vésicule biliaire. Des lésions diffuses ou focales peuvent être identifiées.

Les premiers sont:

  • l'hépatose;
  • hépatite aiguë et chronique;
  • la cirrhose.

L'hépatose est associée à une accumulation de graisse dispersée dans les cellules du foie. En raison de la densité différente d'hépatocytes et de gouttelettes de graisse, le schéma hépatique devient «panaché». Avec l'évolution de la maladie, le tissu fonctionnellement actif est remplacé par un tissu conjonctif; par conséquent, l'échographie montre des signes de fibrose. La taille du corps augmente en raison des deux lobes, le bord est arrondi.

Quel que soit le type d'hépatite (viral, toxique), l'image ultrasonore n'est pas spécifique. Les tailles des pièces peuvent augmenter, la forme des bords peut changer, la densité reste dans la plage normale. Avec le temps, des zones d'hypoéchogénicité peuvent apparaître.

Les symptômes de la cirrhose peuvent être directs et indirects. Pour un diagnostic, 3 symptômes directs ou une combinaison de 2 symptômes directs et de 2 symptômes indirects suffisent. Plus de détails à leur sujet dans le tableau.

Comment identifier une maladie du foie et comment elle se manifeste

Reconnaître la maladie du foie est assez difficile. Le fait est qu'il n'y a pas de fibres nerveuses dans ses tissus. Et si parfois quelque chose fait mal, alors, très probablement, il est ressenti par les organes voisins, sur lesquels le foie commence à se presser, augmentant de façon spectaculaire en volume.

Douleur inhabituelle

La plupart des maladies du foie sont lentes et discrètes, même pour le patient lui-même. Parfois, le patient peut ressentir un léger inconfort hépatique, exprimé par une sensation de lourdeur et de distension. Ces symptômes apparaissent dans les processus inflammatoires de nature toxique ou autre. Le corps, de plus en plus volumineux, exerce une pression d'abord sur la capsule hépatique, puis sur d'autres tissus situés à proximité anatomique. Les patients ne peuvent généralement pas spécifier un point de douleur spécifique.

Les douleurs douloureuses dans l'hypochondre droit, qui témoignent d'une maladie du foie, apparaissent ou s'aggravent le plus souvent après une consommation excessive d'alcool ou des repas trop satisfaisants. Leur cause devient souvent un excès d'aliments gras dans le régime alimentaire. Parfois, cet état résulte d'une dépression nerveuse et du surmenage.

Nerfs et stress

À la suite de la maladie, le foie cesse de remplir sa fonction principale. Il y a un empoisonnement constant du corps avec des substances toxiques. Sur cette base, le système nerveux du patient présente des irrégularités qui provoquent l’apparition de:

  • conditions d'alarme;
  • agressivité non motivée;
  • fatigue et faiblesse graves;
  • obscurcissement de la conscience;
  • membres tremblants.

Un symptôme très fréquent est le prurit, qui commence souvent par des frottements de vêtements sur le corps humain, ainsi que sur la plante des pieds et les paumes. Il a tendance à s'intensifier la nuit. Se peigner n'est généralement pas un soulagement.

Regard émacié et douloureux

L'état de la peau peut également déterminer la présence de pathologies hépatiques. Cela peut indiquer une rupture des vaisseaux sanguins, translucide sous la peau des astérisques bleus. En raison du fait que le sang est saturé en toxines, il existe diverses éruptions cutanées et acnéiques, notamment l'acné et les pustules. La peau au fil du temps devient rougeâtre.

Couleur jaune

En raison du fait que l'excrétion de la bile dans l'intestin est perturbée, la substance pénètre dans la circulation sanguine et est transportée dans tout le corps. Le blanc des yeux et la couleur de la peau deviennent jaunâtres. Cette maladie accompagne une série de maladies du foie connues sous le nom de maladie de Botkin.

La bile, en contournant les intestins, cesse de peindre la masse de nourriture qui la traverse, brune. Parce que les matières fécales deviennent presque blanches et que l'urine est brun foncé. Ces symptômes étant très dérangeants, il est recommandé de consulter un médecin dès que possible, car les changements de couleur indiquent des pathologies graves du foie.

La bilirubine est l’un des composants principaux de la bile, son pigment colorant. Une augmentation de la concentration dans le sang indique dans la plupart des cas un blocage des voies biliaires, un ictère hépatique.

Nausées et vomissements

La nausée est le symptôme le plus typique des maladies du tube digestif. Lorsque les violations de la structure et des fonctions du foie sont plus graves qu’avec d’autres problèmes de digestion:

  1. Perte complète d'appétit chez un patient.
  2. A formé une aversion persistante pour tout aliment, principalement les aliments gras.
  3. Les vomissements peuvent suivre le patient après chaque repas.

La principale différence est que, dans le cas de pathologies hépatiques, les nausées ne sont pas accompagnées de douleur et de diarrhée, comme dans les troubles ordinaires.

Œdème hépatique

La perturbation du flux sanguin dans le foie entraîne le fait qu'une certaine quantité de liquide est libérée dans le corps. Par conséquent, ces maladies s'accompagnent souvent de l'apparition d'un œdème sous les yeux et dans la région des extrémités, notamment des doigts. Le plus dangereux est l'accumulation de liquide dans l'abdomen, une maladie appelée Ascite. Dans la cavité abdominale du patient peut recueillir jusqu'à 25 litres d'eau.

Échec général

Le foie ne peut pas traiter complètement le sang et le nettoyer des toxines. Cela affecte tout le corps. Tout d’abord, les processus métaboliques, les systèmes hormonal et immunitaire en souffrent. Les hommes perdent leur pouvoir, les femmes ont des irrégularités dans le cycle menstruel. Les patients présentant des pathologies hépatiques sont exposés à des maladies virales et catarrhales fréquentes.

Il existe des symptômes indiquant le développement de l'hypovitaminose. Dans cette maladie, le patient s'inquiète des saignements des gencives, des taches blanches sur les ongles, de la pâleur et de la peau sèche, de la perte de cheveux.

L'hypovitaminose est une affection douloureuse du corps causée par un faible apport en vitamines.

Le foie stocke et traite la vitamine B12 hydrosoluble, les vitamines liposolubles A, D, participe au métabolisme de l'acide folique et des vitamines A, B, C D, E, K et PP. Par conséquent, lorsque les fonctions de l'organe sont violées, une carence en vitamines se forme.

