Catégorie

Articles Populaires

1 Recettes
Comment enlever les pierres de la galle sans chirurgie
2 Les produits
Quel est le calendrier et le calendrier de vaccination contre l'hépatite B chez les adultes?
3 La cirrhose
Les parasites dans le foie
Principal // Recettes

Récupération du foie après les antibiotiques


Depuis près de 100 ans, l’humanité vit avec des antibiotiques. Ces médicaments aident à sauver un grand nombre de vies. Les scientifiques ont appris à synthétiser des agents ciblés contre des souches spécifiques de bactéries et ont créé les formes les plus optimales permettant d’apporter une aide au plus près de la lésion.

Cependant, même lorsque l'on choisit un médicament après avoir déterminé la sensibilité par la méthode bactériologique, on ne peut espérer que cela n'affectera pas les tissus sains de l'organisme. Le foie est une barrière obligatoire à la propagation de la circulation sanguine. Cet organe sert d '«usine de purification» pour l'homme en raison de la présence de l'ensemble d'enzymes nécessaire dans les cellules (hépatocytes).

Ils décomposent les substances toxiques en composés neutres, qui sont ensuite excrétés par les intestins ou les reins. En prenant un «coup», le foie est exposé à un effet négatif important des médicaments.

Malheureusement, le problème de la restauration du foie après les antibiotiques devient très important dans le traitement des patients contraints de boire des médicaments antibactériens pendant une longue période.

Conséquences de la prise d'antibiotiques

En étudiant les "Instructions" pour la prise de l’antibiotique, nous voyons dans la section "Contre-indications" des recommandations pour limiter l’utilisation en cas de maladies du foie, d’insuffisance rénale et hépatique. Cela signifie que ce médicament est si toxique pour les hépatocytes que son apparition dans le sang aggrave considérablement les troubles existants dans les tissus.

Si les «effets secondaires» comprennent des signes tels que douleur dans l'hypochondre droit, nausée, goût amer de la bouche, selles altérées, peau jaune, cela indique un effet négatif direct sur les cellules hépatiques saines.

Avec une bonne réaction, les cellules hépatiques se rétablissent d'elles-mêmes en quelques jours. Chez les patients affaiblis, les enfants dépensent trop d’énergie pour le mécanisme de liaison des substances toxiques.

Les hépatocytes n'ont pas le temps de synthétiser les enzymes nécessaires, la protection du foie lors de la prise d'antibiotiques ne fonctionne pas en quantité suffisante. Ensuite, dans les tissus, il y a des signes de dommages aux organes et de dysfonctionnement. L'hépatite médicamenteuse la plus fréquemment détectée.

La discussion des spécialistes de différents pays sur la nécessité de suivre le traitement aux antibiotiques de 7 à 10 jours. Si l'état du patient s'améliore après trois jours, il dure plus d'un an.

Les hépatocytes se forment dans le processus inflammatoire, formant des lobules hépatiques. Ils gonflent et pressent les vaisseaux sanguins et les canaux biliaires. L'hépatite médicamenteuse est pour la plupart auto-immune.

Cela signifie que les substances toxiques modifient la composition des hépatocytes de telle sorte qu'ils sont pris pour des agents étrangers et provoquent la production d'anticorps qui commencent à détruire leurs propres cellules. D'autres actions sans aide urgente entraîneront la nécrose d'une partie de l'organe et l'apparition de modifications cirrhotiques.

Certains auteurs estiment que la toxicité des antibiotiques pour le foie est comparable à celle de l’alcool. Une autre variante de l'effet des antibiotiques est la stagnation prononcée de la bile dans les conduits. Cette voie est très caractéristique des préparations de céphalosporines.

Ils peuvent augmenter la viscosité. Par conséquent, la sortie de la bile est difficile. Des conditions pratiques sont créées pour l’adhérence de micro-organismes pathogènes, l’inflammation de la vésicule biliaire et du conduit de sortie (cholécystite et cholangite).

L'effet des antibiotiques sur le foie peut se manifester par des symptômes à long terme: réactions allergiques (éruptions cutanées, démangeaisons, enflures) et diverses dermatites, douleurs abdominales et dysbactériose, faiblesse générale, activation de la flore fongique.

La dysfonction hépatique affecte la diminution de la puissance chez l'homme et la dysménorrhée chez la femme. Cette condition du patient n'est pas associée à la maladie, mais à un traitement négatif.

Comment soupçonner les effets des antibiotiques sur le foie?

Si, avant le début du traitement, le patient souffrait de maladies chroniques de l’estomac et du foie, les symptômes de l’exacerbation indiqueraient un effet excessif des médicaments:

  • douleur abdominale;
  • nausées et vomissements de bile;
  • troubles des selles.

Pour un patient sans maladie antérieure, les nouveaux symptômes apparaissent plus vives:

  • des douleurs sourdes et persistantes apparaissent dans le quadrant supérieur droit;
  • amertume dans la bouche;
  • diarrhée ou constipation;
  • la couleur des matières fécales devient plus claire et l'urine s'assombrit;
  • la température augmente;
  • articulations douloureuses;
  • inquiet de la fatigue constante.

Traitements curatifs et protection du foie

L'effet toxique des antibiotiques sur le foie équivaut à une intoxication par des produits chimiques et des poisons. Comme il est presque impossible d'éviter la prescription ou le remplacement de ces médicaments, il est nécessaire de maintenir et de protéger simultanément les cellules du foie pendant le traitement.

L'un des moyens les plus simples consiste à adopter un régime alimentaire particulier. En limitant le flux de substances irritantes, nous donnons au corps une chance de résoudre le problème par lui-même. Un traitement sérieux du foie peut être nécessaire en cas de développement d'une hépatite médicamenteuse.

Avant d'exclure d'autres causes possibles (virus, empoisonnement), le patient est hospitalisé et subit un examen complet. Les corticostéroïdes sont utilisés pour éliminer l'inflammation. L'intoxication aide à réduire la procédure de la plasmaphérèse.

Comment manger

Même une personne en bonne santé a trop à faire pour étirer ses organes digestifs avec une passion pour la viande lourde et les aliments gras, l'alcool. La récupération du foie après une antibiothérapie nécessitera une modification importante du régime alimentaire habituel.

Du régime devrait être exclu:

  • aliments frits, fumés, salés;
  • assaisonnements et sauces épicés;
  • plats de viande grasse;
  • confiseries à la crème;
  • des bonbons;
  • boissons alcoolisées (y compris la bière), sodas, thé fort et café;
  • restauration rapide et nourriture en conserve;
  • radis et radis, légumineuses.

