Catégorie

Articles Populaires

1 Les produits
Combien de temps pouvez-vous vivre avec le virus de l'hépatite C dans le sang?
2 Lamblia
Insuffisance hépatique
3 Lamblia
Greffe du foie: préparation, conduite, où et comment faire
Principal // Les produits

Douleur au foie


Seul un spécialiste peut déterminer ce que signifie la douleur dans le bon hypochondre et si c'est le foie qui fait mal. Souvent, les patients, s’assurant de souffrir d’une maladie du foie, ne savent même pas où elle se trouve et, lors de l’examen, ils révèlent une maladie des organes voisins. Il est utile que tout le monde apprenne comment le foie fait mal, car dans le corps humain, le travail de cet organe ne peut être comparé qu'au muscle cardiaque dans son caractère indispensable et constant.

Pourquoi avons-nous besoin d'un foie et où est-il situé?

Chez l'homme, le foie est un organe multifonctionnel non apparié, qui fait référence au parenchyme, ce qui signifie l'absence de cavité à l'intérieur, remplie de tissus et de cellules. Ce n’est pas pour rien qu’ils l’appellent «usine biochimique».

C'est ici que la masse de substances nécessaires au maintien de la santé est synthétisée (protéines, vitamines, hormones, agents de coagulation du sang et anticoagulants, protection immunitaire). C'est un organe qui fournit de l'énergie pour la vie des cellules, un dépôt de sang. En même temps, il traite les scories, débarrasse le corps des substances toxiques et participe à la digestion.

L'emplacement peut être défini comme le coin supérieur droit de la cavité abdominale. Devant couvert de côtes. Le point le plus élevé se situe au niveau de la cinquième côte. Le bord inférieur dépasse généralement légèrement de l'hypochondre droit. Le lobe gauche du foie pénètre dans la zone épigastrique et est situé au-dessus de l'estomac.

Sur la surface arrière se trouvent des creux qui pénètrent dans le pôle supérieur du rein droit et dans la tête du pancréas. Le bord inférieur recouvre la vésicule biliaire avec les conduits et la courbure du duodénum.

Pour savoir exactement où le foie fait mal, il est nécessaire de savoir de quel côté commence la douleur, où elle se propage, son caractère, les symptômes qui l'accompagnent.

Le mécanisme de la douleur

À l'intérieur du foie se trouvent des cellules du foie (hépatocytes), des vaisseaux sanguins, des voies biliaires. La structure entière est divisée en segments. Ils n'ont pas de terminaisons nerveuses. Pourtant, les médecins sont certains que le foie peut lui faire mal, mais la douleur ne se forme pas dans le parenchyme de l'organe, mais dans les récepteurs nerveux de la capsule de Glisson qui l'entoure.

Pour ce faire, le corps doit augmenter de taille (gonflement, débordement de sang, inflammation, néoplasme) et étirer la capsule. L'intensité de la douleur dépend de la force de tension. La douleur dans le foie peut être associée à une pression externe sur la capsule et le péritoine provenant des «voisins» élargis.

Une autre option est la transition de la réaction inflammatoire vers les feuilles adjacentes du péritoine (périhépatite), très riche en terminaisons nerveuses. Les causes de douleur dans le foie peuvent être associées à la pathologie du corps lui-même ou d’autres, qu’il soit fonctionnel ou organique.

Qu'est-ce qui cause la douleur dans le foie?

Les causes de douleur dans le foie de nature fonctionnelle, par opposition à organique, sont éliminées après la cessation de l'effet de l'irritant, du repos, de la normalisation de la nutrition ou des procédures apaisantes. Ceux-ci comprennent:

  • intoxication alcoolique avec une dose unique de boissons contenant de l'alcool;
  • surmenage physique;
  • condition stressante;
  • trop manger gras, viande alimentaire;
  • médicaments non contrôlés.

Les causes organiques incluent toutes les maladies du parenchyme hépatique. Ils perturbent la structure des hépatocytes, provoquent une nécrose et le remplacement par du tissu conjonctif non fonctionnel. Pourquoi le foie fait mal à une personne en particulier ne peut être retrouvé qu'après un examen approfondi. Les détails des caractéristiques distinctives et de l'évolution de la maladie seront discutés ci-dessous.

Caractéristiques de la douleur

La douleur dans le foie a une "couleur" différente, décrivent ses patients avec une nuance émotionnelle qui met l'accent sur la durée de la souffrance humaine.

Douleurs douloureuses et lancinantes

Si le patient indique qu'il "gémit dans l'hypochondre à droite", il faut comprendre que le processus a une évolution chronique, souvent en cours d'exécution. Les douleurs fonctionnelles ne font pas mal. Habituellement, dans le même temps, inquiet de la sensation de lourdeur après avoir mangé et fait de l'exercice ou pour aucune raison.

En tirant des douleurs sourdes s'étendent vers le haut et dans le dos (au cou, à l'épaule, à l'épaule). Renforcé par les perturbations, les pentes. Accompagné de nausée, distension abdominale, éructations, selles instables. L’apparition d’une jaunisse de la sclérotique et de la peau suggère le passage de la maladie au stade aigu, éventuellement sans intensité douloureuse suffisamment prononcée. Les patients développent une faiblesse, des démangeaisons de la peau.

Douleur sourde

La douleur du caractère terne est très semblable à la pathologie du système hépatobiliaire. La capsule fibreuse s'étire sur toute la surface, évitant ainsi une localisation claire de la douleur. Différencier la maladie est possible avec l'aide de l'enquête.

Dans le même temps, d'autres symptômes doivent être pris en compte. Par exemple, avec les néoplasmes, une douleur sourde accompagnée d'une perte de poids, signes d'insuffisance hépatique, est déjà exprimée au stade avancé de la maladie.

Douleur intense

Sur la forte intensité du syndrome de la douleur dire la définition de "forte" et "douleur aiguë". Une douleur accrue après une période de «pincement» est associée à une tumeur croissante, à un kyste et à un abcès du foie. Il faut faire attention à la nature de la température (augmentation rapide avec des frissons et une forte diminution de la formation d'abcès), perte d'appétit, troubles des selles, jaunissement modéré de la sclérotique.

L'hépatite ne provoque pas de douleur intense. Il est associé à une attaque de calculs biliaires. Se pose soudainement, est localisé au milieu de l'hypochondre droit, accompagné de vomissements. Irradier dans la région interscapulaire, dans la clavicule droite, l'épaule et le bas de l'abdomen. Dure jusqu'à une journée, s'atténue progressivement.

Douleur lancinante

L'ondulation en forme de vague correspond à la fréquence cardiaque. Ceci peut être compris en plaçant une main sur l'hypochondre et l'autre sur le pouls. Possible avec des malformations cardiaques (insuffisance tricuspidienne ou valvulaire aortique). Avec une augmentation du foie, on peut voir sur la fluctuation des muscles.

Une pathologie rare - l'anévrisme de l'artère hépatique est également accompagnée d'une douleur lancinante. La stagnation de l'insuffisance circulatoire est causée par une péricardite adhésive, une sténose mitrale.

Un débordement de sang dans les veines centrales entraîne une augmentation de la pression dans le système portail et une privation d'oxygène des hépatocytes. Le foie augmente considérablement, il y a une nécrose au centre des lobules, le remplacement par le tissu conjonctif (cirrhose cardiaque). Les patients se plaignent de sévérité grave, nausée. Couleur jaune et cyanose combinées.

Douleurs aiguës

Une douleur aiguë dans le foie n'est pas un signe de lésion du tissu hépatique. Il est inhérent à la cholécystite aiguë. La douleur irradie à droite et vers le haut, dans le cou, la mâchoire inférieure, l'omoplate. Se pose soudainement, accompagné de frissons, de fièvre, de vomissements. L'attaque de la colique biliaire est provoquée par des cahots, de l'exercice, une violation du régime alimentaire.

Symptômes supplémentaires de la douleur

Si le foie fait mal, alors les symptômes qui indiquent l'échec du parenchyme, les troubles digestifs, les processus métaboliques sont nécessairement trouvés. Le plus souvent, la douleur s'intensifie après avoir consommé des aliments gras, de l'alcool, du jogging, de l'effort physique.