Chèque professionnel

Maintenant qu'il est devenu clair comment les anomalies se produisent dans le fonctionnement du foie, il reste encore une chose à apprendre. Afin de ne pas être dans une situation où le corps sera détruit à un point tel qu'il ne soit plus possible de sauvegarder, il convient d'adopter une règle.

Il est nécessaire d'effectuer un contrôle régulier une fois par an. Dans le même temps, faire une échographie du foie et une numération globulaire complète. Ils montreront suffisamment tous les changements survenant dans le corps.

Diagnostic de la maladie du foie - méthodes de recherche. Prévention des maladies et diagnostic de l'alimentation

Selon les plus anciens enseignements indiens - Ayurveda, le traitement de toute maladie devrait être instauré avec le diagnostic du foie. Un foie en bonne santé est une source de santé pour tout le corps. Quand il viole ses fonctions, des substances nocives peuvent s'accumuler et se transformer en graisse dans les cellules du foie, perturbant ainsi ses fonctions. Puisqu'il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans ses tissus, même un foie malade ne peut pas faire mal. Il est donc important de procéder à la prévention à temps et de prendre au sérieux le diagnostic de maladie du foie.

Le diagnostic de la maladie du foie devrait inclure:

  • Diagnostic de laboratoire - détermination des paramètres biochimiques (tests de la fonction hépatique) de la bilirubine, des enzymes, des marqueurs du virus de l'hépatite, de l'albumine, des tests immunologiques, du diagnostic moléculaire, des stéatoscrines, etc.
  • Diagnostic par rayonnement - Rayons X, imagerie par résonance magnétique (IRM) et tomographie par ordinateur (CT).
  • Diagnostic échographique - évaluation de l'état du corps et détermination de ses indicateurs de qualité.
  • Diagnostic différentiel - détermination des manifestations externes de la maladie, évaluation de l'état général du patient, analyse des matières fécales, de l'urine, etc.
  • La laparoscopie, qui est utilisée selon des indications strictes - pour la jaunisse, l'ascite, le cancer, la péritonite tuberculeuse, la fibrose, etc.

Salle de laboratoire

Les diagnostics de laboratoire permettent de déterminer l'état fonctionnel du foie, de confirmer ou d'infirmer la présence de pathologies, d'identifier leur degré de gravité.

Comprend les études suivantes:

  • Détermination de l'activité enzymatique dans les cellules du corps - enzymes (lactate déshydrogénase, aminotransférase, glutamate déshydrogénase et autres), impliquées dans diverses réactions chimiques. L'enzymodiagnostic joue un rôle important dans les pathologies non accompagnées d'ictère - pathologies médicamenteuses, maladies chroniques.
  • Evaluation de la bilirubine dans le sang. Cette substance est impliquée dans la décomposition des graisses. Norme - 3,4 - 20,5 μmol / l. La croissance de la bilirubine indique une violation de l'écoulement et de l'accumulation de bile.
  • Détection de l'albumine dans le sang. Le niveau d'albumine reflète la capacité de l'organisme à produire des protéines, maintient la pression osmotique du sang. Normalement, il devrait être de 35 à 50 g / l. La diminution de son niveau indique la présence de lésions graves.
  • Détermination de la coagulation sanguine. Ses troubles sont observés dans les maladies hépatiques aiguës et chroniques.
  • Une estimation du niveau de cholinestérase, dont l’activité diminue lorsque les cellules du foie sont touchées.
  • L'identification des anomalies des glucides (test de charge en galactose) et du métabolisme des graisses (cholestérol, phospholipides, lipoprotéines) du foie est déterminée.

Les données du tableau (les normes d'activité des enzymes dans le sang) vous aideront à déchiffrer les résultats de l'analyse:

Norme pour les hommes

Norme pour les femmes

Lorsque des anomalies se produisent

Alaninaminotransférase - ALT, AlAT

Augmentation de la cirrhose biliaire, hépatite aiguë, tout en prenant des médicaments hépatotoxiques

Aspartate aminotransférase - AST, AsAT

Il augmente avec la nécrose des cellules hépatiques (plus l'activité est intense, plus les dommages aux hépatocytes (cellules hépatiques) sont importants.

L'augmentation de certains types de cette enzyme est observée dans la cholélithiase, l'infection par l'hépatite, les processus inflammatoires, les désordres

Phosphatase alcaline - phosphatase alcaline

30-90 U / l (chez l'adolescent, il peut atteindre 400 U / l, chez la femme enceinte - jusqu'à 250 U / l)

Augmente avec jaunisse obstructive 10 fois ou plus

Normalement trouvé en petites quantités.

Une activité accrue aide à reconnaître les stades de la lésion et est considérée comme un signe de processus dystrophiques

Augmente des dizaines de fois avec tous les types d'hépatite aiguë, stéatohépatite

Chez les nouveau-nés, l'activité de cette enzyme est 5 à 10 fois supérieure. L'activité augmente avec les pathologies du foie et des voies biliaires, le diabète sucré.

Normalement contenu en quantités minimales.

Utilisé pour diagnostiquer l'hépatite infectieuse aiguë, l'intoxication toxique

Ray

Le diagnostic radiologique est une partie importante d'une étude approfondie de la pathologie du foie. Les méthodes communes et objectives sont la résonance magnétique et la tomographie par ordinateur.

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) aide à voir les voies biliaires internes et externes, des sections avec une bonne décharge des veines et des artères. Une méthode importante pour l'étude des lésions focales.

La tomodensitométrie (TDM) est largement utilisée pour diagnostiquer l’état du foie. L'enquête multiphase est utilisée. Avec son aide, les dommages au foie sont caractérisés et caractérisés, suivis d'un diagnostic et d'un traitement.

Les études radiologiques en médecine sont utilisées depuis longtemps. Ils aident à détecter les modifications de la taille et des contours du foie, à déterminer la nature de la pathologie, à obstruer les vaisseaux sanguins et les voies biliaires.

Échographie

Le diagnostic par ultrasons (échographie) du foie et des voies biliaires est une méthode simple, abordable et rapide. Détecte les changements dans les tissus, la structure et la forme, les néoplasmes.

  • blessures abdominales
    • suspicions de néoplasmes bénins ou malins (s'il existe des données provenant d'autres méthodes de diagnostic)
    • si vous soupçonnez un abcès
    • les résultats des tests qui indiquent des dommages au foie
    • suspicion de parasites
    • maladies gynécologiques (en particulier lors du choix de l'hormonothérapie)
    • diagnostic du nombre et de la localisation des métastases
    • contrôle de l'évolution de la maladie et de son traitement
    • examen préventif périodique.

