Catégorie

Articles Populaires

1 Jaunisse
Vaccination contre l'hépatite B chez l'adulte
2 Lamblia
Les médicaments pour le foie sont les meilleurs et les plus efficaces
3 Recettes
Médicaments pour le traitement de l'hépatite C
Principal // L'hépatose

Douleur dans la vésicule biliaire


Si la vésicule biliaire fait mal, alors la personne connaît la localisation caractéristique de la douleur, où se trouve son emplacement anatomique. Toutes les personnes ne sont pas correctement orientées et familiarisées avec le système biliaire, qui comprend la vésicule biliaire et les conduits.

Ce petit organe accumule la bile, synthétisée dans le foie, la sécrète dans l'intestin et participe ainsi à la digestion. La douleur dans la vésicule biliaire est un phénomène anormal. Le symptôme indique la pathologie causée par diverses maladies. Pour savoir pourquoi la vésicule biliaire fait mal, vous devez vous rappeler sa structure et ses objectifs.

Caractéristiques de la structure et du fonctionnement

Les voies biliaires primaires sont situées au centre des lobules hépatiques, avec les vaisseaux. Ils collectent la bile synthétisée dans le lieu de stockage - formation creuse en forme de poire, vessie (située sous la surface inférieure du foie). Le corps peut contenir jusqu'à 70 ml de sécrétion.

La paroi de la bulle est plutôt mince, mais elle comporte des couches:

  • muqueuse - à partir de cellules épithéliales;
  • musculaire - formé de fibres musculaires circulaires;
  • séreux - le plus externe pour la protection externe.

Il est projeté dans la paroi abdominale antérieure sur l'hypochondre droit. La coque interne contient des glandes. Leur fonction est de produire du mucus, l'hormone anti-cholécystokinine, de l'eau de succion, des sels et des acides aminés de la bile.

Dans la vessie, la bile est non seulement stockée, mais également amenée à l’état souhaité de composition, de viscosité. Outre l'eau, il comprend le mucus, les acides biliaires, les protéines et les acides aminés, la bilirubine, les substances inorganiques, le cholestérol, les phospholipides et les vitamines.

La voie biliaire transporte la bile dans le duodénum. Il s'ouvre à côté du canal pancréatique dans un endroit appelé le sphincter d'Oddi. La contraction de la vessie et la libération du contenu se produisent simultanément avec la sécrétion pancréatique lorsque la nourriture pénètre dans l'intestin.

La bile remplit des fonctions importantes:

  • neutralise l'acidité du suc gastrique;
  • protège la muqueuse intestinale de la reproduction de micro-organismes pathogènes;
  • stimule les systèmes enzymatiques nécessaires à une digestion adéquate;
  • active le péristaltisme;
  • aide à éliminer les toxines et les toxines.

Les principales causes de la maladie de la vessie

Chez l’homme, les principaux problèmes de douleur de la vésicule biliaire sont déterminés par l’infection et la stagnation du contenu ainsi que par l’extension excessive des parois. Ces causes sont aggravées et forment un cercle vicieux: avec la stagnation de la bile, des conditions confortables sont créées pour les micro-organismes pathogènes, et l'inflammation modifie la composition et la viscosité de la bile et contribue à des phénomènes de stagnation.

  • directement de l'intestin (parasites, souche pathogène d'Escherichia coli, helminthes);
  • du foie - avec hépatite, abcès, échinococcose;
  • avec le sang dans la propagation de l'infection de foyers chroniques sous-traités (chez les hommes, plus souvent - prostatite, sinusite, chez la femme - annexite, amygdalite).

Les facteurs prédisposants comprennent:

  • obésité - viole la composition de la bile, provoquant une augmentation de la concentration de cholestérol;
  • troubles hormonaux - il a été constaté que les hormones sexuelles affectent l’excrétion du cholestérol, une diminution de l’activité pendant la ménopause contribue à la maladie de la vésicule biliaire.

Les causes peuvent être:

  • repas irréguliers avec de longues pauses, suivies de trop manger;
  • l'utilisation de régimes alimentaires affamés pour perdre du poids;
  • taux de cholestérol élevé chez les personnes âgées;
  • anomalies structurelles (déformation, pliures, courbure);
  • troubles métaboliques du diabète sucré;
  • maladies du pancréas et du foie;
  • troubles fonctionnels de la coordination des contractions dans les maladies du système nerveux.

Une grande importance est attachée aux points suivants: contact professionnel avec des substances toxiques dans l'industrie chimique, faible activité physique de la personne, atonie intestinale chronique, stress, utilisation à long terme de certains médicaments (Octréotide, Clofibrate, Ceftriaxone), médicaments à effet diurétique, statines, contraceptifs oraux.

Quelles maladies du système biliaire sont accompagnées de douleur?

Douleur dans la vésicule biliaire cause:

  • processus inflammatoire dans la cholécystite et la cholangite;
  • dyskinésie biliaire (contractilité);
  • maladie des calculs biliaires (l'orthographe «cholélithiase» est fausse, ce qui peut être vérifié selon la classification internationale);
  • tumeurs malignes.

Toutes ces maladies violent la fonction de transport de la bile, provoquent une défaillance du processus de digestion. Ceci est accompagné de symptômes similaires, ne différant que par l'intensité et l'évolution.

Caractéristiques de la douleur causée par la pathologie de la vésicule biliaire

Lorsque la vésicule biliaire fait mal, le médecin reconnaît ses caractéristiques distinctives. Par la nature et l'intensité du syndrome douloureux, le traitement optimal est choisi, le tonus du tractus excréteur est jugé. Dans les cas d'inflammation chronique et de dyskinésie de type hypotonique, la vésicule biliaire fait constamment mal.

Les symptômes s'aggravent après la prise d'alcool, d'aliments gras et frits et d'exercice. La douleur est localisée dans l'hypochondre droit, peut prendre un caractère éclatant. Non enlevé par les antispasmodiques.

Si l'inflammation est aiguë (cholécystite) ou si la douleur est provoquée par le mouvement de la pierre, les symptômes de douleur de la vésicule biliaire apparaissent alors comme une coupure intense et soudaine irradiant de l'hypochondre droit au côté, au dos, dans la clavicule et à l'épaule.

Le diagnostic complique la capacité de la douleur à devenir plus forte à l'inspiration, ainsi que l'irradiation atypique de la région du cœur. Parfois, au lieu de la douleur, les patients ressentent une sensation de brûlure du côté droit.
L'électrocardiographie peut aider à distinguer si la douleur est causée par le spasme des vaisseaux coronaires et non de la vésicule biliaire.

Le syndrome "solaire" dans l’inflammation du plexus solaire se manifeste par de graves douleurs de brûlure dans l’épigastre, autour du nombril, irradiant dans le dos. La palpation est déterminée par la tension musculaire locale dans l'hypochondre à droite. Lorsqu'ils expriment leur douleur, les patients essaient de se pencher en avant, les genoux serrés contre la poitrine.

En plus du syndrome de la douleur, lors du diagnostic, il est nécessaire de prendre en compte les symptômes généraux et les troubles digestifs qui accompagnent la pathologie de la vésicule biliaire. Les patients sont possibles:

  • forte fièvre accompagnée de frissons (avec cholécystite aiguë), augmentation modérée avec évolution chronique;
  • nausée, éructations, vomissements d'amertume;
  • troubles intestinaux (diarrhée ou constipation);
  • ballonnements désagréables;
  • manque d'appétit;
  • perte de poids modérée;
  • sécheresse et amertume dans la bouche;
  • prurit;
  • insomnie et irritabilité.

Douleur dans la vésicule biliaire à l'arrière-plan de diverses maladies

Où et comment la vésicule biliaire fait mal dans une pathologie spécifique, considérons l'exemple des maladies les plus fréquentes.