Les signes de douleur dans le foie peuvent être:

  • irritabilité, faiblesse, apathie;
  • éructations avec une odeur pourrie;
  • prurit;
  • des nausées;
  • jaunissement de la sclérotique et de la peau;
  • urine foncée;
  • excréments gris;
  • maux de tête et douleurs musculaires (dans le dos et les jambes);
  • "étoiles" vasculaires (télangiectasies) sur le visage, l'abdomen, les épaules, la poitrine;
  • tendance à saigner des gencives;
  • les hommes se plaignent de faiblesse sexuelle en premier lieu et les femmes - infertilité.

Le principal danger de la maladie du foie est des symptômes bénins. Les patients vont chez le médecin au stade de modifications irréversibles (dégénérescence graisseuse, cirrhose). En cas d'évolution chronique, la douleur peut être totalement absente.

Il est nécessaire de prendre en compte les symptômes associés à la pathologie secondaire d'organes voisins et d'établir un diagnostic à partir de celles-ci. Ceci est fait par des médecins qualifiés. Et les patients doivent être guidés lorsque la douleur dans la région du foie nécessite un appel rapide à une ambulance.

Une assistance médicale d'urgence est nécessaire si:

  • soulager la douleur, les remèdes maison échouent;
  • des vomissements de bile sont apparus;
  • la douleur dans l'hypochondre droit est tranchante; elle est apparue soudainement;
  • jaunissement notable de la sclérotique et de la peau;
  • augmentation significative de la température.

Comment se manifestent les causes fonctionnelles de la douleur?

L'affaiblissement de la fonction est possible avec l'effet aggravant de facteurs, une personne peut même ne pas deviner que le foie est douloureux.

Intoxication alcoolique

Même une seule consommation d'une quantité importante d'alcool provoque une intoxication grave. Lorsque des douleurs dans l'hypochondre à droite le lendemain matin après avoir bu, le foie effectue le traitement de l'alcool éthylique et se souffre:

  • en utilisant l'enzyme alcool déshydrogénase, on la décompose en substances peu toxiques;
  • une partie des hépatocytes est exposée à des effets toxiques et est incapable de travailler;
  • la charge supplémentaire est causée par une collation avec une nourriture riche en viande grasse, des plats épicés;
  • prendre des médicaments contre les maux de tête et soulager la gueule de bois est nocif pour le corps.

L'effet de l'effort physique accru

Souvent, en essayant de faire de l'exercice, de courir, de marcher longtemps, les gens se plaignent d'être "tombés malades sous les côtes à droite". Cela devient la raison du refus. Le manque prolongé d'activité physique entraîne un détournement du corps.

Lors de l'exécution dans le foie accumule un volume accru de sang veineux. Les personnes qui ne sont pas habituées à respirer correctement sont particulièrement touchées. Ils ont un diaphragme ne permet pas de pomper le sang du lit veineux. Une augmentation importante de la taille dépasse la capsule, de sorte que la personne ressent la douleur.

Pour surmonter le symptôme et poursuivre la formation, il est recommandé:

  • un court repos, la douleur disparaîtra d'elle-même;
  • envisager une augmentation progressive de la charge et de la technique de respiration;
  • Ne pas manger 2 heures avant l'entraînement.

Avec une overdose de drogues

Les médicaments non contrôlés, en particulier les antibiotiques (du groupe des macrolides, les pénicillines, les céphalosporines), les sédatifs et les stimulants du système nerveux, entraînent l’accumulation de substances toxiques dans le foie. Les produits de carie sont excrétés dans la bile. Dans le même temps, ils parviennent à casser la viscosité de la bile du côté le plus épais, provoquant la stagnation et une violation du flux sortant.

Les effets toxiques peuvent provoquer une intolérance individuelle, la présence de la maladie, dont une personne ne se rend pas compte. Il y a des douleurs, ballonnements, jaunisse, démangeaisons de la peau. En pratique, les symptômes peuvent être considérés comme une hépatite médicale aiguë. Une semaine suffit pour le former.

Pour traiter cette condition devrait être l'abolition de tous les médicaments et l'utilisation des hépatoprotecteurs. Un résultat positif apparaît rapidement. Les dommages organiques au foie peuvent être inflammatoires et autres. Nous allons nous concentrer sur certains d'entre eux.

Douleur liée à l'hépatite (aiguë et chronique)

L'inflammation du foie, qui dure jusqu'à six mois, est considérée comme une hépatite aiguë. Les maladies infectieuses des médecins participent à l'identification et au traitement de l'hépatite virale aiguë. Hépatite A - commence comme une maladie respiratoire avec fièvre, maux de tête, faiblesse.

La douleur dans le foie se produit après 3 semaines. Au lieu d’eux, peut-être une sensation de lourdeur, de ballonnement. La jaunisse apparaît les jours 2 à 4. Sur son fond, l'état du patient s'améliore. Tous les signes disparaissent progressivement, la personne récupère.

Hépatite B - dure jusqu'à deux mois. Le syndrome douloureux augmente progressivement du personnage pleurnichant à la lourdeur ressentie. Commencez par une augmentation de la température, une faiblesse générale, une léthargie. Caractérisé par une augmentation du foie, des signes de jaunisse.

Avec l'hépatite D, il n'y a pas de symptômes typiques, il accompagne l'hépatite B et est mieux toléré. Hépatite E - différente, sauf signes d’intoxication, douleur intense au foie et au-dessus du nombril. Parfois, la maladie commence par la douleur. Le médecin spécialiste des maladies infectieuses prescrit un traitement en fonction de la forme.

Les hépatites virales B et C sont connues pour leur transition vers un cours chronique. Ce qui peut être fait pour empêcher une transformation indésirable ne dépend pas toujours des souhaits du patient et du médecin. La douleur dans l'hypochondre droit est permanente; dans certains cas, le gain ne se produit que lorsque le régime alimentaire est perturbé et que des aliments gras sont pris.

La localisation est inexacte: les patients remarquent une douleur soit dans l'épigastre, soit dans le nombril. Nausées et vomissements, flatulences, inconfort, tous les symptômes de l'hépatite apparaissent. La raison en est confirmée par des analyses de sang biochimiques, des analyses d'urine, l'identification de marqueurs et une échographie. Si nécessaire, effectuez une tomodensitométrie.

Que faire avec la douleur dans le foie et comment traiter les maladies peut être plus détaillé dans cet article.

Cirrhose et douleur

La cirrhose du foie est une maladie qui perturbe la structure et la fonction du parenchyme hépatique. La maladie a un caractère irréversible: des zones de tissu hépatique sont remplacées par des cicatrices. La progression mène à l'insuffisance rénale hépatique.

Douleur dans le foie terne caractère constant. Il existe plusieurs types de cirrhose:

  • alcoolique - causé par l'alcoolisme chronique;
  • viral - résultat d'une hépatite virale chronique;
  • médicaments - avec les effets toxiques des médicaments;
  • biliaire primitif - provoque une pathologie de type héréditaire;
  • congestif - avec insuffisance cardiaque.

D’autres symptômes apparaissent au fond de la douleur: fièvre modérée, faiblesse grave, perte de poids, croissance abdominale (ascite) lorsqu’un fluide est expulsé des vaisseaux dans la cavité abdominale, jaunissement et démangeaisons cutanées, expansion des veines ombilicales superficielles, intoxication cérébrale avec changements mentaux. La biopsie confirme le diagnostic, vous permet de définir le degré de perte de la fonction hépatique. Le traitement nécessite une hémodialyse, une greffe d'organe.

Douleur avec stéatose

La maladie est causée par des troubles métaboliques, à la suite desquels les hépatocytes sont remplis d'inclusions graisseuses et détruisent la structure normale du tissu. La stéatose est plus fréquente chez les alcooliques chroniques, les personnes obèses, en violation des processus métaboliques (diabète). La douleur dans le foie accompagner le processus d'activation, ont un caractère terne. Bien retiré lors de la normalisation de la nutrition, l'abandon de l'alcool.