Il est préférable de faire une échographie à jeun (ne pas manger avant la procédure avant 5 à 10 heures). Quelques jours avant l'examen, vous devez suivre un régime, en évitant les aliments qui provoquent une augmentation de la flatulence dans l'intestin (pois, haricots, chou, lait et autres).

Cette procédure diagnostique des maladies telles que l'hépatite aiguë et chronique, la cirrhose, les kystes et métastases, l'hépatome (tumeur maligne du foie) et d'autres maladies.

Différentiel

Le diagnostic différentiel consiste à établir le seul diagnostic correct et à éviter un traitement de mauvaise qualité et ses conséquences.

La procédure comprend l'identification des plaintes des patients et des symptômes de la maladie, un examen objectif détaillé du patient, des méthodes de diagnostic en laboratoire et par instruments.

Les symptômes de la maladie du foie sont:

  • douleur, sensibilité dans la région de l'hypochondre droit de nature terne, non intensive, parfois lourde.
  • changements dans l'état de la peau - pâleur, saignement, pigmentation et varicosités.
  • Le jaunissement de la peau et des muqueuses est un symptôme caractéristique associé à une augmentation de la quantité de bilirubine.

Ce type de recherche vous permet de poser un diagnostic précis. Il existe même des programmes informatiques spéciaux pour le diagnostic différentiel.

Pour que le tableau diagnostique soit complet, il est préférable d’effectuer simultanément des examens de la vésicule biliaire, du pancréas et des voies biliaires. Étant donné que ces organes sont étroitement interconnectés, leur examen doit être abordé de manière exhaustive.

Chez les enfants

Selon les données statistiques sur 2500 nouveau-nés, 1 souffre de pathologie hépatique. Il est très important de diagnostiquer à temps et correctement afin d'éviter une évolution plus grave de la maladie. Et il vaut mieux qu'elle ait été tôt pour une correction supplémentaire des méthodes d'alimentation, de traitement et de traitement. Plus tôt la pathologie de l’enfant est détectée, plus il aura de chances de la guérir.

Les hépatites d'origine virale ou non précisée, les troubles cholestatiques (insuffisance des voies biliaires, cholestase, épaississement de la bile), certaines maladies virales et infectieuses (rubéole, toxoplasmose, cytomégalovirus, virus de l'herpès, etc.) sont couramment à l'origine de maladies hépatiques complexes chez les enfants.

Certaines maladies héréditaires (troubles métaboliques complexes, diabète sucré) et les effets négatifs sur le corps de certains médicaments, l’intoxication peuvent également servir de causes.

Les principaux symptômes de telles maladies peuvent être:

  • jaunisse prolongée accompagnée de selles incolores
  • foie hypertrophié (parfois le seul signe d'avertissement)
  • rate hypertrophiée (survient plus tard lorsque la maladie progresse)
  • ascite - accumulation de liquide dans la cavité abdominale (signe d'une complication grave)

Le diagnostic tardif de telles pathologies chez les enfants entraîne la mort des hépatocytes - cellules du foie, pouvant entraîner une insuffisance hépatique, ce qui affecte le fonctionnement de tous les organes et entraîne la mort de l'enfant.

Prévention

Toute maladie est préférable de prévenir que de guérir. Que dois-je faire pour garder mon foie en bonne santé?

  • Évitez l'alcool. Il est dangereux en toute quantité, quelle que soit la dose.
  • Éliminer ou minimiser la consommation de graisse.

En Russie, des études sérieuses ont été menées sur les personnes qui ne boivent pas d'alcool. Il s'est avéré qu'une femme sur trois qui ne boit pas a une dégénérescence graisseuse du foie.

Si une personne élimine l'alcool et les aliments gras, alors en 3 mois, elle peut complètement restaurer son petit "laboratoire", dans lequel des millions de réactions chimiques vitales se produisent chaque minute et des dizaines de litres de sang sont neutralisés des toxines.

  • Limiter l'utilisation des médicaments hépatotoxiques - paracétamol, stéroïdes anabolisants, diclofénac, nimésulide, certains types d'antibiotiques, contraceptifs oraux. Les médicaments contre l'hépatotoxicité augmentent parfois le tabagisme et la consommation d'alcool.
  • Observez le bon régime. Les légumes, les fruits et les protéines prolongeront la vie du foie.
  • Surveiller l'état du système immunitaire, augmenter l'immunité.
  • Assurez-vous d'inclure l'activité physique en mode jour. Plus une personne bouge, moins la graisse s'accumule dans ses organes.

Médicaments pour le traitement

Pour maintenir le fonctionnement normal du foie, on utilisait des médicaments d'origine végétale et animale.

Les remèdes à base de plantes comprennent les préparations à base de chardon-Marie (Kars, silymarine, legalon), d’artichaut (hofitol) et d’autres plantes médicinales (Liv-52). Ils sont utilisés pour soigner les lésions hépatiques, hépatites, cholangites, cholécystites et les calculs biliaires d'origine médicale et toxiques. Ils ont des effets cholérétiques, antispasmodiques, régénérants et hépatoprotecteurs.

Les médicaments d'origine animale sont beaucoup plus petits. Ils sont fabriqués à partir de foie de porc ou de bétail. Ils restaurent l'activité fonctionnelle de l'organe, ont des propriétés d'hépatoprotecteur et de détoxification.

Les médicaments d'origine animale sont divisés en:

  • les phospholipides (essentiels), qui comprennent des composants des cellules du foie (hépatocytes), à savoir Essencever, Essentiale N forte, phosphogliv et autres. Ils restaurent les murs des cellules.
  • Les acides aminés (Heptral, Ornithine), qui ont des propriétés régénérantes et détoxifiantes, interviennent dans la synthèse de nombreuses substances utiles et décomposent les graisses en les éliminant.
  • Préparations d'acide ursodésoxycholique (Ursofalk, Ursosan), dissolution de calculs de cholestérol, restauration des membranes d'hépatocytes.

D'autres médicaments sont utilisés exclusivement sous la surveillance d'un médecin.

Régime alimentaire

Les principaux objectifs du régime alimentaire - normaliser les fonctions endommagées, restaurer les processus métaboliques, prévenir le colmatage des vaisseaux sanguins et la progression de la maladie.

Quels produits devrais-je utiliser?

