Catégorie

Articles Populaires

1 L'hépatose
Régime alimentaire pour le foie et le pancréas
2 Recettes
Nutrition pour les métastases hépatiques
3 Jaunisse
Quel est le calendrier et le calendrier de vaccination contre l'hépatite B chez les adultes?
Principal // Recettes

Hémangiome du foie - causes, traitement


L'hémangiome hépatique est une tumeur bénigne formée par une grappe de vaisseaux en forme de spirale. La maladie appartient à la classe des congénitaux, car la pose des organes internes, y compris du système vasculaire humain, a lieu in utero.

Symptômes de l'hémangiome du foie

Dans la plupart des cas, la maladie est asymptomatique et une personne atteinte d'un hémangiome du foie de petite taille (jusqu'à 10 centimètres) peut vivre toute sa vie sans le savoir.

Si la taille de la tumeur atteint 10 centimètres, la maladie commence à se manifester et se manifeste par les symptômes suivants:

  • se sentir mal à l'aise;
  • les syndromes douloureux du côté droit, qui augmentent pendant l'effort physique et se calment au repos;
  • foie élargi;
  • présence de nausée, se terminant parfois par des vomissements;
  • Les valeurs de bilirubine sont surestimées lorsque des échantillons de sang sont prélevés sur un malade.

Regardez des vidéos sur ce sujet.

Méthodes de diagnostic d'une tumeur

Si une personne présente les symptômes ci-dessus, il devient nécessaire de consulter en urgence un thérapeute pour le diagnostic.

Le médecin traitant doit envoyer le patient aux études suivantes:

  1. Échographie du foie. Cette méthode est l'une des plus accessibles dans la définition primaire d'une tumeur. Le plus souvent, la tumeur est représentée par la formation d'une forme arrondie, aux contours et frontières nets, facilement visible sur l'écran de l'ordinateur lors de l'examen. Lors de la détection de cette maladie par ultrasons, le patient doit en outre subir un scanner ou une IRM.
  2. Tomodensitométrie (CT) avec contraste - il y a une accumulation de produit de contraste dans les lits veineux de la tumeur qui, sur l'écran du moniteur, ressemblent à des piscines assombries. Une heure plus tard, la panne d'électricité passe et redevient homogène. Cette méthode peut détecter la formation de thrombus dans la tumeur et ses dommages.
  3. Imagerie par résonance magnétique du foie (IRM). Ce type d'examen est très efficace pour déterminer les hémangiomes de petite taille. Dans l'étude du foie par IRM, la tumeur est déterminée par le signal de haute intensité.

Pour que le diagnostic soit posé correctement et qu'il ne soit pas confondu avec des métastases, il suffit de procéder à une série d'examens échographiques à des intervalles de 1 à 2 mois.

Les causes de la maladie chez l'homme

En règle générale, la survenue d'un hémangiome est attribuée à la pathologie congénitale du corps humain. Dans cette affaire, l'état psycho-émotionnel d'une femme pendant la grossesse joue un rôle important.

Le stress constant, la dépression et la présence de mauvaises habitudes peuvent nuire à la santé du bébé, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse, lorsque tous les systèmes de la personne future sont pondus.

Mais parallèlement à cela, d'autres causes d'hémangiome du foie peuvent être identifiées:

  • l'effet des hormones sexuelles féminines sur le foie;
  • hormonothérapie pour l'homme.

Vidéo utile sur le sujet

Quoi lire

  • Quelle est la recette recommandée pour infuser du thé au thym?
  • Par quels moyens peut-on guérir les hémorroïdes internes chez les hommes?
  • ➤ Quel traitement du prolapsus utérin est prescrit dans la vieillesse!

Grossesse et hémangiome

La question de savoir s'il est possible d'hériter d'un hémangiome n'a pas encore été complètement étudiée. Par conséquent, lors de la planification d'une grossesse, la consultation d'un généticien est nécessaire.

En outre, pour identifier cette maladie chez une femme qui souhaite tomber enceinte, vous devez poser la question du traitement préliminaire de l'hémangiome. Depuis la croissance de l'utérus exerce une pression sur tous les organes internes, ce qui peut conduire à la rupture de la tumeur.

Types de cette maladie

L'hémangiome hépatique peut être divisé en plusieurs types:

  1. La tumeur de petite taille formée par un serpentin vasculaire à l'intérieur du foie est appelée hémangiome caverneux.
  2. Une tumeur formée à partir des vaisseaux capillaires et veineux est appelée hémangiome capillaire. La population féminine est plus susceptible à cette maladie, car elle est généralement formée à la suite d’une grossesse.
  3. L'hémangiome hépatique atypique est une tumeur aux derniers stades de la maladie, qui présente une structure non standard. Il se compose de cavités avec des tissus kératinisés le long des bords et remplies de sang.
  4. Hémangiome gauche et droit. Ces types de maladies diffèrent par la localisation de la tumeur (à droite ou à gauche du foie). De plus, il convient de noter que la mise en place de la tumeur du côté gauche est extrêmement rare.
  5. Hémangiomes multiples. Ce type de maladie n’est pas aussi courant que précédemment, il se caractérise par la formation d’une tumeur non en capsule et est particulièrement caractéristique des personnes âgées. Les hémangiomes multiples peuvent provoquer une insuffisance cardiaque congestive chez l’homme. La maladie congénitale commence à se manifester chez les nourrissons âgés de 6 mois.

Les principales méthodes de traitement

Il convient de noter que si l'hémangiome du foie a été détecté accidentellement par échographie des organes internes, mais qu'il ne grossit pas et ne gêne pas le patient, aucun traitement n'est nécessaire. Assez pour s'en tenir à un certain régime.

Dans tous les autres cas, il existe deux types de traitement pour l'hémangiome du foie:

  1. Chirurgie sans drogue. Ce type de traitement comprend: le rayonnement micro-ondes, les méthodes de radiothérapie, la méthode de cryodestruction, les méthodes de technologie laser, l’électrocoagulation.
  2. La méthode d'intervention chirurgicale. C'est le processus d'élimination du gangangiome. Ce traitement est une urgence avec les indications cliniques suivantes:
  • s’il existe des hypothèses sur la mauvaise qualité de la maladie;
  • si l'hémangiome atteint la moitié de sa taille tout au long de l'année;
  • si une hémorragie interne s'est ouverte en raison de lésions de la tumeur;
  • la taille de la tumeur comprime les organes adjacents.

L'utilisation de la méthode chirurgicale est interdite si le patient présente une tumeur bénigne et une cirrhose des deux lobes du foie, si l'hémangiome affecte les principaux vaisseaux sanguins du foie et si les deux moitiés du foie sont touchées par la présence d'une tumeur.

  • ➤ Dans quelles conditions pathologiques le bruit dans l'oreille se produit-il lorsque vous allez vous coucher?
  • Comment mener à bien le traitement de l'ostéochondrose thoracique!
  • Quels sont les symptômes de l'emphysème?
  • Quel est le stade terminal de l'insuffisance rénale chronique!
  • Quels sont les symptômes du vsd et quel traitement est utilisé chez l'adulte?

Régime médical pour maladie

On considère que la nutrition diététique pour cette maladie consomme du poisson maigre et de la viande bouillie ou cuite au four. Le foie aime beaucoup se faire dorloter avec des produits végétaux.

Sont exclus de l'alimentation les aliments frits, fumés et gras, ainsi que:

  • l'utilisation d'épices chaudes;
  • café noir;
  • produits de confiserie contenant une grande quantité de crème;
  • limiter la consommation d'aliments salés;
  • l'utilisation de pain frais (il peut être remplacé par des pains ou des craquelins).

Traitement chirurgical, tendances récentes, types de chirurgie

C'est la seule méthode de traitement radicale et la plus efficace.

