Catégorie

Articles Populaires

1 L'hépatose
Quels sont les symptômes et les signes de la maladie du foie et les principales méthodes de traitement?
2 Jaunisse
Comment restaurer rapidement le foie en utilisant un régime, des médicaments et des remèdes populaires
3 L'hépatose
Durée de vie avec l'hépatite B
Principal // Recettes

Traitement et prévention de la cirrhose cryptogénique


Laisser un commentaire

Habituellement, les changements dans les tissus hépatiques se produisent sous l’influence d’un ou de plusieurs facteurs, mais parfois, dans environ 30% des cas, il n’est pas possible d’établir les véritables causes de la transformation. Cela est particulièrement vrai d'un diagnostic tel que "cirrhose cryptogénique du foie". Aujourd'hui, la maladie devient moins courante, ce qui est associé au développement de capacités vous permettant d'identifier les marqueurs de l'hépatite virale. Cela vous permet de juger plus précisément des causes du développement d'affections qui, jusqu'à récemment, étaient considérées comme cryptogéniques (d'origine inconnue).

La maladie cryptogénique du foie n’est pas une maladie fréquente, dont la cause n’a pas encore été clairement identifiée.

Qu'est ce que c'est

Cette maladie est connue dans le monde entier, mais il n’a pas encore été possible de déterminer les facteurs qui ont contribué à son développement. Cryptogénique est appelée cirrhose à grand site, due à de nombreuses maladies du foie. Fondamentalement, il n’est pas possible de déterminer l’étiologie de cette maladie, elle touche à la fois les femmes et la moitié de la population masculine.

Les causes

La cause de la cirrhose est souvent l’abus d’alcool chronique, ainsi que l’hépatite virale chronique. Certains médecins et scientifiques sont enclins à penser que la cirrhose peut être la conséquence d’un régime alimentaire inapproprié ou d’une prédisposition génétique à la maladie.

Classification

Cette maladie a la classification suivante:

  1. cirrhose biliaire primitive;
  2. cirrhose indienne chez les enfants;
  3. autres types de cirrhose cryptogénique.
Retour à la table des matières

Cirrhose biliaire primitive

On pense que les processus auto-immuns peuvent provoquer la stagnation de la bile, qui est la cause de la maladie. Ce type de cirrhose est souvent caractéristique de la moitié féminine de la population âgée de 40 à 50 ans. Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de procéder à une biopsie du foie, dans laquelle des changements dans la structure des voies biliaires peuvent être détectés.

Malheureusement, cette maladie présente des symptômes bénins à ses débuts - somnolence, asthénie et légère faiblesse, ce qui la rend difficile à diagnostiquer. Les principaux symptômes de la cirrhose biliaire commencent par des démangeaisons cutanées. Le patient peut ressentir de la fatigue, une somnolence accrue. Pendant les tests, il est possible de détecter un taux élevé de graisse dans le sang, une carence en hormones thyroïdiennes et une augmentation de la taille du foie. Un autre signe de la maladie est le teint jaune.

Cirrhose indienne pour enfants

Il est observé chez les enfants âgés de 1 à 3 ans, caractérisé par des taux de développement ultrarapides et dont l'issue est généralement fatale. Dans ce type de cirrhose, les symptômes se développent rapidement et le petit patient décède en un an. Un enfant atteint d'une maladie présente un taux élevé de cuivre dans le foie. On pense que la cirrhose est causée par les conditions de vie, la consommation d'alcool et l'alimentation, qui sont utilisés par les enfants touchés. Mais les experts ont tendance à croire que la maladie est purement génétique.

Autres espèces

La cirrhose cryptogénique aux premiers stades se caractérise par des symptômes bénins et une augmentation de certains indicateurs. Il est donc impossible de déterminer immédiatement son type. Dans ce cas, lorsque le diagnostic est difficile, ils ont recours à l'échographie et à la tomodensitométrie.

Les symptômes

Les principaux signes de la cirrhose comprennent:

  • démangeaisons de la peau;
  • peau jaunâtre (avec le développement de la maladie et une augmentation du taux de développement de la maladie);
  • faiblesse, fatigue, tendance à la somnolence;
  • une augmentation du volume de l'abdomen à la suite d'une augmentation de la taille du foie enflammé;
  • perte de poids nette;
  • diminution de l'appétit;
  • vomissements fréquents.

Diagnostics

Pour le diagnostic initial de la maladie, le médecin collecte les antécédents de maladie, prend en compte les plaintes du patient en consultation et procède à un examen. Après les procédures, une référence est émise pour les examens suivants: numération globulaire complète, numération globulaire pour tests de la fonction hépatique, lipides, échographie et biopsie du foie.

Une numération globulaire complète aidera à identifier une numération élevée de globules blancs. Une analyse des tests hépatiques révèle une augmentation de la bilirubine et de la phosphatase alcaline. L'examen échographique du foie permet de déterminer si la taille du foie a augmenté ou s'il y a du liquide dans le péritoine. La biopsie permet de confirmer la maladie dans la détection de lobules rénaux dans le foie et les voies biliaires.

Traitement de la cirrhose cryptogénique

La méthode principale et efficace de traitement de la cirrhose cryptogénique est la greffe du foie du donneur. Mais cette opération nécessite des frais financiers et la recherche d'un organisme compatible approprié, ce qui peut prendre un certain temps. La plupart des patients, en raison de leur situation financière et du rythme de développement de la maladie, ne peuvent se permettre une telle opération et recourir à un traitement médical de la maladie. Ce type de traitement ne peut pas à 100% sauver une personne de la maladie, mais aidera à prolonger sa vie et facilitera l'évolution de la maladie.

Dans la cirrhose cryptogénique, les préparations diurétiques sont le moyen le plus efficace et le plus efficace car elles éliminent le liquide libre de la cavité abdominale. Ces médicaments sont prescrits dans des traitements courts, souvent répétitifs. De plus, avec le traitement médicamenteux, on utilise des hépatoprotecteurs, qui sont prescrits en traitement de longue durée, et parfois tout au long de la vie.

Avec la maladie, utilisez des vitamines sous forme de monoinjections. Ce sont les vitamines C, A, D, B 6 et B12. Pour réduire le taux de développement de la maladie, une solution d’albumine est utilisée.

Dans le cas où le traitement médicamenteux n'a pas produit l'effet escompté, les médecins ont recours au drainage abdominal.