Pour une bonne nutrition:

  • plats de viande bouillis et cuits à la vapeur à partir de viande maigre, de poulet et de poisson;
  • produits laitiers (fromage cottage faible en gras, crème sure, kéfir, yaourt);
  • bouillie avec de l'eau ou du lait dilué;
  • soupes de légumes, bouillons de croûtons;
  • légumes cuits à la vapeur;
  • salades de concombres, tomates, poivrons, assaisonnés d'huile végétale;
  • fruits frais et baies, jus, compotes, gelée.

Il est recommandé de boire une journée à 2 litres de liquide. Les tisanes médicinales avec églantier, origan et camomille aident bien. Vous pouvez boire du thé vert. En ce qui concerne l'eau minérale, consultez votre médecin, car l'acidité du suc gastrique nécessite une approche différente.

Pour normaliser l'écoulement de la bile, il est nécessaire d'observer le régime alimentaire, il y a de petites portions 5 fois par jour, pour éviter les longues pauses et les excès alimentaires.

Quels médicaments protègent le foie?

Pour restaurer le foie après la prise d'antibiotiques, des cours d'hépatoprotecteurs sont prescrits. Tous les médicaments ne disposent pas d'une base factuelle suffisante, mais les médecins praticiens peuvent constater des résultats positifs.

En pharmacothérapie, les médicaments les plus utilisés sont:

  • créés à partir de matières végétales, les flavonoïdes, dont le principe actif est la sybiline - éliminent activement les toxines, ont un effet antioxydant intense sur les hépatocytes (Kars, Liv-52, Ovesol, Silibor, Gepabene, Galstena);
  • Groupe acide ursodésoxycholique - élimine la réaction inflammatoire, renforce les processus de régénération, dilue la bile (Ursosan, Urdox, Ursofalk);
  • phospholipides - aident à restaurer les membranes cellulaires endommagées (Esliver, Rezalyut Pro, Essentiale Forte, Phosphogliv).

Il a été démontré que les vitamines A et E renforçaient l'effet antioxydant, tandis que l'acide ascorbique et les vitamines B fournissaient une énergie supplémentaire pour la récupération. Méthionine - reconstitue la perte d'acides aminés pour construire des cellules.

Que conseille la médecine alternative?

En phytothérapie des effets des agents antibactériens sur le foie, il est recommandé d'utiliser des remèdes populaires éprouvés ayant un effet hépatoprotecteur.

Le chardon-Marie est vendu dans une pharmacie sous forme de farine (tourteau résiduel après pressage de l'huile), herbe sèche. Le contenu le plus riche en flavonoïdes sont les graines de la plante et l'huile produite à partir de celles-ci. Le repas est pris dans une cuillère à thé avant les repas, bien mastiquer et boire de l'eau. Les enfants peuvent en faire une décoction, en insistant d’abord dans un thermos.

Huile de chardon - convient à l'administration orale avant de manger ou de vinaigrette. Le bouillon est préparé en utilisant une combinaison de chicorée, de chardon-Marie et de soie de maïs. Insister pendant la nuit. Pendant la journée, vous pouvez manger avec ou sans miel.

Il existe une recette de nettoyage du foie de citrouille. Ce produit est largement recommandé pour le régime alimentaire sous forme de jus, d’accompagnement, de suppléments à la bouillie. Un délicieux médicament est préparé en coupant le dessus, en nettoyant les graines et en les versant à l'intérieur du miel liquide. Ensuite, la citrouille est placée dans un endroit sombre pendant 10 jours.

Comment réduire l'effet négatif des antibiotiques sur le foie pendant le traitement?

Toutes les mesures de protection susmentionnées doivent être appliquées autant que possible dans le contexte de l’obtention de l’antibiotique prescrit (régime alimentaire, hépatoprotecteurs ou herbes). Le médecin indique souvent le coût du médicament et les patients tentent de faire des économies en choisissant une option moins chère.

Malheureusement, les médicaments ayant des propriétés toxiques assez élevées valent moins. Par conséquent, en essayant de réduire le coût du traitement en achetant des analogues bon marché, le patient se condamne lui-même d'avance pour des frais supplémentaires en raison de lésions hépatiques.

Le processus de récupération n'est pas rapide. Le régime devra être maintenu pendant 3-4 mois. Pendant ce temps, vous pouvez appliquer 2 traitements avec différents hépatoprotecteurs et vous habituer au régime.

Parallèlement aux antibiotiques, le médecin propose des médicaments pour soutenir la microflore intestinale (probiotiques et prébiotiques). Ils sont particulièrement nécessaires dans l'enfance. Ils contiennent des bactéries bénéfiques et des substances qui favorisent le processus normal de digestion. Illustrés: Florin, Sporaxol, Sporhal, Laktovit, Linex, Azilakt.

Les conditions idéales pour la récupération du foie et l'élimination des problèmes de digestion sont observées après un séjour en sanatorium. L'eau potable provenant de sources minérales naturelles diffère de la version en bouteille consistant à obtenir des ingrédients actifs biologiques perdus au cours du processus de mise en conserve de l'eau.

Les médecins mettent constamment en garde sur les conséquences négatives de l’utilisation indépendante d’antibiotiques. De nombreux pays ont refusé la vente libre de ces médicaments dans une pharmacie et ne permettent leur utilisation que sur ordonnance.

L'utilisation inappropriée d'un médicament, même de qualité, s'accompagne d'un risque élevé de lésions des organes et des systèmes. Beaucoup de gens ont une intolérance ou une hypersensibilité individuelle. Par conséquent, avant d’être traités avec des antibiotiques, les patients doivent réfléchir à des moyens fiables de protéger leur foie, de procéder ensuite à un nettoyage et à un rétablissement.

Antibiotiques pour les maladies du foie

Antibiotiques - un groupe spécial de médicaments L'utilisation d'antibiotiques pour les maladies du foie L'effet des antibiotiques sur les patients atteints de maladie rénale

Antibiotiques - un groupe spécial de médicaments

Les antibiotiques constituent un groupe spécial de médicaments utilisés pour traiter les maladies infectieuses à caractère bactérien. Ils détruisent directement les bactéries ou les privent de leur capacité à se multiplier. Il y a beaucoup de médicaments de ce groupe, l'effet des antibiotiques est différent, ce qui permet au médecin de choisir le médicament le plus optimal pour chaque patient.

L'utilisation d'antibiotiques n'est justifiée que dans le cas d'une infection bactérienne confirmée, car ces médicaments n'agissent pas sur les virus. Par conséquent, seul un médecin devrait décider de la prescription d'un médicament, choisir un médicament spécifique, son mode d'administration, la dose, la fréquence d'administration et la durée du traitement. En outre, le médecin doit surveiller l'état du patient pendant le traitement, car l'effet des antibiotiques sur le foie et les reins peut parfois être très grave et nécessite une assistance médicale. L’association d’agents antibactériens et d’analgésiques à des doses excédant la dose autorisée est particulièrement dangereuse du point de vue de l’évolution des complications.