Types d'interventions chirurgicales:

Tenue dans les cas suivants:

  • manifestations prononcées de la maladie;
  • absence d'effet de la thérapie conservatrice en cours;
  • grande taille de la tumeur, qui est clairement définie par l'examen de palpation;
  • le diamètre de la tumeur, situé directement sous la capsule du foie, dépasse 5 cm;
  • l'hémangiome se gonfle au bord de l'organe;
  • avec le développement de la pathologie du côté des organes adjacents (inflammation chronique de la vésicule biliaire et compression des organes creux avec une perméabilité altérée);
  • cours compliqué de la maladie;
  • suspicion de malignité, en particulier chez les patients atteints de tumeurs diagnostiquées sur d'autres sites.
  • Durcissement de la perforation.

    Lors de la perforation des hémangiomes, ils introduisent directement dans la tumeur des médicaments sclérosants.

    Cette méthode est préférée pour les patients dans les cas suivants:

    • les tumeurs simples qui ont tendance à augmenter dans le processus d'observation dynamique, mais n'ont pas atteint la taille d'un diamètre de 5 cm en l'absence d'un tableau clinique;
    • néoplasmes simples avec un tableau clinique développé et situés près de gros vaisseaux avec un risque élevé de dommages pendant la chirurgie;
    • la présence de comorbidités sévères;
    • hémangiomes, qui sont fournis par les vaisseaux veineux, quand il n'y a pas d'effet d'une embolie de l'artère hépatique;
    • comme méthode complémentaire aux autres types de traitement chirurgical des hémangiomes multiples du foie.
  • Embolisation des branches de l'artère hépatique.

    Cette méthode est utilisée lorsqu'il est impossible d'effectuer une résection du foie dans les situations suivantes:

    • avec des lésions hépatiques diffuses avec formation d'hémangiomes multiples;
    • localisation d'une néoplasie vasculaire à proximité de gros vaisseaux sanguins;
    • en cas d'état grave du patient et de risque d'effet indésirable d'une intervention chirurgicale extensive.
  • Élimination de l'hémangiome par exposition à un laser chirurgical.

    Le seul inconvénient de cette intervention est la formation ultérieure de la cicatrice dans le tissu hépatique.

    Le choix du traitement est choisi pour chaque patient en fonction de:

    1. Le tableau clinique.
    2. La taille, l'emplacement, le nombre d'hémangiomes.
    3. La présence de complications.
    4. L'état général du patient et la présence de comorbidités.

    Le principal élément à prendre en compte pour choisir une méthode de traitement chirurgical est le rapport entre l’effet positif de l’opération et le risque pour un patient particulier.

    Médecine traditionnelle dans le traitement de l'hémangiome du foie

    En combinaison avec les méthodes de traitement traditionnelles pour obtenir un effet plus important, vous pouvez utiliser des recettes éprouvées et les recommandations de la médecine traditionnelle. Dans certains cas, avec leur aide, il est possible de ralentir le développement de la maladie, de reporter la période de traitement chirurgical et parfois même de l’éviter complètement.

    1. Décoction à base de plantes.
      • Feuilles de racines noires - 15 grammes;
      • fleurs de Tanaisie - 15 gamma;
      • Fleurs de millefeuille - 15 grammes;
      • sac de chat d'herbe - 30 grammes;
      • Millepertuis - 30 grammes;
      • chélidoine - 30 écailles;
      • feuille de cerisier - 30 grammes;
      • plantain - 30 écailles;
      • feuilles de pied de pied - 45 grammes.

    Tout mélanger. Trois cuillères à café de collecte versent 0,5 litre d'eau et portent à ébullition. Souche de bouillon. Le montant résultant divisé en quatre volumes égaux. Prendre quatre fois par jour. Le traitement est effectué dans un cours de trois semaines.

  • Des pommes de terre

    Épluchez deux ou trois pommes de terre de taille moyenne. Les pommes de terre sont consommées crues, à partir de 20 grammes par jour. Le volume quotidien est divisé en trois doses. Les pommes de terre crues sont consommées 30 minutes avant les repas. La quantité quotidienne est augmentée progressivement jusqu'à 150 grammes. La durée du traitement est d'environ un mois et demi.

  • L'avoine

    L’avoine ordinaire a un effet thérapeutique assez important dans le traitement de l’hémangiome du foie.

    Un verre de graines non traitées de cette plante est placé dans un bol émaillé et versé dans un litre d'eau froide. Laisser reposer 10 heures, puis mettre le feu et porter à ébullition, réduire le plus possible le feu et laisser cuire une demi-heure. La décoction qui en résulte insiste 12 heures. Filtrer. Le volume résultant est amené à un litre en ajoutant de l'eau distillée. Attribuer trois fois par jour à 100 ml avant les repas. Le traitement est effectué par un cours d'un mois et demi.

  • Thé au tilleul.

    Un verre de thé à la lime se boit le matin. Le traitement est effectué par cours de deux mois tous les six mois.

  • Même les moyens les plus anodins ne conviennent pas à tous les patients. Pour obtenir un effet vraiment positif sans vous faire mal, il est plus opportun de discuter du traitement avec les méthodes traditionnelles avec votre médecin, en soupesant le pour et le contre.

    Conséquences et complications

    Des complications se développent dans de rares cas. Si la maladie est ignorée et qu’il n’ya pas d’observation dynamique, de traitement rapide, une croissance tumorale importante peut entraîner des complications.

    La probabilité de complications dépend de l'emplacement de la tumeur et de son diamètre.

    1. Une thrombose vasculaire et une hémorragie dans la tumeur peuvent provoquer des processus sclérotiques dans le néoplasme et le développement de la fibrose. En conséquence, l'hémangiome se transforme en un nœud serré.
    2. Saignement à la rupture de la tumeur, entraînant une perte de sang massive et le développement d'un choc hémorragique. L'écart peut être spontané ou avec un traumatisme abdominal contondant.
    3. Cirrhose du foie.
    4. Insuffisance hépatique.
    5. Développement de la jaunisse et de l'ascite.
    6. Conséquences de la compression des organes et des tissus environnants.
      • violation de l'évacuation de la nourriture de leur estomac;
      • syndrome de la veine cave inférieure;
      • hypertension portale.
    7. Renaissance dans une tumeur maligne.
    8. Accession de l'inflammation dans la thrombose.

    Pronostic et prévention

    La maladie est asymptomatique pendant longtemps et ne peut être détectée que par hasard après un examen approfondi du patient pour une autre raison.

    Le pronostic est dans la plupart des cas favorable. Les complications ne sont possibles que dans les cas avancés en l'absence de traitement et lorsque la tumeur atteint une taille énorme.

    Lors du diagnostic, les patients doivent régulièrement subir un examen médical dispensaire dans un hôpital, en suivant strictement les recommandations du médecin traitant.

    La survenue d'hémangiomes dus à des troubles intra-utérins de la formation du foie.

    En prévention de cette pathologie, nous pouvons recommander:

    1. Planification de la grossesse à l'aide des recommandations d'un professionnel de la santé.
    2. Respect de la nutrition et du mode de vie avant la conception et pendant toute la période de la grossesse.
    3. Respect par une femme enceinte des rendez-vous d'un obstétricien-gynécologue et achèvement dans les délais de tous les examens et examens.

    Hémangiome hépatique - traitement, élimination et causes

    Qu'est-ce que l'hémangiome du foie?

    La tumeur est localisée dans un ou les deux lobes du foie, principalement dans le côté droit, et ne dépasse pas 5 cm. Les signes cliniques peuvent être absents et la personne ne sait même pas qu'elle est présente et la première manifestation de la maladie peut être un saignement pouvant être fatal. L'hémangiome hépatique est détecté dans 7% de la population et se situe au 2e rang parmi toutes les pathologies du cancer du foie.