Des complications

Chez les patients atteints de cirrhose cryptogénique, les complications suivantes peuvent survenir:

  1. Saignement variqueux dû à la dilatation des veines de l'œsophage et de l'estomac. Une faiblesse excessive apparaît chez le patient, les palpitations deviennent plus fréquentes, les vomissements sont mélangés à du sang. Le traitement des complications n’est pratiqué que dans l’unité de soins intensifs. Avec l'inefficacité du traitement médicamenteux recouru à des soins chirurgicaux.
  2. Péritonite bactérienne. Il s'agit d'une inflammation de la cavité abdominale résultant d'une infection du liquide qu'elle contient. Le patient a une température supérieure à 39 degrés, une douleur aiguë dans l'abdomen. Dans ce cas, une cure d'antibiotiques est prescrite dans l'unité de soins intensifs.
  3. Ascite Cette complication est l'accumulation de fluide dans le péritoine. Dans ce cas, prescrire un régime avec une restriction de la quantité de protéines et de sel dans le régime, utiliser des médicaments diurétiques. Si nécessaire, une paracentèse est réalisée (élimination du liquide en excès du péritoine).
  4. Insuffisance rénale aiguë. Dans ce cas, arrêtez l'utilisation de la plupart des médicaments et prescrivez l'albumine par voie intraveineuse.
Retour à la table des matières

Prévention

Il n’existe pas de règles précises pour la prévention d’une maladie, car sa cause n’est pas encore clairement connue. Mais les médecins recommandent de suivre les règles suivantes afin de réduire la possibilité de développer la maladie:

  1. maintenir une alimentation équilibrée et régulière;
  2. ne pas contacter les personnes atteintes d'hépatite virale;
  3. n'oubliez pas les règles d'hygiène personnelle;
  4. réduire la consommation d'alcool;
  5. ne prenez pas de drogue.

Cirrhose Cryptogénique

Le terme "cryptogénique" est utilisé en médecine pour désigner des maladies dont l'étiologie (origine) ne peut être établie. Le diagnostic de cirrhose cryptogénique est posé dans les cas où la cause de la maladie ne correspond à aucune des catégories de la classification étiologique spécifique de la cirrhose.

Classification de la cirrhose

Parmi les nombreuses maladies du système hépatobiliaire du corps, la cirrhose du foie est la plus dangereuse. Il s'agit d'un processus pathologique au cours duquel se produit la transformation irréversible des principales cellules fonctionnelles de l'organe en tissu auxiliaire (connectif). En conséquence, la dégénérescence du fer à sécrétion externe (foie) devient inopérante.

La cirrhose du foie est classée selon les paramètres suivants:

  • la nature de la maladie;
  • changements dans la structure, la forme et la structure (morphologie de l'organe);
  • degré de blessure.

Selon les deux derniers paramètres, tous les types de maladie sont évalués, quelle qu'en soit la cause, y compris la cirrhose cryptogénique.

Gradation de la cirrhose par espèce étiologique:

  • Virale. Il se développe à la suite d'une hépatite virale A, B, C.
  • Pharmacologique ou médicinal. Se produit sur le fond de l'utilisation à long terme ou de l'annulation brutale de médicaments.
  • Toxique (généralement alcoolique). Manifesté sous l'influence systématique de l'alcool.
  • Congénitale Formé dans la période de développement embryonnaire, peut avoir un caractère héréditaire ou se développer sous l'action de facteurs tératogènes (externes, nocifs pour le fœtus).
  • Echange alimentaire. La cause en est une pathologie progressive chronique du système endocrinien (diabète sucré), des troubles métaboliques, l'obésité.
  • Biliaire secondaire. Il se développe en raison de la perturbation du travail des organes adjacents du système hypatobiliaire, en particulier des pathologies graves des voies biliaires.
  • Auto-immune. Il s’agit de maladies dans lesquelles le processus de destruction est provoqué par le mauvais fonctionnement du système immunitaire du corps.
  • Cryptogénique. Avec une étiologie inconnue. En pratique générale, ce diagnostic concerne environ 30% de tous les types de cirrhose.

Évaluation de la pathologie par morphologie et gravité

Les changements pathologiques dans les tissus et les cellules du foie entraînent la formation de minces cloisons (septa). En conséquence, la région nodulaire de l'organe, clôturée par des septa, meurt. En fonction de la taille des nœuds, le stade morphologique de la lésion glandulaire est classé en microsélecteur, macroscopique et mixte. Dans le premier cas, la taille des lésions ne dépasse pas 3 mm, dans le second cas, les nœuds atteignent 5 mm. Avec un type mixte, les grands et les petits foyers sont reconnus.

La gravité de la maladie est classée selon la méthode d'évaluation Child-Turcotte-Pugh, selon laquelle trois classes de développement de la maladie sont établies:

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

  • classe A (stade initial ou compensé);
  • classe B (phase de sous-compensation);
  • classe C (stade sévère ou décompensé).

L'analyse des modifications pathologiques et l'attribution d'une classe à une lésion cryptogénique du foie sont effectuées selon cinq paramètres, chacun correspondant à un certain nombre de points. Le score total indique le stade de la maladie.

Selon les statistiques, la survie des patients opérés au stade compensé est de 90%. Il est possible de prolonger le cycle de vie de ces patients de 17,5 ans en moyenne. Lors de l'attribution d'une maladie de grade B, ces chiffres correspondent à 70% et à dix ans de vie. Au stade de la décompensation - 18% et pas plus de trois ans.

L'une des caractéristiques de la cirrhose d'une espèce cryptogénique est la transition forcée du premier au troisième stade.

Espèces

Les maladies de ce type sont divisées en trois sous-espèces:

  • Biliaire primaire. Selon une hypothèse non confirmée, la cause est le blocage des conduits hépatiques dû à une défaillance du système immunitaire. Diagnostiqué principalement chez les femmes âgées de 40 ans et plus. La maladie est caractérisée par le travail erroné du système immunitaire, qui commence à produire des immunoglobulines spécifiques des anticorps anti-mitochondriaux, qui oxydent un produit intermédiaire du métabolisme énergétique (pyruvate) qui lie les processus d'interaction des nutriments (glucides, protéines et graisses). Sur cette base, le sous-type biliaire primaire est appelé pathologies auto-immunes.
  • Enfants indiens. Un diagnostic fatal pour les enfants de moins de 3 ans vivant en Inde et dans certains états voisins. La survenue de la maladie est associée à des conditions de vie insalubres, mais il n’ya pas de faits directs à ce sujet.
  • Autres sous-espèces. Cette catégorie comprend les maladies hépatiques ayant une issue fatale de genèse inconnue (origine), indépendantes de l'identité ethnique ou de genre.

Symptômes de la maladie

Les principaux signes de la maladie au stade initial de développement sont les suivants: irritation des récepteurs de la peau (démangeaisons), fatigue rapide, faiblesse accrue. Manifeste ultérieure:

  • teint jaune;
  • gonflement du visage;
  • douleur dans le côté droit et la région épigastrique (épigastrique);
  • accumulation intense de gaz dans les intestins;
  • goût amer dans la bouche, quel que soit le repas;
  • libération réflexe du contenu de l'estomac par la bouche (vomissements);
  • perte de poids;
  • trouble du rythme cardiaque.

En raison d'un processus anormal dans le système digestif, des maladies chroniques secondaires ou exacerbées du tube digestif se développent.

Diagnostics

Lors de l'examen initial, le médecin enregistre un grossissement et un durcissement du foie lors de la palpation. Au cours des stades avancés de la maladie, la taille de l'organe est réduite. Les tests de laboratoire, les ultrasons et la collecte de matériel organique pour l'analyse microscopique (biopsie) sont prescrits pour des diagnostics ultérieurs.