Néoplasme du foie

Avec la nature bénigne de la tumeur (adénomes, hyperplasie nodulaire, hémangiomes, kystes), des douleurs apparaissent en cas de croissance importante, de compression du parenchyme et d’étirement de la capsule de l’intérieur. Le type de douleur est lancinant, constant. Des nausées et des vomissements sont possibles.

Le cancer du foie est également accompagné de douleurs douloureuses pendant longtemps, mais en même temps, le patient a de la fièvre, pas d'appétit, la faiblesse augmente et l'abdomen est constamment gonflé. Le foie est agrandi, la palpation augmente la douleur.

Si le foie blesse une personne qui a subi une opération pour diverses tumeurs malignes, il est probable que des métastases soient suspectées. Ces douleurs sont toujours causées par le stade terminal des maladies oncologiques d'autres organes (estomac, intestins, glande mammaire, œsophage, poumons, cerveau, pancréas).

Le plus souvent, les métastases hépatiques provoquent des cancers de l'estomac, du côlon, des poumons et de l'œsophage. Les douleurs sont constantes, alourdies par la fièvre, la perte de poids, la faiblesse, les nausées, les ascites. Les métastases d'une tumeur maligne de la prostate, du larynx, des ovaires, de l'utérus, des reins et de la vessie ne sont pas douloureuses.

Douleur dans la région sous le foie

Les sensations dans les maladies des organes hépatiques sont très similaires à la douleur dans le foie. Ceux-ci comprennent:

  • une crise d'appendicite;
  • colique rénale droite;
  • grossesse extra-utérine et annexite chez les femmes;
  • cholécystite;
  • maladies intestinales (maladie de Crohn, colite ulcéreuse, infestation de vers).

Parfois, il est nécessaire de différencier la douleur avec l'ostéochondrose. Une discussion séparée sur la douleur dans le foie peut être menée avec des lésions traumatiques de l'organe, des maladies parasitaires, des abcès.

Il existe de nombreuses maladies et blessures, qui sont engagés par divers spécialistes. Pour commencer l'examen devrait se référer au thérapeute. Le resserrement menace la perte de la capacité de récupération.

Medinfo.club

Portail sur le foie

Quand la douleur dans le foie - quoi boire et comment enlever la douleur

Douleur dans le côté droit généralement associée au foie ou aux voies biliaires. Pour affaiblir la gêne, il est nécessaire de comprendre les causes de leur apparition.

Raisons

Le parenchyme du foie ne comporte pas de terminaison nerveuse. Par conséquent, l'organe lui-même ne peut pas nuire. Ce fait ne lui est pas propre - une grande partie des organes internes ne peut pas non plus tomber malade. Mais la membrane hépatique, au contraire, est alimentée avec un nombre suffisant de nerfs, qui servent les symptômes de la douleur.

Il y a ces sensations douloureuses dans le cas où le parenchyme est affecté de manière significative. Dans ce cas, nous pouvons parler de la défaite des hépatocytes - les cellules du foie, qui provoquent l'apparition de sensations douloureuses dans l'hypochondre droit, où se trouve l'organe. La nature de la douleur est dans la plupart des cas douloureuse, tolérable, mais dans certaines situations, l’inconfort du côté droit peut être si grave que le patient développe un choc douloureux.

En parlant des causes immédiates qui provoquent l’apparition de douleur, on peut distinguer les suivantes:

Nous devons également faire attention à la présence de symptômes d'hépatite A, d'hépatite B et d'hépatite C. Si vous suspectez ces maladies, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Voir un docteur

Si le patient présente les symptômes d’une de ces maladies et que la douleur au foie en est un signe, vous devez contacter la clinique. Certains patients soulagent eux-mêmes la douleur, à la maison avec des moyens improvisés, ce qui est très dangereux. Premièrement, les patients boivent des médicaments sans prendre en compte la cause de l'inconfort, et deuxièmement, s'ils ont besoin d'appeler une ambulance, leurs symptômes peuvent être confondus, ce qui conduit à un diagnostic incorrect et à une perte de temps précieux. Seul le médecin traitant peut recommander un médicament contre la douleur dans le foie. Il prescrira également un examen, que le patient subira dans un proche avenir, après quoi un diagnostic est établi et un plan de traitement du patient est élaboré.

Bien sûr, aux premières sensations désagréables dans l'hypochondre adéquat, les patients ne se précipitent pas toujours à la clinique, car ils ont simplement mangé des aliments gras. Cependant, la douleur dans ce corps a une caractéristique insidieuse - elle apparaît déjà en cas de violations graves du travail. Il ne faut pas espérer que l'inconfort et la douleur disparaissent - il est important que la maladie ne passe pas à un stade difficile, quand il est assez difficile d'aider le patient et que le problème de la douleur au foie ne peut pas être résolu.

Soulagement de la douleur et des médicaments

Lorsque la douleur dans le foie ne peut pas boire un médicament qui a jamais aidé à soulager la douleur. Le foie est un organe délicat, vous devez donc prendre des médicaments pour le traitement des maladies du foie à bon escient, afin qu'ils aient un impact sur la cause de la douleur. Les remèdes contre la douleur dans le foie peuvent être divisés en plusieurs groupes: hépatoprotecteurs, antispasmodiques, analgésiques et cholécinétique. Ce sont les principaux groupes de médicaments qui peuvent aider à soulager la douleur dans le foie. Pour plus de commodité, les caractéristiques des outils sont présentées dans le tableau général.

2. avoir un effet anti-inflammatoire;

3. inhiber la production de prostaglandines;

4. ne laissez pas la bile pénétrer dans le sang et les tissus.

Méthodes de soulagement de la douleur populaire

Un traitement efficace du foie est possible non seulement avec des préparations de l'industrie pharmaceutique, mais aussi avec des remèdes populaires. Il est recommandé de les prendre uniquement après avoir consulté un médecin si des troubles graves du fonctionnement de l'organe ne sont pas diagnostiqués, par exemple, lorsque le foie est malade d'aliments gras ou d'effort physique. Dans de telles situations, vous ne pouvez pas vous inquiéter du malaise provoqué par une maladie du foie, et il n'y a pas de contre-indications à l'utilisation de remèdes populaires. Considérez les méthodes de traitement les plus avancées:

  1. La décoction d’avoine est la thérapie la plus douce. On verse deux cuillères de grains secs avec un litre d'eau, porte à ébullition et laisse bouillir pendant quinze minutes. Puis on ajoute du miel et ils sont coincés Consiste à boire une journée pour une troisième tasse trois fois avant les repas. La durée du traitement est de deux semaines.
  2. traitement avec des fibres de maïs - vous devez collecter les fibres d'épis mûrs, verser de l'eau bouillante et insister 30 minutes. Buvez le liquide obtenu, légèrement sucré au miel, et la douleur dans le côté droit de l'abdomen disparaîtra;
  3. Un bon moyen de se débarrasser des toxines qui altèrent la fonction hépatique est de boire du jus de pamplemousse avec de l'huile d'olive. Les deux composants doivent être mélangés dans des proportions égales et boire le soir. Passez par cette procédure pendant plusieurs jours et le résultat ne prendra pas longtemps - des sensations nausées et douloureuses dans le foie disparaîtront;
  4. si vous êtes malade du côté droit, il est recommandé de mélanger le jus de carotte (naturel, fraîchement pressé) avec la même quantité de lait. Ils boivent ce mélange le matin par petites gorgées, après quoi vous pourrez prendre votre petit-déjeuner en trente minutes. Utilisez l'outil jusqu'à améliorations.
  5. le foie peut être soigné à la menthe - une cuillerée à soupe de feuilles de menthe est versée dans de l'eau bouillante et laissée pendant un jour, après quoi le patient boit un liquide trois fois par jour pour boire le verre en entier;
  6. Un grand remède pour la douleur dans le foie est considéré comme rose sauvage. Les pétales de rose musquée sont mélangés à du miel et pris plusieurs fois par jour avec une tasse de thé chaud. Les personnes traitées avec cet outil affirment que la douleur a déjà disparu en quelques jours.

Régime alimentaire

Avec la douleur dans le côté droit, il est important non seulement de prendre une pilule, mais aussi d'éliminer les symptômes à l'aide d'un régime. Quels médicaments le patient ne prendrait pas - sans respect du régime de Pevzner n ° 5, le traitement sera inefficace et les symptômes de la pathologie réapparaîtront très bientôt.