    L'âge moyen des patients est de 30 à 50 ans. Les femmes sont environ 5 fois plus nombreuses que les hommes, ce qui est associé à l'effet stimulant de l'œstrogène sur la croissance tumorale. Chez 5 à 10% des enfants, l'hémangiome hépatique survient au cours de la première année de vie, mais disparaît généralement en 3 à 4 ans.

    Le diagnostic principal d'hémangiome hépatique est généralement aléatoire et se produit lors d'une échographie des organes internes. Spécifiez le diagnostic par la méthode de la scintigraphie hépatique statique, qui permet de déterminer le caractère bénin de la tumeur.

    Comment est l'hémangiome du foie

    Certains scientifiques considèrent l'hémangiome du foie comme une tumeur, d'autres affirment qu'il ne s'agit que d'un défaut dans la pose des vaisseaux du lit veineux. Cependant, la majorité d'entre eux sont enclins à l'origine congénitale de ce néoplasme.

    L'hémangiome hépatique apparaît au cours du développement fœtal, au cours du premier trimestre de la grossesse, lorsque des vaisseaux foetaux se forment dans des conditions environnementales défavorables, qui ont un effet pathologique sur le corps de la femme enceinte.

    Causes de l'hémangiome du foie

    Les causes de l'hémangiome hépatique, à l'exception des troubles du développement des vaisseaux sanguins, ne sont pas connues de manière fiable. Elles incluent donc des facteurs défavorables qui déclenchent un dysfonctionnement dans le processus de formation des vaisseaux sanguins du foie:

    • mauvaises habitudes
    • rayonnement radioactif;
    • malformations congénitales;
    • décrit des cas familiaux d’hémangiome du foie.

    En outre, l'admission pendant la grossesse de certaines drogues:

    • stéroïdes;
    • l'œstrogène;
    • le clomiphène;
    • gonadotrophine chorionique humaine.

    Types d'hémangiome du foie

    Le concept d '"hémangiome du foie" est commun aux tumeurs vasculaires bénignes du foie:

    • hémangioendothéliome bénin;
    • angiome caverneux;
    • angiome laid;
    • angiome veineux;
    • angiome capillaire.

    Formations caractéristiques Les formes et l'état des hémangiomes du foie sont différents et dépendent:

    • des bâtiments;
    • tailles;
    • conditions de cavité vasculaire;
    • le degré de remplissage de leur sang;
    • la présence de thrombose;
    • nature du développement du tissu mésenchymateux (conjonctif).

    Les plus courantes sont les formations de tumeurs hépatiques de type capillaire et caverneux. L'hémangiome caverneux se compose de grandes cavités, qui sont combinées en une seule et capillaire - de plusieurs petites cavités.

    L'hémangiome capillaire est extrêmement rare et croît plus lentement que le caverneux, atteignant rarement les grandes tailles. De plus, la tumeur peut être unique ou multiple. Avec les tumeurs multiples, le risque de complications est plus élevé et le traitement est très difficile.

    Complications de l'hémangiome du foie

    Un hémangiome du foie non traité peut entraîner diverses complications dangereuses:

    • rupture et saignement;
    • saignements dans les intestins des voies biliaires;
    • cirrhose du foie;
    • insuffisance hépatique;
    • jaunisse;
    • ascite;
    • hydropisie abdominale;
    • insuffisance cardiaque;
    • constriction et déplacement des organes internes;
    • l'hépatite;
    • malignité du foie;
    • thrombose;
    • processus inflammatoire.

    Symptômes de l'hémangiome du foie

    Dans 70% des cas, l'hémangiome hépatique ne dépasse pas 5 cm et est asymptomatique. Il survient par hasard lors d'une échographie des organes internes ou d'une laparoscopie, réalisée pour d'autres raisons. Si la tumeur grossit, les patients peuvent présenter des symptômes qui doivent cependant être traités avec prudence, car ils peuvent être associés à d'autres maladies.

    Les principaux symptômes primaires d'hémangiome du foie associés à la constriction des gros vaisseaux et des organes voisins sont les suivants:

    • douleur douloureuse et sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
    • des nausées;
    • sensation de plénitude dans l'estomac;
    • vomissements;
    • jaunisse.

    Parfois, la manifestation initiale de l'hémangiome hépatique peut être une hémorragie interne lorsque les vaisseaux de l'hémangiome se rompent, ce qui peut provoquer:

    • mouvements brusques;
    • traumatisme abdominal;
    • activité physique.

    Les saignements peuvent être si graves qu'ils peuvent être fatals. Par conséquent, en cas de douleur abdominale grave ou de traumatisme abdominal, les patients atteints d'un hémangiome du foie devraient immédiatement consulter un médecin. Dans les hémangiomes du foie ayant atteint une taille dangereuse, le développement de l'hypertension et de l'insuffisance cardiaque n'est pas exclu.

    Les symptômes suivants peuvent indiquer le développement de complications:

    • douleurs aiguës dans l'hypochondre droit;
    • réduction de la pression;
    • gonflement;
    • les matières fécales sombres;
    • couleur rouge de l'urine;
    • intoxication et vomissements;
    • l'anémie;
    • détérioration de l'état général.

    Diagnostic de l'hémangiome du foie

    Il est difficile de suspecter un hémangiome du foie sur les symptômes primaires, car d'autres maladies des organes internes se manifestent de la sorte. Lors de l'examen du patient, aucun signe de tumeur n'est détecté, mais dans le cas d'un hémangiome de grande taille, le médecin peut le trouver.

    Ensuite, le patient sera envoyé au laboratoire pour les examens suivants:

    • numération globulaire complète;
    • analyse de l'activité des enzymes hépatiques (AlT, AcT);
    • le niveau de bilirubine et d'autres indicateurs.

    Cependant, les tests sanguins ne montrent pas de signes spécifiques d'une tumeur:

    Si la tumeur est très grosse, une augmentation de la RSE peut être détectée lors du test sanguin. Par conséquent, l'examen instrumental s'impose dans le diagnostic de l'hémangiome du foie.

    La méthode la plus accessible et la plus informative pour le diagnostic de l'hémangiome du foie est l'échographie, qui peut être complétée par un doppler et une amélioration du contraste, ce qui augmente considérablement l'efficacité et la sensibilité de cette méthode. Avec une échographie du foie et de la vésicule biliaire, le médecin ne peut que supposer la présence d’un hémangiome, trouvant une formation arrondie dans le parenchyme hépatique aux contours nets.

    Pour clarifier le diagnostic, le patient est réalisé par résonance magnétique et tomographie par ordinateur avec des vaisseaux du foie contrastants. La méthode la plus informative est l'IRM, qui peut également être réalisée avec l'introduction du contraste. Cette méthode de diagnostic vous permet d’établir la taille et l’emplacement exacts de la tumeur, de prendre en compte sa structure et même les niveaux de liquide dans les cavités vasculaires.

    Si la TDM ou l'IRM ne suffit pas, le patient subira:

    • recherche sur les radio-isotopes;
    • la céliaographie;
    • scintigraphie hépatique statique.

    L'hépatoscintigraphie est utilisée pour différencier les néoplasmes malins et bénins. La biopsie hépatique n'est pas utilisée pour diagnostiquer l'hémangiome hépatique, car elle peut entraîner des saignements constituant un danger de mort et le risque de complications graves.

    Un diagnostic différencié de l'hémangiome du foie est réalisé avec d'autres tumeurs bénignes et malignes, des kystes d'étiologie parasitaire et non infectieuse.

    Traitement de l'hémangiome du foie

    Les hémangiomes hépatiques d’une taille inférieure à 5 cm ne nécessitent pas de traitement. Lors de la détection initiale d'un petit hémangiome, il est recommandé de répéter une échographie du foie au bout de 3 mois pour déterminer la dynamique de la croissance tumorale. À l'avenir, il sera nécessaire de réaliser une échographie tous les 6 à 12 mois afin d'identifier les indications de la chirurgie.