Tests de laboratoire

Les résultats de la biochimie et des analyses de sang cliniques:

  • niveaux fortement élevés d'enzymes hépatiques ALT, AST, bilirubine, alpha-amylase, phosphatase alcaline;
  • augmentation du nombre de leucocytes et ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes);
  • violation du métabolisme des lipides (graisses);
  • fonction thyroïdienne réduite (taux d'hormones bas dans le sang).

L'un des principaux indicateurs est la présence d'anticorps antimitochondriaux.

Diagnostic par ultrasons

Signes absolus de cirrhose cryptogénique à l'échographie:

  • changement de la taille de la glande;
  • contour irrégulier (contour) du corps avec un bord inférieur arrondi;
  • absence de structure homogène (homogène) due à plusieurs nœuds.

L'hyperchogénicité (capacité accrue d'absorption des ultrasons) indique une augmentation de la densité du foie et est caractéristique du stade initial et du stade sous-compensé de la pathologie. Au stade décompensé de la maladie, on observe une hypoéchogénicité (réduction) - contraction de la glande. Cette caractéristique est due au fait que dans les deux premiers stades de la maladie, la réflexion des ondes ultrasonores provient du tissu conjonctif dense, qui remplace les cellules du foie. Au cours de la dernière période, l'organe s'atrophie et ne reflète pas complètement l'échographie.

Caractéristiques relatives (relatives):

  • Augmentation pathologique du volume de la rate. Étant donné que cet organe lymphoïde remplit une fonction hématopoïétique et immunitaire et participe également aux processus métaboliques, ses modifications de la cirrhose sont inévitables.
  • Ascite ou hydropisie abdominale (accumulation de liquide dans le péritoine).

Lorsque vous effectuez des ultrasons avec Doppler (étude du système vasculaire), il se produit une expansion de la veine splénique de 10 mm ou plus, une augmentation des indicateurs de vitesse dans les veines.

Biopsie du foie

Ce type de diagnostic est effectué sous anesthésie locale et sous contrôle échographique obligatoire. Deux types de biopsie sont utilisés pour recueillir un fragment du foie:

  • laparoscopique - à travers une incision misérable dans la paroi antérieure du péritoine;
  • ponctuation - en introduisant une aiguille spéciale dans la région de l'hypochondre.

Une biopsie établit une lésion prononcée des voies biliaires (jusqu'à leur destruction complète), la croissance rapide du tissu biliaire, des cicatrices.

Traitement

Il est impossible de guérir la cirrhose avec des médicaments. Avec l'aide de la thérapie conservatrice est le maintien de la fonctionnalité du stade du corps, qui est fixée au moment du diagnostic de la maladie.

Médicaments utilisés:

  • médicaments à effet protecteur et réparateur - hépatoprotecteurs (synthétiques - Gepadif, Sirepar, Prohepar; à base d'ingrédients naturels - Essliver Forte, Essentiale Forte);
  • des médicaments qui régulent la composition de la bile et son écoulement qualitatif (Ursosan, Urosliv);
  • comprimés à base d'extraits de chardon-Marie et d'artichaut (Kars, Silimar);
  • additifs biologiquement actifs et complexes de vitamines et minéraux.

Afin de faciliter le travail du tube digestif, des préparations enzymatiques (Mezim, Créon, Pancréatine), des probiotiques et des prébiotiques sont généralement prescrits.

Nourriture diététique

Le patient reçoit sans faute une correction de son régime correspondant au tableau de régime n ° 5.

Le traitement le plus efficace contre la cirrhose cryptogénique est une greffe d'organe, c'est-à-dire une greffe de foie. Cela prolongera la vie d'une personne pendant plusieurs années.

En tant que mesure préventive de la maladie, il est recommandé de ne pas consommer d'alcool pour éviter les contacts étroits avec des personnes atteintes d'hépatite virale.

Qu'est-ce que la cirrhose cryptogénique de classe C et comment la traiter?

Comme vous le savez, plus tôt vous diagnostiquez une maladie et identifiez la cause réelle de son apparition, plus le traitement sera couronné de succès. Ceci est directement lié à la cirrhose du foie. Mais selon les statistiques, chez 30% des victimes ayant subi un examen complet, il n’est pas possible de détecter le facteur provoquant de la maladie. Chaque année, de nouvelles formes d’infections peuvent être à l’origine de cette maladie grave, touchant également les enfants et les adultes.

La cirrhose cryptogénique (causée par des raisons inconnues) est chronique et conduit à des modifications irréversibles du parenchyme hépatique. Dans le même temps, les tissus hépatiques sains sont progressivement remplacés par des fibres fibreuses (connectives). Comment reconnaître la pathologie et est-il possible de s'en protéger? Quelles prédictions les spécialistes donnent-ils aux victimes? Combien de personnes vivent avec une cirrhose cryptogénique?

Mécanisme de développement de la pathologie

La cirrhose est une pathologie progressive progressive qui se développe au cours des stades avancés de l'hépatite et de l'hépatose. Avec une croissance anormale des fibres conjonctives fibreuses, la structure et le système vasculaire de la glande changent et son fonctionnement échoue. Cela forme un grand nombre de foyers nodaux. Les experts distinguent ces formes de cirrhose:

  • petite focale;
  • grande focale;
  • mixte
Développement de la cirrhose du foie

L'apparition de petits foyers nécrotiques dans le parenchyme conduit à la décomposition des tissus et à la formation de nouveaux ganglions. Lorsque cela commence l'hypoxie des parties saines du foie et des zones intactes. Progressivement, à ces endroits, de nouveaux nœuds pathologiques commencent à se former.

La cirrhose du foie est divisée en:

  • viral (toxique);
  • en développement pour des raisons controversées;
  • origine inconnue.

Pour évaluer la gravité d'une cirrhose d'origine inconnue, on utilise l'échelle de Child-Pugh. Paramètres évalués tels que:

  • ascite: est-il traitable ou mal contrôlé?
  • bilirubine totale et albumine dans le plasma;
  • indice de prothrombine;
  • présence d'encéphalopathie hépatique.
Classification de la cirrhose de Child-Pugh

Selon cette analyse, les calculs sont effectués en tenant compte de la somme des points. Si les indicateurs sont bas, un score de 1 point est attribué, si la moyenne est de 2 points, le haut est de 3 points. En conséquence, la somme obtenue indique la gravité de la maladie. Sur la base des résultats, des projections et des conclusions sont tirées concernant la suite du traitement de la cirrhose:

  1. Le score moyen des patients est de 5-6 (classe A) - le pronostic est relativement favorable. Cela signifie que la victime peut vivre 15 à 20 ans sans chirurgie. Après la chirurgie, environ 10% des victimes décèdent.
  2. Un score de 7 à 9 points (classe B) signifie que dans 30% des cas de cirrhose après l'opération, le décès survient et que l'espérance de vie des victimes ne dépasse pas 12 ans.
  3. 10-15 points (classe С) - indique la mortalité de 82% des patients en période postopératoire. Si aucun traitement chirurgical de la cirrhose n’est effectué, une personne décède au bout de 1 à 3 ans.