L'utilisation d'antibiotiques pour les maladies du foie

L'utilisation d'antibiotiques peut avoir un effet négatif prononcé sur le foie. Cela est dû au fait que ce corps joue un rôle énorme dans le métabolisme de divers médicaments, y compris les agents antibactériens. Ceci s'applique à n'importe quelle voie d'administration d'antibiotiques: à la fois par la bouche dans les comprimés et par voie parentérale sous forme d'injections intramusculaires ou intraveineuses. Les seules exceptions sont, peut-être, uniquement les médicaments topiques (sous forme de pommades, gels, suppositoires). Dans ce cas, l’action des antibiotiques sera locale, c’est-à-dire directement au centre de l’infection, ce qui est bien meilleur en termes d’impact sur l’ensemble du corps. Ces moyens comprennent diverses gouttes pour le traitement des antrites (Bioparox, Polydex), des pommades pour le traitement des infections oculaires (érythromycine, tétracycline), etc.

L'utilisation d'antibiotiques peut aggraver une maladie du foie déjà existante. Parfois, des signes d'atteinte hépatique apparaissent après le premier traitement ou pendant celui-ci. Les personnes souffrant de maladies du foie (divers types d'hépatite, de cirrhose, de dégénérescence graisseuse), ainsi que de vésicule biliaire ou de voies biliaires (cholécystite, cholangite) doivent être particulièrement vigilantes lors de la prise d'antibiotiques et assurez-vous d'informer votre médecin de vos maladies. La présence d'une maladie hépatique grave avec insuffisance hépatique aura une incidence sur le choix du médicament par le médecin et sur sa posologie.

Dans le contexte de l'utilisation de certains antibiotiques, diverses affections transitoires surviennent associées à la perturbation du fonctionnement des cellules du foie chez des personnes sans antécédents hépatiques. Cela est dû au fait que certains d'entre eux, tels que l'érythromycine, la tétracycline, la rifamycine, peuvent s'accumuler dans la bile et provoquer une hépatite médicamenteuse. C'est l'une des raisons pour lesquelles ces antibiotiques sous forme de comprimés ou d'injections ne sont pratiquement pas utilisés. Des médicaments tels que Furagin, Lincomycin peuvent provoquer l’apparition d’une peau jaune, qui se transmet d'elle-même lorsque le médicament est éliminé de l’organisme. Le biseptol, le griséovulvine et la streptomycine ont un effet direct sur le foie, de sorte que le champ d'application de ces antibiotiques est également très limité.

L'effet des antibiotiques sur les patients atteints de maladie rénale

Les personnes souffrant de diverses maladies rénales (pyélonéphrite, glomérulonéphrite, néphrosclérose, néoplasmes rénaux) doivent être très prudentes lors de l'utilisation d'antibiotiques. Avant leur rendez-vous, il est nécessaire d'informer le médecin de l'historique des reins, car cela affectera le choix du médicament et de sa dose.

Les reins sont l'organe d'excrétion par lequel de nombreux déchets et médicaments, y compris des antibiotiques, sont extraits. S'ils ne fonctionnent pas pleinement, c'est-à-dire qu'ils présentent des signes d'insuffisance rénale, les médicaments sont retenus dans le sang et s'y accumulent à des doses toxiques. Ainsi, même une dose ordinaire d'antibiotique peut entraîner un surdosage, avec toutes les complications qui s'ensuivent. La présence d’une maladie rénale incite le médecin à choisir un médicament antibactérien excrété par les intestins, c’est-à-dire en contournant les reins.

Certains antibiotiques ont des effets néfastes sur les reins d’une personne qui n’a jamais souffert de maladies néphrologiques. Ce sont notamment des médicaments tels que la gentamicine, la kanamycine, l'amikacine, mais heureusement, ils ne sont pas prescrits en pratique ambulatoire. À l'hôpital, le médecin surveille toujours attentivement l'état du patient. Au premier signe d'une lésion rénale médicamenteuse, le médicament est annulé, un médicament alternatif est sélectionné et un traitement spécial est prescrit. Des médicaments comme les tétracyclines ou les polymyxines ont également un effet sur les reins, mais dans le monde moderne, ils sont très rarement prescrits.

L'effet des antibiotiques sur le tissu rénal est le plus souvent transitoire (c'est-à-dire temporaire) et, avec un traitement approprié, la fonction rénale est complètement rétablie au bout d'un certain temps. Cependant, les violations sont parfois irréversibles et un tel patient développe une insuffisance rénale.

Seul le respect de toutes les recommandations du médecin concernant la prise d'agents antibactériens minimise le risque de complications du foie et des reins.

Récupération hépatique efficace après les antibiotiques: méthodes de traitement

Le rôle du foie dans le corps est très important, il remplit de nombreuses fonctions dont la principale consiste à débarrasser le corps des toxines. Avec un traitement prolongé avec des médicaments (y compris des antibiotiques), le foie ne s’acquitte pas de ses tâches. Dans ce cas, pour un fonctionnement normal, il est nécessaire de le restaurer à l’aide de diverses techniques.

Qu'est-ce que les antibiotiques

Il existe une quantité énorme de médicaments antimicrobiens - des antibiotiques, qui sont utilisés pour traiter les maladies infectieuses causées par des micro-organismes (bactéries, champignons, etc.). À l'aube de l'apparition des agents antimicrobiens, des préparations d'origine végétale, animale et bactérienne étaient utilisées. Actuellement, de nombreux antibiotiques sont synthétisés artificiellement, ils ne sont pas inférieurs aux naturels.

Il existe des médicaments bactéricides et bactériostatiques. Le premier détruit les cellules nocives, le second empêche la reproduction des micro-organismes, après quoi le système immunitaire humain les gère de manière indépendante. La forme de libération des médicaments antimicrobiens est diverse:

  • des pilules;
  • poudres injectables;
  • des bougies;
  • des pulvérisations;
  • pommade;
  • gouttes;
  • sirops.

Il est à noter que, ayant un effet destructeur sur les bactéries, les antibiotiques ne constituent pas un danger grave pour le corps humain, si vous respectez certaines conditions d'admission. Maintenant, les patients eux-mêmes «se prescrivent» des antibiotiques quand des processus inflammatoires même mineurs apparaissent, ce qui engendre de graves pathologies du foie, du tube digestif et d'autres systèmes du corps.

L'action des antibiotiques s'adresse sélectivement à un certain type de microorganismes - c'est le principe de base de l'action des substances. Pour déterminer le type spécifique de médicament, le médecin est obligé d’envoyer le patient à une analyse bactériologique; la durée de sa détention est de 7 à 10 jours, le médecin décide souvent du rendez-vous en fonction du tableau clinique.