    Quel genre de médecins utiliser pour l'hémangiome du foie

    Traitement médicamenteux de l'hémangiome du foie

    Dans certains cas, on tente de traiter l'hémangiome du foie avec des médicaments (avec une sélection individuelle des doses et de la durée du traitement), méthodes d'influence mini-invasives sur la tumeur.

    Le traitement conservateur consiste à appliquer les méthodes suivantes:

    • hormonothérapie standard;
    • Rayonnement hyperfréquence;
    • radiothérapie;
    • technologie laser;
    • l'utilisation d'azote liquide;
    • électrocoagulation.

    Traitement chirurgical de l'hémangiome du foie

    Les indications d'élimination de l'hémangiome du foie sont constamment revues et complétées. Les experts estiment que la nécessité d'une opération devrait être évaluée individuellement, en tenant compte des paramètres suivants:

    • taille de la tumeur;
    • localisation tumorale;
    • état général du patient;
    • comorbidités.

    L'ablation chirurgicale reste le traitement le plus efficace. Les indications pour la chirurgie sont:

    • taille de la tumeur supérieure à 5 cm;
    • la tumeur a une localisation superficielle;
    • croissance tumorale rapide (50% par an);
    • l'hémangiome exerce une pression sur les organes internes environnants;
    • rupture du néoplasme avec saignement;
    • complications causées par la constriction des vaisseaux sanguins ou d'autres organes;
    • suspicion de transformation maligne.

    Contre-indications à l'opération:

    • germination de la tumeur dans les vaisseaux hépatiques;
    • lésions hépatiques cirrhotiques;
    • hémangiomes multiples;
    • la grossesse
    • hématome du foie;
    • traitement hormonal substitutif.

    Lors du retrait d'un hémangiome du foie, différentes techniques chirurgicales sont appliquées:

    • énucléation du site tumoral;
    • résection segmentaire du foie;
    • résection du lobe du foie;
    • hémihépatectomie;
    • durcissement
    • hémolangiome du foie; embolisation;
    • greffe de foie.

    Lors de l'énucléation des hémangiomes, il est possible de préserver autant que possible le parenchyme hépatique, ce qui est considéré comme un avantage par rapport à la résection. L'opération sera plus longue et le patient risque de perdre plus de sang, mais il est généralement bien toléré par les patients et entraîne un minimum de complications.

    La résection consiste en l'ablation d'une partie du foie avec un hémangiome. Cette opération est réalisée avec de gros hémangiomes et avec leur localisation profonde. S'il existe un risque de tumeur maligne, la résection est également indiquée.

    Dans certains cas, un traitement radical des hémangiomes est impossible, puis une embolisation des artères qui alimentent la tumeur, ce qui entraîne une réduction de la taille de la tumeur. La transplantation hépatique est la méthode la plus radicale, mais en raison de la complexité du don et de l'opération elle-même, elle est rarement effectuée.

    Autres méthodes de traitement de l'hémangiome du foie

    Actuellement, de nouvelles méthodes de traitement de l'hémangiome du foie sont en cours de développement. Pour les tumeurs qui ne peuvent pas être techniquement retirées, une radiothérapie peut être prescrite, ce qui entraîne une réduction de la taille de la tumeur et un risque de complications graves. L'hormonothérapie peut être utilisée comme préparation à la chirurgie. Elle aide à réduire le nœud vasculaire, ce qui minimise le risque de complications postopératoires.

    L’une des méthodes de thérapie expérimentale consiste à introduire des particules ferromagnétiques dans la tumeur, puis à créer un champ électromagnétique à haute fréquence, ce qui permet d’observer une élévation de la température dans le foyer pathologique et la mort des tissus, puis leur fission.

    Traitement des remèdes traditionnels du foie hémangiome

    La médecine traditionnelle dans la lutte dans l'hémangiome du foie utilise les outils suivants:

    Régime alimentaire pour hémangiome du foie

    Avec cet hémangiome du foie devrait être exclu du régime:

    De plus, vous devez abandonner les produits suivants:

    Particulièrement bénéfique pour la santé du foie:

    Pronostic et prévention de l'hémangiome du foie

    Le pronostic pour les hémangiomes hépatiques de petite taille est favorable. Pour les tumeurs de grande taille, le pronostic dépend de la présence de complications et du comportement opportun de l'intervention chirurgicale.

    La seule mesure préventive: détecter une tumeur dans le temps. Si un hémangiome du foie est détecté, une échographie est effectuée périodiquement. Particulièrement remarquables les femmes qui reçoivent des hormones et les femmes enceintes qui peuvent augmenter la tumeur. Étant donné que l'hémangiome hépatique se développe in utero, une préparation minutieuse à la grossesse, le respect d'un mode de vie sain et une alimentation équilibrée sont nécessaires.

    Questions et réponses sur l'hémangiome du foie

    Question: L'hémangiome peut-il blesser ou non? J'ai une douleur sourde et une chaleur intense partout dans mes intestins!

    Question: L’hémangiome du foie peut-il affecter les numérations sanguines?

    Question: Un hémangiome a été découvert en moi, j'ai commencé à me faire très mal, à partir d'avril 2017, taille 62 * 53 * 4 7 mm. Je suis envoyé à Ufa pour une consultation. Je pense qu'ils vont me renvoyer chez moi et ne m'aideront d'aucune façon, les douleurs sont terribles, l'oncologue local ne m'a pas prescrit de médicament contre la douleur. Que devrais-je faire?

    Question: Bonjour. Est-il possible de faire une SGF de l'estomac en cas d'hémangiome du foie de 3 cm?

    Question: Bonjour, j’ai un hémangiome du foie de 11,5 cm, que dois-je faire? Vaut-il l'opération? Je ne peux normalement pas mentir, douleur constamment intense dans l'abdomen.

    Question: Bonjour, ils ont trouvé un hémangiome hépatique atteignant 12 mm. Selon le témoignage prescrit boire un cours de Vénus (extrémités variqueuses). Puis-je prendre le médicament en présence d'un hémangiome? Merci

    Question: bonne journée. On a diagnostiqué chez mon mari un hémangiome de 15 mm. Mais il a encore subi une intervention chirurgicale pour retirer la vésicule biliaire. Dis-moi, quelles sont les prochaines étapes?

    Question: Bonjour. J'ai 50 ans J'ai trouvé un hémangiome de 12 cm de diamètre. Tous les tests sont bons. Dis-moi comment vivre?

    Hémangiome du foie

    L'hémangiome hépatique est appelé prolifération pathologique du réseau vasculaire de cet organe. Bien qu’il s’agisse d’une tumeur, elle n’est pas maligne et ne métastase jamais. Les femmes sont plus sujettes à cette maladie, leur incidence est 5 fois ou plus supérieure à celle des hommes Les hémangiomes du foie sont diagnostiqués plus souvent chez les personnes âgées de 45 à 55 ans. Cela est dû au fait que pendant longtemps, il peut être asymptomatique.

    Raisons

    Actuellement, cette néoplasie bénigne du foie est considérée comme une pathologie congénitale de la structure du réseau vasculaire. Dans ce cas, les hémangiomes sont le plus souvent uniques, de petite taille et situés directement sous la capsule. Cependant, dans certains cas, la formation de multiples tumeurs de taille importante, voire gigantesque, qui interviennent dans le processus pathologique et les zones voisines. Ce type est appelé invasif et est assez rare.

    La théorie hormonale n'est pas la dernière place dans la théorie du développement de l'hémangiome du foie. De ce point de vue, la survenue plus fréquente de la maladie chez les femmes et les personnes recevant un traitement hormonal substitutif est expliquée.