L'essence du régime est d'alléger la charge de nourriture sur le corps. À cette fin, il est recommandé de boire beaucoup de liquide, d’éliminer les aliments gras de l’alimentation et de fractionner les repas à base de fibres. Le nom de l’eau curative utile dira au médecin. Les graisses animales sont remplacées principalement par des légumes et les protéines sont limitées en quantité. Si le patient présente des changements positifs après un certain temps, le médecin peut assouplir son régime alimentaire, y compris certains produits. Cependant, il est impossible de le faire vous-même, car le foie du patient peut ne pas être prêt pour de telles charges.

Si une personne souffre d'une douleur au foie, seul un spécialiste compétent vous expliquera comment la traiter avec des médicaments ou des remèdes populaires. Lorsque les premiers symptômes négatifs apparaissent, ne négligez pas les conseils et examens médicaux pour ne pas être pris en otage par votre propre irresponsabilité pour votre santé.

Douleurs du foie: pourquoi apparaissent-elles et que faire pour les éliminer?

La maladie du foie est appelée "la deuxième épidémie de notre siècle". Diverses pathologies de ce corps occupent l'une des premières places en termes de prévalence et la cinquième cause de décès la plus fréquente. C'est pourquoi l'apparition de douleurs dans le foie devrait leur prêter une attention particulière, car cette glande ne se fait sentir que dans les cas les plus graves.

Pourquoi le foie "fait mal"

Le foie est la plus grande glande du corps humain et remplit plus de 70 fonctions. Il est situé dans l'hypochondre droit sous le diaphragme. L'unité structurelle et fonctionnelle du foie est ce que l'on appelle le lobule hépatique - hexaèdre, à travers lequel passe la veine médiane. Du centre à la périphérie, les plaques hépatiques, constituées d'hépatocytes - cellules hépatiques, divergent. Les capillaires sanguins et biliaires traversent chaque lobule.

Le poids approximatif du foie est de 1,5 kg, sa taille varie de 26 à 30 cm de droite à gauche et de 22 cm à l'avant et à l'arrière - l'organe est situé dans une capsule spéciale, qui est une membrane à deux couches. La première couche est séreuse, la seconde est fibreuse. La capsule fibreuse pénètre dans l'organe, formant un squelette, dans les cellules où se trouvent les lobules hépatiques.

Lorsque nous parlons de «douleurs» dans le foie, il faut comprendre que cet organe lui-même ne peut pas être malade en raison de l'absence de terminaisons nerveuses, les soi-disant points de douleur. Une douleur ou un inconfort survient avec une augmentation de la glande et un allongement de la capsule. Si le foie est «douloureux», cela signifie qu'il est hypertrophié de manière significative et que vous devriez voir un médecin le plus tôt possible. La plupart des Russes ne sont pas enclins à prendre au sérieux la "douleur" au foie, ce qui est une grave erreur. Cet organe joue un rôle extrêmement important dans de nombreux processus métaboliques dans le corps, et la mort des cellules du foie entraîne invariablement des conséquences et des maladies très graves. Bien que le foie ait une très grande capacité de régénération, le processus pathologique chronique devient irréversible à un moment donné, et donc incurable. Par conséquent, la prévention des maladies de ce corps est extrêmement importante.

Nous énumérons donc les principales fonctions du foie:

  • Neutralisation et élimination des substances toxiques formées dans le corps et piégées de l'extérieur.
  • Synthèse de diverses substances biologiquement actives.
  • Production de glucose, synthèse de certaines hormones et enzymes.
  • L'accumulation et le stockage de "en réserve" de diverses substances - glycogène, vitamines, cations métalliques.
  • Séquestration du sang - le foie peut contenir jusqu'à 400 grammes de sang «disponible».
  • Participation au métabolisme des protéines et des lipides (lipides), synthèse du cholestérol, des acides biliaires et du pigment biliaire de la bilirubine.

Le métabolisme lipidique est le processus de scission, de transport et d'échange de lipides constitué d'alcools et d'acides gras. Les lipides complexes - phospholipides - sont composés d’acides gras supérieurs et d’un résidu d’acide phosphorique. La substance active dominante des phospholipides - la phosphatidylcholine, est impliquée dans la protection des membranes cellulaires.

Symptômes et causes des maladies du foie

Donc, si votre foie est «douloureux», vous devriez faire attention à la présence d'autres symptômes indiquant la pathologie de cet organe. Aux premiers stades de la maladie, ils ne se manifestent pas et peuvent être complètement absents pendant une longue période. Dans certains cas, il existe des signes non spécifiques inhérents à divers processus pathologiques dans le corps. Par exemple, le patient peut ressentir un sentiment général de faiblesse, une fatigue accrue. Il y a des troubles du sommeil, l'apathie et la dépression, une irritabilité accrue. Cela est dû à une augmentation du niveau d'intoxication du corps - le foie cesse de remplir pleinement sa fonction de «filtre universel», ce qui fait que tous les organes et le système nerveux souffrent sans exception.

En outre, il peut y avoir des températures subfébriles (37–38 degrés) avec des états fébriles intermittents, des douleurs articulaires et musculaires, des démangeaisons cutanées, des modifications du goût, une perte d’appétit, des nausées légères, une mauvaise tolérance aux aliments gras, des selles anormales, des maux de tête et des vertiges lourdeur et malaise à l'estomac. Aux stades ultérieurs, il se peut que vous ressentiez des douleurs tirantes et sourdes dans le foie, un jaunissement de la peau et du blanc des yeux (jaunisse), une modification importante du poids corporel (perte de poids soudaine ou prise de poids), une éruption cutanée sur la peau. Un taux de cholestérol élevé et des selles grasses peuvent indiquer une violation du métabolisme des lipides.

Des symptômes tels que l'élargissement de la rate, des varices de l'œsophage et de l'estomac, une ascite (accumulation de liquide dans la cavité abdominale), une encéphalopathie hépatique, une perte de cheveux sont indiqués.

Les causes les plus courantes de douleur dans le foie sont les suivantes:

  • Intoxication chronique causée par l'ingestion d'alcool, de drogues ou d'empoisonnement par des produits chimiques (d'origine végétale, animale ou technologique).
  • Infections virales, bactériennes et parasitaires.
  • Processus de la tumeur.
  • Maladies de l'appareil digestif, maladies auto-immunes, pathologie génétique.

Selon l'OMS, environ 40% des Russes courent un risque de dommages hépatiques liés à l'alcool, 27% souffrent de stéatose hépatique non alcoolique. Environ 5 000 000 de nos compatriotes sont atteints d'hépatite C chronique. Dans différents pays, la cirrhose alcoolique représente 20 à 95% de toutes les maladies du foie, infections virales (hépatite) - 10 à 40%. Environ 170 millions de personnes dans le monde souffrent d'hépatite C, soit deux fois plus - l'hépatite B.

Que faire si le foie «fait mal»?

Si vous ressentez des douleurs dans le foie, contactez immédiatement un hépatologue ou un gastro-entérologue. Après un examen physique et une anamnèse, un spécialiste peut vous diriger vers des examens cliniques, biochimiques et sérologiques du sang, des matières fécales et de l'urine, ainsi que sur une échographie du foie et des voies biliaires. Il faudra exclure ou confirmer la présence d'hépatite virale ou mécanique, de stéatose hépatique, d'autres troubles fonctionnels du foie et de la vésicule biliaire.

Une surveillance constante par un gastro-entérologue et un hépatologue est nécessaire pour toutes les personnes qui consomment régulièrement de l'alcool, sont obèses et souffrent de diabète.