Cholécystite

La maladie est aiguë et chronique, avec et sans calculs dans la vessie (cholécystite calculeuse). Le lien avec le calcul est plus typique chez les femmes d'âge moyen d'âge mûr, et la forme sans os est plus souvent observée chez les hommes.

En examinant la bile, détectez:

  • staphylocoque,
  • streptocoques
  • E. coli
  • entérocoques,
  • Baguette d'ananas,
  • protéi,
  • Giardia
  • ver rond.

La cholécystite aiguë survient dans les cas de fièvre typhoïde et de fièvre paratyphoïde. Une douleur intense dans l'hypochondre droit avec des frissons et de la fièvre indique une inflammation de la membrane interne de la vessie. Avec un traitement réussi, la douleur disparaît. Transition possible vers un cours chronique.

Cela provoque une douleur sourde constante, aggravée après des erreurs de nutrition, un effort physique. Peu à peu, le mur devient plus mince, remplacé par du tissu cicatriciel, perd la capacité de se contracter. Des conditions favorables sont créées pour la formation de calculs, les escarres peuvent percer le mur et pénétrer dans la cavité abdominale.

La nature palpitante de la douleur et la température constante élevée suggèrent une possible gangrène de la vessie, suivie d'une nécrose et d'une péritonite. Ce que la vésicule biliaire peut faire mal avant une transition probable vers la gangrène et les complications dépend de l'immunité d'une personne en particulier.

Dyskinésie biliaire

La maladie est propre aux enfants de l'entrepôt neurasthénique. Douleur associée à une altération du tonus musculaire de la vésicule biliaire et des conduits sortants. Au lieu de la réduction nécessaire et de l'élimination de la bile dans l'intestin, il se produit une relaxation (forme hypokinétique), une augmentation de volume, une douleur déchirante.

Inversement, le spasme interrompt soudainement la relaxation nécessaire (option hyperkinétique). Dans le premier cas, sauf en cas de douleur sourde, le patient présente une constipation, des nausées et des vomissements. Dans le second cas, le symptôme principal est une douleur semblable à une colique dans l'hypochondre droit. Le type de trouble doit être considéré en thérapie.

Cholangits

Une inflammation isolée des voies biliaires est rarement sans cholécystite. Le plus souvent observée comme complication de la chirurgie après le retrait de la vésicule biliaire, remplie de calculs.

Les types de cholangite sont déterminés par les raisons suivantes:

  • obstructive - causée par une pierre ou une autre obstruction mécanique;
  • bactérien - il existe une dépendance claire à l'inflammation;
  • parcours récurrent - ondulé avec exacerbations fréquentes;
  • sclérosante - comme complication de l'inflammation.

Maladie biliaire

La base de l'origine des calculs dans la vésicule biliaire et ses passages est l'échange perturbé de sels de cholestérol et de bilirubine. En augmentant la densité de la composition de la bile, la stagnation provoque une précipitation du sel, une liaison dans les structures rocheuses. Les bétons peuvent être situés à l'intérieur de la vessie et dans les conduits.

La douleur provoque la stagnation de la bile avec fatigue musculaire ou mouvement de la pierre. L'attaque est très intense, douleurs coupantes, irradiant dans le dos, l'omoplate droite, l'épaule, la clavicule, la moitié de l'abdomen. Cela provoque une attaque dans les transports, à bicyclette, dans les tremblements, l’alcool, les aliments gras.

Si le flux de bile dans l'intestin est perturbé, ses composants pénètrent dans le sang. L'écoulement de la bilirubine se manifeste par des symptômes d'ictère obstructif: l'urine s'assombrit, les matières fécales deviennent décolorées, l'air gris, l'ictère se retrouve sur les sclères et la peau.

Tumeurs malignes

Le risque de cancer de la vésicule biliaire augmente chez les patients présentant une inflammation à long terme. Les types histologiques les plus souvent révélés: cancer épidermoïde solide, adénocarcinome, tumeur muqueuse.
Caractérisé par un degré très élevé de malignité, la propagation rapide de métastases, une tendance à germer dans les organes voisins.

Comment éliminer la douleur dans la vésicule biliaire?

Pour découvrir les causes de la douleur, vous devez être examiné. Les analyses de sang, l'urine et les matières fécales peuvent détecter une inflammation, des taux élevés de bilirubine et de cholestérol, une défaillance totale du système digestif.

La méthode de cholécystographie avec une substance contrastante montre bien les anomalies de la structure, l’ombre des pierres. Avant de prescrire des médicaments, le médecin vous conseillera de suivre un régime. Les personnes en surpoids sont recommandées jours de jeûne hebdomadaires.

  • les plats frits, les saucisses, les produits carnés gras (les plats de viande doivent être bouillis, cuits à la vapeur, en compote);
  • bouillons gras de viande et de poisson;
  • tous les types d'alcool;
  • boissons gazeuses;
  • assaisonnements épicés;
  • conserves, cornichons faits maison;
  • gâteaux à la crème;
  • les légumineuses.

Le régime alimentaire est construit selon le schéma: 6 fois par jour, mais en petites portions. Les nutritionnistes recommandent: plats à base de viande et de poisson faibles en gras, céréales, boisson au thé vert faible, bouillon de hanche (si jus de fruits frais, puis dilués), produits laitiers faibles en gras.

Vous ne pouvez pas prendre de drogue vous-même. Il y a beaucoup de contre-indications. Un choix spécifique ne peut être fait que par un spécialiste. Pour la cholécystite, des antibiotiques sont nécessaires. Les meilleurs sont considérés comme des médicaments à large spectre (Amoxiclav, Ceftriaxone, Moxifloxacin, Gatifloxacin).

Les appliquer devraient être des cours dans 7-10 jours, prendre des pauses n'est pas conseillé. Ils contribuent au développement d'une flore durable. Si des parasites sont identifiés, ils peuvent être prescrits: Furazolidone, Trichopol, Chloxyl, Kombantrin, Vermox, Fazizin).

Les douleurs spastiques sont éliminées par des injections d’atropine, de platyphylline et de non-shpy. Au lieu de piqûres, les suppositoires rectaux avec belladonna sont recommandés. En cas d'attaque de calculs biliaires, on utilise des analgésiques puissants (Nalbuphine, Ketanov, Promedol).

Dans la forme hypokinétique de la dyskinésie, une cholécystocinétique est prescrite. En thérapie, il est nécessaire d’adhérer au schéma thérapeutique correct en prenant des sédatifs d’origine végétale (teintures de valériane, d’agripaume, de Novopassita). Le physiothérapeute sélectionnera les procédures de physiothérapie les plus efficaces - inductothermie, collier galvanique ou courants diadynamiques.

S'il est nécessaire de procéder à l'opération, cela indiquera l'évolution de la maladie, la persistance de la douleur, l'efficacité du traitement. La question de l'ablation de la vésicule biliaire pour des raisons d'urgence peut se poser lorsque la nature purulente de l'inflammation, la menace de péritonite. Dans un ordre planifié, les indications pour le retrait des pierres avec la bulle sont discutées.

La plupart des cliniques ont abandonné la technique de la lithotritie (concassage de pierres). Un impact négatif sur les tissus environnants entraîne un grand nombre de complications. Ils tentent de retirer le plus tôt possible une tumeur cancéreuse, souvent avec la résection d'une partie du foie, avec des ganglions lymphatiques.

Les patients suivent un traitement par cytostatiques et par radiation. Le lien entre la pathologie de la vésicule biliaire, le foie et le pancréas implique l'administration de médicaments et d'enzymes hépatoprotecteurs.