    Classification

    Il existe plusieurs classifications de cette maladie. Le tout premier au 19ème siècle a été suggéré par le découvreur de cette maladie, Rudolf Virchow. De nombreux médecins l'utilisent en pratique clinique à notre époque. Selon cette classification, on distingue les types suivants:

    • Hémangiome caverneux, qui a une taille assez grande (plus de 5 cm) et des contours irréguliers. Il se compose de cavités vasculaires pouvant se rejoindre, formant une vaste cavité remplie de sang veineux.
    • L'hémangiome capillaire dépasse rarement 2-3 cm de diamètre. Dans sa composition, il contient de petits vaisseaux à paroi mince.
    • Hémangiome membraneux.

    Il existe également une classification basée sur la gravité des manifestations cliniques du processus pathologique:

    • asymptomatique;
    • sans complications, mais avec des manifestations cliniques;
    • compliqué;
    • forme atypique.

    Les symptômes

    Les symptômes de l'hémangiome hépatique apparaissent généralement avec une taille significative (plus de 10 cm) ou avec le développement de diverses complications.

    Les principales manifestations d'une grande tumeur sont:

    • douleur dans l'hypochondre droit due à la tension de la capsule due à l'augmentation du volume;
    • nausées et vomissements causés par une intoxication dans le contexte d'une insuffisance hépatique;
    • en raison d'une violation du traitement de la bilirubine, son taux sanguin augmente.

    Tous les symptômes caractéristiques de cette maladie peuvent être observés dans d'autres pathologies du foie et ne sont pas spécifiques. C'est pourquoi, établir un diagnostic sans les données de l'enquête n'est pas possible.

    Diagnostics

    Pour l’examen des patients présentant une tumeur vasculaire bénigne présumée, utilisez le plus souvent les méthodes suivantes:

    • L'échographie abdominale est la méthode d'examen la plus simple et la plus informative. Dans le même temps, établir le fait de la présence de tumeurs du tissu hépatique, sa taille et son emplacement. À l’aide du doppler, déterminez le lien entre l’hémangiome et le lit vasculaire.
    • La TDM fournit des informations supplémentaires sur la localisation de la tumeur et ses relations avec les organes voisins. La structure de la tumeur est généralement hétérogène, mais les bords sont uniformes. Pour une évaluation plus détaillée, il est nécessaire d’utiliser un produit de contraste par voie intraveineuse qui s’accumule à la périphérie de la formation.
    • L'angiographie (coeliaque) est une étude invasive. Dans le même temps, la substance de contraste s'accumule dans l'hémangiome lacunaire et le lit vasculaire pathologique n'est pas détecté.
    • La biopsie par ponction de la tumeur sous contrôle échographique est réalisée assez rarement, car le risque de saignement massif est élevé.

    Il est conseillé de compléter l'examen instrumental en effectuant des tests de laboratoire permettant de détecter les signes d'insuffisance hépatique (augmentation des taux d'AST et d'ALAT, diminution de la concentration en protéines), de modifications de l'hémostase (insuffisance plaquettaire) et d'anémie.

    Évolution de la maladie

    La maladie est généralement bénigne, c’est-à-dire que la tumeur n’est pas sujette à une croissance infiltrante rapide ni à une métastase. Cependant, le développement de complications est possible, parmi lesquelles les plus importantes sont:

    • rupture de croissance pathologique avec développement de saignements internes;
    • violation de la fonction synthétique du foie, et donc diminue la teneur en protéines et en éléments de coagulation dans le sang;
    • insuffisance hépatique et cirrhose;
    • insuffisance cardiaque;
    • jaunisse, hypertension portale et ascite;
    • thrombose et inflammation de l'anomalie vasculaire.
    Vidéos connexes

    Traitement

    Le seul traitement radical contre un néoplasme vasculaire est la chirurgie. Cependant, pas plus de 10% des patients atteints d'hémangiome du foie en ont besoin. Le reste des patients devrait être surveillé en effectuant des examens périodiques.

    Les indications pour la chirurgie sont les états suivants:

    • Rupture des vaisseaux sanguins dans la tumeur et développement de saignements intrapéritonéaux.
    • Taille importante de l’hémangiome ou croissance rapide (plus de 50% en six mois).
    • Symptômes graves qui détériorent la qualité de vie du patient.
    • Processus malin suspecté.

    La chirurgie peut être réalisée par une grande incision de laparotomie ou par vidéo laparoscopie. Dans le même temps, procéder à une résection partielle dans le segment affecté ou à l'ablation d'un lobe entier du foie. Dans tous les cas, avec un processus bénin, il est souhaitable de s’efforcer de préserver le maximum de tissus sains.

    Il est également possible de réaliser une embolisation angiographique des vaisseaux hépatiques alimentant la tumeur. Dans ce cas, le risque de saignement est pratiquement absent. La cryodestruction et la sclérothérapie peuvent être efficaces pour les petites tailles.

    Régime alimentaire et traitement des remèdes populaires

    Pour le traitement populaire des patients atteints d'hémangiome du foie, diverses herbes et mélanges sont utilisés. Ceci n'est justifié que par une petite taille de la tumeur, afin d'éliminer les symptômes douloureux de la maladie.

    Pour le traitement de l'insuffisance hépatique à l'aide de thé à la lime, une infusion à base d'avoine, de chardon-Marie ou d'absinthe. Appliquez tous les cours de solutions pendant environ quatre semaines, puis prenez une pause.

    Il n'est pas nécessaire de suivre un régime alimentaire spécial pour les patients atteints d'une tumeur vasculaire du foie, mais il est recommandé de limiter l'utilisation de produits ayant un effet toxique sur les hépatocytes. Une quantité suffisante de protéines et de fibres facilement digestibles devrait être présente dans le régime alimentaire, et la teneur en glucides et en lipides devrait être limitée.

    Conséquences et pronostic

    Le pronostic d'un hémangiome du foie dépend de sa taille et de son emplacement spécifique, mais il est généralement favorable. Tous les patients doivent subir un examen de routine au moins une fois tous les six mois. Cela laissera du temps pour l'ablation chirurgicale de la tumeur et évitera l'apparition d'effets indésirables. À la rupture des vaisseaux sanguins du néoplasme et à une opération prématurée, la mort est possible en raison d'une hémorragie interne massive.

    Comment économiser sur les suppléments et les vitamines: vitamines, probiotiques, farine sans gluten, etc., et nous commandons sur iHerb (link 5 $ discount). Livraison à Moscou seulement 1-2 semaines. Plusieurs fois beaucoup moins cher que d'aller dans un magasin russe, et en principe, certains produits ne se trouvent pas en Russie.

    Hémangiome du foie

    L'hémangiome occupe une place prépondérante parmi toutes les tumeurs du foie. Selon les statistiques, environ 2% de tous les habitants de la Terre en ont marre. Vraisemblablement, cela se produit même avant la naissance d'un enfant ou à la suite de changements hormonaux. Théoriquement, on peut en hériter, mais génétiquement, ce fait n’a pas été prouvé.

    Définition de maladie

    Hémangiome du foie (angiome) - bande, formation bénigne, remplie de sang. Il affecte les vaisseaux et les capillaires du foie. Il peut rapidement progresser et atteindre des tailles impressionnantes - 20 cm et plus. Chez la majorité des patients, des formations isolées sont détectées, la présence de 2 ou 3 tumeurs est très rare.

    Mécanismes d'occurrence

    Pour le moment, les causes de la pathologie ne sont pas complètement connues. Après de longues recherches, les scientifiques l’attribuent au congénital, originaire de l’utérus. Mais il existe une autre théorie sur la survenue en raison de fluctuations du niveau d'hormones féminines.