Les médicaments

Quelles que soient les causes de la douleur dans le foie, les médecins recommandent souvent l'utilisation de médicaments appelés hépatoprotecteurs destinés à restaurer les fonctions du foie et à protéger contre les lésions des hépatocytes - les cellules du foie. Actuellement, environ 700 médicaments de cette catégorie sont enregistrés en Russie. Tous les hépatoprotecteurs sont constitués de diverses combinaisons de substances actives de 16 groupes. Considérez les principaux ingrédients actifs des hépatoprotecteurs:

  • Les phospholipides sont les éléments constitutifs des membranes cellulaires. Ils interviennent dans la "dissolution" du cholestérol "nocif" et alimentent l'organisme en acide phosphorique. Ainsi, les préparations à base de phospholipides restaurent la structure des cellules hépatiques, empêchent la formation de tissu conjonctif (fibrose), aident à normaliser les échanges protéiques et lipidiques.
  • L'acide glycyrrhizinique est une substance naturelle qui fait partie de la racine de réglisse. Ce composant a des effets antifibrotiques, anti-inflammatoires et antioxydants. L’efficacité de l’acide glycyrrhizique a été démontrée dans 54 études cliniques conduites sur différentes catégories de patients, y compris des patients atteints d’hépatopathie alcoolique ou non alcoolique. À la suite des recherches, le profil d'innocuité de l'acide glycyrrhizique a été jugé favorable, ce qui lui a permis d'être inclus dans les recommandations de l'Association pour l'étude du foie en Asie-Pacifique (APASL). Les médicaments associant phospholipides et acide glycyrrhizique ont un double effet positif sur la fonction hépatique.
  • Les groupes de médicaments distincts sont les hépatoprotecteurs basés sur les acides aminés: méthionine, adémétionine et ornithine, ainsi que les vitamines des groupes B, C, E et l’acide lipoïque. L'acide lipoïque ou thioctique est une substance de type vitamine aux propriétés antioxydantes proche de l'action des vitamines B. Ces types d'hépatoprotecteurs aident à réduire la concentration de glucose dans le sang, à augmenter le glycogène dans le foie, à réguler le métabolisme des lipides et des glucides, à améliorer la fonction hépatique, à réduire l'effet destructeur toxines sur les hépatocytes.

Régime alimentaire

Pour les douleurs au foie de toute étiologie, le régime dit n ° 5 (ou plus sévère, n ° 5a) est prescrit dans le but de réduire la charge de cet organe. Il est recommandé que les repas réguliers en petites portions 5-6 fois par jour, le régime alimentaire doit être complet et équilibré. Le jour où vous devez boire au moins 1,5 litre d'eau. Les boissons sucrées, le thé fort et le café doivent être exclus. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de produits contenant des conservateurs et d'autres additifs chimiques nocifs. Il faut refuser frit, salé, mariné, fumé. Les aliments doivent être bouillis, cuits à la vapeur ou au four. Les graisses d'origine animale (viande grasse et bouillons de viande) et les graisses de confiserie (notamment la margarine) doivent être exclues du régime alimentaire. Produits laitiers gras interdits (plus de 6% de matières grasses), chocolat, crème glacée, confiserie. Il est également déconseillé d'utiliser les types de légumes suivants: légumineuses, radis, épinards, radis, oseille, ail, oignons, fruits aigres et baies.

Phytothérapie

La médecine traditionnelle et la phytothérapie offrent de nombreux outils pour le "nettoyage" du foie et le rétablissement de ses fonctions. Parmi les produits les plus connus, citons le chardon-Marie, la chicorée, une infusion de chélidoine ou de calendula. Ces plantes médicinales sont vendues en pharmacie sans ordonnance du médecin. Cependant, cela ne signifie pas qu'ils sont absolument sans danger et qu'ils auront un effet extrêmement positif sur le corps. Ces fonds ne peuvent être utilisés qu'après avoir consulté un médecin, notamment en cas d'atteinte hépatique grave. La phytothérapie renvoie davantage à la prévention qu'au traitement, et ne remplace en aucun cas les mesures médicales. Si elle est utilisée de manière incorrecte, elle peut avoir un effet négatif non seulement sur le foie, mais également sur d'autres organes.

Mode de vie

Lorsque la douleur dans le foie est une condition préalable, il faut changer de mode de vie. En particulier, il est nécessaire d’abandonner toute mauvaise habitude: fumer, consommer de l’alcool, des fast foods, des plats cuisinés. En présence de facteurs environnementaux défavorables, les loisirs en plein air fréquents, les traitements en sanatorium, le refus de travailler dans des industries dangereuses, une activité physique modérée sont recommandés. Le respect de la routine quotidienne est particulièrement important: le sommeil profond est le meilleur remède. Les cours d'autoformation et de méditation ne seront pas superflus, car le stress et les surcharges émotionnelles constituent une menace sérieuse pour le foie.

Comme il ressort de notre examen, la thérapie médicamenteuse moderne repose souvent sur des substances d'origine naturelle - vitamines, acides aminés, glycyrrhizine et acide lipoïque, etc. Cependant, ils peuvent être utilisés s'ils sont proposés par la médecine conventionnelle, qui repose toujours sur des méthodes factuelles et n'offre pas de médicaments non testés en tant qu'agents thérapeutiques. On peut dire la même chose des régimes: il n’existe qu’un ensemble de lois régissant l’alimentation appropriée: il s’agit d’un régime scientifiquement fondé n ° 5, conçu pour les personnes souffrant d’insuffisance hépatique. Aucun autre régime à la mode, comme celui de la «grand-mère», pris aveuglément sur Internet, ne peut être utilisé!

Comment "renforcer" le foie?

Comme déjà mentionné, il existe un grand nombre de prototypes d'hépa pour la prévention et le traitement des maladies du foie, mais il convient de rappeler que peu d'entre eux ont fait l'objet d'un cycle complet d'études cliniques. Certains médicaments sont également vendus à un prix déraisonnablement élevé. Les scientifiques russes ont récemment distingué un complexe unique de phospholipides et d’acide glycyrrhizique. Cette association a été testée sur des patients atteints de maladie alcoolique du foie, de stéatose hépatique non alcoolique et de maladie du foie induite par un médicament. Dans toutes les études menées, des résultats positifs ont été obtenus: l’action anti-inflammatoire et antifibrotique de l’acide glycyrrhizique a été prouvée. L'association de ces substances est incluse dans les normes pour le traitement des maladies du foie, approuvées par le ministère de la Santé de la Fédération de Russie, ainsi que dans la liste des médicaments essentiels et essentiels (médicaments essentiels et essentiels).

  • Le médicament combiné à base de phospholipides et d'acide glycyrrhizique occupe le premier rang en termes de prescription par les thérapeutes de médicaments ATX - classe A05B "Préparations pour le traitement des maladies du foie" (selon une étude de Synoveit Comcon LLC datée de novembre 2014).
  • L'efficacité clinique et le profil de sécurité favorable de l'acide glycyrrhizique ont été confirmés à plusieurs reprises (54 essais cliniques), cette substance a un large éventail d'indications d'utilisation.

La combinaison d'acide glycyrrhizique et de phosphatidylcholine (composant principal des phospholipides essentiels) exerce un effet protecteur et régénérateur sur les cellules du foie - les hépatocytes, renforçant leurs parois et rendant les membranes intercellulaires élastiques.

Le foie est un organe très robuste et il s’effondre lentement. Par conséquent, il faut comprendre que tout traitement médicamenteux pour les maladies du foie, visant à restaurer les fonctions de cette glande, n’est pas un problème ponctuel, il faut un traitement de plusieurs mois combiné à un régime strict et à des changements de mode de vie.

Maladies du foie - Symptômes et signes - Comment soigner un foie - Remèdes populaires contre la douleur au foie

Le foie humain est le plus grand organe interne. Il remplit de nombreuses fonctions et revêt une grande importance pour le corps. Toute violation de son travail peut avoir des conséquences très graves. Par conséquent, si vous avez des symptômes de maladie du foie, vous devez le prendre très au sérieux. Il est très important de maintenir le foie en bonne santé et de traiter en temps utile les maladies qui surviennent.
Les principaux symptômes de la maladie du foie sont les suivants: nausée, brûlures d'estomac, peau en mauvaise santé (jaunâtre ou grise, éruptions cutanées diverses, taches), goût amer de la bouche, décoloration de l'urine et des selles, douleur au foie, odeur désagréable de sueur. Si au moins un de ces symptômes vous dérange pendant une longue période, vous devez examiner le foie.

En plus de ces signes fondamentaux, les symptômes suivants du foie peuvent être présents: démangeaisons de la peau, faiblesse, flatulences, perte d’appétit, vomissements, intolérance aux aliments gras. Ces symptômes peuvent indiquer d'autres maladies. Et les symptômes dépendent du type de maladie qui les a causés.