  • Produits laitiers faibles en gras - fromage cottage, lait. La crème sure et la crème est préférable d'exclure. Beurre - jusqu'à 30 g par jour.
  • Les légumes peuvent être tout sauf les tomates, les légumes verts - sauf l'oseille et les épinards. L'ail est très utile (demi-girofle).
  • Pain - seulement farine complète, rassis. Les pâtisseries fraîches et les produits de boulangerie sont exclus.
  • Gruaux (sarrasin, avoine). Ils aident à éliminer la graisse du foie.
  • Potages aux légumes et au lait. Le bouillon de viande est exclu.
  • Persimmon contribue à l'élimination des toxines du corps (contient du glucose utile).
  • Poisson et viande cuits à la vapeur (variétés à faible teneur en matière grasse).
  • Œufs, de préférence uniquement des protéines (pas plus de 3 par semaine).
  • Des pommes Ils contiennent de la pectine, qui élimine une partie de la graisse, du cholestérol et des substances toxiques.
  • Parmi les boissons - jus non sucrés, thé et café faibles, bouillon de hanches.

Partagez votre expérience avec le diagnostic du foie dans les commentaires au bas de la page.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Mémo à un patient atteint d'une maladie du foie

Diagnostic en temps opportun ou comment reconnaître une maladie du foie

Le caractère insidieux de nombreux maux de foie réside dans le fait qu’ils sont asymptomatiques, cachés, de sorte que si le processus pathologique n’est pas arrêté à temps, la maladie deviendra chronique, pire que même le traitement actif rationnel, dont le résultat dépend en grande partie du stade du processus.

Signes classiques de maladie hépatique avancée

Fatigue, perte d'appétit, nausée, parfois douleur à l'abdomen, jaunissement de la peau et du blanc des yeux, assombrissement de l'urine.

À quoi faire attention?

Outre les symptômes rares et à peine perceptibles (fatigue non motivée, perte d'appétit, faible tolérance aux aliments gras, goût amer dans la bouche et inconfort dans l'hypochondre droit), il convient de noter les facteurs de risque suivants pour le développement de certaines maladies chroniques du foie:

  • L'alcool à des doses dangereuses (en moyenne 40 g d'éthanol pur par jour pour les hommes et 20 g pour les femmes)
  • Hypertension artérielle associée à des anomalies du métabolisme des graisses identifiées biochimiquement (cholestérol élevé, triglycérides)
  • Insuffisance cardiaque sévère
  • Cardiopathie ischémique
  • L'obésité
  • Ménopause
  • Plus de 50 ans
  • Diabète de type 2
  • Maladie biliaire
  • Changements d'indices biochimiques reflétant des troubles du métabolisme des graisses sans maladies cardiovasculaires concomitantes
  • Perte de poids rapide: 1,5-2 kg par semaine
  • Un foie hypertrophié avec ou sans modification de la structure du tissu détecté lors de l'examen d'une autre maladie
En présence d'au moins un des facteurs ci-dessus, le patient doit consulter un spécialiste pour un examen à l'exception de la maladie du foie.

"Signes" hépatiques

Dans certains cas, dans le cas d'affections hépatiques chroniques déjà développées, le patient peut détecter les «signes hépatiques», généralement associés à des processus chroniques:

  • Étoiles vasculaires sur la peau dans la ceinture scapulaire, la surface antérieure du thorax et la paroi abdominale, ressemblant à des araignées.
  • Paumes rouges et / ou rouge vif, langue «laquée».
  • Changement caractéristique de la forme des ongles - ongles en forme de "lunettes de montre", souvent associés à un épaississement des phalanges terminales des doigts - doigts en forme de "baguettes".
  • Tremblement de la langue et des doigts.
  • Saignement des gencives.
  • Jaune des blancs des yeux.
  • Contracture de Dupuytren (déformation caractéristique de l'aponévrose palmaire entraînant la flexion des doigts 3-4)
Si vous présentez au moins deux des symptômes ci-dessus, il est vivement conseillé au patient de contacter un spécialiste du diagnostic et du traitement de la maladie du foie.

Si vous connaissez déjà votre maladie chronique, comme il est facile de reconnaître une exacerbation

Un simple auto-examen avec un intervalle de 2 à 3 jours permet au patient d'identifier lui-même la détérioration et de consulter rapidement un médecin. Il est recommandé d’ajouter au carnet tous les 2-3 jours les données suivantes: date, poids, volume abdominal au nombril, fréquence des selles, lire l’équilibre liquidien par jour (récapitulez tous les liquides ingérés - thé, eau, soupe, fruit et calculez également le volume urine quotidienne). Un patient présentant un œdème et une ascite devrait excréter 200 ml de plus par jour que l'ingestion (une perte importante de liquide urinaire est indésirable, car elle peut provoquer une encéphalopathie).

  • Donc, si votre poids dans 3-4 jours augmente de plus de 1 kg, alors, probablement, le liquide s'est accumulé dans l'estomac.
  • La coloration noire des selles peut indiquer un saignement des veines dilatées de l'œsophage et de l'estomac.
  • Votre signature change - des crochets, des dents ou même des restes apparaissent - peut-être que votre maladie était compliquée par une perturbation de l'activité cérébrale.

Si au moins un des symptômes ci-dessus apparaît, vous devriez consulter un médecin.

Comment déterminer une maladie du foie à la maison

Chaque personne peut suspecter indépendamment des problèmes de foie sans l'aide de spécialistes médicaux.

Pour une compréhension générale de l'état du foie, il vous suffit de prêter davantage d'attention à votre bien-être et à votre apparence.

Pour le traitement et le nettoyage du foie, nos lecteurs utilisent avec succès

. Après avoir soigneusement étudié cette méthode, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.

Tout cela peut être fait à la maison.

Quels signes apparaissent en premier avec une maladie du foie?

Avant de vérifier le foie chez le médecin, à la maison, faites attention à certains symptômes caractéristiques. Les plaintes les plus courantes dans la pathologie du foie et des voies biliaires sont:

sensation de lourdeur et de plénitude, douleur dans la partie supérieure de l'abdomen; goût amer dans la bouche, perte d'appétit, nausée; jaunisse, décoloration de l'urine et des matières fécales, démangeaisons de la peau; vomissements de sang, selles noires; saignements nasaux, hémorragies cutanées, hémorragies de la muqueuse buccale; fatigue, faiblesse, insomnie, irritabilité, dépression; une forte augmentation ou diminution du poids corporel; fièvre. au contenu ↑

Sensation de douleur

La douleur est la sensation subjective la plus brillante du patient. Dans l'inflammation du foie (hépatite), la douleur est localisée à droite sous l'arcade costale. Ils font mal ou éclatent, ils augmentent après l'erreur dans le régime et diminuent à la chaleur.