Comme la cirrhose cryptogénique est caractérisée par une genèse incertaine, les experts ne peuvent que supposer qu'elle peut la provoquer. Ces facteurs incluent:

  • abus d'alcool dont le patient ne parle pas;
  • obésité du foie;
  • l'hypothyroïdie;
  • hépatite résultant d'un traitement médicamenteux prolongé;
  • mycose;
  • malnutrition

La cirrhose cryptogénique se distingue des autres types de pathologies cirrhotiques en ce qu’il est impossible d’établir les causes de son développement, alors que des lésions infectieuses, toxiques et hépatiques virales existent lorsque l’étiologie de la maladie est claire.

La cirrhose cryptogénique se développe en 3 étapes:

  1. Compensation. Lorsque des cellules saines travaillent dans un mode amélioré. Dans le même temps, le patient ne ressent aucun symptôme alarmant.
  2. Sous-compensation. Les ressources naturelles des cellules sont épuisées et le foie ne peut plus fonctionner comme avant. Les premiers symptômes de la cirrhose apparaissent - perte de poids, perte d'appétit, inconfort dans l'hypochondre à droite.
  3. Décompensation. À ce stade, la cirrhose affecte le tissu hépatique, se manifeste par une peau jaune et conduit finalement au coma hépatique.

Classification et manifestations

La cirrhose cryptogène est divisée en:

  1. Biliaire primaire. Affecte plus souvent les femmes après 40 ans. Pour confirmer la cirrhose, il est recommandé aux patients de subir une biopsie du foie qui détecte les modifications de la structure des voies biliaires.

Cirrhose biliaire primitive

  • Indien des enfants. Il survient chez les enfants âgés de 1 à 3 ans. Dans le même temps, l’hépatopathologie progresse rapidement et prend la vie d’un bébé pendant un an. Certains experts expliquent le développement de cette cirrhose en utilisant de l'eau contaminée et des conditions de vie difficiles, mais la plupart des médecins sont enclins à adopter la version d'origine génétique de la maladie.
  • Autres espèces Par conséquent, ils ne peuvent être détectés aux ultrasons et à la tomodensitométrie qu'au début.
  • La cirrhose se manifeste par les symptômes suivants:

    • douleur dans l'hypochondre à droite et dans la région épigastrique;
    • faiblesse, nervosité;
    • goût amer dans la bouche;
    • nausée et vomissements répétés;
    • perte de poids rapide;
    • teint jaune, poches;
    • démangeaisons, éruptions cutanées, varicosités sur le corps;
    • troubles érectiles;
    • problèmes de coeur.

    À la palpation, on observe une augmentation du foie, des arêtes vives, un épaississement, des douleurs. Dans le contexte des modifications pathologiques identifiées dues à la cirrhose, des maladies secondaires peuvent survenir:

    • ulcère chronique et gastrite;
    • diabète sucré;
    • encéphalopathie;
    • problèmes dans les glandes surrénales.

    Aux premiers signes de cirrhose, il est nécessaire de contacter un hépatologue. Le médecin commence par recueillir l'anamnèse, prend en compte toutes les plaintes et effectue une inspection visuelle. Ensuite, le patient est envoyé à:

    • numération globulaire complète indiquant le nombre de leucocytes. Dans les processus inflammatoires, leur nombre augmente considérablement;
    • examen du sang veineux pour des tests de la fonction hépatique et des lipides;
    • L'échographie de la glande et de la vésicule biliaire vous permet de déterminer si la taille de l'organe n'est pas agrandie, s'il n'y a pas de liquide dans le péritoine et de multiples foyers.
    • biopsie du foie confirmant le diagnostic.

    Méthodes de thérapie

    En cas de modification hépatique cirrhotique, le médecin doit choisir le traitement médicamenteux le plus approprié afin de ne pas surcharger l’organe lésé ni d’aggraver l’état déjà grave du patient. Fondamentalement, en cas de cirrhose, les hépatoprotecteurs sont chargés de stimuler la régénération des hépatocytes et de protéger l’organe contre les effets négatifs des toxines. Les hépatoprotecteurs sont divisés en plusieurs types:

    • médicaments d'origine animale. Ils nettoient les canaux biliaires, favorisent la régénération du foie et normalisent son travail (Allohol);
    • à base de plantes à base d'extraits de plantes. Ces médicaments accélèrent la récupération des cellules du foie, possèdent des propriétés cholérétiques et antimicrobiennes (Essentiale, Carsil, Gepabene);
    • les médicaments à base d'acides biliaires réduisent le mauvais cholestérol, augmentent la résistance du corps à diverses infections (Ursosan, Ursofalk);
    • Les solutions d'albumine, les vitamines et les bio-additifs sont utilisés en thérapie complexe.

    Il est conseillé aux victimes d’abandonner complètement la consommation de boissons alcoolisées et de suivre scrupuleusement les recommandations des médecins. En outre, on montre aux patients atteints de cirrhose le repos au lit, le régime alimentaire, une consommation modérée d'alcool, des injections de vitamines, la prise de multivitamines.

    Avec la cirrhose cryptogénique, les exercices lourds sont interdits. Le traitement est soit ambulatoire ou hospitalier. Le schéma de traitement varie en fonction de la gravité de la pathologie et des processus pathologiques associés:

    • la dysbactériose, développée en cas de cirrhose, nécessite un traitement correctionnel et la prise de bifidobactéries;
    • Représentation schématique de la laparocentèse dans les ascites

    les enzymes sont utilisés pour la dyspepsie;

  • l'hypokaliémie est éliminée par l'inclusion dans le régime alimentaire du patient d'aliments riches en potassium (bananes);
  • pour les ascites, le liquide est pompé chirurgicalement. Les patients limitent l'utilisation de liquide et de sel et recommandent également de prendre des diurétiques;
  • Lors de l'utilisation de certaines méthodes de traitement pouvant causer une infection (cathétérisme, drainage, endoscopie), des antibiotiques et des médicaments antiviraux sont prescrits.
  • Les personnes gravement malades atteintes de cirrhose peuvent développer soudainement des symptômes dangereux. Par conséquent, les proches et les plus proches associés doivent tout savoir sur la manière dont une personne peut être aidée et sur les mesures à prendre avant l'arrivée de l'ambulance:

    • une chute brutale de la pression, un trouble de la conscience, des tremblements de membres, des saignements et d'autres signes dangereux indiquent le développement rapide du coma hépatique. Pour aider le patient avant l’arrivée des médecins, peu d’entre eux peuvent: fournir beaucoup de boisson et se protéger contre les chutes éventuelles;
    • en cas de vomissements sévères, vous devez vous assurer que la victime ne s'étouffe pas avec le vomi, vous pouvez utiliser Zeercal;
    • En cas d'insuffisance vasculaire, tout analeptique doit être administré, par exemple, Cofetamine, Estecor, Cordiamine.