Conseils folkloriques

La médecine traditionnelle propose de soulager le syndrome douloureux pour utiliser des décoctions de légumes. Herbes recommandées avec effet cholérétique et anti-inflammatoire:

  • fleurs de calendula et de camomille;
  • soie de maïs;
  • l'immortelle;
  • tansy;
  • menthe poivrée;
  • racines de pissenlit;
  • absinthe;
  • la chélidoine;
  • Fruits de fenouil.

La méthode de "détection à l'aveugle" consiste à prendre à jeun des cuillères à soupe d'huile végétale, de xylitol, de sorbitol et à maintenir la position couchée sur le côté droit pendant environ une heure. Il aide à libérer la bulle de la bile accumulée, à éliminer la stagnation. Il existe un conseil: pour vider la vessie après avoir pris une tisane, allongez-vous sur le côté gauche et piquez-vous sur l'hypochondre droit.

Le syndrome de la douleur dans les maladies des organes biliaires nécessite l'établissement d'une communication avec les calculs, type de dyskinésie, inflammation. Il est recommandé aux patients de participer au traitement des foyers d'infection chroniques. Même après avoir retiré la vessie, vous devez suivre un régime et prendre des médicaments.

Comment la vésicule biliaire blesse-t-elle une personne?

Une douleur dans la projection de la vésicule biliaire survient plus souvent en cas de dyskinésie (dysfonctionnement moteur) des canaux biliaires ou des canaux, une inflammation, lors du mouvement des calculs biliaires. Le caractère insidieux de ces conditions pathologiques réside dans le fait que la vésicule biliaire fait mal même avec une frustration chronique. Les premiers stades sont généralement asymptomatiques. Les causes fondamentales de l'apparition de douleurs dans la vésicule biliaire sont les anomalies congénitales de la structure de l'organe, de ses canaux (rétrécissement, tortuosité), de tumeurs et de l'infestation par les vers. Les premiers stades sont traités avec des médicaments, ceux qui ont commencé - chirurgicalement, souvent par laparoscopie (cholécystectomie).

La douleur dans l'hypochondre droit peut parler de maladies dans la vésicule biliaire.

Comment ça fait mal et où est la vésicule biliaire?

Ce que la vésicule biliaire fait mal dans diverses maladies ne peut être connu que par un médecin. Pour éliminer l’inconfort, les gens boivent généralement des analgésiques ou des antispasmodiques, mais tous les médicaments ne sont pas autorisés contre différents types de douleur dans la vésicule biliaire. Dire quoi boire des médicaments, ne peut aussi qu'un spécialiste. Mais avant de comprendre pourquoi la vésicule biliaire est douloureuse, vous devez connaître sa structure et son emplacement. Cela permettra de déterminer plus précisément la localisation de la douleur.

L'organe est situé directement au-dessus du foie. Ils sont inextricablement liés par les canaux biliaires. La bulle est petite et en forme de poire. La tâche du corps consiste à accumuler et à éliminer rapidement la bile produite dans le foie. Ce liquide est nécessaire pour assurer une digestion normale, en particulier pour l'absorption des graisses. La bile contribue à la circulation du bol alimentaire dans les intestins. En 48 heures, le foie humain peut produire jusqu'à 2 litres de bile.

Les symptômes

Le symptôme principal de la pathologie se trouve à la palpation, lorsqu'une bulle fortement agrandie est palpable. Une personne a des douleurs dans la région droite de l'hypochondre avec une omoplate. Les sentiments sont caractérisés par la constance et l’impact du côté droit, du bas du dos et des épaules. En outre, il existe une forte tension du tissu musculaire du péritoine de la part de l'organe douloureux.

À différents stades, la vésicule biliaire fait mal de différentes manières:

  • Au début du développement de la pathologie, l’inconfort est semblable à la colique, comme lors d’une attaque. La douleur dans la vésicule biliaire est aggravée par la toux, une respiration rapide et profonde, lorsque le corps bouge. Manifestation possible la nuit.
  • Aux derniers stades de la maladie, la douleur devient constante, aiguë et intense. Le patient est constamment nauséeux.
  • Dans les cas graves, un choc douloureux se développe.
Une vésicule biliaire malade affaiblit une personne, provoque de la fièvre, des vertiges, des vomissements, une bouche sèche et une douleur au côté droit.

Les signes de déviations peuvent être à court ou long terme (de 5 minutes à plusieurs heures). De plus, apparaissent:

  • vomissements bilieux sans soulagement;
  • faiblesse, vertiges;
  • transpiration abondante;
  • chaleur (39–40 ° C);
  • séchage de la muqueuse buccale;
  • rythme cardiaque rapide.

Si vous ressentez une douleur intense dans la vésicule biliaire, contactez immédiatement un spécialiste qui diagnostiquera la cause première de l’inconfort, vous prescrira un examen et un traitement adéquat.

Raisons

Divers facteurs peuvent provoquer une colique kystique. Les principaux provocateurs:

  1. Inflammations dans les organes et les canaux - cholécystite, cholestérose. Ils se manifestent par de longues douleurs sourdes tirées par un personnage tirant dans la zone des barres d'armature droite et au nombril. La sensation de courir, de marcher vite, de trembler, de pencher le corps en avant et de soulever des poids est intensifiée.
  2. Maladies du plan métabolique - cholélithiase. Les exacerbations surviennent lors de la progression des concrétions le long des voies biliaires. Des coliques particulièrement fortes apparaissent lors du blocage des voies biliaires.
  3. Troubles fonctionnels non provoqués par une inflammation - dyskinésie, suggérant un dysfonctionnement moteur de l'organe. Les attaques diffèrent en fréquence et en forces différentes.
  4. Vices, développement anormal de l'organe et de ses conduits. Ils se caractérisent par un inconfort asymptomatique ou récurrent dans la vésicule biliaire de durée et d'intensité variables.
  5. Organe de la blessure. Les blessures peuvent être ouvertes, fermées.
  6. Invasion parasitaire. Il provoque une déficience générale de la fonction digestive. Particulièrement douloureux dans le domaine de l'épigastrie.

Les facteurs suivants expliquent pourquoi la douleur apparaît dans la région de la vésicule biliaire.

Cholécystite

La maladie implique une inflammation de l'organe sous une forme aiguë et chronique. La condition est accompagnée d'une violation générale de la fonction biliaire avec des manifestations telles que:

  • douleurs douloureuses avec inconfort constant dans l'hypochondre droit;
  • détérioration du patient;
  • augmentation de la douleur et de l'inconfort après un repas nutritif, gras et poivré, œufs, sodas, café, alcool.
  • des nausées;
  • air bave avec un goût amer;
  • séchage des muqueuses dans la bouche.
  • régime alimentaire malsain;
  • abus d'aliments nocifs, boissons alcoolisées;
  • suralimentation persistante;
  • autres inflammations des organes les plus proches, en particulier pancréatiques avec pancréatite.

La pathologie aiguë se développe généralement sur le fond de JCB en raison du blocage du canal principal, ce qui provoque une brûlure de l'organe. Symptômes:

Le patient a besoin d'une ambulance.

De mauvaises habitudes et une mauvaise alimentation peuvent provoquer une inflammation de la vésicule biliaire.

Dans la cholécystite chronique, le tableau clinique se développe progressivement. Les étapes initiales sont asymptomatiques. La gêne survient généralement 2 heures après un repas ou un exercice.