Lorsque les pierres dans le syndrome de la douleur de la vésicule biliaire est prononcée. Dans l'hypochondre compresse paroxystique. Commencez après une violation du régime alimentaire, souvent le soir ou la nuit. Leur durée est de plusieurs minutes à une semaine. Il y a souvent une irradiation de la douleur dans les côtes et en arrière à droite, la région supraclaviculaire droite et l'omoplate, moins souvent dans la région du cœur. Souvent, le compagnon de la douleur vomit, après quoi il n'y a plus de soulagement.

Pierres biliaires

Avec la cholécystite et l'inflammation du canal biliaire, la douleur est moins intense que dans le cas précédent, sourde et douloureuse. au contenu ↑

Saignements et fièvre

Les hémorragies et les hémorragies sous la peau et les muqueuses sont dues à une violation de la synthèse des protéines dans le foie qui interviennent dans l'arrêt du saignement.

En l'absence d'un traitement spécifique des maladies, des vomissements sanglants peuvent apparaître des plexus veineux de l'œsophage et de l'estomac, ainsi que des selles noires.

L'augmentation de la température est due à la réponse du corps à l'inflammation et à une diminution de la fonction neutralisante du foie.

Quelles caractéristiques du mode de vie d’une personne peuvent suggérer une maladie du foie?

Un dysfonctionnement du foie peut survenir pour plusieurs raisons:

utilisation d'aliments frits et gras, alcool; des médicaments; le jeûne; contact avec des patients atteints d'ictère infectieuse; intoxication par les champignons; paludisme antérieur, fièvre typhoïde, giardiase; risques professionnels.

Comment l'apparence d'une personne change-t-elle avec une maladie du foie?

Les maladies du système hépatobiliaire sont plus courantes chez les personnes présentant une masse corporelle accrue.

Les signes les plus courants de dommages au foie qui apparaissent sur la peau sont:

"étoiles" vasculaires; jaunisse; peignage; hémorragies et éruptions cutanées hémorragiques.

Dans la couleur jaune de la peau est colorée en raison de la teneur accrue en pigments sanguins, en particulier la bilirubine. Dans ce cas, la sclérotique des yeux (véritable jaunisse) devient également jaune. La peau peut jaunir avec un foie en bonne santé, avec l’utilisation d’aliments jaunes (fausse jaunisse), tandis que la sclérotique reste blanche. La couleur de la peau avec jaunisse peut varier en fonction des caractéristiques du parcours et de la localisation de la maladie.

Avec les dommages au foie lui-même, la peau et la sclérotique deviennent rouge orangé, avec des maladies des voies biliaires, la couleur varie du verdâtre au bronze brunâtre.

Dans les lésions chroniques, les varicosités apparaissent. Ils sont situés sur le visage, les membres supérieurs, le torse. En raison de troubles du métabolisme du cholestérol, des xanthomes se forment sur la peau des paupières et dans le coin des yeux - taches jaunâtres de forme arrondie, dominant la peau. Avec l'hépatite, la cirrhose, la maladie des calculs biliaires, dans laquelle la bile stagne, les personnes développent des démangeaisons intolérables de la peau. En conséquence, des rayures apparaissent.

Avec la cirrhose du foie, les garçons et les filles acquièrent des signes de sous-développement sexuel et physique. Chez les hommes, les glandes mammaires commencent à se développer. Les paumes sont couvertes de taches rougeâtres et les ongles de points blancs.

Beaucoup de nos lecteurs appliquent activement la technique bien connue à base d'ingrédients naturels, découverte par Elena Malysheva pour le traitement et le nettoyage du foie. Nous vous conseillons de lire.

Dans l'hépatite chronique, les lèvres deviennent souvent enflées et plus rouges et des crises apparaissent. Avec le développement de l'insuffisance hépatique est déterminée par une "odeur de foie" sucrée. Les gencives commencent à saigner, la langue devient "écarlate" et le palais dur devient jaunâtre.

Avec une maladie du foie, une augmentation de l'abdomen peut être observée. Cela peut être dû à des flatulences, des dépôts graisseux, des ascites. Lorsque l'ascite est debout, l'abdomen est élargi et couché - aplati et étendu sur les côtés (comme chez une grenouille). L'ascite provoque une tension et un amincissement de la peau abdominale. Avec une cirrhose du foie, ce symptôme est souvent accompagné d'une perte des bras, de la moitié supérieure du corps.

Faites attention! Avec le développement de l'hypertension portale, un motif veineux apparaît autour du nombril, chez les hommes l'estomac devient chauve. Avec les tumeurs et les parasites du foie, il existe une augmentation asymétrique de l'abdomen en haut à droite.

Que peut-on détecter en sondant le foie?

Chez une personne en bonne santé, le bord inférieur du foie est complètement recouvert de côtes. Dans les maladies inflammatoires, la cirrhose, les tumeurs, la taille du foie augmente considérablement et on peut le sentir beaucoup plus bas.

En cas d'inflammation, un épaississement et un épaississement de l'organe se produisent. En cas de cirrhose, une douleur est notée dans les deux cas.

Avec les tumeurs, l'échinococcose et la cirrhose, les contours deviennent inégaux et inégaux.

Comment vérifier le foie avec un médecin?

Pour un examen plus détaillé et un diagnostic correct, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Tout d’abord, votre thérapeute s’occupe de problèmes de santé. Si un traitement chirurgical est nécessaire, il vous dirigera vers un chirurgien et, dans le cas d'une lésion infectieuse du foie, vers un spécialiste des maladies infectieuses.

Tests fonctionnels

Le foie est impliqué dans le métabolisme des glucides, des protéines, des graisses et des oligo-éléments, neutralise et élimine divers produits chimiques, sécrète des enzymes. Vous pouvez vérifier telle ou telle fonction hépatique à l'aide de tests fonctionnels spéciaux.

Pour l'analyse du métabolisme des glucides à l'aide d'un test avec une charge de galactose. La méthode est basée sur le fait que le foie malade n'est pas capable de normaliser les niveaux de sucre dans le sang.

En pathologie, la composition protéique normale du sang peut être perturbée. Violations du métabolisme des protéines détectées à l'aide de thymol ou d'échantillons sublimés. Plus précisément, la fraction protéique du sang peut être étudiée par électrophorèse.

Examen de notre lecteur Svetlana Litvinova

Récemment, j'ai lu un article sur Leviron Duo pour le traitement des maladies du foie. Avec ce sirop, vous pouvez POUR TOUJOURS guérir le foie à la maison.