    Complications et prédictions

    La cirrhose cryptogénique diffère des autres hépatopathologies par sa nature, mais elle entraîne les mêmes conséquences fâcheuses caractéristiques de la cirrhose:

    ascite (ou hydropisie), dans laquelle le liquide s'accumule dans le péritoine;

  • péritonite, se développant en raison de processus inflammatoires dus à une infection du liquide d'ascite;
  • croissance anormale des veines de l'œsophage, entraînant des ruptures des parois vasculaires épuisées et des saignements.
  • De plus, avec la cirrhose, un certain nombre d'autres complications sérieuses apparaissent, allant d'une insuffisance hépatique à la mort.

    Des mesures préventives spéciales en raison de l'incertitude sur l'origine de la cirrhose cryptogénique n'existent pas. Il suffit de suivre les règles générales de prévention des processus inflammatoires du foie:

    • se laver les mains après être allé aux toilettes et avant de manger;
    • éviter le contact avec les personnes atteintes d'hépatite;
    • minimiser la consommation d'alcool;
    • bien manger;
    • ne prenez pas de drogue.

    Les conséquences de cette pathologie dépendent de nombreux facteurs et peuvent être différentes:

    Inna: «Il y a six mois, j'ai dû suivre un traitement médicamenteux intensif. Après 3 mois, retrouvé une couleur jaune dans la bouche. Apparu au gastro-entérologue. Elle a écrit l'hépatite cryptogénique en question. L'échographie a révélé une cirrhose initiale.

    Parfois, pendant la marche, je me sens mal du côté droit, mais je ne ressens aucun problème particulier. J'ai décidé de mener une vie saine, j'ai commencé à bien manger. La douleur ne dérange plus et le jaunissement a disparu. Je me suis tourné vers un autre spécialiste. Il a dit que la cirrhose est arrêtée. Pour mon confort, je bois du Gepabene deux fois par an.

    Une forme cryptogénique de cirrhose, comme d’autres formes de modifications cirrhotiques du foie, ne produit au début rien. Lorsque les symptômes secondaires de la maladie apparaissent, la victime se plaint de somnolence, de perte de force, d’appétit, de douleur sous les côtes. Cela devrait être une raison importante pour rendre visite à un spécialiste. Il est impossible de se débarrasser de la cirrhose cryptogénique sans intervention chirurgicale, mais il est possible de prolonger considérablement la vie du patient en appliquant un régime alimentaire et un mode de vie sain.

    La cirrhose cryptogénique est attribuée à des pathologies graves, mais avec une détection rapide de la maladie, le maintien d'un mode de vie sain et l'utilisation d'un traitement compétent, la plupart des patients ont une chance de mener une vie normale. Lorsqu’un organe du donneur compatible avec le corps du patient est greffé, une personne peut compter sur un traitement complet de la cirrhose.

    Cirrhose Cryptogénique

    L'inflammation des cellules du foie, dont l'agent causal est inconnu, est appelée cirrhose cryptogénique. Il s'agit d'un type d'inflammation assez courant chez 30% des patients atteints de cirrhose. Avec l'aide de méthodes modernes d'examen pour identifier la maladie peut à tout âge.

    Agents causaux de la maladie

    Plusieurs théories différentes ont été avancées, selon lesquelles la maladie pourrait se développer du fait d'une nutrition de mauvaise qualité, due à la survenue de processus auto-immuns, à savoir des anomalies géniques. Mais obtenir des preuves précises de la médecine moderne n'a pas encore réussi.

    Il existe plusieurs classes de cette maladie, les plus étudiées étant la cirrhose biliaire primitive et la cirrhose indienne.

    Cirrhose biliaire primitive

    Selon certains experts, cette classe de cirrhose résulte d’une augmentation de la concentration de bile dans le sang du patient. La maladie est plus fréquente chez les femmes de plus de 40 ans et peut être causée par des processus auto-immuns se produisant dans le corps. L'exactitude du diagnostic est confirmée par une biopsie du foie, révélant des anomalies de la structure des voies biliaires et par la détection d'anticorps dirigés contre les mitochondries. À différents stades de l'inflammation biliaire, ses symptômes sont les suivants:

    • léthargie, malaise général, asthénie, fatigue, apparaissant aux premiers stades de l'inflammation; sur une longue période, cette condition peut être considérée comme le seul symptôme;
    • démangeaisons désagréables de la peau, apparaissant comme le premier messager du développement de la maladie;
    • jaunissement de la peau et du blanc des yeux - est dû à l'accumulation de bile dans le sang du patient; indique une progression grave de la maladie;
    • une hypertrophie du foie et de la rate du patient - ne se manifeste que par suite de pathologies progressives de cirrhose de cette classe; dans les stades primaires ne se produit pratiquement pas;
    • concentration élevée de lipides;
    • quantité réduite d'hormones sécrétées par la glande thyroïde;
    • teneur élevée en enzymes hépatiques détectées par analyse biochimique du sang;
    • d'autres processus auto-immuns, dont l'un peut être la sclérodermie, affectant la peau ou tout le corps et conduisant à la formation de tissu cicatriciel.

    Les principaux critères de diagnostic de la cirrhose biliaire primitive peuvent être des anticorps anti-mitochondriaux, une concentration élevée d’enzymes hépatiques détectée dans des tests sanguins pendant six mois. De plus, à l’aide d’une biopsie du foie, le patient a révélé une maladie auto-immune grave des voies biliaires internes.

    Dans le processus de traitement de la cirrhose de cette classe, l'acide ursodésoxycholique, la colchicine et le méthotrexate sont utilisés. En outre, le patient se voit attribuer le régime le plus strict qui contribue à maintenir le corps.

    Cirrhose indienne pour enfants

    Cette maladie ne concerne que les enfants de moins de trois ans vivant en Inde. L'agent causal de cette forme de cirrhose n'a pas encore été identifié. On a émis l'hypothèse que les agents responsables de la cirrhose de cette classe sont les anomalies géniques, les conditions de vie médiocres, une teneur élevée en cuivre dans l'eau locale. La maladie de cette gravité se développe très rapidement, ce qui la rapproche du tableau clinique de la forme aiguë de l'hépatite. Le patient présente des symptômes tels que jaunisse, vomissements abondants et autres symptômes dyspeptiques, perte de poids rapide. Malheureusement, les prévisions dans ce cas sont décevantes.

    Les signes histologiques de la cirrhose indienne infantile comprennent des lésions graves de l'hépatite. Dans certains cas, ils contiennent une Mallory hyaline et sont entourés de leucocytes polymorphonucléaires, ce qui est le résultat d'une cirrhose micronodulaire progressive. Le tableau clinique global dans ce cas est similaire à celui de l'hépatite alcoolique aiguë sans modifications lipidiques.