Le traitement avec des médicaments antibactériens est associé à des conséquences telles que des réactions allergiques, l'action de toxines, l'apparition d'une éruption cutanée, une modification de la microflore intestinale, une candidose de la muqueuse vaginale chez la femme et d'autres pathologies. Pour normaliser la microflore des organes internes, le patient doit prendre des moyens spéciaux (par exemple, des probiotiques). Les effets secondaires dépendent de:

  1. l'origine de la drogue;
  2. dose prescrite;
  3. la durée de la réception;
  4. tolérance individuelle du traitement.

Effet sur le foie

Les hépatocytes (cellules du foie) font constamment passer du sang par eux-mêmes, le nettoyant des produits de décomposition des drogues, des substances organiques et de l'alcool. C’est la fonction principale de la glande - protection. Le foie est impliqué dans les processus de digestion, de formation du sang et de métabolisme. Après une exposition prolongée aux antibiotiques sur le corps, des scories du foie peuvent apparaître, une condition dans laquelle la glande est incapable de faire face aux toxines entrantes. Cette pathologie peut se transformer en anaphylaxie (réaction allergique) et aboutir à la mort.

Avec des lésions hépatiques après la prise d'antibiotiques, les symptômes suivants apparaissent: douleur dans l'hypochondre droit, trouble du sommeil, goût amer dans la bouche, dysbactériose du tube digestif (diarrhée), insuffisance rénale (œdème des membres inférieurs), éruption cutanée (dermatite). En raison de l'accumulation dans le foie de produits de décomposition toxiques d'antibiotiques, les pathologies suivantes apparaissent:

  • cholestase - une maladie due à une formation et à une excrétion inadéquates de la bile;
  • réactions allergiques;
  • hépatite médicamenteuse, pouvant entraîner une cirrhose;
  • caillots sanguins;
  • La fibrose est la croissance du tissu conjonctif et la formation de cicatrices sur le site de l'inflammation.

Comment restaurer le foie après les antibiotiques

L'organe humain le plus grand et le plus polyvalent - le foie - est capable de régénération (récupération) en peu de temps, sous réserve de certaines règles importantes. Par exemple, après la chirurgie et l'ablation d'une partie importante de la glande, il est possible de récupérer de 90 à 95%. Après un traitement médical prolongé, des mesures de santé peuvent s'avérer nécessaires pour restaurer efficacement le corps après les antibiotiques.

Nourriture diététique

Une personne doit toujours suivre un régime alimentaire sain et un régime alimentaire approprié pour maintenir les organes et systèmes de base en état de fonctionnement, mais le régime alimentaire revêt une importance particulière lors du rétablissement du foie. Pour la régénération de la glande, il est nécessaire de prendre des aliments riches en substances capables d’affecter positivement les hépatocytes:

  • Les protéines et les glucides sont les "éléments constitutifs" des hépatocytes.
  • Les produits laitiers fermentés améliorent l'état de la microflore de l'estomac et des intestins.
  • La vitamine C et le fer augmentent le tonus musculaire et l'activité du patient, ce qui est important pour la récupération du foie après les antibiotiques.

Presque chaque patient a besoin de:

  1. Refuser les aliments frits, épicés, fumés, gras, l'alcool, le tabagisme, les pâtisseries fraîches.
  2. Augmenter la consommation de céréales, soupes, légumes, fruits, baies, noix.
  3. Dormez au moins 8 heures par jour, faites des exercices, évitez le stress et les surtensions.
  4. Manger devrait être fractionné, 4-5 fois par jour, sans manger et sans jeûner. Les plats doivent être cuits au four, bouillis ou cuits.
  5. Pendant le régime, il est recommandé d'effectuer un traitement aux eaux minérales (“Essentuki No. 4 / No. 17”, “Borjomi”). Boire de l'eau devrait être entre les repas pour 150-200 ml.

Après les antibiotiques, le foie fait mal

Le foie participe activement à tous les processus métaboliques du corps. Le bon fonctionnement du foie est extrêmement important pour le travail de tout l'organisme. Parmi les principales fonctions du corps, il convient de noter défensif. Le fer nettoie le corps des toxines, des poisons et des métaux lourds. En combinaison avec le pancréas, le foie synthétise activement la bile, ce qui est important pour la digestion. De plus, le foie produit les vitamines et les hormones nécessaires. Il neutralise également l'effet d'hormones excessives, distribue des protéines, des glucides, des graisses. Un grand nombre de maladies virales infectieuses et de processus inflammatoires dans le corps nécessitent un traitement aux antibiotiques. Ces médicaments sont connus pour nuire à l’état du foie. Que faire dans de tels cas?

Effet des antibiotiques sur le foie

De nombreuses études ont prouvé les effets négatifs des antibiotiques sur le foie. Dans le même temps, les experts notent que les effets nocifs des antibiotiques sur la glande sont supérieurs à ceux de l’alcool. Sous l'influence de médicaments, l'obstruction des voies biliaires se produit. Même les antibiotiques les plus légers détruisent la capacité du foie à détoxifier le corps humain.

Avec une utilisation prolongée d'antibiotiques, des symptômes d'hépatite peuvent apparaître: jaunisse, nausée, diarrhée, éclaircissement des matières fécales, assombrissement de l'urine. Les antibiotiques entraînent une diminution de l'immunité globale du corps. Dans de telles conditions, non seulement le foie en souffre, mais également d’autres systèmes et organes internes. Lorsque cela se produit, une violation de l'accumulation de glycogène. Ce fait provoque de tels symptômes:

  • Faiblesse;
  • Fatigue accrue;
  • La léthargie;
  • Augmentation de l'appétit.

L'utilisation d'antibiotiques augmente le risque de parasitisme. La plupart des parasites et des helminthes affectent le foie. Puisque le foie est impliqué dans le processus de distribution de la protéine, le dysfonctionnement de l'organe perturbe également le travail de tout l'organisme. Les hommes ont souvent des problèmes dans la vie intime, avec la miction. Si un patient a des antécédents de maladie chronique, le médecin doit en tenir compte. Les antibiotiques sont sélectionnés en fonction de la maladie concomitante spécifique.

Un puissant effet négatif des antibiotiques se reflète dans le tractus gastro-intestinal. Une fois dans le corps, le médicament rend le système digestif stérile. Mais la stérilité entraîne diverses complications. Après tout, un antibiotique tue non seulement les microorganismes pathogènes, mais également les bactéries utiles et nécessaires. Il y a une destruction complète de la microflore bénéfique du tractus gastro-intestinal. Dans un environnement stérile, les microorganismes fongiques se développent activement. En outre, l'utilisation à long terme d'antibiotiques perturbe l'apport d'oxygène cellulaire.

Comment protéger le foie?