Je n'avais pas l'habitude de ne faire confiance à aucune information, mais j'ai décidé de vérifier et de commander l'emballage. Je remarquai les changements une semaine plus tard: la douleur constante, la lourdeur et les picotements dans le foie me tourmentaient avant de me retirer, et au bout de 2 semaines, ils disparaissaient complètement. L’atmosphère s’est améliorée, le désir de vivre et de jouir de la vie est de nouveau apparu! Essayez et vous, et si quelqu'un est intéressé, alors le lien vers l'article ci-dessous.

Une hypocholestérolémie (réduction du cholestérol dans le sang) survient en cas de maladie grave. La détermination de l'activité enzymatique est réalisée à l'aide d'une analyse biochimique du sang. Dans les maladies du foie, l'activité de l'AST et de l'ALT, du LDG5, du GGTP et de la phosphatase alcaline augmente.

L'enzyme la plus spécifique est l'ornithinecarbamoyltransférase, que l'on ne trouve que dans le foie. L'activité de la pseudo-cholinestérase diminue.

Avec un foie en bonne santé, l’urine est jaune paille et les matières fécales sont brunes. En cas de troubles du métabolisme des pigments, l'urine s'assombrit et les matières fécales deviennent gris clair. En cas de pathologie, la quantité de bilirubine dans le sang augmente considérablement (plus de 20,52 µmol / l).

Dans le cas d'une inflammation aiguë du foie, la teneur en fer augmente dans le sang et, dans le cas de l'ICB, en augmente.

Échographie du foie

En utilisant des ultrasons, vous pouvez vérifier la taille et la structure du foie et des canaux biliaires, déterminer la présence de calculs, évaluer la fonction motrice des canaux et de la vésicule biliaire, mesurer la veine porte.

Chez une personne en bonne santé, le foie a une structure homogène à grain moyen, il n'y a pas d'inclusions supplémentaires dans la lumière des canaux, les vaisseaux ne sont pas modifiés.

Avec l'hépatite, la structure devient non uniforme, l'échogénicité et le modèle vasculaire.

La cirrhose est caractérisée par un organe élargi, une structure hétérogène, une augmentation de l'échogénicité et une expansion de la veine porte. Lorsque l'ICB dans la lumière d'une bulle ou d'un conduit peut détecter des pierres de différentes tailles.

L'inflammation des voies biliaires et de la vessie par ultrasons se présente sous la forme d'un épaississement et d'un scellement des parois, l'apparition d'un double contour.

Une découverte supplémentaire peut être des kystes, des angiomes.

Intubation duodénale

La technique de sondage duodénal correctement effectuée permet une précision suffisante pour juger de l'état des voies biliaires.

L'étude de la bile au microscope aidera à identifier l'inflammation (leucocytes, mucus, cellules épithéliales), les cellules tumorales, les parasites. La méthode de recherche ressemble à la détection gastrique.

La procédure est réalisée à jeun, à l’aide d’une fine sonde avec un épaississement en forme d’olive à la fin.

Un médecin expérimenté, grâce aux caractéristiques microscopiques de la composition cellulaire de la bile, peut déterminer avec précision l'emplacement de la lésion.

Méthodes de recherche alternatives

Des méthodes de recherche supplémentaires pouvant être utilisées pour tester le foie comprennent l'IRM et la TDM avec contraste ou sans contraste. Ils vous permettent de répondre aux mêmes questions que l'échographie, mais avec une plus grande précision.

Ces méthodes sont coûteuses, l’étude prend plus de temps et un médecin spécialiste a besoin de plus de compétences pour interpréter les résultats. Par conséquent, ils sont utilisés sous des indications strictes.

En cas de résultats douteux des méthodes de recherche ci-dessus, la laparoscopie est utilisée dans des cas exceptionnels. À l'aide d'un laparoscope, vous pouvez examiner la surface du foie et de la vésicule biliaire et, si nécessaire, prélever un morceau de l'organe pour un examen microscopique.

Nettoyage du foie avec du sirop monastique

En appliquant du sirop monastique et 1 cuillère à soupe 2 fois par jour pendant 1 mois, vous pouvez restaurer le foie et le protéger de l'exposition à des facteurs nocifs. La purification du foie, contrairement à d'autres méthodes connues, se produit sans formation excessive de bile.

Le sirop vous permet de restaurer la structure des cellules du foie et la composition normale de la bile, d'améliorer la fonction antitoxique et excrétrice des hépatocytes et de normaliser le métabolisme des lipides et des protéines.

Avec l'utilisation régulière du sirop de monastère, les effets néfastes de l'alcool et des drogues sur le foie sont minimisés. Un grand nombre d'herbes et d'extraits de racine de ginseng compensent le manque de vitamines et de minéraux. Toutes les propriétés ci-dessus vous permettent d'utiliser cet outil pour la prévention et le traitement de nombreuses affections pathologiques du foie.

Vous pouvez vérifier le foie et suspecter des problèmes vous-même à la maison. Cependant, pour un examen plus précis, un diagnostic et, plus important encore, la nomination d'un traitement approprié, vous devez consulter un médecin.

Il vous semble toujours que RESTAURER LE FOIE est impossible?

À en juger par le fait que vous lisez ces lignes maintenant, la victoire dans la lutte contre les maladies du foie n’est pas encore de votre côté...

Et avez-vous déjà pensé à la chirurgie et à l'utilisation de médicaments toxiques annoncés? Cela est compréhensible, car ignorer la douleur et la lourdeur du foie peut avoir de graves conséquences. Nausées et vomissements, peau jaunâtre ou grisâtre, goût amer dans la bouche, urine foncée et diarrhée... Tous ces symptômes vous sont familiers.

Mais peut-être est-il plus correct de ne pas traiter l’effet, mais la cause? Lisez l'histoire d'Alevtina Tretyakova, qui explique comment elle a non seulement géré la maladie du foie, mais l'a également restaurée.... Lire l'article >>

Comment reconnaître une maladie du foie par des signes et des symptômes?

Les signes d'une maladie du foie sont très spécifiques et ambigus. Cela est dû au fait que cet organe vital en lui-même ne donne aucun signe de dégradation et n'affecte pas les systèmes auxiliaires immédiatement. Le foie est l'un des organes fonctionnels les plus importants d'une personne. Il assure une fonction de protection et protège le corps contre les facteurs externes. Elle est responsable de la réalisation des réactions biochimiques responsables du bon fonctionnement des processus vitaux. Les conséquences de la mauvaise écologie, l’intoxication du corps par les scories et les toxines, la réduction des performances des autres systèmes fonctionnels en raison du développement de pathologies et du stress sont les principales conséquences. Le foie crée une barrière qui empêche les dommages aux systèmes corporels importants en prenant le coup sur lui-même. L'impact systématique des facteurs négatifs affecte l'état du corps et le rend vulnérable au développement de pathologies.