    Avec la cirrhose de cette classe, les hépatocytes sont sursaturés en cuivre, en particulier une grande quantité est collectée dans le cytoplasme. Fait révélateur, les autres membres de la famille ne subissent pas de telles violations. Certains experts suggèrent que cela est dû à l'utilisation de plats en cuivre ou en laiton.

    L'utilisation dans le traitement de la pénicillamine a un effet bénéfique sur le corps et vous permet de prolonger la vie du patient. Selon des études histologiques, le médicament entraîne un ralentissement notable du développement du processus dans le foie.

    La cirrhose cryptogénique d'autres espèces est difficile à détecter en raison de symptômes cachés. L'échographie est l'un des outils de diagnostic efficaces pour les maladies de cette classe. Pour identifier plus précisément la classe de pathologie utilisée, la tomodensitométrie et la biopsie du foie.

    Diagnostic de la maladie

    En règle générale, le processus de traitement commence par une enquête détaillée sur le patient. Dans le but de détecter l'agent causal de la maladie, le spécialiste étudie avec soin les antécédents du malade, effectue une étude détaillée et adresse une demande d'examen spécialisé:

    1. formule sanguine complète - pour vérifier le contenu des leucocytes dans le sang et augmenter la RSE;
    2. échantillons de sang hépatique - pour vérifier la bilirubine totale et ses fractions, phosphatase alcaline, indicateurs AlAt et AsAt;
    3. numération sanguine pour les lipides;
    4. examen échographique de l'organe - pour identifier le volume du foie, la présence de liquide libre dans la cavité abdominale et les phoques du foie;
    5. biopsie du foie - une étude finale pour confirmer le diagnostic; visualise la destruction des lobules hépatiques et la violation des voies biliaires internes.

    Méthodes de traitement

    L'un des moyens les plus efficaces de traiter la cirrhose de cette classe est une greffe du foie d'un donneur. Cette opération garantit le rétablissement, mais coûte cher et nécessite des investissements financiers importants de la part du patient. Une autre difficulté est la recherche d'un organe compatible avec le corps pour la transplantation. Un grand nombre de patients n'ont tout simplement pas le temps d'attendre leur tour pour une greffe ou sont incapables de payer l'opération, c'est pourquoi d'autres moyens d'éliminer la maladie sont en cours de développement.

    Le traitement médicamenteux peut maintenir la cirrhose cryptogénique et prolonger la vie du patient. Pour ce faire, utilisez:

    • moyen de type diurétique - utilisé pour empêcher l'ascite d'éliminer l'excès de liquide accumulé dans la cavité abdominale. En règle générale, les cours consistent en des applications brèves mais fréquentes de drogues;
    • hépatoprotecteurs - utilisés dans les cours longs;
    • les substances bénéfiques sont mieux absorbées sous forme de monoinjections;
    • solutions à effet détoxifiant - à utiliser en cas d’intoxication progressive;
    • solution d'albumine - cours prescrits pour toute la durée du traitement. Ralentit efficacement l'inflammation progressive des cellules.

    Avec une ascite rapide et une faible efficacité, les spécialistes utilisent ce que l'on appelle le drainage de la cavité abdominale. Il s'agit d'une procédure au cours de laquelle un tube est inséré à travers la paroi abdominale dans l'abdomen du patient sous la surveillance étroite d'une échographie pour éliminer l'excès de liquide. S'il a accumulé plus de 5 litres, l'opération est divisée en plusieurs étapes.

    Complications possibles

    La cirrhose cryptogénique résultant du traitement peut entraîner diverses complications. Assez souvent, ils prennent la forme d'une insuffisance hépatique ou d'une réduction significative des capacités compensatoires du foie. Dans cet état, le corps est incapable d'assumer efficacement la fonction de métabolisme et de maintenir l'invariance de l'environnement interne.

    Le foie participe à chacun des processus métaboliques, ce qui complique de nombreux états critiques du corps, y compris la cirrhose de gravité similaire, en raison de son insuffisance. Il y a plusieurs décennies, la pathologie de cette classe n'a pas pu être détectée. Le plus souvent, il a été confondu avec une intoxication, une maladie pulmonaire, des problèmes du système cardiovasculaire et d'autres pathologies.

    Le coma hépatique est le stade final de l'insuffisance hépatique en développement rapide. Associée à une intoxication sévère, elle peut être provoquée par des lésions pathologiques ou mécaniques du foie. En outre, la mort de la majeure partie du corps à la suite d'une blessure, de processus nécrotiques ou son élimination à la suite d'une maladie aiguë ou chronique peut également entraîner un coma hépatique. Les symptômes de ce trouble sont des dommages au système nerveux central, ainsi qu’à d’autres organes.

    Prévention de la cirrhose

    Un moyen efficace de prévenir la pathologie de cette classe ne peut pas être développé pour une raison inexpliquée de son apparition.

    Les experts conseillent d’adhérer aux recommandations suivantes:

    • bonne nutrition;
    • hygiène personnelle;
    • réduction de la consommation de boissons alcoolisées, ce qui contribuera à éviter non seulement la cirrhose, mais également d'autres maladies;
    • refus de stupéfiants;
    • Il convient de prêter attention à la réputation des établissements visités. Les instituts de beauté, les salons de tatouage et les cabinets dentaires, liés sans soin à la désinfection du matériel, peuvent constituer un véritable terreau pour l’hépatite.

    En cas de succès, un patient atteint de cirrhose cryptogénique peut vivre de 5 à 10 ans à partir du moment où la maladie a été détectée. Mais le plus souvent, dans les pathologies de cette classe, les spécialistes prédisent une période beaucoup plus courte.

    Une maladie de cette gravité évolue assez rapidement et nécessite une intervention chirurgicale. Le taux de survie après une greffe d'organe réussie est compris entre 95 et 99%.

    Régime alimentaire pour la cirrhose du foie

    Les troubles du foie nécessitent une nutrition d’entretien particulière. Les points principaux d’un tel régime peuvent être qualifiés d’exclusion de l’alcool, des aliments gras, des aliments frits, trop épicés, des tomates et de l’ail. Avec le développement de l'ascite, vous devriez abandonner le sel de table, ce qui contribue à la rétention et à l'accumulation de liquide.

    Le système de nutrition du patient doit être équilibré et inclure des protéines (au moins 80 g), des graisses (au maximum 80 g), des glucides (400 g) et une quantité accrue de vitamines.

    La liste des produits interdits comprend également les produits suivants:

    • produits laitiers - fromage cottage, crème;
    • viande grasse de canard, d'oie, divers types de gibier, produits à base de viande, viande en conserve;
    • œufs durs, beurre, margarine;
    • diverses variétés de poisson fumé et salé, caviar;
    • les haricots;
    • pain fraîchement cuit, pâtisseries, pâtisseries du muffin;
    • oseille, radis, divers types de champignons, marinés et choucroute;
    • fruits aigres et baies;
    • produits de chocolat, crème pâtissière, crème glacée;
    • café naturel et instantané, boissons gazeuses.