Avec de nombreuses maladies du foie, la douleur est présente. Le foie peut-il faire mal? Il n'y a pas de récepteurs de la douleur dans le foie lui-même, donc le foie ne fait pas mal, la douleur est causée par la pression exercée sur la capsule (capsule de glisson, membrane fibreuse) dans laquelle le foie est contenu et dans laquelle se trouvent de nombreuses terminaisons nerveuses. Ils donnent également des signaux de douleur sous la pression et la tension. Tout changement dans la forme et la taille du foie provoque une douleur dans cette coquille, donc on dit que ça fait mal au foie. Dans certaines maladies, il peut ne pas y avoir de douleur dans le foie, dans d'autres, la douleur est l'un des symptômes.

En raison du fait que l'une des fonctions principales du foie est de nettoyer le sang des poisons et des toxines, ces mêmes poisons causent des dommages au foie au fil du temps. Le plus souvent, les dommages au foie provoque l'alcool. Auparavant, seuls les alcooliques avaient une plaie au foie. À l'heure actuelle, en raison de la dégradation de l'environnement, de l'utilisation de médicaments de plus en plus agressifs, de l'introduction d'additifs chimiques dans le régime alimentaire, une maladie du foie peut se développer chez toute personne. Cependant, parmi ceux qui consomment systématiquement de l'alcool, même en petite quantité, le foie est atteint à un degré ou à un autre.
Si vous examinez une personne qui se considère en bonne santé, on peut toujours y trouver les premiers stades d’une maladie du foie: violation de la structure des cellules du foie, excès de cellules adipeuses, tissu cicatriciel, légère augmentation du foie. Les symptômes de la maladie du foie pendant une longue période ne se manifestent pas

Les toxines, les produits chimiques et l’alcool ont des effets néfastes sur les tissus du foie, mais avec l’aide de changements dans la nutrition, les habitudes de vie et les remèdes traditionnels, les cellules affectées peuvent être réparées. Les remèdes populaires pour le traitement du foie visent à restaurer les fonctions de cet organe et de ses cellules.

Types de maladies du foie

Les maladies du foie sont très diverses et nombreuses. Considérez les maladies du foie les plus courantes et leurs symptômes: hépatose, cirrhose, hépatite, cancer.
De plus, il convient de noter que l'alcool (et d'autres toxines) peut causer trois types de dommages au foie: accumulation de graisse (hépatose graisseuse), inflammation liée à l'alcool (hépatite), fibrose du foie (cirrhose).
De nombreuses maladies du foie peuvent être asymptomatiques pendant longtemps. Le patient se tourne souvent vers le médecin lorsque, en raison de la dégénérescence du tissu hépatique, ses fonctions sont perturbées et le corps commence à faire défaut.

L'hépatite est une maladie inflammatoire du foie causée par diverses causes.
L'hépatite est divisée en infectieuse (aiguë) et toxique (chronique, cela inclut aussi les allergiques).
La cause de l'hépatite infectieuse est l'infection par les virus de l'hépatite des groupes A, B et C. De même qu'une hépatite aiguë peut se développer en tant que complication d'une maladie inflammatoire des organes voisins. L'hépatite virale aiguë peut devenir chronique. L'hépatite chronique entraîne une nécrose du tissu hépatique.
L'hépatite toxique et allergique peut être causée par une surdose de certains médicaments, de poisons alimentaires et industriels.

L'hépatose graisseuse (stétotose) est le stade initial de la dégénérescence du foie. La cause la plus courante d'hépatose graisseuse est le flux systématique de toxines dans le corps.
La cause de l'hépatose du foie peut aussi être un trouble métabolique, le diabète sucré, des maladies du pancréas et de la glande thyroïde.

La cirrhose du foie est une maladie accompagnée du remplacement irréversible du tissu hépatique fonctionnel par du tissu conjonctif fibreux. En conséquence, la structure du foie et ses fonctions sont perturbées. La cirrhose est une complication de nombreuses maladies du foie.

Cancer du foie
Le cancer du foie se développe souvent à cause de métastases apportées au foie par le flux sanguin ou sur le fond de la cirrhose.

Traitement du foie avec des remèdes populaires - recettes du journal "Vestnik ZOZH" - Comment traiter le foie à la maison

Traitement de la maladie du foie de chardon
(D'après une conversation avec la médecin herboriste Tatiana Kovaleva.)
Dans le traitement des maladies du foie, les remèdes traditionnels jouent un rôle important: les hépatoprotecteurs. La principale plante utilisée pour traiter le foie est le chardon-Marie, il normalise toutes les fonctions du foie, le protège des effets des toxines et restaure les cellules du foie. Il est préférable d’utiliser de la poudre de graines ou de la farine, qui reste après la compression de l’huile. Les graines de chardon-Marie produisent un effet laxatif et ne conviennent donc pas aux personnes souffrant de troubles digestifs.
Absolument toutes les personnes de plus de 40 ans doivent suivre le traitement du foie de chardon-Marie. Prendre une fois par an pendant 3-4 semaines à partir de 1 c. à 1 cuillère à soupe. l une journée avec un verre d'eau. L'auteur de l'article écrit qu'elle préfère prendre son petit-déjeuner avec ce mélange: mélangez 1 tasse de kéfir de 1 c. une cuillerée de graines de chardon moulues. Vous pouvez mélanger la poudre de graines avec du thé vert. Après un tel traitement, les cernes sous les yeux disparaissent, ce qui chez de nombreuses femmes est associé à une insuffisance hépatique.
Le chardon-Marie est utilisé dans le traitement de la cirrhose, de l'hépatite, de la jaunisse et de l'hépatite du foie gras.

Traitement du foie avec kalgan
Potentilla erect (Kalgan) peut guérir de nombreuses maladies du foie, ainsi que la prostatite et l'adénome.
La teinture est faite comme ceci: 50 g de racines sèches de calgan pour verser 0,5 litre de vodka, insistez 3 semaines. Pour les maladies du foie, buvez 30 gouttes de l'hépatite 3 fois par jour 20 minutes avant les repas, en diluant avec 50 g d'eau. Avec la prostatite, adénome, la concentration de la teinture est augmentée de 2 fois - 100 g de racines pour 500 g de vodka. (HLS 2012, №6, p. 41)

Comment traiter le foie après les antibiotiques.
Après un traitement à l'hôpital, où j'ai dû boire beaucoup de drogue, la femme a commencé à se faire mal au foie, a fait le tour de la maison à demi courbée, la tenant par le côté. Sous cette forme, elle a été trouvée par un voisin et a apporté une ordonnance pour traiter le foie avec des remèdes populaires.
500 g de pruneaux, 140 g (1 bouteille) d’holosas, 50 g d’argousier - versez le tout avec 2,5 litres d’eau chaude, amenez à ébullition, laissez mijoter à feu doux pendant 30 minutes sous un couvercle. Quand il fait froid, filtrer. Cela donnera exactement 2 litres d'une boisson au goût agréable.
Prenez-le 2 heures après le dîner, 100 ml, après avoir pris cet outil, rien à manger ou à boire jusqu'au matin. Les médicaments devraient suffire pendant 20 jours.
Après le traitement du foie avec ce remède, la douleur a disparu. (HLS 2012, №14, p. 8,)

Comment guérir le foie citrouille.
Si votre foie vous fait mal, cette recette vous aidera: prenez une petite citrouille, coupez-en le dessus, retirez le noyau contenant les graines. Verser le contenant résultant moitié miel. Laisser agir pendant un moment pour que le jus apparaisse. Buvez ce jus d'un demi-verre 3 fois par jour. (HLS 2011, № 2, p. 31)

Voici une recette similaire pour traiter le foie et en particulier l'hépatite C. Coupez également l'extrémité, enlevez les graines, remplissez de miel, fermez l'extrémité du couvercle et étalez l'incision. Gardez la citrouille dans un endroit sombre pendant 10 jours à la température ambiante. Le onzième jour, vous pouvez commencer à traiter le foie: prenez le jus obtenu dans 1 c. l 3 fois par jour 40 minutes avant les repas. La durée du traitement est d'un mois. (HLS 2012, №16, p. 33)

Le jus de citrouille aidera à restaurer et à débarrasser le foie des toxines. Il est nécessaire de râper le potiron sur une râpe et de presser le jus, prendre 100 g de jus de fruits frais 3 fois par jour 1 heure avant les repas. La cure de foie citrouille - 3-4 mois. Le jus de céleri fonctionne également (il faut en prendre 50 g trois fois par jour, quel que soit le repas) et le jus de fraise (50 g chacun le matin à jeun) (HLS 2012, n ° 14, p. 8,).