S'il n'est pas possible d'éviter l'utilisation d'antibiotiques, vous devez suivre certaines recommandations. Un concept tel que les antibiotiques et le foie est incompatible. Donc, tout d’abord, la prise d’antibiotiques doit être rationnelle, uniquement selon les directives du médecin. L'auto-désignation de ce groupe de fonds est strictement interdite. En cas de maladies virales, les antibiotiques du VIH ne sont pas utilisés.

En outre, en association avec des antibiotiques, le médecin est tenu de prescrire des médicaments qui protègent la microflore intestinale et le foie. Donc, pour la protection du tractus intestinal, utilisez des antifongiques, des bactéries utiles:

Pour protéger le foie, les experts prescrivent des hépatoprotecteurs. Ces fonds visent à protéger les hépatocytes, leur rétablissement. Ainsi, la fonction hépatique ne sera pas perturbée. La plupart des hépatoprotecteurs sont fabriqués à base d'ingrédients exclusivement à base de plantes. Les phospholipides essentiels, les acides aminés et les produits d'origine animale sont très populaires. Les médecins prescrivent le plus souvent Karsil, Essentiale, Galstena, Phosphogliv, Essliver, Heptral, Gepasol Neo, Remaxol.

Suivre toutes les recommandations d'un spécialiste peut éviter des conséquences graves. De nombreux patients pensent que recevoir des fonds supplémentaires ne représente que des dépenses financières supplémentaires. Mais, après la fin du traitement antibiotique, des complications se feront sentir. Ensuite, vous devrez traiter une nouvelle maladie, restaurer le système immunitaire et la fonction hépatique.

Comment restaurer le foie après une exposition à des antibiotiques?

Parfois, les problèmes avec le foie eux-mêmes ne se manifestent pas. Et ce n'est qu'après un certain temps que les maladies de la glande se font sentir. Pour éviter toute complication éventuelle, le médecin peut vous recommander de passer un test sanguin biochimique après un traitement antibiotique. La récupération du foie peut se produire de plusieurs manières. Ce médicament drogue, médecine traditionnelle, nourriture. Il est très important de ne pas se soigner soi-même. Même la nutrition diététique est nécessaire pour nommer seulement un spécialiste qualifié.

Médicament de récupération du foie

Pour restaurer le foie, utilisez le plus souvent des plantes médicinales. Pour la protection et pour la récupération, les hépatoprotecteurs sont prescrits. Les moyens protègent les cellules du foie des effets toxiques, contribuent à leur régénération rapide. Beaucoup d'entre eux sont à base d'extrait de chardon-Marie, d'huile de pépin de courge et d'artichaut. Le traitement du foie après les antibiotiques dure au moins 2 mois.

Les préparations pour le foie avec le chardon-Marie portent les noms suivants:

Ces médicaments protègent bien les membranes cellulaires et débarrassent rapidement le foie des toxines. Les phospholipides essentiels sont également populaires et efficaces: Essentiale, Phosphogliv, Resalyut Pro. Dans le contexte de l'utilisation de tels hépatoprotecteurs, on observe la production de cellules hépatiques totalement nouvelles et saines.

Nourriture

Pour restaurer le foie après les antibiotiques, il est très important de suivre le régime. Un certain temps devra s'en tenir à un régime. Assurez-vous d'abandonner ce régime: gras, aliments épicés, aliments frits, alcool, viandes fumées, divers suppléments nutritionnels. Si vous ne suivez pas votre régime et prenez des médicaments, ils ne vous seront d'aucune utilité. Il est nécessaire d’exclure les facteurs qui entraînent la destruction des cellules hépatiques.

Pour nettoyer le foie après les antibiotiques, vous devez suivre le régime de consommation. Il est très utile d'utiliser de l'eau minérale. Cette thérapie est mieux effectuée dans des sanatoriums spéciaux. Il est à noter que pour boire, il est nécessaire d'utiliser de l'eau minérale chaude, qui en dégage des gaz. Vous pouvez utiliser l'eau Borjomi, Yessentuki numéro 4, Essentuki numéro 17. Le thé vert simple a également l'avantage.

En ce qui concerne les aliments, le régime alimentaire comprend les aliments suivants:

  • Bouillons légers d'os de poulet, boeuf;
  • Sandre, cabillaud, calmars;
  • Sarrasin et d'avoine;
  • Avoine, blé, soja;
  • Pain sans levain de seigle;
  • Produits laitiers;
  • Lait frais;
  • Asperges, carottes, betteraves, citrouilles, choux, artichauts;
  • Canneberges, canneberges, cassis;
  • Fruits secs;
  • Les noix;
  • Le miel;
  • Olive, huile de lin;
  • Les oeufs;
  • L'ail

Médecine populaire

Les recommandations populaires sont efficaces pour restaurer le foie après les antibiotiques. Il est bon et utile d’utiliser un mélange de canneberges et de miel. Les ingrédients sont pris en quantités égales. Il est nécessaire d’utiliser des moyens par cuillère à soupe 20 à 30 minutes avant le repas trois fois par jour. Le médicament peut être mélangé avec de l'eau tiède et boire.

Il est très utile de manger de la citrouille bouillie ou cuite quotidiennement. Les jus de légumes sont notés avec une grande efficacité: citrouille, betterave rouge, carotte, chou. Vous pouvez faire cuire cette collection d'herbes:

Tous les composants sont pris à parts égales, bien mélangés. 2 cuillères à soupe du mélange versé un verre d'eau bouillante, laissés pour la nuit à insister. Dans la matinée, l'outil vaut une peine, et boire le matin avant le petit déjeuner. En général, si vous utilisez des médicaments pour protéger le foie avec des antibiotiques, la fonctionnalité de l’organe ne diminuera pas.

Antibiotiques: protégez le foie et pas seulement

L'efficacité de l'antibiothérapie est déterminée par le rapport entre son efficacité et sa sécurité. En principe, un spécialiste pharmaceutique avec ses recommandations et ses conseils peut avoir une influence positive sur ces deux paramètres de traitement. Par exemple, après avoir expliqué en détail les règles les plus importantes pour la prise de certains antibiotiques, il peut protéger le patient contre les erreurs conduisant à une diminution de l'effet thérapeutique de ce groupe de médicaments. Et pourtant, dans une plus grande mesure, le «premier élève» a autorité sur la sécurité du traitement antibiotique. Il est bien connu que, parallèlement aux avantages incontestables, les médicaments antibactériens entraînent souvent un certain nombre de conséquences négatives pour le corps du patient, qu’il convient idéalement de prévenir. Hélas, l'expérience montre que les médecins ne font pas toujours attention à ce traitement. Dans une telle situation, un pharmacien est appelé à veiller à améliorer la sécurité du traitement, qui dispose d'un large éventail de médicaments en vente libre, en réduisant les «coûts» les plus fréquents de la prise d'antibiotiques.