Le patient se plaint d'être blessé et tire dans la région de l'organe enflammé avec un recul dans l'omoplate, le bas du dos, le cou et la nuque, il tombe régulièrement malade. Apparaît en outre:

  • arrière-goût métallique dans la bouche;
  • bosse d'air;
  • troubles digestifs (constipation, diarrhée);
  • mal de tête;
  • insomnie avec irritabilité (moins souvent).
Retour à la table des matières

La maladie biliaire est déclenchée par une stase biliaire et une défaillance des processus métaboliques se produisant dans le corps. La maladie touche plus souvent les femmes de plus de 40 ans. Habituellement, la maladie est asymptomatique. Cela devient très douloureux si le calcul tombait dans le canal biliaire. Les petites pierres sont capables de sortir du corps naturellement avec les selles. Si la pierre est grosse, un retrait chirurgical est nécessaire.

La nature de la douleur chez JCB s'est répandue, c'est-à-dire qu'elle s'est étendue à tout l'abdomen avec une concentration progressive dans la zone située à droite du côté et de l'hypochondre. De plus, les patients apparaissent:

  • nausée grave conduisant à des vomissements;
  • constipation chronique.

Les calculs biliaires forment des calculs biliaires qui, selon la composition, peuvent être:

  • pigment;
  • le cholestérol;
  • calcaire;
  • mixte

Différentes méthodes sont utilisées pour éliminer chaque type de calcul, il est donc important de subir une échographie de la vésicule biliaire. Les provocateurs de l'apparition de JCB:

  • régime et mode incorrects;
  • mode de vie sédentaire;
  • surpoids;
  • médicaments hormonaux utilisés depuis longtemps;
  • pathologie pancréatique (pancréatite).
Retour à la table des matières

Dyskinésie

Un dysfonctionnement moteur de la vésicule biliaire et des voies biliaires provoque des perturbations dans le flux de la bile du foie vers l'organe et le processus duodénal de l'intestin pour la digestion. Il existe deux types de dyskinésie:

  • hypotonique à motilité réduite;
  • hypertensive avec dépassement de l'activité motrice normale.

Symptômes de la maladie:

  1. Hypotension:
  • douleur - tirant, douloureux, localisé dans la zone du précurseur droit, généralement la nuit;
  • sensation d'éclatement et de ballonnement;
  • panne de courant;
  • air bave avec un goût amer;
  • des nausées.

Si vous ne traitez pas la maladie, cela peut entraîner l'apparition de calculs dans la bile.

  1. Pour l'hypertension:
  • douleurs - aiguë à court terme, paroxystique, localisée dans les côtes du côté droit;
  • les sensations provoquent une forte charge physique, l'abus d'aliments riches en calories.
Retour à la table des matières

Kink

Ces défauts d'organes sont accompagnés de:

  • nausée constante;
  • bâillonnement;
  • mal de tête;
  • intoxication sévère avec des sensations comme un empoisonnement.

Plus rarement, l'état pathologique est caractérisé par:

  • douleur diffuse dans l'abdomen due à une violation du tractus gastro-intestinal;
  • sensations similaires au reflux gastrique, lorsque le contenu gastrique est jeté dans la gorge, la bouche, moins souvent dans le nez.

Sur fond de pathologie, se développent souvent des ulcères d'estomac, une pancréatite, des lésions érosives des muqueuses, des calculs biliaires dus à des modifications de la composition et de la densité de la bile. Causes fondamentales des excès:

  • anomalies congénitales;
  • déplacement d'organes internes lors d'exercices excessifs, levée de poids, grossesse;
  • foie hypertrophié avec cirrhose, hépatite.

Les kinks multiples sont en plus accompagnés de:

  • altération de l'apport sanguin aux organes internes;
  • transpiration;
  • flatulences;
  • aggravée progressivement par de fortes douleurs diffuses du côté de la bile.

Ces manifestations peuvent indiquer un risque de fissure dans la vessie et un écoulement de la bile dans le péritoine. Le diagnostic est réalisé par ultrasons.

Le résultat d'un DAI prolongé est un cancer. Les tumeurs dans la vésicule biliaire peuvent survenir à un stade avancé:

  • douleur chronique dans la zone de hachage droite, qui n'est pas inhibée par les antispasmodiques classiques;
  • nausées, vomissements et autres troubles dyspeptiques;
  • émaciation rapide.

Insidiousness de la maladie - les premiers stades asymptomatiques, même sans l'apparition de la jaunisse. Chez 30% des personnes, la tumeur est palpable sous la forme d'une formation dense, bosselée, pratiquement indolore, située sous la côte. Le résultat du traitement dépend de la rapidité du diagnostic de la pathologie. La détection précoce donne 100% de chances de guérison.

Comment traiter?

Un gastro-entérologue expérimenté peut décrypter la douleur dans la région de la projection de la vésicule biliaire et d'autres manifestations. On peut apprendre de lui comment et combien traiter la maladie, quels médicaments utiliser, après un examen approfondi et l'identification des causes profondes de l'apparition d'un malaise.

Le diagnostic est souvent effectué par ultrasons, ce qui permet d'obtenir des données sur l'état du corps:

  • la présence de pierres, de sable;
  • des inflammations;
  • augmente de taille;
  • consistance de la bile.

Le cours général pour tous les types de pathologies de la vésicule biliaire comprend:

  1. Régime alimentaire strict, à l'exception de la graisse, du poivre, du fumage, des pâtisseries fraîches, des épices, des bonbons, des cornichons, du gaz, de l'alcool, etc.
  2. Traitement médicamenteux à l'accueil:
  • médicaments antiparasitaires et antibactériens;
  • antispasmodiques pour soulager la douleur;
  • médicaments cholérétiques pour améliorer le flux de la bile;
  • des enzymes pour augmenter l'activité motrice de l'organe, de ses canaux et du tractus gastro-intestinal dans son ensemble.
  1. Physiothérapie.
  2. Traitement folklorique de la perfusion de dogrose, viburnum, qui aide à réduire la douleur en une semaine.
  3. Thérapie aux eaux minérales.

Les deux derniers points sont appliqués après l'élimination de l'exacerbation de la maladie.

Opération

La chirurgie est une méthode nécessaire pour améliorer la situation dans de tels cas:

  • manque de résultats du traitement médicamenteux et du régime alimentaire;
  • blocage du canal biliaire avec un grand calcul;
  • détection d'une tumeur de toute nature;
  • inflammation calcique de l’organe, c’est-à-dire avec des calculs dans la bile.

Les techniques suivantes sont couramment utilisées pour retirer la vésicule biliaire:

  • méthode de la cavité classique;
  • résection mini-invasive avec laparoscopie (cholécystectomie).
Retour à la table des matières

Que faire avec les premiers secours?

Si la cause du syndrome douloureux est connue du patient et qu’il ne s’agit pas d’un ulcère, d’une diverticulite, d’une pathologie chronique des organes, la douleur peut être éliminée d'elle-même, à la maison. Règles de premiers secours:

Lorsqu'une crise de douleur dans la vésicule biliaire est nécessaire pour assurer la paix et minimiser le stress, une boisson préparée à l'avance constitue un moyen de soulager la douleur.

  1. Assurer un repos complet, c'est-à-dire que rien ne peut être fait, en particulier pour soulever des poids.
  2. Prenez les médicaments prescrits par un médecin pour de tels cas.
  3. Buvez des remèdes populaires appropriés, cuits à la maison. Par exemple, le sirop de miel avec de la teinture de raifort ou de bouleau, qui garantit l’élimination de la douleur en une semaine.
  4. Il est interdit de prendre indépendamment tout agent anti-inflammatoire, en particulier avec l'acide acétylsalicylique.
  5. Vous ne pouvez pas boire du café et des boissons contenant de la caféine, de l'alcool.
  6. Il est interdit de faire des lavement, même avec constipation.

Si les calculs biliaires sont la cause de la douleur, un appel urgent est nécessaire.