Si des symptômes de maladie du foie apparaissent, un traitement urgent est nécessaire.

Ce corps ne fait pas mal, vous pouvez donc identifier les violations en analysant les premiers signes de la maladie. L'insuffisance hépatique se développe très rapidement et ne peut pas être restaurée. Pour l'homme, cette pathologie est très dangereuse, car les fonctions de protection du foie sont réduites et d'autres systèmes fonctionnels, en particulier la vésicule biliaire, les reins et les intestins, sont endommagés. Le foie est un organe assez gros situé au centre de la cavité abdominale. Dans le corps humain, il a sa place dans la partie supérieure droite, au bas du diaphragme. De forme allongée, la majeure partie de l'organe est concentrée sous le côté droit du diaphragme, de sorte que le foie est classiquement situé dans l'hypochondre droit. Une partie du corps tombe à gauche, mais dans le cas de pathologies, la douleur apparaît du côté droit. L'importance du foie est indiquée par les fonctions qu'il remplit: la formation de cellules sanguines, le nettoyage du corps, le métabolisme, la création d'un fond hormonal. Ainsi, s'il y a violation de sa fonctionnalité, tout le corps en souffre.

Fonction hépatique

Le foie est certainement l'un des organes les plus importants d'une personne. Dans sa structure, il ressemble plus à une glande et se compose de composés cellulaires microscopiques. La fonction principale est l'approvisionnement en sang. C'est la source de deux types d'approvisionnement en sang. Les artères, situées au centre de l'organe, transportent l'oxygène du cœur et la veine porte est un fournisseur de nutriments produits par les intestins et la rate. Avant que le sang de la veine porte n'entre dans la circulation générale, il est purifié par le foie. La fonction du corps inclut également la production de bile, qui est stockée dans la vésicule biliaire et favorise la digestion. Le caractère unique du foie réside également dans le fait qu’avec une légère perte de composition cellulaire, il peut rétablir le déficit lui-même. Si les pertes sont significatives, la fonctionnalité du corps est réduite et toutes les fonctions du corps sont violées. Le foie remplit les fonctions suivantes:

  • élimination des substances toxiques;
  • production de bile;
  • améliorer le métabolisme des vitamines;
  • stockage de glycogène;
  • synthèse hormonale;
  • la production d'enzymes de coagulation du sang;
  • production de la composition en acides aminés;
  • production et stockage de fer;
  • production de cholestérol;
  • recyclage des toxines;
  • métabolisme des composants médicinaux.

La destruction excessive des cellules contribue au développement de pathologies. L'insuffisance hépatique entraîne une diminution de la fonction protectrice de l'organisme et de sa susceptibilité à divers facteurs et maladies négatifs. Le manque de cellules réduit la fonction protectrice de l'organe.

Quelles sont les maladies du foie?

Le développement de pathologies et de fonctionnalités altérées est influencé par des facteurs externes et internes. Le groupe des maladies du foie comprend celles qui sont situées à l'extérieur de l'organe. En règle générale, les pathologies du foie ne présentent pas de manifestations externes au niveau de la localisation des organes. Maladies conditionnellement divisées de nature diffuse et focale. Les maladies se distinguent également par la localisation et le principe d’action:

  1. Inflammation et dommages purulents aux cellules du foie
    • hépatite (groupes A, B, C);
    • hépatite toxique;
    • foie élargi en taille;
    • stéatohépatose alcoolique;
    • vaincre la syphilis et la tuberculose;
    • formation de suppuration.
  2. Blessures
    • blessures et blessures de la cavité abdominale;
    • dommages au foie ouverts;
    • violation de l'intégrité d'un coup de feu.
  3. Maladies vasculaires
    • caillots sanguins;
    • processus inflammatoire dans la veine porte;
    • augmentation de la pression;
    • formation de fistule.
  4. Maladies des voies biliaires
    • stagnation de la bile dans les conduits;
    • inflammation des voies biliaires;
    • formations solides dans les conduits;
    • altération de la perméabilité des conduits et de la formation de pierres.
  5. Tumeurs
    • la formation de kyste;
    • accumulation de vaisseaux sanguins dans la tumeur;
    • cancer des cellules du foie;
    • les sarcomes;
    • métastases.
  6. Pathologie et troubles anormaux
    • formation insuffisante ou absence d'organe;
    • circulation sanguine obstruée;
    • troubles du métabolisme de la bilirubine.
  7. L'apparition de pathologies sur le fond des maladies d'autres organes
    • la formation de la stase du sang due à des violations de la fonctionnalité du cœur;
    • insuffisance rénale;
    • leucémie.
  8. Maladies immunitaires
    • l'hépatite;
    • cholangite;
    • la cirrhose.

Symptômes de maladie du foie

Les symptômes de violation de la fonctionnalité du corps sont assez spécifiques. Les symptômes typiques sont accompagnés de douleurs dans l'hypochondre droit, de brûlures d'estomac et d'une détérioration de la peau. Les symptômes dépendent des causes des dommages aux organes. Les maladies du foie se caractérisent par:

  • des nausées;
  • brûlures d'estomac;
  • forte odeur de sueur;
  • teint jauni;
  • urine jaune foncé;
  • la diarrhée;
  • des nausées;
  • éruption cutanée.

Les symptômes de la manifestation clinique de la maladie se manifestent dans:

  • inconfort et douleur;
  • augmenter la taille du corps;
  • faiblesse et fatigue;
  • la migraine;
  • œdème sur la peau;
  • démangeaisons sévères;
  • une indigestion;
  • gonflement abdominal;
  • instabilité pondérale;
  • amertume dans la bouche;
  • température élevée.