L'avoine dans le traitement des maladies du foie, remèdes populaires.
Le traitement de l'avoine hépatique est très efficace. Voici quelques exemples de récupération.
Le foie de la femme était en très mauvais état et on diagnostiquait une hépatite, une cirrhose. Un cocktail de lait et d'avoine, que le patient a vu pendant 6 mois, a permis de guérir ces maladies.
Il est nécessaire de rincer 1 tasse d'avoine, de faire bouillir 1 litre de lait et d'y verser l'avoine, d'amener à ébullition, de maintenir à feu doux et de ne pas laisser bouillir pendant 10-15 minutes. Ensuite, enveloppez le bouillon et laissez-le infuser pendant 2 heures. Filtrer, boire ce lait tout au long de la journée. Le traitement du foie dure 20 jours, puis une pause de 10 jours et un nouveau traitement. (HLS 2010, №2, p. 32)

Un autre cas, comment guérir le foie de ce remède populaire. La femme souffrait de douleurs au foie, il lui arrivait souvent d'être emmenée dans une ambulance. Un ami a conseillé de guérir une décoction d'avoine dans le lait. Après 20 jours de traitement, le foie est revenu à la normale. Après de nombreuses années, la femme a ressenti de la douleur et a passé 20 jours supplémentaires de traitement au foie-avoine. Depuis lors, le foie n'a jamais été malade, bien que 40 ans se soient écoulés (HLS 2004, n ° 16, p. 22)

Maladie du foie - traitement avec eryngium.
Eryngium planum - traite très efficacement de nombreuses maladies, notamment les maladies du foie, les douleurs articulaires, les gonflements des jambes et les calculs rénaux. Pour préparer la teinture au traitement du foie, vous devez prendre 30 g d'herbe sèche et verser 500 ml de vodka, insister 2 semaines, en agitant, en filtrant. Prendre 1 mois à 1 cuillère à soupe. l trois fois par jour 30 minutes avant les repas. (HLS 2011, №13, p. 26)

Comment traiter l'herbe du foie est tombé à moitié.
La maladie du foie est bien servie par l'herbe à moitié tombée. On l'appelle aussi «herbe, remplaçant 8 médecins», car outre les maladies du foie, il traite également les tumeurs, les polypes de l'estomac et des intestins, la goutte et la polyarthrite, les maladies du rein, dissout les calculs.
La recette pour le traitement est la suivante: 1 cuillère à soupe. l les herbes versent 1 tasse d'eau bouillante, insistez 15 minutes au bain-marie. Boire 100 g avec une paille 30 minutes avant les repas sous forme de chaleur.
Cette herbe peut être cultivée dans le pays. (HLS 2009, № 3, p. 23)

Confiture de pissenlit pour le traitement des maladies du foie
Recueillir 400 fleurs de pissenlit, laver et laisser tremper pendant une journée. Puis égouttez l'eau et rincez à nouveau les fleurs. Coupez 2 citrons avec le zeste, mélangez avec les fleurs et versez dessus 500 ml d'eau bouillante. Cuire à feu doux pendant 15 minutes. Puis refroidir, filtrer, presser. Dans le bouillon, ajoutez 1 kg de sucre et faites cuire jusqu'à tendreté, jusqu'à ce que la confiture devienne épaisse comme un miel. Prendre 2 c. 3 fois par jour avant les repas. Le sirop peut être dissous dans un verre d'eau tiède. Après la prise du sirop, des douleurs au foie ou à la vésicule biliaire peuvent survenir et peuvent être maintenues de 0,5 à 1,5 heure - ceci est normal. (HLS 2009, №11, p. 32, 2004 №8, p. 24)
Voici une autre recette similaire. Il est très efficace de traiter le foie avec du sirop de pissenlit: les fleurs sont placées dans un bocal, saupoudrées de miel ou de sucre, tassées, un sirop apparaît bientôt sur le dessus, qui doit être égoutté et réfrigéré. Prendre avec douleur dans le foie et la vésicule biliaire, avec coliques et 1 c. 4 fois par jour. La douleur dans le foie disparaît en 10-15 minutes seulement.

Comment traiter le foie avec du miel et des groseilles.
Mélangez 1 kg de miel et 1 kg de groseilles. Prendre 1 c. 30 minutes avant les repas. (HLS 2009, №16 p. 30)

Traitement des concombres du foie.
Si le foie vous fait mal, cette recette vous aidera: hachez 100 g de concombres trop mûrs, faites-les bouillir dans 0,5 l d'eau pendant 20 minutes, laissez-les refroidir, égouttez-les. Boire une décoction 3 fois par jour pendant une demi-tasse une demi-heure avant les repas. (HLS 2008, №15 p. 31)

Remède populaire pour le traitement du foie.
La femme a eu une jaunisse sous une forme sévère. À l'hôpital, une infirmière lui a donné une ordonnance qui a aidé à rétablir la santé du foie.
Il est nécessaire de prendre 100 grammes de rose sauvage, de fleurs de millefeuille, de bourgeons de pin ou de bouleau, 50 g d'absinthe. Tout cela doit être versé avec 2 litres d'eau froide, pour insister 2 heures. Puis porter à ébullition, laisser mijoter sur le feu pendant 2 heures. Infuser le jour sous une couverture chaude, puis filtrer, ajouter 200 g de jus d'aloès, 200 g d'extrait de chaga, 250 g de cognac, 600 g de miel. Insister un autre jour. Prendre 1 cuillère à soupe. l trois fois par jour avant les repas. Le traitement du foie - 2-3 mois. Ce remède traditionnel aide à guérir non seulement le foie, mais également les maladies de l’estomac, des intestins et des poumons. (HLS 2008, №14 p. 10)

Carottes et raisins secs.
Une femme pendant longtemps ne pouvait pas se débarrasser de la douleur au foie. L'une des causes de la maladie du foie était l'augmentation de l'acidité. Aucun médicament ou herbe n'a permis de guérir la maladie. Un médecin familier a donné une ordonnance, la patiente a eu deux traitements, 35 ans se sont écoulés depuis et son foie ne l’a jamais dérangée.
Recette 1 kg de raisins secs sans noyaux, meilleur briquet, et 1 kg de carottes de couleur vive à passer au hachoir à viande. Mettez dans une casserole, ajoutez 1,5 litre d’eau, faites une marque à l’extérieur de la casserole sur le niveau d’eau. Ajoutez un autre litre d'eau et faites bouillir à feu très doux jusqu'à la marque. Cool, la souche, devrait obtenir environ un litre de compote. Conserver au réfrigérateur, avant utilisation, chauffé à 37-40 degrés.
A boire en semaine comme suit:
1er jour Sur un estomac vide, boire 1 tasse de bouillon, allongez-vous sur une bouteille d'eau chaude pendant 2 heures.
2ème - 7ème jours. Boire une demi-tasse de bouillon le matin à jeun n'est plus nécessaire pour se coucher et se réchauffer, après 30 minutes pour prendre le petit-déjeuner (HLS 2007, №4, p. 32)

Cannelle avec du miel, si le foie fait mal.
Quand un foie malade aide cette recette: 0,5 litre de miel, mélangez 2 c. l cannelle moulue, mélanger. Prendre avant les repas pour 1-2 c. l 4-5 fois par jour. Pour de nombreuses personnes, cette recette a permis de guérir le foie. (HLS 2007, №8 p. 33)
Ce même remède populaire aide à guérir la jaunisse. Le fils de la femme est allé à l'hôpital avec la jaunisse, toute la chambre a commencé à être traitée selon cette ordonnance (7 personnes). Les analyses de sang se sont améliorées au bout de deux jours à peine - la bilirubine dans le sang a commencé à tomber et le foie a cessé de faire mal (2004, №24, p. 27)