Manifestations sans connaissance des causes profondes, nécessitant une intervention urgente des médecins:

  • douleur pénétrante dans le nombril avec sauts brusques de la température corporelle, urine foncée, jaunisse muqueuse, nausée, se terminant par des vomissements;
  • douleurs de couture dans l'estomac avec douleurs simultanées d'un caractère tirant dans l'avant-bras;
  • tirer la douleur intestinale;
  • une vive attaque de douleur, renversée sur la paroi abdominale, avec saignements intestinaux et vomissements;
  • douleur intense dans le foie, vertiges, augmentation du rythme cardiaque, apparition de sueurs froides, collantes et abondantes.

Le soulagement de la douleur pour de telles douleurs ne convient pas. Si vous buvez un antispasmodique, les manifestations se lubrifieront et il sera plus difficile de diagnostiquer le problème.

Informations importantes

Si l'aide est retardée, la pathologie du système de formation de la bile peut avoir des conséquences graves, telles que:

  • stagnation due à un faible flux de bile;
  • infection du contenu kystique;
  • processus purulent-inflammatoire sur les parois kystiques;
  • la formation de fistules biliaires;
  • formation d'abcès sous-hépatiques.
Retour à la table des matières

Médecins

Pour la douleur dans la vessie devrait consulter les spécialistes suivants:

La pierre biliaire fait mal, que faire?

Ceux qui ont déjà éprouvé des douleurs dans la vésicule biliaire sont bien conscients qu'il est toujours assez difficile de se débarrasser de ces sensations douloureuses et que, parfois, le traitement ne permet de résoudre ce problème que pendant un moment; Bientôt, nous sommes à nouveau tourmentés par une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit. Pourquoi est-ce que cela se passe? Il y a beaucoup de raisons et de facteurs pour cela. Dans cet article, nous vous suggérons de comprendre pourquoi la vésicule biliaire fait mal et également de vous indiquer ce qui doit être fait si vous avez une vésicule biliaire.

Maladies dans lesquelles la douleur est ressentie dans la vésicule biliaire

La douleur dans la vésicule biliaire peut être caractérisée de différentes manières: elle peut être vive et aiguë, poignarder et tirer, et une simple sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit peut également être accompagnée. À chaque maladie, la douleur a son propre caractère. En outre - plus en détail sur les maladies associées à la vésicule biliaire.

Dyskinésie de la vésicule biliaire et des voies biliaires. L'essence de cette maladie est un dysfonctionnement de la vésicule biliaire et des sphincters. Les causes de la dyskinésie sont les suivantes:

problèmes de thyroïde;

surpoids;

inflammation des organes pelviens;

régime sans vitamines;

utilisation de contraceptifs hormonaux;

la présence de stress régulier;

suralimentation fréquente, consommation excessive d'aliments gras, épicés et frits;

mauvaises habitudes: fumer et boire fréquemment.

Cependant, la dyskinésie est souvent le résultat de maladies initialement contractées: pancréatite, ulcères gastriques et maladie des calculs biliaires.

Cholécystite chronique. Curieusement, mais dans la majorité des cas, la belle moitié de l’humanité est le plus souvent touchée par cette maladie. À propos, c’est la cholécystite qui est la raison la plus courante pour contacter un spécialiste souffrant du problème de la douleur et de la lourdeur dans l’hypochondre droit. Les causes de la cholécystite sont les suivantes:

tout d'abord, une consommation excessive d'aliments, une consommation excessive d'aliments épicés, frits et gras;

consommation fréquente de boissons alcoolisées;

surpoids;

la présence de champignons, de vers et de bactéries dans le corps (staphylocoque, streptocoque, E. coli).

En outre, cette maladie peut se développer dans le contexte d'autres maladies de tous les organes digestifs: gastrite, pancréatite, cholélithiase, etc.

Dans la cholécystite chronique, le patient ressent une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit et une douleur sourde et tiraillante, qui survient principalement après la prise d'aliments gras, épicés ou frits. En outre, un symptôme supplémentaire de la cholécystite peut être une sensation d'amertume dans la bouche ou, comme on dit, une «sensation de goût métallique».

Malformation de la vésicule biliaire. Les troubles du développement de la vésicule biliaire incluent ses divers changements: taille, position et forme. L'anomalie la plus commune est l'emplacement de la vésicule biliaire, la plus rare étant une diminution ou son absence. À propos, la maladie est souvent asymptomatique et il n’est possible de reconnaître aucun défaut de la vésicule biliaire à l’aide d’une échographie. Cette maladie est congénitale.

Cholestérose Cette maladie est plus fréquente chez les femmes en surpoids et riches en cholestérol sanguin. Lorsque survient une cholestérose, un dépôt de cholestérol dans la membrane muqueuse de la vésicule biliaire provoque une douleur sourde et douloureuse dans l'hypochondre droit. Ces douleurs se produisent lors de tremblements lors de la conduite en voiture, lors de la marche rapide et lors de la flexion en avant et à droite.

Tumeurs bénignes et malignes. Avec une tumeur bénigne - papillome, fibromes, adénome - toute douleur dans l'hypochondre droit du patient ne perturbe généralement pas; un diagnostic similaire ne peut être établi qu'à l'aide d'un examen médical réussi: échographie ou à l'aide d'une cholécystographie. Le cancer de la vésicule biliaire, à son tour, a des symptômes similaires à ceux de la cholécystite chronique: le patient est également accompagné de douleurs persistantes, de douleurs sourdes et d'une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit. À ces symptômes, vous pouvez également ajouter les signes suivants de cette maladie: anémie, faiblesse générale, perte de poids soudaine sans raison apparente, ictère en développement. Le plus souvent, cette maladie est exposée à l'âge de quarante ans. En passant, les femmes ont 5 fois plus de risques de contracter cette maladie.

Comment traiter

Avec des douleurs régulières dans l'hypochondre droit, il est certainement nécessaire de consulter le spécialiste approprié, à savoir un gastro-entérologue. Ce n'est qu'après avoir passé tous les tests nécessaires et passé une échographie qu'il sera en mesure d'identifier la cause de votre douleur et de vous prescrire un traitement adéquat, qui consistera à prendre les médicaments nécessaires et à suivre un régime strict. Le régime le plus courant pour diverses maladies de la vésicule biliaire - numéro de régime 5, dont l’essence est la suivante:

rejet complet des aliments gras, épicés et frits;

exclusion catégorique des boissons alcoolisées;

rejet des pâtisseries fraîches et des sucreries;

rejet du chocolat, du cacao et du café;

exclusion du régime alimentaire de légumes tels que les poivrons, l'ail et les oignons.

Le régime alimentaire du patient doit être composé de viande maigre bouillie ou cuite à la vapeur, de poulet et de poisson, de diverses céréales et de céréales. Comme nous l'avons dit, les produits de boulangerie frais devront également être abandonnés; Le pain blanc d’hier est recommandé.

Et maintenant, nous vous proposons de revenir à la question qui a été posée au tout début de notre «conversation»: pourquoi les sensations douloureuses reviennent-elles avec le temps après le traitement? Et tout cela parce que beaucoup croient que l’usage temporaire de médicaments peut les sauver des problèmes de vésicule biliaire une fois pour toutes. Mais la cause la plus fréquente de maladies de la vésicule biliaire est la suralimentation et la consommation excessive d’aliments gras et frits. Par conséquent, une seule conclusion peut être tirée: une nutrition adéquate est la clé du succès dans la lutte contre la douleur de la vésicule biliaire. Si vous adhérez régulièrement à une nutrition adéquate et à un mode de vie sain, les maladies associées à la vésicule biliaire régresseront pour toujours.

Comment réduire la douleur dans le bon hypochondre à la maison

Utilisez la chaleur. Pour ce faire, vous avez besoin d’un coussin chauffant conventionnel ou de toute autre source de chaleur qui le remplace, par exemple une bouteille d’eau chaude. L'objet émettant de la chaleur doit être placé sur la source de douleur pendant environ 20-30 minutes. N'oubliez pas que directement sur la peau, votre coussin chauffant ne doit pas toucher: placez une serviette dessous pour éviter les brûlures.