    Caractéristiques de la maladie à différents âges

    La présence de la maladie, le patient peut ne pas être au courant de sa vie. Cela devient souvent une découverte accidentelle lors d'une échographie (US) des organes abdominaux. Le plus souvent, cela se produit entre 30 et 50 ans, principalement chez les femmes.

    Les angiomes sont détectés chez les enfants de différentes catégories d'âge, y compris les nouveau-nés. Dans certains cas, lors d’un réexamen, ils disparaissent sans laisser de trace. La cause de la science est inconnue.

    Les petites formations sont absolument sans danger, ne provoquent aucun signe extérieur et ne nécessitent pas de traitement pendant l'enfance ou à l'âge adulte.

    Comment est GP

    L'apparition de symptômes caractéristiques, se produit comme la croissance des angiomes. Ils peuvent atteindre des tailles énormes et comprimer les organes adjacents, les gros vaisseaux et les voies biliaires, ce qui entraîne une diminution de la fonctionnalité de divers systèmes de l'organisme (en fonction de l'emplacement).

    Pendant cette période apparaît:

    • douleur dans la région de l'hypochondre droit;
    • diminution de l'appétit et de l'apport alimentaire;
    • yeux jaunes, peau, muqueuses dans la bouche;
    • insuffisance cardiaque;
    • gonflement de la moitié inférieure du corps.

    Classification

    Tous les néoplasmes simples et multiples d'hémangiose sont divisés en deux types principaux:

    • Caverneux - situés à l'intérieur du corps et sont une masse de vaisseaux sanguins. Ils peuvent atteindre de grandes tailles, généralement jusqu’à 20 centimètres, mais il en existe aussi de plus grandes.
    • Capillaire - ont de nombreuses cavités étroitement adjacentes les unes aux autres. Ils ont 1-3 cm de diamètre.

    Méthodes de diagnostic utilisées

    Si vous suspectez une pathologie, le patient effectue une échographie abdominale. Ce type d’enquête est le plus informatif et le plus accessible.

    En outre, peut être effectuée:

    • Numération sanguine complète - détermine un taux élevé de leucocytes et de cellules de soja, indiquant un processus inflammatoire en cours.
    • Biochimie sanguine - aidera à identifier la présence excessive de bilirubine, en violation de l'évacuation de la bile.
    • L'IRM (thérapie par résonance magnétique) et la TDM (tomodensitométrie) permettent d'étudier les plus petites structures de la GP, souvent utilisées pour détecter des angiomes de moins de 1 cm.
    • La biopsie est un échantillon d'un tissu capable de détecter des cellules cancéreuses.

    Les principales méthodes de traitement

    La présence de petits hémangiomes asymptomatiques ne nécessite pas de traitement. Depuis la découverte d'une pathologie, le patient doit être surveillé régulièrement par un gastro-entérologue ou un parasitologue (lorsqu'un échinocoque ou un alvéocoque est détecté).

    Les néoplasmes progressifs ayant une tendance à la croissance rapide ne sont traités que chirurgicalement, en raison du manque de médicaments efficaces.

    Les indications pour la chirurgie sont:

    • GP de grande taille (plus de 6 cm);
    • douleur intense;
    • la survenue de complications.

    Pour la suppression, l’une des méthodes suivantes peut être utilisée:

    • Résection - couper le lobe endommagé du foie. Elle est réalisée en présence de grandes formations, avec un arrangement en profondeur ou avec des doutes sur le caractère bénin de l'éducation.
    • L'énucléation est l'exfoliation du parenchyme hépatique. Il est considéré comme le moins traumatisant par rapport au précédent. Il est utilisé pour les petits angiomes dans les parties périphériques de l'organe. Parfois, il est effectué dans un lieu central, mais prend plus de temps et menace le patient d'une perte de sang abondante.
    • Embolisation - scellement des vaisseaux tumoraux, entraînant une diminution de la croissance. Il est réalisé en entrant dans eux une substance sclérotique. Souvent utilisé en préparation du retrait de grandes formations.
    • Destruction par radiofréquence - est l’effet sur la formation de températures élevées. Il en résulte une nécrose, suivie d'un remplacement par du tissu conjonctif. La taille de l'hémangiome ne doit pas dépasser 5 cm.
    • Ligation des vaisseaux tumoraux - est très efficace, s’il existe des contre-indications à d’autres méthodes.
    • La radiothérapie - est réalisée avec des tumeurs inopérables. La durée du traitement est d'environ 2 semaines. Après cette période, la taille de l'angiome est réduite, ce qui réduit le risque de complications.
    • La transplantation hépatique est une opération très coûteuse et difficile, comportant de nombreux dangers. Avec le diagnostic de GP est rarement réalisée, que dans le cas de l'inefficacité d'autres méthodes.

    Les médicaments peuvent être prescrits:

    • éliminer les symptômes indésirables;
    • traitement des maladies associées;
    • dans la période postopératoire.

    La liste des médicaments utilisés est assez large et est prescrite par un médecin selon une enquête.

    Limitations de puissance

    Sur la base des causes de l’apparition de la maladie, les médecins ont convenu que la nutrition n’affectait en aucun cas la maladie. Par conséquent, un régime au stade asymptomatique n'est pas prescrit.

    La première fois après l'opération, les produits ayant un effet négatif sur le foie sont exclus du régime alimentaire:

    • l'alcool;
    • aliments gras, frits, épicés;
    • viande fumée, cornichons;
    • viande et poisson en conserve, y compris les pâtés de magasin;
    • tous les bonbons à la crème;
    • chocolat, café et cacao;
    • toutes sortes d'épices;
    • bouillons riches;
    • pâtisseries fraîches;
    • les abats.

    Plantes médicinales

    L'efficacité de l'utilisation de remèdes populaires pour la médecine officielle des médecins n'a pas été prouvée. Les accepter ou non est une affaire personnelle.

    • Teinture d'absinthe. On consomme de l’alcool 25 minutes avant les repas, 12 gouttes, 3 fois par jour. Après deux mois de cours, vous avez besoin d’une pause d’un mois pour pouvoir continuer.
    • L'avoine 1 tasse de graines de plantes (les flocons ne conviennent pas), placés dans un litre d'eau distillée. Il faut insister ½ jour. Après cela, le mélange entier est versé dans une casserole et bouilli pendant 30 minutes. Infusé 12 heures, filtré et dilué avec la même eau de sorte que le volume du liquide résultant soit de 1 litre. Prenez un demi-verre avant les repas. Le cours dure 45 jours et 30 jours de pause.
    • Tilleul Infuser des inflorescences fraîches ou sèches de plantes avec de l'eau bouillante et laisser infuser pendant 15 à 20 minutes Utilisez au lieu du thé habituel, 3-4 fois par jour. La durée du traitement n'est pas limitée.

    Comment prévenir la maladie

    Le seul moyen de prévention est la détection rapide de la pathologie. Dans le cas d'un petit généraliste, il est suivi d'une observation dynamique consistant à effectuer une échographie tous les 3 mois. En l'absence de signes de croissance au cours de l'année, le nombre de visites diminue jusqu'à la 1ère fois par an. Les femmes qui ont des problèmes hormonaux et prennent des médicaments pour les corriger font exception. Les femmes enceintes devraient également consulter le médecin au moins une fois par mois.

    Complications dangereuses

    Certains patients apprennent leur diagnostic assez tard, alors que l'éducation a déjà atteint une taille considérable. Si aucune mesure n'est prise, le risque de conséquences graves augmente considérablement:

    • saignement interne résultant de la rupture d'une tumeur;
    • perturbation du fonctionnement d'autres organes comprimés par la pathologie;
    • thrombose accrue dans les vaisseaux et les capillaires du foie;
    • le développement de la jaunisse;
    • insuffisance cardiaque et hépatique;
    • inflammation de la bile et de ses canaux.