Traitement du foie avec des herbes.
Prendre 2 cuillères à soupe. l églantines et aubépine, versez 1,5 litre d’eau. Faire bouillir pendant 10 minutes. Puis ajoutez au choix de 1 c. trois types d'herbe: stigmates de maïs, feuilles de bouleau, feuilles de fraise, aigremoine, prêle, cloportes. Faire bouillir encore 3 minutes. Insister 5 heures, la souche. Boire 1 verre le matin et le soir avec 1 c. chérie (HLS 2007, №15 p. 8,)

Immortelle dans le traitement des remèdes traditionnels du foie.
Immortelle est utilisé en médecine officielle et traditionnelle comme remède hépatique efficace. Il a des propriétés choléreuses et biliaires. Cette plante est un traitement efficace pour le foie, les voies biliaires et le pancréas. Vous pouvez faire des infusions d'une seule immortelle et vous pouvez l'utiliser dans diverses collections.
Pour préparer un remède pour le traitement du foie, il vous faut 1 cuillère à soupe. l fleurs immortelles versez 1 tasse d'eau bouillante, insistez 15 minutes et buvez 50 ml 3 fois par jour. Vous ne pouvez pas utiliser l’immortelle plus de 30 jours de suite ni augmenter la dose; elle a les propriétés de s’accumuler dans le corps et à fortes doses, à des doses toxiques. Après une semaine de repos, le traitement à l’immortelle peut être répété.
Les guérisseurs folkloriques traitaient souvent la jaunisse avec Immortelle seule et avaient réussi à guérir cette grave maladie du foie en 2 semaines. Souvent, dans le processus de traitement avec une immortelle, le ver rond sortait des intestins du patient - l’immortelle avait également un effet anthelminthique. Cette plante augmente la pression artérielle, elle n'est donc pas recommandée pour les personnes souffrant d'hypertension. (HLS 2007, №15 p. 28-29. Entretien avec un phytothérapeute)

Traitement de la jaunisse décoction d'avoine.
L'homme a été emmené avec une jaunisse à l'hôpital. Quelqu'un a conseillé pour le traitement rapide de la décoction de foie d'avoine. 3 tasses d'avoine non nettoyée doivent être bien lavées et versez 9 tasses d'eau. Après ébullition, laisser mijoter pendant 3 heures, insister, filtrer. Il s'est avéré environ 700 g de bouillon. Cette portion de l'homme a bu 2 jours 100 g 30 minutes avant les repas. (HLS 2006, №13 pp. 16-17)

Que faire si votre foie fait mal - traitement rapide
Une femme deux fois par an subissait un traitement prophylactique à l'hôpital. Après un traitement médicamenteux, elle a commencé à avoir des douleurs au foie. On lui a conseillé de combiner prendre des médicaments et prendre un whisker doré - elle a commencé à manger 2-3 feuilles par jour, une plante à moustache dorée. Ce remède a éliminé la constipation, il n’ya pas eu de douleur au foie après l’hôpital (HLS 2004, №15 p. 11)

TSA avec des maladies du foie.
Pour les maladies du foie, prenez ASD F-2 selon le schéma suivant:
Dissolvez 5 gouttes de la fraction ASD dans 50 ml d’eau froide ou de thé fort. Buvez l'estomac vide le matin 20 à 40 minutes avant les repas. Boire 5 jours. Puis une pause de trois jours. Les 5 prochains jours à boire 10 gouttes. 3 jours de pause à nouveau. Les 5 prochains jours à boire 20 gouttes dans 100 ml d'eau. 3 jours de pause. Continuez ensuite à boire 20 gouttes pendant 5 jours avec un intervalle de 3 jours jusqu'à guérison complète (HLS 2006, n ° 14 p. 32)

Traitement du foie avec du sirop de millefeuille et de la tanaisie
L’homme travaillait dans une usine de produits chimiques, où il y avait beaucoup d’alcool non répertorié, est devenu progressivement accro à l’alcool. Il commençait à boire tous les jours, d'abord après le travail, puis il commençait par le déjeuner. Bientôt commencé à faire mal au foie et à l'estomac. Le médecin a déclaré que son foie était en train de se décomposer et qu'il n'avait pas eu longtemps à vivre. La femme a trouvé un herboriste, qui lui a donné un pot de sirop de pinte pour le traitement.
Ce sirop a éliminé la douleur la plus sévère en 15 à 20 minutes. Après deux semaines de traitement de 21 jours, le foie a cessé de faire mal et après 12 jours d'administration, l'homme est devenu complètement indifférent à l'alcool. Avec le même sirop, un ami a guéri un ulcère à l’estomac. Ils ont acheté les trois premiers litres de sirop à un herboriste, puis ont commencé à le faire eux-mêmes.
Voici la recette: Versez 2 tasses de fleurs de tanaisie, 2 tasses de fleurs de millefeuille avec 2 litres d'eau froide, laissez reposer pendant 24 heures, mettez le feu. Dès que l'eau est bruyante - éliminez-la. Après 3-5 heures, répétez à nouveau. Puis filtrez et pour chaque litre de bouillon, ajoutez 600 g de sucre et 2 c. l chérie Remuer, porter à ébullition, laisser bouillir pendant 5 minutes. Prenez 25 g le matin à jeun et 25 g le soir avant de vous coucher. 1 litre de sirop suffit pour 21 jours. Puis 7 jours de pause et un nouveau traitement. L'homme a immédiatement passé trois cours. (HLS 2006, №15, p. 10)

Remède traditionnel chinois du foie.
Cet outil vous permet de maintenir un bon état du foie, il est utile de le prendre, même si une personne est relativement en bonne santé. Prendre en parts égales bourgeon de bouleau, feuille de bouleau, échinacée, immortelle, anis. Tout est broyé dans un moulin à café. Prenez la poudre 1/2 c. 2-3 fois par jour 15 minutes avant les repas avec un verre d'eau. (HLS 2006, № 20 p. 8,)

Douleur dans le foie et la jaunisse - comment guérir rapidement avec du citron et du soda.
Si le foie fait mal, ce remède aide rapidement: pressez le jus d’un citron dans un verre, ajoutez 0,5 c. soda, boisson rapide. Aide à soulager la douleur très rapidement. (HLS 2004, №21 p. 9)
Ce même remède populaire aide à guérir la jaunisse. Prenez-le pendant trois jours d'affilée l'estomac vide. La fillette a été infectée à la maternelle par la jaunisse d'un enfant malade. Maman lui a donné ce remède. Même les médecins ont été surpris par le prompt rétablissement de l'enfant: l'enfant a passé 11 jours à l'hôpital sous surveillance, sans prendre une seule injection, pas une seule pilule. (2004, №21 p. 33)
Après avoir eu une jaunisse, l'homme a été renvoyé pour traitement à domicile et non au travail en raison du fait que les tests étaient mauvais. Chaque matin, il commençait à boire le jus d'un citron avec soda. Après trois jours, il passait des tests. Ils étaient excellents. Ceci serait la recette de Vanga (2003, № 18 p. 22)

Traitement du foie avec un mélange de Shevchenko.
La femme avait un foie hypertrophié, elle était dure comme une pierre, elle était douloureuse au toucher. En outre, la femme avait un goitre toxique diffus qu’elle avait traité sans succès pendant de nombreuses années. Elle a pris un mélange de Shevchenko dans son intégralité pour le traitement du goitre. En conséquence, la glande thyroïde a été guérie et le foie est revenu à la normale. (HLS 2004, №16 p. 8,)

Traitement du foie avec des remèdes populaires après la chimiothérapie.
La femme a été diagnostiquée avec un lymphome lymphocytaire. Après une chimiothérapie, le foie a commencé à faire mal. Dans le traitement du foie aidé à recueillir des herbes: ortie, plantain, feuilles de pissenlit, bardane, achillée millefeuille, camomille. 1 cuillère à soupe l mélange verser de l'eau bouillante et maintenu au bain-marie pendant 15 minutes (mode de vie sain 2004, № 16 p. 24)

Top