Si la douleur de la vésicule biliaire est associée à un blocage des voies biliaires ou de calculs, vous pouvez alors recourir à la méthode suivante: buvez un verre de jus de quatre citrons (environ 120 à 160 millilitres). Cette procédure devrait être effectuée dans la semaine. Cependant, cette méthode devrait être exclue pour ceux qui ont des problèmes d'estomac.

En cas de douleurs récurrentes dans l'hypochondre droit, il est recommandé de boire autant d'eau que possible chaque jour (6 à 8 verres), car l'eau contribue à une dissolution plus rapide des graisses, ce qui empêche la formation de calculs biliaires.

Mangez bien. Dans votre régime alimentaire devrait être plus d'espace pour les fruits et légumes frais. Dans les premiers jours suivant l'apparition d'une douleur dans l'hypochondre droit, il est en principe recommandé d'organiser votre corps 2 à 3 jours de «décharge»: il vaut mieux abandonner les aliments, vous ne pouvez utiliser que des liquides. Bien sûr, tout le monde ne survivra pas pendant deux ou trois jours sans nourriture, cependant, il faut au moins un jour pour tenir le coup, car le jeûne est le meilleur repos pour votre foie et votre vésicule biliaire. Après la «grève de la faim» déclarée, vous ne devez en aucun cas vous jeter sur la nourriture. Tous vos efforts seront vains. Il est nécessaire de préparer progressivement votre corps pour les charges suivantes: pendant les premières semaines, il est recommandé d'utiliser uniquement du poisson maigre bouilli et du porridge cuit à l'eau.

Thés médicinaux. Prendre des thés médicinaux à base d'herbes telles que la camomille, les fleurs de calendula, l'immortelle sablonneuse, les feuilles de menthe poivrée et l'absinthe permet également de soulager la douleur dans la vésicule biliaire.

Si la douleur dans la vésicule biliaire vous rattrape la nuit, vous pouvez recourir à la méthode suivante: roulez sur le côté gauche et tapez légèrement sur le côté droit. Cette méthode aidera à éliminer une partie de la bile de la vésicule biliaire, ce qui soulagera également votre souffrance.

Compresser avec de l'huile de ricin. Cette méthode aide à "calmer" le processus inflammatoire. Il est nécessaire d'humidifier le chiffon avec l'huile de ricin pré-refroidie, de bien le presser et de l'appliquer sur le corps nu sur le corps nu. L'effet peut être amélioré en mettant de la cellophane et un coussin chauffant sur le dessus. Cette procédure devrait être conservée environ 30 minutes.

Vinaigre de cidre Cet outil vous aidera à vous débarrasser de la douleur dans la vésicule biliaire pendant environ 15 à 20 minutes. Vous devez mélanger 60 millilitres de vinaigre de cidre à 250 millilitres de jus de pomme et boire.

Afin de vous débarrasser des douleurs quotidiennes dans la vésicule biliaire, vous devez utiliser le "médicament" suivant: mélanger la carotte, la betterave et le jus de concombre dans des proportions égales. Tous les jours pendant deux semaines, prenez le verre deux fois par jour. Les ingrédients ci-dessus aident à éliminer les toxines du corps.

Symptômes de douleur dans la vésicule biliaire que pour traiter?

La vésicule biliaire est un organe important du système digestif. Il collecte la bile et la sécrète dans le duodénum, ​​activant ainsi les enzymes digestives de l'intestin et émulsifiant les graisses. En outre, le corps effectue la résorption des protéines, des sels, des acides aminés, sécrète du mucus et de l'hormone - anti-cholécystokinine.

La vésicule biliaire est très importante pour une personne et ses maladies affectent l’état de tout l’organisme. Le symptôme principal, qui indique la présence d'une pathologie organique, est une sensation de douleur dans la région de l'hypochondre droit. Un traitement efficace n'est possible qu'après le diagnostic correct.

Pourquoi la vésicule biliaire fait-elle mal?

Il existe de nombreuses raisons qui provoquent des symptômes désagréables dans la région du foie.

Mais le plus souvent, aucun autre médecin ne mentionne: cholécystite, calcul, dyskinésie, anomalies génétiques et oncologie.

Selon les maladies diagnostiquées, les manifestations douloureuses peuvent différer légèrement. Vous pouvez comprendre cela en analysant votre état.

Les causes les plus courantes sont:

Les cholécystites sont toxiques et d’origine allergique. Les microbes peuvent pénétrer dans l’organe par les intestins, par le sang ou la lymphe.

Le déclenchement de l’inflammation est principalement l’alimentation trop grasse et épicée, l’alimentation excessive, l’alcool ou s’il existe une autre maladie accompagnée d’un processus inflammatoire, comme la pneumonie, la pancréatite, la maladie des calculs biliaires, l’angine, la gastrite.

La cholécystite chronique est caractérisée par une douleur hépatique sourde (rarement vive). Les sentiments sont permanents, se produisent quelque temps après avoir mangé des plats "lourds". La douleur donne au cou, à l'épaule droite, à l'omoplate.

Le syndrome est souvent accompagné des symptômes suivants:

  • amertume ou goût métallique dans la bouche;
  • des nausées;
  • flatulences;

La dyskinésie est une pathologie de la vésicule biliaire et des voies biliaires due à un dysfonctionnement de l'organe et des sphincters.

Il existe deux types de pathologie:

  1. Dysfonctionnement de la vésicule biliaire. Cette maladie se caractérise par une violation de la contractilité du corps. Apparaît sur le fond des perturbations hormonales, le stress émotionnel, les ulcères, les calculs, etc., se manifestant par des coliques dans l'hypochondre droit.
  2. Dysfonctionnement du sphincter d'Oddi. Les signes de cette pathologie se manifestent lorsque l’écoulement de la bile et du fluide pancréatique dans l’intestin duodénal est perturbé. Ce problème survient rarement seul, le plus souvent, il se manifeste dans le contexte des symptômes de l'ulcère peptique, de la cholélithiase, de la cholécystite, etc.

Les principales causes de la pathologie sont de tels facteurs:

  • névrose;
  • maladies du système endocrinien;
  • l'obésité;
  • allergie:
  • inflammation dans le bassin;
  • dysbactériose;
  • utilisation de contraceptifs hormonaux;
  • régime alimentaire malsain;
  • l'hépatite;
  • maladies des voies biliaires, du pancréas, du duodénum.

La dyskinésie biliaire peut être de deux types: hyperkinétique et hypokinétique. En cas d'hyperkinésie parfois de temps en temps, il y a une douleur aiguë dans l'organe, qui s'étend dans l'omoplate, l'épaule et la partie gauche de la poitrine. La douleur apparaît soudainement, au cours de la journée peut être répété plusieurs fois.

De plus, les symptômes suivants sont observés:

  • des nausées;
  • perturbation des intestins;
  • mal de tête;
  • transpiration excessive;
  • arythmie

Lorsque hypokinetic douleur constamment sourde dans la zone de l'hypochondre droit, "éclatement", amertume dans la bouche, manque d'appétit, ballonnements, constipation. Les symptômes sont aggravés pendant l'effort mental ou l'alimentation.

Les lésions de l'organe épargnant la bile sont rares. Les pathologies de ce type sont divisées en ouvertes et fermées. Premièrement, une douleur intense apparaît au moment de la blessure, puis après un certain temps, les symptômes réapparaissent avec une intensité accrue. Il existe également un tonus musculaire limité dans la paroi abdominale antérieure.