Les symptômes peuvent être considérés en fonction d'un complexe de symptômes. Chaque maladie du foie a une manifestation et des symptômes spécifiques. La violation de la fonctionnalité du foie se manifeste non seulement par une douleur dans la région de l'organe, mais entraîne également des symptômes de la maladie d'autres systèmes fonctionnels. Les symptômes communs sont basés sur différents signes:

  • Symptômes asthéniques
    Leur manifestation consiste en fatigue, faiblesse, détérioration de la capacité de travail, somnolence. Ces symptômes sont dus à une circulation sanguine altérée et à un manque d'oxygène dans les cellules du foie.
  • Symptômes de la douleur
    Leur manifestation est basée sur le gonflement des organes congestifs et la distension des capsules de foie. Au cours de leur étirement, la douleur devient permanente, douloureuse et comprimante. La douleur est localisée dans l'hypochondre droit. La douleur coupante et lancinante dans la cavité abdominale est caractéristique de l'inflammation de l'organe, de la vésicule biliaire et de leurs canaux. En cas de blocage, les symptômes cliniques de la colique hépatique apparaissent.
  • Symptômes de dispasal
    Les maladies du foie et leurs manifestations pathologiques affectent principalement la fonctionnalité du tractus gastro-intestinal. La douleur dans le tube digestif est accompagnée de nausées, de vomissements épisodiques, de diarrhée, de constipation, d'anorexie et d'un goût amer dans la bouche.
  • Jaunisse
    Les symptômes de la jaunisse se manifestent par un jaunissement de la peau, des globes oculaires, la présence de plaque sur la langue. La violation du métabolisme de la bilirubine et le transport de la bile provoquent l’accumulation de substances et leur stagnation dans le foie. La teneur normale en bilirubine dans le sang est de 9 à 20 µmol / 1 litre. Le métabolisme de la bilirubine sous forme d'ictère a 3 types:
    • Parenchymateux. Ce trouble est dû à la difficulté de convertir la bilirubine directe en indirecte. Les réactions biochimiques ont lieu dans le corps des hommes et des femmes. Dans leur processus, il se produit une coloration sombre de l'urine et des matières fécales.
    • Cholestatique. Ceci est une violation de la perméabilité des voies biliaires. À l'intérieur de ceux-ci, une stagnation de la bile se produit et des toxines peignent la peau dans une teinte verdâtre.
    • Hémolytique. C'est caractéristique du syndrome de Gilbert.

Les symptômes concomitants résultent de l'accumulation de substances toxiques dans les cellules et de leurs effets sur le corps. Le foie n'est pas capable de neutraliser toutes les toxines, ce qui provoque l'apparition d'autres symptômes:

  • Démangeaisons sur la peau.
  • Trouble du sommeil
  • Rupture des capillaires sous-cutanés.
  • Varices veineuses.
  • Jaunissement de la plaque à ongles.

Les symptômes de la maladie chez les femmes se manifestent dans la peau sèche, la fragilité et la chute des cheveux. Il contribue également à la production d'hormones qui aident à maintenir le tonus des muscles de l'utérus. Chez l'homme, la maladie du foie se manifeste par une distension abdominale. Chez les hommes, on observe également la formation de vergetures dans l'abdomen et les cuisses.

Causes de la maladie du foie

Les maladies du foie se retrouvent chez les femmes et les hommes. L’abus d’alcool et de nicotine (chez les femmes trop souvent) est l’une des causes de la diminution des performances organiques chez les hommes. Chez l'homme, le développement de la forme chronique de la maladie est dû à une violation de la fonction érectile due à une défaillance hormonale. Chez les femmes, les maladies du foie se développent dans le contexte de pathologies somatiques. La perturbation du cycle menstruel, les perturbations hormonales et l'utilisation de contraceptifs sont les principales causes du développement de maladies. Les principales causes d'anomalies hépatiques peuvent être causées par:

  • Virus. Les virus de l'hépatite des groupes A, B et C provoquent une inflammation des tissus et deviennent rapidement chroniques.
  • Toxines. L’intoxication systématique du corps et l’influence excessive sur les cellules du foie entraînent des lésions organiques et la perturbation de ses fonctionnalités. Ainsi, des troubles mineurs se transforment rapidement en pathologie.
  • Médicaments. Tous les médicaments affectent le foie à des degrés divers. Ils détruisent les cellules du corps, l'exposant aux effets et à la destruction. Les antibiotiques et les médicaments chimiothérapeutiques affectent le plus le foie.
  • Alcool L'alcool éthylique détruit les cellules, la cause la plus courante de cirrhose.
  • Invasions et infections helminthiques. Ils provoquent une intoxication interne du corps et contribuent à la formation de kystes.
  • Prédisposition génétique.
  • Nutrition inadéquate. Les aliments gras, frits et salés provoquent une accumulation de scories sur les parois des voies biliaires et contribuent à l'encrassement du foie avec de la graisse. Une cause assez fréquente de maladie du foie, en particulier chez les hommes.
  • Processus inflammatoires aiguës. À l'intérieur du corps, la carie commence, ce qui peut entraîner une septicémie.
  • Blessures à la cavité abdominale. Les dommages mécaniques au foie sont à l'origine de saignements internes et de la formation de caillots sanguins et de kystes.
  • Tumeurs malignes, cancers et métastases.

Si nous identifions à temps les causes qui affectent le foie et contribuent à la détérioration de sa capacité de régénération, il est possible d'empêcher le développement de pathologies hépatiques. Les premiers signes de maladie organique peuvent être identifiés par la peau.

Traitement des maladies du foie

Chaque maladie nécessite un traitement individuel. Avant de commencer le traitement, le patient doit être examiné par un spécialiste. Il est nécessaire de commencer le traitement par la normalisation de la nutrition et l'élimination des mauvaises habitudes. Vous pouvez effectuer un traitement avec des médicaments ou des médicaments traditionnels à la maison. Il n'est pas recommandé de commencer un traitement avec des médicaments sans ordonnance.

En outre, le patient doit choisir avec soin les recettes de la médecine traditionnelle. L'automédication peut être dangereuse pour la santé et aggraver l'évolution de la maladie. La médecine moderne n'est pas un remède universel connu destiné au traitement de toutes les maladies du foie, il est donc important de commencer le traitement uniquement après le diagnostic de la maladie et un diagnostic précis. Certaines maladies, telles que la cirrhose et l'hépatite, nécessitent un traitement anti-inflammatoire, l'utilisation d'un complexe vitaminique et la stimulation de la bile. Le traitement des remèdes populaires peut être effectué à l'aide d'une collection hépatique.

Cette composition à base de plantes de plantes avec des effets anti-inflammatoires et régénérants. Le traitement par prélèvement hépatique sera efficace aux premiers stades de la maladie. La guérison avec des tubes est également efficace. Cette procédure permet de nettoyer le foie des toxines et de normaliser le débit des voies biliaires. Le traitement médicamenteux doit être effectué exclusivement sur ordonnance. Les médicaments efficaces pour les maladies du foie sont:

Il est recommandé de commencer le traitement uniquement après avoir consulté un spécialiste. Il est important de préserver la santé du foie et de ne pas l'exposer à des facteurs destructeurs. Pour prévenir les maladies, revoyez votre régime alimentaire, éliminez la consommation d’alcool et évitez les risques de stress.

Top