    Et dans cette vidéo recueilli toutes les informations nécessaires sur la maladie. Des médecins expérimentés, sous une forme compréhensible, expliqueront ce qu'est le généraliste. Pourquoi il y a et quels symptômes se sont manifestés. Est-il possible de guérir avec des médicaments ou une opération est nécessaire.

    Malgré le manque d'informations complètes sur le traitement de médecine générale, le traitement chirurgical donne des résultats positifs dans la plupart des cas. L'absence de détection de la pathologie peut entraîner des maladies graves du foie et d'autres organes affectés par les effets mécaniques de la tumeur. Un diagnostic précoce est un facteur clé dans un pronostic positif.

    Hémangiome du foie: de quoi s'agit-il, ses causes, ses symptômes, son élimination

    L'hémangiome hépatique est considéré comme l'une des tumeurs les plus courantes de cet organe. Seulement selon les enquêtes, il est détecté chez 2% des habitants de la Terre et le chiffre de prévalence réelle atteint 7%. L'âge moyen des patients varie entre 30 et 50 ans, les femmes étant cinq fois plus nombreuses que les hommes. Ceci est probablement dû à l'action des œstrogènes, des hormones sexuelles féminines, qui provoquent la croissance de tumeurs.

    L'hémangiome est une tumeur vasculaire qui, dans la majorité absolue des patients, est bénigne et n'est pas sujette à une tumeur maligne. Une tumeur se forme dans le parenchyme hépatique au cours du développement fœtal, lorsque les conditions environnementales rencontrées par une femme enceinte nuisent à la formation des vaisseaux fœtaux. Il est généralement détecté chez les adultes.

    Chez 5 à 10% des enfants en bas âge, il est possible de le détecter au cours de la première année de vie mais, en règle générale, ces formations disparaissent au bout de 3 à 4 ans.

    De nombreux chercheurs placent l'hémangiome dans une position intermédiaire entre la tumeur elle-même et la malformation, et divers néoplasmes vasculaires bénins sont considérés comme ce type de tumeurs vasculaires. La possibilité d'une nouvelle croissance (récidive) et la pénétration de l'éducation dans le tissu hépatique (invasion) parlent en faveur de la tumeur, mais la multiplicité fréquente de telles tumeurs est plus caractéristique de la malformation.

    Les hémangiomes sont généralement asymptomatiques, ils se reconnaissent par sa présence au hasard, lors d’un examen échographique des organes de la cavité abdominale. Le flux asymptomatique des petites tumeurs les rend inoffensives, mais parmi les complications possibles, une rupture des vaisseaux sanguins et des saignements pouvant coûter la vie sont possibles.

    Causes et types d'hémangiomes du foie

    Les causes de l'hémangiome du foie ne sont pas connues de manière fiable, mais le rôle est attribué aux facteurs suivants:

    • Sexe féminin;
    • Acceptation pendant la grossesse de certains médicaments - stéroïdes, œstrogènes, clomifène, gonadotrophine chorionique humaine;
    • La grossesse;
    • Malformations congénitales lorsqu’un hémangiome hépatique se manifeste dans d’autres syndromes

    La véritable cause de la formation et de la croissance d'hémangiomes n'a pas encore été déterminée et le gène responsable de ce processus n'a pas été trouvé, bien que des cas familiaux de la tumeur aient été décrits.

    Les types d'hémangiomes sont déterminés par sa structure. Allouer:

    1. Capillaire;
    2. Hémangiome caverneux.

    La tumeur peut être unique ou multiple. Dans ce dernier cas, le risque de complications est plus élevé et le traitement peut être très difficile. Un hémangiome focal ressemble à un nœud rouge-bleuâtre, vallonné ou lisse de consistance molle. Lorsque pressé, il diminue, puis augmente à nouveau, se remplissant de sang. Les dimensions sont généralement comprises entre 1 et 2 cm, l’hémangiome est considéré comme géant et dépasse 4 à 5 cm. La tumeur grossit très lentement, mais peut augmenter considérablement chez les femmes enceintes.

    hémangiomes multiples dans le foie

    Typiquement, la tumeur a la structure d'un hémangiome caverneux, constitué de nombreuses grandes cavités vasculaires remplies de sang. Une telle néoplasie est plus souvent solitaire, elle peut atteindre une taille gigantesque et provoquer divers symptômes de fonction hépatique anormale et de circulation sanguine systémique.

    L'hémangiome capillaire est extrêmement rare et est construit à partir de petits vaisseaux de type capillaire. Cette espèce croît plus lentement que le caverneux, atteignant rarement de grandes tailles. Certains experts doutent de la possibilité de formation d'un hémangiome capillaire dans le foie, qu'il s'agisse d'une malformation des vaisseaux.

    Des dépôts de calcium, une fibrose, des caillots sanguins peuvent être trouvés dans la formation, et avec de petites hémorragies souvent répétées, l'hémangiome est sclérosé et se présente sous la forme d'un nœud gris dense.

    La tumeur peut être située à la fois dans la profondeur d'un lobe du foie et superficiellement. Il arrive qu’il dépasse les limites du corps, en communiquant avec lui au moyen d’une jambe mince. Ces tumeurs comportent un risque élevé de saignement, car le moindre impact sur la région abdominale ou un traumatisme contondant entraînera la rupture de ses vaisseaux.

    Manifestations de l'hémangiome du foie

    Habituellement, l'hémangiome est asymptomatique. Pendant des années, il ne se fait pas sentir et est révélé au hasard lors d'une échographie ou d'une laparoscopie pour d'autres raisons. De petits hémangiomes peuvent ne pas être trouvés pendant la vie du patient.

    Si la tumeur atteint 4 centimètres ou plus, environ la moitié des patients peuvent se plaindre. Ils doivent être interprétés avec une extrême prudence et ce n'est qu'après un examen approfondi que l'on peut établir si la tumeur provoque réellement des symptômes ou si elle est la cause d'autres maladies des organes de l'appareil digestif. Un tiers des patients après une intervention chirurgicale destinée à retirer les plaintes d'hémangiome persistent, ce qui plaide en faveur de la formation initiale d'une tumeur asymptomatique.

    Les signes les plus courants d'une tumeur sont:

    • La douleur;
    • La sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
    • Nausée, sensation de plénitude dans l'estomac, vomissements;
    • Jaunisse

    Les symptômes les plus caractéristiques sont généralement des douleurs et une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit, associées à une augmentation de la taille du foie. La douleur peut être intermittente, généralement douloureuse et non intensive. Lorsqu'un hémangiome ou une thrombose se rompt, la douleur devient aiguë et le patient a besoin de soins médicaux d'urgence.

    Si l'hémangiome est important et serre les organes adjacents de la cavité abdominale, des signes de dysfonctionnement de l'estomac ou des intestins (nausées, vomissements, douleurs abdominales) sont observés. La jaunisse est possible en cas de lésion des voies biliaires ou d'empêchement de l'écoulement de la bile par la vésicule biliaire Lorsque la compression de gros troncs vasculaires développent une insuffisance cardiaque, un gonflement des membres inférieurs lors de la compression de la veine cave inférieure.

    Un long hémangiome asymptomatique peut entraîner une rupture et une hémorragie. Les premiers signes d'une tumeur seront alors les suivants: douleur abdominale aiguë et choc (diminution brutale de la pression, troubles de la conscience et du fonctionnement des organes vitaux). Les pertes sanguines massives et l’irritation du péritoine par le sang versé menacent la vie du patient et nécessitent des mesures médicales immédiates.

    Dans de rares cas, avec une croissance tumorale diffuse, une insuffisance hépatique peut se développer et des nœuds gigantesques qui accumulent une quantité importante de sang peuvent provoquer un trouble de la coagulation du sang, associé à une thrombocytopénie, et un CID avec une thrombose et un saignement caractéristiques (syndrome de Kazabah-Merritt).