    La cirrhose cryptogénique est une maladie dangereuse à la nature inexplorée. Ses symptômes ne sont pas toujours évidents, ce qui conduit à des cas d'accès tardif à des spécialistes. Par conséquent, il est important de surveiller étroitement leur santé et de subir plus souvent des examens.

    Cirrhose Cryptogénique

    La cirrhose cryptogénique est une maladie hépatique chronique au cours de laquelle on n'a pas identifié les causes de son développement. La fréquence d'occurrence parmi toutes les cirrhoses du foie atteint 30%. Cependant, ce chiffre est déjà bien inférieur à celui des années précédentes. La pathologie peut être détectée à tout âge et dans une proportion à peu près égale chez les hommes et les femmes.

    Les causes

    Les causes de la cirrhose cryptogénique ne sont pas entièrement comprises. Il existe un certain nombre d'hypothèses et d'hypothèses selon lesquelles des facteurs nutritionnels, des processus auto-immuns et l'hérédité affectent le développement de cette pathologie. Cependant, aucune de ces théories n'est définitivement confirmée.

    Classification

    On trouve le plus souvent dans la littérature une classification de la cirrhose cryptogénique:

    • cirrhose biliaire primitive;
    • cirrhose indienne chez les enfants;
    • autre cirrhose cryptogénique.

    Cette division en groupes n'a pas de signification clinique et thérapeutique, elle a donc été utilisée très rarement en pratique ces derniers temps.

    Symptômes de la cirrhose cryptogénique

    Les principaux signes de cirrhose cryptogénique du foie:

    • démangeaisons de la peau;
    • jaunisse (survient avec la progression de la maladie, quelques mois ou quelques années après le début de la cirrhose, en fonction de la vitesse d'évolution des troubles hépatiques)
    • faiblesse grave, fatigue et somnolence (souvent le premier signe de maladie);
    • une augmentation de l'abdomen (se produit en raison de la croissance du foie en taille et du développement de l'ascite - un fluide dans la cavité abdominale);
    • épuisement du corps, perte de poids drastique;
    • perte d'appétit;
    • vomissements (survient avec un long parcours de la maladie, dans le cas d'une forte progression de la pathologie).

    Diagnostics

    À titre de diagnostic, ils utilisent tout d'abord le recueil d'anamnèse de la vie et de la maladie (pour découvrir la cause possible de la maladie), les plaintes du patient au moment de son rendez-vous chez le médecin et son examen. Après cela, le médecin écrit des instructions pour des méthodes d’examen supplémentaires:

    • Test sanguin général. La RSE accélérée et la leucocytose modérée (augmentation du nombre de globules blancs) sont caractéristiques;
    • Sang pour les tests hépatiques. Une augmentation modérée de la bilirubine totale et de ses fractions, la phosphatase alcaline, l'ALAT et l'ASAT est détectée (par rapport aux autres types de cirrhose du foie, ces indicateurs sont légèrement plus bas);
    • Sang pour les lipides. Une augmentation des lipides sanguins est caractéristique;
    • Échographie du foie. Caractérisé par une augmentation de la taille du foie, la présence de liquide libre dans la cavité abdominale, scelle le foie;
    • Biopsie du foie. Permet de confirmer enfin le diagnostic, révèle la destruction des lobules hépatiques et des voies biliaires à l'intérieur du corps.

    Traitement de la cirrhose cryptogénique

    La principale méthode de traitement de la cirrhose cryptogénique est la transplantation d'un organe d'un donneur. Cependant, cette procédure nécessite un investissement financier de la part du patient, ainsi que la disponibilité d'un foie approprié pour la transplantation, ce qui peut prendre beaucoup de temps (jusqu'à plusieurs années). Environ la moitié des patients sont incapables d’attendre ce traitement ou de se payer une greffe du foie.

    Il existe des moyens médicaux pour maintenir la santé du patient, prolongeant sa vie:

    • Diurétiques. Le médicament idéal dans le cas de la cirrhose cryptogénique est Veroshpiron. Il vous permet d'éliminer le liquide libre de la cavité abdominale, réduisant ainsi les effets de l'ascite. Attribuer des cours courts et fréquents, comme la progression de l'ascite.
    • Hépatoprotecteurs - Gepabene, Berlition, etc. Ils sont prescrits pour des cycles longs, souvent toute la vie.
    • Vitamines. Ces médicaments sont prescrits sous forme de mono-injections. Les vitamines A, C, D, B 6 et B12 sont les plus couramment utilisées.
    • Solutions de désintoxication - solution de Ringer, solution saline, etc. Elles sont prescrites en cas de développement d'une intoxication jusqu'au stade terminal de la maladie.
    • Solution d'albumine. Assigné à des parcours tout au long de la maladie, réduit le taux de progression de la pathologie.

    Dans le cas d'ascites prononcées et de l'absence d'effet du traitement médicamenteux, le patient est vidé de la cavité abdominale. Dans ce cas, un trocart (tube) est introduit dans la cavité abdominale à travers la paroi abdominale antérieure, sous le contrôle de l'appareil à ultrasons, et le liquide accumulé est drainé. S'il y a plus de 5 litres de liquide, cette procédure est divisée en plusieurs étapes, sauvant progressivement le patient de l'ascite.

    Des complications

    Parmi les complications de la cirrhose cryptogénique se développent le plus souvent:

    • Insuffisance hépatique;
    • Coma hépatique;
    • Fatal.

    Prévention

    En tant que tel, il n’existe pas de prévention du développement de la cirrhose cryptogénique, car sa cause n’a pas été identifiée. Cependant, il est recommandé de suivre les règles générales:

    • Équilibré et manger régulièrement;
    • Éviter le contact avec les patients atteints d'hépatite virale;
    • Suivez les règles d'hygiène personnelle;
    • Ne pas abuser des boissons alcoolisées;
    • Évitez de prendre des drogues.

    Le pronostic de survie des patients atteints de cirrhose cryptogénique est de 5 à 10 ans après le développement de l’ascite. Cependant, le plus souvent, ces chiffres sont légèrement inférieurs, car la maladie progresse souvent rapidement. Après la transplantation hépatique, le taux de survie est de 95 à 99%.

    Cirrhose Cryptogénique

    Plus de 30% de la maladie de la cirrhose, après avoir passé tous les examens, il n’est pas possible de détecter la cause de la maladie, il s’agit alors d’une cirrhose cryptogénique du foie. Chaque année, de nouveaux marqueurs de diverses infections apparaissent, susceptibles de conduire à l’apparition de la cirrhose. Malheureusement, l’extension des capacités de recherche en laboratoire n’est pas aussi rapide. C'est pour ces raisons qu'il n'est parfois pas possible d'identifier l'agent responsable de la cirrhose cryptogénique du foie. Cette maladie survient à la même fréquence chez les enfants et les adultes.

    Types de cirrhose cryptogénique

    La cirrhose hépatique cryptogène est une maladie qui n’a pas été complètement étudiée par les médecins, car l’étiologie de son apparence n’est pas claire.