Protection du foie

Malheureusement, de nombreux antibiotiques ont un effet négatif sur le foie. Les plus dangereux à cet égard sont les groupes d'agents antibactériens tels que les tétracyclines (doxycycline, tétracycline, etc.), les aminosides (gentamicine, kanamycine, streptomycine, etc.), les médicaments antituberculeux (isoniazide, phthivaside, phrazidamide, pyrazinamide, etc.). Il est également impossible d'éliminer le risque d'effets néfastes sur le foie d'autres antibiotiques, en particulier si nous rappelons que la quasi-totalité d'entre eux sont métabolisés avec la participation du filtre principal du corps humain. Le problème le plus urgent de la protection du foie se pose lorsque le patient présente initialement des «dysfonctionnements» dans le travail de cet organe. Il ne s'agit même pas tant de patients atteints de maladies hépatologiques (généralement, les médecins prescrivent des médicaments avec une extrême prudence), mais de «groupes à risque cachés» - les personnes qui prennent systématiquement d'autres groupes de médicaments avec un potentiel hépatotoxique (AINS, hormones, antidépresseurs, antihypertenseurs BOS), enclin à trop manger, plénitude, utilisation fréquente des spiritueux.

À la lumière de ce qui précède, une recommandation parallèle pour les hépatoprotecteurs peut être une recommandation plus qu'appropriée du pharmacien en plus de pratiquement n'importe quel antibiotique. Les plus préférables sont les préparations à base de composants essentiels constamment présents dans le corps humain. Dans cette catégorie, le médicament Gepagard a fait ses preuves en combinant des phospholipides essentiels (EFL - 280 mg par capsule) et de la vitamine E. Les EFL, en tant que composants naturels de la membrane cellulaire des hépatocytes, renforcent leur bicouche phospholipidique, prévenant ainsi l’effet destructeur des antibiotiques sur le foie. Si des lésions hépatiques surviennent déjà, les «patchs» EFL microdéfectent les membranes, contribuant ainsi à rétablir l'état morphologique et fonctionnel normal des hépatocytes. La vitamine E dans la composition de Gepagard constitue en même temps une deuxième ligne de défense: ayant un puissant effet antioxydant, elle protège en outre les cellules des effets nocifs des radicaux libres.

Alliés de la microflore bénéfique

Étant donné que de nombreux antibiotiques en cours d'action suppriment (ou détruisent) «sans distinction» non seulement les «mauvaises» bactéries, mais également les «bonnes» bactéries, un facteur de risque traditionnel associé à leur ingestion est la dysbiose. Le risque le plus élevé est le développement de cette maladie si on prescrit à un patient de suivre une antibiothérapie prolongée, ainsi que l’utilisation de céphalosporines de générations III et IV (céfixime, ceftibuten, etc.), qui provoquent souvent un «balayage complet» de la microflore intestinale (appelée intestin stérile ").

Afin de prévenir la dysbiose, les probiotiques sont principalement utilisés pour compenser les pertes dues à la lutte contre les micro-organismes utiles. Cependant, lors du choix du médicament approprié, le patient doit se rappeler que tous ne sont pas compatibles avec les antibiotiques. Par exemple, l'activité eubiotique de médicaments tels que Bifidumbacterin, Probifor, Bifikol, Florin Forte, a été significativement réduite avec l'administration parallèle d'antibiotiques. En conséquence, les fonds énumérés sont principalement utilisés non pas pour la prophylaxie, mais pour le traitement de la dysbiose après avoir suivi une antibiothérapie.

Les probiotiques non sensibles aux effets désactivants des médicaments antibactériens comprennent des médicaments tels que Linex, Bifiform, Lactobacterin. Ici, lors du choix d'un nom spécifique pour un patient, un critère tel que la composition de micro-organismes bénéfiques dans une préparation particulière revêt une certaine importance. Par exemple, la lactobactérine (poudre) ne contient que L. Acidophilus lactobacilli, Bifiform - B. longum bifidobacteria et Ent. Faecium, Linex - une combinaison de bifidobactéries, de lactobactéries et d’entérocoques (B. Infantis, L. Acidophilus, Ent. Faecium).

Les prébiotiques peuvent également être recommandés en plus des probiotiques afin de créer des conditions favorables au maintien de la vie et à la reproduction des bactéries. Parmi les compléments alimentaires utilisés pour prévenir les troubles dysbiotiques, on peut citer des sources de fructo-oligosaccharides et d'inuline (prébiotique GIT Transit), de pectine (Pectovit), de lactulose (Lactusan), d'arabinogalactane (Vitalag). Parmi les médicaments, les deux prébiotiques tels que Hilak Forte (un mélange de produits métaboliques de bactéries lactiques, Escherichia coli et Str. Faecalis), le Duphalac (lactulose) sont utilisés pour prévenir les troubles de la biocénose intestinale et son rétablissement rapide. Nous ajoutons également qu'un certain nombre de compléments alimentaires préventifs à base de nourriture contiennent à la fois des probiotiques et des prébiotiques (Floradofilus, Biovestin-Lacto, Yogulakt, etc.).

Garde antifongique

Avec des traitements antibiotiques longs et intensifs, en particulier chez les patients immunodéprimés, le risque d’activation de la dysbiose des champignons opportunistes (Candida et al.) Vivant de manière permanente dans l’intestin et résultant des lésions fongiques des muqueuses est suffisamment élevé. Plus récemment, pour prévenir cette complication, les groupes de patients prescrits ont prescrit de la «bonne vieille» nystatine. Toutefois, en raison de l’efficacité extrêmement faible de ce médicament au cours des dernières années, la priorité a été donnée aux antimycotiques plus modernes, en particulier aux préparations de fluconazole (Diflucan, Mikosist, Flucostat). Il convient de noter que, malgré le fait que ces fonds ne sont pas sur ordonnance, leur nomination doit toujours être effectuée par un médecin, car Selon les caractéristiques individuelles du patient, le schéma posologique du fluconazole peut varier considérablement. En même temps, le pharmacien peut apporter sa propre contribution à cet aspect de la thérapie: par exemple, si un patient qui va suivre un traitement antibiotique de longue durée ne se voit pas prescrire d'antifongiques, la première personne ne sera pas trop informée de la possibilité de prendre un antimycotique et ne vous conseillera pas de consulter un médecin. consultation détaillée. Cela améliorera, d'une part, l'image professionnelle du spécialiste pharmaceutique aux yeux du visiteur, et d'autre part, cela se transformera certainement en un "avantage lointain" pour la pharmacie. Après tout, si, après avoir consulté un patient avec un médecin, il s'avère que le médicament antifongique est vraiment nécessaire, le patient viendra probablement pour ce médicament à la pharmacie où il a reçu un "indice" aussi précieux.