Chez les enfants, la vésicule biliaire fait souvent mal à cause de la présence de parasites.

Les dommages parasites se produisent lorsque:

  • la giardiase;
  • opisthorchiase;
  • strongyloïdose;
  • l'ascaridiase;
  • la fasciolose;
  • clonorchose et ainsi de suite.

Dans de tels cas, en plus de la douleur aiguë, il peut y avoir des symptômes tels que des frissons, un dysfonctionnement intestinal, de la fièvre, une perte de poids, des démangeaisons et une éosinophilie sanguine. Dans le contexte de la pathologie parasitaire, une inflammation de l'organe peut survenir, ce qui peut entraîner des complications graves.

Quant à l'oncologie, ils distinguent les tumeurs bénignes et malignes. Dans le premier mode de réalisation, il n'y a pas de signes cliniques. Dans le second cas, les symptômes ne sont pas observés uniquement au stade initial.

Avec le développement de la pathologie, les symptômes suivants apparaissent:

  • douleur persistante de nature intense;
  • jaunisse;
  • l'anémie;
  • perte de poids spectaculaire;
  • ascite

Diagnostic de la maladie

Une douleur constante ou régulière dans la région de l'hypochondre droit parle en tout cas de la pathologie de l'organe.

Le traitement n'est prescrit qu'après des examens appropriés.

Pour rechercher les causes de la souffrance du patient, le médecin prescrit les études suivantes:

  1. Test sanguin Si la RSE et les leucocytes sont élevés, nous pouvons parler de processus inflammatoires passables.
  2. Duodénal sonnant. Cette étude nous permet de déterminer la composition chimique de la bile, la présence de leucocytes et de mucus, des cellules cancéreuses, afin d'identifier des agents infectieux.
  3. Échographie. Cet examen fournit une occasion de voir l'inflexion, la déformation de l'organe, l'épaisseur de ses murs, la présence de pierres, de polypes, l'expansion du canal biliaire.
  4. Biopsie à l'aiguille fine. Cette procédure est effectuée dans les cas de suspicion d'oncologie. Il vous permet de détecter la présence de cellules tumorales.
  5. Radiographie Grâce à cette étude, le médecin estime la taille, la déformation de la vessie.
  6. CT et IRM. L'examen radiologique du corps vous permet d'identifier la pathologie, même s'il y a de très petites inclusions et modifications de la vésicule biliaire.

Thérapie et premiers secours

Le traitement est effectué en tenant compte de la maladie et des changements survenus dans le corps.

Cependant, certains traitements sont respectés lors de tout traitement de la vésicule biliaire:

  • Régime alimentaire Dans les maladies de l'organe biliaire, la nourriture qui affecte la vessie est limitée. Il exclut la viande grasse, les bouillons riches, les plats épicés, fumés et rôtis. Il est recommandé d'utiliser de la viande maigre, du poisson, des produits laitiers, des légumes et des fruits. Vous devriez manger au moins cinq fois par petites portions, la dernière dose deux heures avant le coucher.
  • Thérapie étiotropique. Traitement visant à éliminer la cause de la douleur. Pour cela, des médicaments ou une intervention chirurgicale peuvent être utilisés.
  • Thérapie pathogénétique. Le traitement permet de restaurer le fonctionnement du corps, de réduire l’intoxication du corps, d’améliorer la digestion.
  • Thérapie symptomatique. Le traitement vise à éliminer la douleur et l’inconfort.

Avant cela, pour remédier à la situation, vous pouvez prendre certaines mesures vous-même:

  • Bouteille d'eau chaude. Aide à soulager rapidement la douleur. Il devrait être appliqué à la vésicule biliaire avec un intervalle d'une demi-heure.
  • Pilules Les analgésiques peuvent également traiter les symptômes désagréables. Les médicaments anti-inflammatoires sont utiles car ils soulagent non seulement la douleur, mais également l'inflammation des organes. Mais la pilule ne devrait être prise qu'après avoir consulté un médecin.
  • Jus de légumes. Mélanger le jus de concombre, betterave rouge et carotte dans des proportions égales. Cette méthode populaire ne peut pas être appelée aide instantanée, mais c’est l’un des moyens de traiter l’organe qui épargne les galles en médecine alternative. Si vous faites un tel mélange deux fois par jour pendant deux semaines, cela aidera à soulager la douleur et à éliminer les toxines du corps.
  • Citron Boire du jus de ce fruit vous permet de traiter les symptômes de la douleur causés par les calculs et le blocage des conduits.
  • Eau salée Vous aurez besoin de prendre la nuit un verre d'eau tiède avec une cuillère diluée de sel.
  • Compresse de Castorca. Vous devrez appliquer de l'huile sur une serviette et la fixer à l'endroit sensible. De dessus, il est nécessaire de mettre un film et un coussin chauffant chaud.

De nombreux facteurs affectent négativement le système digestif. Mais les gens ne demandent de l'aide que si la vésicule biliaire est douloureuse. Les manifestations et le traitement dépendent de la cause de la pathologie.

La médecine ne peut pas toujours résoudre les problèmes de la vésicule biliaire, ce qui signifie que vous ne devriez pas retarder la visite à la clinique. Indépendamment de ce qui est considéré comme le responsable de la douleur de la vésicule biliaire, vous devez toujours consulter votre médecin, vous ne devez pas traiter la maladie vous-même. De mauvais médicaments peuvent causer de graves blessures.

Comment comprendre que la vésicule biliaire fait mal: symptômes et premiers secours

La vésicule biliaire est un organe important, mais pas vital, du système digestif. Sa présence est justifiée en collectant la bile et en la sécrétant dans le duodénum. À son tour, la bile est un activateur d'enzymes pour la transformation des aliments et un solvant pour les graisses. Les maladies de la vésicule biliaire affectent non seulement la digestion, mais également l’ensemble du corps humain. Le symptôme principal déterminant la présence d'une maladie organique est la douleur, qui apparaît et s'intensifie dans l'hypochondre droit. Cet article explique comment la vésicule biliaire fait mal, comment soulager la maladie et prévenir les symptômes douloureux.

Comment et quand la vésicule biliaire peut-elle faire mal?

La douleur dans l'hypochondre droit apparaît soudainement et peut harceler le patient en augmentant progressivement sa force.

Une douleur soudaine et sévère qui ne peut être maintenue signale une crise de colique du foie ou de la vésicule biliaire. Quand il fait mal à la vésicule biliaire, sans exagération, il est impossible de supprimer cette douleur avec des analgésiques seuls, il est nécessaire de demander de l'aide médicale d'urgence et d'aller à l'hôpital pour un traitement supplémentaire de l'organe. Les symptômes de coliques reconstituent la fièvre et les vomissements répétés, après quoi le patient devient un peu plus facile.

Tolérablement, douleur sourde et douloureuse de la vésicule biliaire en présence d'une inflammation initiale de la vésicule biliaire, puis de la température corporelle augmente également. Pas de douleur intense sans augmentation de la colonne de mercure suggère qu'il y a des polypes en croissance, des tumeurs dans les parois de l'organe ou la présence de parasites dans celle-ci.

En plus de la douleur dans l'hypochondre droit, les éléments suivants peuvent être une caractéristique déterminante de la maladie de la vésicule biliaire:

  • digestion altérée;
  • des nausées, provoquant des envies émétiques ultérieures;
  • goût désagréable dans la bouche et fréquents éructations aiguës.

Raisons

Pourquoi la vésicule biliaire fait-elle mal?

Les raisons pour lesquelles il y a beaucoup de douleur dans l'hypochondre droit, de la part de la vésicule biliaire, peuvent inclure les états pathologiques suivants:

  • cholécystite;
  • maladie de calculs biliaires;
  • dyskinésie des voies biliaires et de la vessie;
  • la présence de tumeurs bénignes et malignes dans la cavité de l'organe.