    Il existe plusieurs types de cirrhose:

    • biliaire primaire. Se développe le plus souvent chez les femmes après 40 ans. Certains scientifiques ont suggéré que cette espèce est probablement causée par la stagnation de la bile due à des processus auto-immuns;
    • bébé indien Cette espèce ne se rencontre que chez les enfants de moins de trois ans vivant en Inde. On supposait que cela était dû à de mauvaises conditions de vie et à une nutrition de qualité médiocre, mais il n’a pas été possible de confirmer cette affirmation. Malheureusement, le plus souvent, un enfant meurt de cette maladie;
    • autres types de cirrhose dont la cause n'a pas pu être découverte. Cela inclut diverses maladies qui ne sont en aucun cas associées à l’âge du patient ou à la région où il vit.

    La cirrhose cryptogénique au fil des ans devient de moins en moins courante. Dans sa manifestation, il ne diffère pas du reste de son espèce.

    Sa seule caractéristique est le développement rapide des symptômes, parfois avec un traitement inopportun, il est possible d’améliorer l’état du patient après une greffe du foie. De plus, par exemple, la cirrhose indienne chez les enfants se développe très rapidement et peut entraîner la mort de l'enfant dans un délai d'un an.

    Le pronostic de récupération dépend de la gravité de la maladie et du stade auquel le traitement a été instauré.

    Classification des types de cirrhose cryptogénique

    Surtout pour cette maladie, une échelle a été développée selon laquelle la gravité de la maladie est évaluée par grade. Selon son estimation, la probabilité de décès de la patiente au cours de l'opération.

    Donc, il y a trois classes de gravité:

    • la classe A a une gravité minimale. Un patient peut vivre encore 20 ans. Sans intervention chirurgicale, environ 10% des opérations dans cette catégorie de maladies entraînent la mort du patient.
    • la classe B est une gravité modérée. Un patient peut vivre jusqu'à 10 ans. Environ 30% des opérations sur le foie se terminent par le décès du patient;
    • classe C - le plus difficile, une personne peut vivre au maximum 3 ans. La probabilité de décès sur la table d’opération est jusqu’à 80%.

    Comment déterminer la classe de gravité?

    Pour commencer, un système spécial de points sur les principaux indicateurs des tests de la fonction hépatique a été créé pour son calcul. En calculant le score total pour tous les indicateurs, vous pouvez déterminer la classe de gravité.

    La classe A est attribuée à la maladie; si la somme des points est comprise entre 5 et 6, la classe B, de 7 à 9, la classe C, de 10 à 15 points.

    Le tableau montre les principaux indicateurs et scores sur leurs résultats.

    L'essence de la cirrhose biliaire primitive

    On sait que la cirrhose biliaire primitive survient à la suite d’une violation de l’écoulement de la bile, mais il n’a pas été possible de déterminer pourquoi c’était si loin. C'est pourquoi cette espèce appartient à la cirrhose cryptogénique.

    Soumis à cette maladie, femmes âgées de 40 à 50 ans. Lors du diagnostic des patients, les anticorps dirigés contre les membranes mitochondriales, c'est-à-dire les cellules produisant la respiration intracellulaire, sont détectés. Ils sont situés non seulement dans le foie, mais également dans d'autres organes, mais seul le foie est touché.

    Les symptômes qui se manifestent lors d'une cirrhose biliaire primitive sont les suivants:

    • au stade initial, le prurit apparaît;
    • à cause de la progression de la maladie, apparaît un ictère qui se traduit par la couleur jaune de la peau;
    • faiblesse et léthargie;
    • un examen tardif peut révéler une hypertrophie du foie et de la rate;
    • après des tests de laboratoire, vous pouvez détecter une augmentation du taux de lipides dans le sang, une augmentation du nombre d'enzymes hépatiques;
    • prolifération de tissu cicatriciel dans tout le corps.

    La base du diagnostic de la cirrhose biliaire primitive est la présence d'anticorps dirigés contre les membranes mitochondriales, une augmentation des enzymes hépatiques (notamment la phosphatase alcaline) au cours des 6 derniers mois. Pour confirmer ces analyses, une biopsie est effectuée et son résultat devrait être l'identification de la déstructuration des voies biliaires dans le foie même à la suite de processus auto-immuns.

    Une indication pour le traitement de cette maladie est une greffe du foie.

    L'essence de la cirrhose indienne chez les enfants

    Malgré le fait que cette espèce soit très rare, l'évolution de ce type de maladie et ses conséquences sont toujours très graves.

    Cette maladie survient chez les enfants âgés de un à trois ans et uniquement en Inde. Le cours de la maladie est très rapide, tous les processus du corps de l'enfant se déroulant à grande vitesse, il se peut que pendant un an, l'enfant soit au dernier stade de gravité de la maladie, qui ne peut plus être soigné, et meurt.

    Quelle est la cause de l'apparition de la cirrhose indienne chez les enfants? Jusqu'à la fin de ses causes d'apparition ne sont pas connues, mais il y a quelques hypothèses.

    Les scientifiques attribuent son apparence à de tels facteurs:

    • l'hérédité;
    • diverses pathologies;
    • Mauvaises conditions de vie de pratiquement tous les résidents indiens, car ce type de cirrhose affecte principalement les enfants de familles à revenus faibles et moyens vivant dans des villages;
    • eau potable polluée.

    Les symptômes de la maladie ressemblent à ceux de l'hépatite aiguë, à savoir:

    • faiblesse grave;
    • manque complet d'appétit;
    • perte de poids et maigreur excessive;
    • vomissements;
    • signes de jaunisse (jaunissement grave de la peau);
    • signes de dysfonctionnement du cerveau (vertiges, maux de tête, troubles de la mémoire ou de la pensée);
    • Après des études en laboratoire, il est possible de détecter l'accélération du taux de sédimentation des érythrocytes, l'augmentation de la bilirubine, les enzymes AST et ALT et la phosphatase alcaline, ainsi que l'augmentation du cuivre dans les cellules du foie.

    D'autres types de cirrhose d'origine inconnue peuvent survenir avec des signes bénins, ainsi que sans déviations majeures des indicateurs principaux. Toutefois, les dommages au foie peuvent être détectés à l'aide d'une biopsie ou de méthodes de diagnostic par ordinateur telles que l'échographie ou la tomographie. La forme cryptogénique de la cirrhose peut être traitée non seulement chirurgicalement, mais aussi à l’aide de médicaments à un stade précoce, il est donc recommandé de consulter un médecin dès le premier signe.

    Malgré l'amélioration constante du matériel de diagnostic et divers tests de laboratoire, il est souvent impossible de déterminer la cause de la cirrhose. Selon les symptômes généraux et les signes extérieurs, il est impossible de poser un diagnostic précis. Le patient lui-même doit se souvenir de ses dépendances, ainsi que des maladies passées du tractus gastro-intestinal. C’est peut-être l’intoxication ou l’abus de toute substance dans le passé qui a contribué au développement de la cirrhose dans le présent.

    Top