Couverture antiallergique

Enfin, on ne peut manquer de signaler une «menace cachée» de l’antibiothérapie comme le risque de développer une allergie à leur introduction dans le corps. Les plus grands dangers de ce point de vue sont les pénicillines et les céphalosporines, qui ont un "potentiel allergénique" assez élevé. Peut-être que quelqu'un ici dira qu'avant de prescrire un traitement, le médecin devrait vérifier la sensibilité du corps à un antibiotique en particulier. Bien sûr, dans certains cas, de tels tests sont effectués, mais hélas, dans la plupart des cas, les médicaments antibactériens sont prescrits de manière empirique. La question de l'allergie possible est particulièrement aiguë lorsqu'un certain antibiotique est prescrit à un patient pour la première fois.

Ainsi, afin de désensibiliser le corps aux antibiotiques et de supprimer les «excès» allergiques potentiels, le pharmacien ne conseillera jamais au patient d’utiliser une «couverture antihistaminique», d’autant plus que la plupart des antagonistes de l’histamine H1 permettent une libération en vente libre. Le choix d'un médicament en particulier doit être effectué en fonction des préférences du patient en ce qui concerne la fréquence de prise du médicament, le rythme et le style de vie souhaités au cours de la pharmacothérapie, la solvabilité de l'acheteur et, bien sûr, la prise en compte de contre-indications. Par exemple, si un patient préfère un seul médicament au cours de la journée, il peut lui recommander des antihistaminiques à longue durée d'action d'une nouvelle génération - Erius, Kestin, Xizal, Zyrtek. Les mêmes drogues sont mises en avant si le visiteur envisage de mener des activités commerciales actives même pendant le traitement, s'il est constamment au volant. La raison en est la manifestation minimale de leurs effets sédatifs par rapport aux anciens inhibiteurs de l'histamine H1 (Suprastin, Tavegil, Diazolin). Si le patient doit être soigné seul à la maison, il se peut que les outils de la première génération soient plus abordables. Quoi qu’il en soit, l’essentiel est de faire comprendre à l’acheteur que «Dieu protège le dieu». Y compris les coûts éventuels de la thérapie antibiotique.

Comment protéger le foie lors de la prise d'antibiotiques

Quels médicaments perturbent le foie

Il s'avère qu'un organe aussi important peut être affecté non seulement par des virus et des bactéries, mais également par des médicaments qu'une personne reçoit en grande quantité au cours de sa vie.

Puisque tout le sang passe dans le foie, les médicaments sont détruits ici. Les antibiotiques, les médicaments pour le traitement de la tuberculose et les comprimés anticancéreux ont un effet négatif sur les hépatocytes. La protection des cellules du foie consiste à prendre soin de celles qui prennent souvent des analgésiques, ainsi que des femmes qui boivent des contraceptifs.

Que peut être traité le foie

Pour restaurer la fonction des cellules du foie, les médecins prescrivent des hépatoprotecteurs. Ceux-ci comprennent des médicaments à base d'ingrédients à base de plantes, de phospholipides essentiels et d'acides aminés. Le spécialiste les prescrit au patient selon des indications individuelles, immédiatement après le traitement médicamenteux ou en conjonction avec celui-ci.

À partir de composants végétaux soutient et restaure de manière significative le chardon-Marie. Le Kars est un excellent médicament de ce groupe, qui protège les hépatocytes des effets des médicaments à long terme. Il est nécessaire de le suivre dans un cours qui dure environ 3 mois. "Silymarin" et "Silymar" contiennent également un extrait de chardon-Marie, restaurent également les membranes détruites des cellules du foie et contribuent à une nouvelle croissance.

Les phospholipides essentiels constituent la base de la membrane cellulaire du foie, c'est pourquoi les préparations à base de ces substances aident à restaurer les hépatocytes et à améliorer leur état. Et surtout, ils empêchent la croissance du tissu conjonctif dans le foie. Essentiale Forte est un médicament très populaire et de grande qualité, qui contient de tels phospholipides indispensables.

Ils empêchent le développement d'hépatites d'origine médicamenteuse et de dérivés d'acides aminés, tels que Heptor et Heptral. Ils ont un effet détoxifiant, favorisent la régénération des cellules du foie et sont des antioxydants. Le gros avantage est que la prise de dérivés d’acides aminés n’est nécessaire que 2 à 4 semaines, selon l’état initial du foie.

Chaque patient doit comprendre que vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Dans tous les cas, avant de commencer l’utilisation des hépatoprotecteurs, il est nécessaire de consulter votre médecin, qui sélectionnera le meilleur médicament, déterminera le moment de l’admission et le dosage.

Comment aider le foie vous-même?

Vivre dans le monde moderne n'est pas assez facile. Le stress, la nourriture de mauvaise qualité, l'inactivité physique et les mauvaises habitudes sont souvent présents dans nos vies.

Influence particulière sur le corps humain ont des médicaments de la médecine moderne. À l'heure actuelle, de nombreuses maladies sont vaincues ou maîtrisées, les médicaments pharmacologiques fournissent un traitement adéquat et soulagent la douleur. Mais tous ces produits chimiques ont un effet dévastateur sur les organes internes de l'homme. Le foie est directement impliqué dans le métabolisme des médicaments.

Certains d'entre eux sont hépatotoxiques et peuvent endommager les tissus hépatiques sains - antibiotiques, médicaments de chimiothérapie, hormones.

Leurs effets secondaires commencent déjà au stade de la digestion dans l'estomac et les intestins, mais le principal fardeau de la neutralisation des composés chimiques pèse sur le foie.

Comment soutenir le foie à la maison sans médicaments supplémentaires? Cela devrait commencer par la prévention des maladies d’un organe aussi important - c’est simple et accessible à toute personne.

Les protections du foie à la maison sont les suivantes:

  • À exclure du régime alimentaire des ordures - chips, craquelins, diverses collations. Ils sont saturés de divers additifs synthétiques, cancérigènes, contenant un excès de sel.
  • Limitez votre consommation d'alcool.
  • Buvez beaucoup - la recommandation classique - jusqu’à 2 litres d’eau pure par jour, sans compter le thé, le café, les compotes, les entrées. Cela accélérera le processus d'élimination des substances toxiques de l'organisme, notamment lors de la prise de médicaments.
  • Révisez votre propre régime. En fonctionnement normal des organes digestifs, il suffit d’appliquer les principes d’une alimentation saine - éviter les plats frits, lourds et trop épicés. Le menu doit contenir de la viande maigre, un grand nombre de légumes et de fruits.
  • Les médicaments, tels que: antibiotiques, antidépresseurs, médicaments hormonaux, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, ne doivent être utilisés qu'après consultation d'un médecin. Cela aidera à réduire les effets négatifs des médicaments.
  • Acceptation des hépatoprotecteurs - médicaments pour protéger, réparer et prévenir les dommages au foie. Même ces médicaments doivent être utilisés uniquement selon les directives d'un médecin.