    Diagnostics

    Il est assez difficile de suspecter une tumeur en raison de la présence de symptômes, car de nombreuses autres maladies des organes abdominaux se manifestent de la même manière. Lors de l'examen du patient, aucun signe de néoplasme n'est détecté, mais dans de rares cas d'hémangiomes géants, le médecin peut rechercher une hypertrophie du foie ou même du site tumoral, faisant saillie dans la cavité abdominale.

    Les analyses de sang générales et biochimiques ne montreront pas de signes spécifiques de la tumeur. Ils peuvent présenter des signes de thrombocytopénie, une diminution du fibrinogène en cas de grosses tumeurs contenant une grande quantité de sang. Lorsque les voies biliaires sont comprimées, une augmentation de la bilirubine est possible et, si un volume important du parenchyme hépatique est affecté, une augmentation du taux d'enzymes hépatiques se produit, ce qui se produit toutefois extrêmement rarement. Si la tumeur est gigantesque, des signes de processus inflammatoire peuvent être détectés lors de l'analyse, par exemple une augmentation de la RSE.

    La méthode la plus accessible et la plus informative pour le diagnostic de l'hémangiome du foie est l'échographie, qui est indolore, sans danger et qui peut être réalisée chez des patients de différents âges, même en présence d'une pathologie concomitante grave. Les ultrasons peuvent être complétés par un doppler et une amélioration du contraste, ce qui augmente considérablement la sensibilité et l'efficacité de la méthode.

    Avec les ultrasons, le médecin ne peut que supposer la présence d’un hémangiome, trouvant une formation homogène dans le foie avec des limites claires. Pour clarifier le diagnostic, un patient est soumis à une tomographie par ordinateur avec contraste des vaisseaux du foie.

    La méthode de recherche la plus informative et sensible est l’IRM, qui peut également être réalisée avec l’introduction du contraste. Avec l'IRM, il est possible d'établir la taille exacte, la localisation de la tumeur, «considérer» la lobulation de sa structure, et même les niveaux de fluide dans les cavités vasculaires, qui se forment à la suite de la «stratification» du sang stagnant en éléments formés et en plasma.

    un petit hémangiome à l'échographie (à gauche) et une grosse tumeur à l'IRM (à droite)

    Si, au cours d'un scanner ou d'une IRM, le médecin reçoit des informations insuffisantes, le patient peut faire l'objet d'une étude par radio-isotopes, d'une artériographie et même d'une biopsie, qui ne sont pas largement utilisés en raison du risque de complications dangereuses.

    Traitement

    Il n'y a pas de réponse précise sur la manière de traiter l'hémangiome et de savoir si cela en vaut la peine. La tumeur est bénigne et asymptomatique chez la plupart des patients, et le risque de chirurgie hépatique est assez élevé.

    Le traitement de l'hémangiome n'est pas nécessaire s'il n'y a aucun symptôme de la tumeur, si le risque de complications et de malignité est minime, de même qu'une confiance absolue dans la qualité de la tumeur.

    Les indications de traitement peuvent être:

    1. L'apparition de symptômes tumoraux;
    2. Croissance rapide;
    3. Les complications;
    4. L'incapacité à éliminer complètement la malignité de la tumeur.

    La complication la plus dangereuse de l'hémicigome du foie est sa rupture et son saignement. Dans de tels cas, une opération d'urgence peut être nécessaire. Toutefois, elle est très dangereuse et la mortalité lors de ces résections est élevée. Il est donc recommandé de panser l'artère hépatique ou de l'emboliser et, lorsque l'état du patient se stabilise, la section du foie atteinte par la tumeur sera également possible.

    La question de la nécessité d'éliminer les hémangiomes géants n'est toujours pas résolue. Certains chirurgiens sont d'avis que la chirurgie est nécessaire en raison de la probabilité d'une rupture tumorale, mais que le risque de complications opératoires et de décès atteint 7%, ce qui est inacceptable dans les tumeurs bénignes. En outre, diverses études ont montré que le risque de complications associé aux hémangiomes géants est minime, même en l'absence de traitement. La taille de la tumeur ne doit donc pas justifier un traitement chirurgical. La plupart des experts s'accordent à dire que l'observation d'hémangiomes même de grande taille, asymptomatiques, est totalement sans danger pour le patient. L'observation n'est possible que lorsqu'il n'y a pas de doute sur l'exactitude du diagnostic d'hémangiome.

    Il n'y a pas de traitement conservateur pour se débarrasser de l'hémangiome et son traitement principal et le plus efficace est l'ablation chirurgicale. Il est possible de se débarrasser d'une tumeur en énucléant un site tumoral ou une résection du foie.

    On entend par «énucléation» l’exfoliation du tissu tumoral du parenchyme hépatique. Une telle élimination est possible du fait que la pseudocapsule autour de l'hémangiome est formée d'un tissu hépatique compacté et qu'il n'y a pas de canaux biliaires à la périphérie de la tumeur. Lorsque l'hémangiome est énucléé, le parenchyme de l'organe peut être préservé au maximum, ce qui est considéré comme un avantage par rapport à la résection. Bien sûr, les tumeurs situées au centre sont plus difficiles à faire éclater que les nœuds situés à la périphérie de l'organe, l'opération sera plus longue et le patient risque de perdre plus de sang, mais en général une telle intervention est bien tolérée par les patients et entraîne un minimum de complications.

    La résection implique l'ablation d'une partie du foie avec une tumeur. Cette opération est recommandée pour les grands hémangiomes et pour leur localisation profonde. Si le médecin doute de la qualité de la tumeur, le patient présente également une résection.

    exemples de résection hépatique

    Dans certains cas, un traitement radical est impossible en raison de l'état grave du patient, de la multiplicité des lésions hépatiques par un hémangiome, de la localisation du néoplasme à proximité de gros vaisseaux. L’embolisation des artères qui alimentent la tumeur, qui devient la méthode de choix pour ces patients, peut aider le médecin.

    L’embolisation implique l’introduction d’une solution sclérosante (alcool polyvinylique) dans les vaisseaux tumoraux, lesquels sont «scellés», ce qui entraîne une diminution de la taille de la tumeur. Avec les hémangiomes géants, l’embolisation peut être une étape préparatoire avant l’opération prévue, quand une réduction de la taille de la tumeur facilitera l’intervention à venir.

    RF destruction des tumeurs du foie

    La recherche de méthodes de traitement de l'hémangiome épargnées se poursuit. Ainsi, la destruction par radiofréquence d’une tumeur, qui peut être effectuée à travers la peau ou par laparoscopie, a été essayée. La procédure a déjà donné de bons résultats. La ligature des vaisseaux alimentant la tumeur peut également être très efficace.

    Pour les tumeurs qui ne peuvent être techniquement enlevées, la radiothérapie peut être prescrite pendant plusieurs semaines, ce qui entraîne une réduction de la taille de la tumeur, des symptômes et, partant, du risque de complications.

    La transplantation hépatique est considérée comme la méthode de traitement la plus radicale des hémangiomes inopérables, mais en raison de la complexité du don et de l'opération elle-même, elle est très rare.

    Il n’existe aucune mesure préventive en cas d’hémangiome du foie. Il est important de détecter une tumeur à temps et les patients atteints d'une telle pathologie doivent faire l'objet d'une observation dynamique. Lorsque de nouvelles tumeurs sont détectées, une échographie est effectuée tous les trois mois au cours de l'année. Il convient de noter en particulier les patients recevant des médicaments hormonaux et les femmes enceintes susceptibles d’augmenter encore l’hémangiome. Dans ce cas, une échographie du foie est réalisée tous les trois mois. Pour le reste des patients, si la croissance de la tumeur ne se produit pas, une surveillance par échographie annuelle est suffisante.

    Top