À cet égard, les symptômes et la nature de la douleur varient en fonction de la maladie diagnostiquée.

Cholécystite

La cholécystite, tant aiguë que chronique, est une inflammation des parois de la vésicule biliaire. Le plus souvent, les causes du développement de la maladie sont des repas irréguliers avec une prédominance de matières grasses, d’agents de conservation, de viandes fumées, de cornichons ou de sucreries, de l’abus d’alcool et également de la maladie des calculs biliaires au menu des aliments quotidiens.

Lorsque la cholécystite est gravement malade avec la vésicule biliaire, les symptômes se complètent:

  • vomissements;
  • température corporelle élevée (ou élevée).

En particulier, la température augmente avec les lésions bactériennes de la vésicule biliaire. Les microorganismes pénètrent dans les tissus de l'organe par l'intestin voisin ou par le flux sanguin dans le cadre d'autres maladies bactériennes, telles que l'angine de poitrine, l'amygdalite chronique, la pancréatite, la gastrite, la pneumonie. En même temps, on distingue la cholécystite aiguë en tant que calcul (dans lequel se forment des calculs) et non calcul (dans lequel les calculs ne sont pas diagnostiqués).

Cette condition nécessite des soins médicaux urgents.

La cholécystite chronique se développe en raison de la flore pathogène non complètement détruite, de la croissance des streptocoques, des staphylocoques, Escherichia et des entérocoques est l’impulsion pour l’exacerbation. Dans le même temps, les symptômes deviennent progressivement plus intenses et se manifestent principalement après un repas ou un effort physique. Apparaître:

  • une douleur obsessionnelle et douloureuse dans la vésicule biliaire, irradiant de l'hypochondre droit vers la région de l'omoplate et du cou droits;
  • éructations fréquentes, goût métallique désagréable dans la bouche;
  • perturbation de la digestion, exprimée par des nausées, des vomissements ou une diarrhée;
  • irritabilité;
  • et troubles du sommeil.

Maladie biliaire

Assez souvent, maladie diagnostiquée avec des dépôts dans la vésicule biliaire. Peut se développer en raison de la stagnation de la bile ou d'une altération du métabolisme. Les pathologies d'une femme dont l'âge a dépassé le cap des 40 ans sont particulièrement susceptibles.

Les causes de la maladie des calculs biliaires sont également considérées comme étant:

  • régime alimentaire malsain avec une nette prédominance d'aliments gras et frits;
  • l'hypodynamie;
  • la présence de surpoids;
  • troubles hormonaux ou prise de comprimés d'hormones;
  • maladies du pancréas ou du foie.

Il faut garder à l'esprit que le développement de la pathologie ne se manifeste pas dans les symptômes, mais se poursuit de manière latente. Une douleur aiguë et aiguë se produit lorsque des calculs pénètrent dans le canal biliaire et que plus ils sont gros, plus la douleur est intense.

Dyskinésie biliaire

La dyskinésie des voies biliaires est appelée faiblesse ou, à l'inverse, une contraction excessivement forte des parois des voies biliaires et de la vésicule biliaire elle-même, qui survient le plus souvent dans le contexte d'expériences sérieuses et de situations stressantes. Il est extrêmement nécessaire de diagnostiquer la maladie à temps et de commencer un traitement afin de prévenir les complications. La dyskinésie se manifeste par une douleur dans la vésicule biliaire, à la fois terne, douloureuse et aiguë, accompagnée d'une sensation d'ouverture et de lourdeur dans l'hypochondre droit. Les patients les plus courants atteints de dyskinésie biliaire sont des femmes.

Que faire en cas de douleur dans la vésicule biliaire?

La douleur aiguë et insupportable est une raison importante d'appeler une ambulance et d'hospitaliser. Pour les douleurs sourdes et douloureuses, il est également nécessaire de «ne pas tirer», mais dès que possible, consulter un hépatologue ou un gastro-entérologue. Seul un médecin ayant établi un diagnostic prescrira un traitement véritablement efficace et adéquat, capable de soulager les symptômes de la maladie douloureuse.

Les antispasmodiques peuvent soulager la douleur, notamment en buvant 2 comprimés de No-Shpa pour soulager la maladie. Cependant, ce n'est pas une panacée et une consultation médicale est toujours nécessaire.

Le régime alimentaire est la principale condition de toute forme de traitement. Comme base de la nutrition prescrite numéro de régime thérapeutique numéro 5, impliquant:

  • l'interdiction des aliments gras, frits, épicés, acides, salés et assaisonnés;
  • rejet d'alcool;
  • abats, viande fumée;
  • pain frais;
  • ail, oignons, épinards, poivrons, radis, radis;
  • muffins, desserts sucrés à la crème et au chocolat;
  • aliments en conserve, marinés;
  • Il convient également de rappeler que vous ne pouvez pas boire de cacao, de café, de thés forts noirs et verts, de jus aigres ou de lait gras.

Dans ce cas, l’alimentation porte principalement sur les céréales, la viande maigre et les filets de poisson, les légumes cuits, les légumes bouillis ou cuits à la vapeur. Vous aurez également besoin de manger plus souvent, les portions de nourriture doivent être petites, mais les aliments doivent pénétrer dans l'estomac au moins 5 fois par jour.

Traitement de la cholécystite

Si le médecin détermine que la cholécystite est la cause de la douleur dans l'hypochondre droit, ils peuvent être prescrits:

  • antispasmodiques ou analgésiques contre la douleur dans la vésicule biliaire (No-Spa, Spazmolgon, Papaverine ou Analgin, Baralgin);
  • Anticholinergiques pour l’élimination des troubles fonctionnels du duodénum (Platifilin);
  • Les médicaments qui augmentent le flux de bile (Holosas, Allohol);
  • Et avec des nausées et des vomissements - Riabal.

Les antibiotiques peuvent également être choisis par un médecin pour le traitement de la douleur dans l'hypochondre droit, mais uniquement dans le cas d'une bactériose confirmée. Le nom, la forme de libération et la posologie doivent être prescrits exclusivement par le médecin. L’auto-traitement peut non seulement ne donner aucun résultat, mais également aggraver l’état.

Traitement de la maladie de calculs biliaires

La maladie biliaire et ses symptômes sont traités de quatre manières différentes:

  • Conservateur - qui ne peut être utile qu'au stade de la maladie de calculs biliaires et est utilisé plutôt pour la prévention que pour le traitement. À condition que les pierres ne mesurent pas plus de 10 mm de diamètre, des agents contenant de l'acide ursodésoxycholique sont prescrits;
  • Lithotripsie par ondes de choc - traitement faisant appel à un équipement spécial qui crée des ondes capables d’écraser des pierres sans nuire ultérieurement au corps;
  • La litolyse, plus précisément la litholyse de contact - une méthode de traitement avec des solutions spéciales qui sont introduites dans la vésicule biliaire pour dissoudre les dépôts de cholestérol;
  • Et aussi avec l'aide de l'approche laparoscopique de la chirurgie ou de l'ablation complète de la vésicule biliaire, ce qui est nécessaire lorsque les calculs sont trop gros pour les traitements précédents.

Traitement de la dyskinésie biliaire et de la vésicule biliaire

Étant donné que les symptômes de la dyskinésie des voies biliaires et de la vessie ont le plus souvent un fondement psychologique, leur traitement est effectué au moyen d'un type sédatif ou tonique, en coïncidence avec le type de maladie. En conséquence, le type hypertensif de dyskinésie, dans lequel l'injection de bile est trop active, est traité avec des sédatifs et l'hypotonique (avec des muscles relâchés de la vésicule biliaire).

Top