Comment soutenir le foie en prenant des antibiotiques?

Les antibiotiques sont un outil très important et parfois indispensable pour lutter contre les infections, mais ils ont de nombreux effets secondaires et complications.

Tous les médicaments de ce groupe pharmacologique n’ont pas d’effet hépatoxique direct. Les antibiotiques nuisent souvent à la microflore du corps. C'est une sorte d '"artillerie lourde", qui affecte non seulement les agents pathogènes infectieux, mais aussi ses propres microorganismes bénéfiques.

Bien que le foie soit en bonne santé, il remplit sa fonction principale: neutraliser les toxines, notamment les antibiotiques.

Si les fonctions de l'organe sont violées, le patient est diagnostiqué avec l'hépatite, la fibrose, la cirrhose ou d'autres maladies, alors les médicaments ne sont pas totalement éliminés, mais continuent d'affecter les organes et les systèmes de manière pathologique.

Comment protéger le foie en prenant un antibiotique? Il y a plusieurs règles:

  • Ne pas se soigner soi-même. Les antibiotiques doivent être prescrits par le médecin traitant uniquement à titre indicatif.
  • Suivez les instructions du médecin. Prenez des antibiotiques bien sûr, et pas avant que les symptômes ne disparaissent.
  • Prenez des médicaments qui normalisent la microflore intestinale - probiotiques.
  • Si une maladie du foie a déjà été diagnostiquée, il est conseillé de prendre des hépatoprotecteurs pendant le traitement. Le choix du médicament aidera à déterminer le médecin traitant.

Protection du foie dans le traitement du cancer

L'oncopathologie de tout organe est une maladie dangereuse. La mortalité pour chaque type de cancer est différente. Le succès d'un traitement ultérieur dépend du type de cancer, de la présence de métastases, de la gravité du processus et des maladies associées présentes. Un certain nombre de méthodes sont utilisées pour le traitement de maladies oncologiques - interventions chirurgicales, radio et chimiothérapie.

Les médicaments utilisés en oncologie sont eux-mêmes des substances extrêmement agressives.

La chimiothérapie tue les cellules tumorales, mais elle entraîne de nombreux effets secondaires et perturbe le foie et les reins.

Complications après chimiothérapie:

  • fibrose hépatocytaire et dégénérescence graisseuse;
  • irrégularités dans les vaisseaux qui nourrissent le foie;
  • hépatite toxique aiguë;
  • cholestase tubulaire;
  • cholangite sclérosante.

Comment maintenir la santé du foie pendant la chimiothérapie? Avant le traitement, il est nécessaire de discuter de toutes les nuances, des règles de comportement et de la préparation au traitement médical agressif. Les hépatoprotecteurs sont inclus dans la liste obligatoire des médicaments à utiliser en chimiothérapie. Vous devez boire ces pilules sur la recommandation de votre médecin. Le choix du médicament dépend du diagnostic et de l'état général du patient.

Phytothérapie

En plus des médicaments, au cours de la chimiothérapie, vous pouvez soutenir le foie avec des herbes. Cependant, tous les remèdes à base de plantes et préparations à base de plantes peuvent avoir des contre-indications et des effets secondaires lorsqu'ils sont utilisés avec des préparations pharmacologiques. Par conséquent, ne pas décider seul de ce traitement.

La consultation d'un spécialiste vous aidera à choisir des herbes médicinales qui protégeront le foie et ne nuiront pas à l'organisme.

Herbes aux propriétés hépatoprotectrices:

  • graines de chardon;
  • trèfle lupin;
  • l'immortelle;
  • chicorée ordinaire;
  • rhizome élécampane;
  • méli-mélo.

Pour obtenir une décoction d'herbes ou de feuilles, prenez 1 cuillère à thé de matière première végétale et versez 1 tasse d'eau bouillante. Envelopper et laisser infuser pour refroidir complètement. Le bouillon des racines et des graines doit être rôti à feu doux pendant 10 à 15 minutes. Le traitement à base de plantes pendant la chimiothérapie est un processus long, de sorte que les décoctions médicamenteuses devront être bues pendant au moins un mois.

Comment les antibiotiques agissent sur le foie

La plupart des antibiotiques ont un effet hépatotoxique. L'intoxication d'un organe peut survenir de deux manières: directe ou indirecte.

L'action hépatotoxique directe est due à la désintégration (métabolisme) du principe actif de l'antibiotique. Souvent, les métabolites des médicaments antibactériens s’accumulent pendant longtemps dans le foie, détruisant progressivement les cellules hépatocytes. Cependant, un mécanisme de médiation est également possible.

À la suite du "traitement" des substances actives des médicaments, une réaction immunitaire est initiée: le système de défense de l'organisme prend les métabolites dans le foie comme de dangereux contrevenants. Le corps envoie des millions de globules blancs sur le site des dommages présumés, qui détruisent les cellules du foie.

Quels sont les antibiotiques les plus dangereux?

  • tétracycline et ses variétés;
  • les pénicillines;
  • les cétolides;
  • les macrolides (relativement inoffensifs, leur potentiel hépatotoxique étant considéré comme l'un des plus insignifiants);
  • antibiotiques aminoglycosides;
  • les fluoroquinolones;
  • les linoxamides;
  • nitrofuranes.

Certains médicaments sont dangereux même avec une seule dose, car leur potentiel hépatotoxique est élevé. D'autres s'accumulent dans le foie et, plus la concentration est élevée, plus les symptômes des maladies causées par la prise de médicaments sont forts.

Est-ce que cela signifie que vous ne devez pas prendre d'antibiotiques, en préservant le foie? Non Mais il est important de discuter de votre état de santé avec un médecin et de décider ensemble des antibiotiques à prendre, de sorte que l’effet thérapeutique soit maximal et que les effets nocifs sur la santé soient minimes.

Conséquences de la prise d'antibiotiques

Les antibiotiques sont extrêmement nocifs pour le foie. Ils sont donc généralement prescrits en petites doses. Mais même un court parcours peut "toucher" le corps. Heureusement, dans la plupart des cas, les complications associées au foie ne surviennent pas. Mais avec l'utilisation à long terme d'agents antibactériens, le développement des maladies suivantes est possible:

  • hépatite toxique (médicamenteuse);
  • hépatose grasse du foie;
  • cirrhose du foie.

Pour restaurer le corps après avoir pris les médicaments, ne vous soignez pas, il est préférable de consulter un médecin.

Diagnostics

Avant de commencer à traiter et à restaurer l'organe, vous devez subir un diagnostic approfondi par un gastro-entérologue (voire mieux par un hépatologue). C’est le seul moyen d’attribuer le bon parcours thérapeutique. Les diagnostics incluent un certain nombre de tests instrumentaux et de laboratoire. Parmi eux se trouvent:

  • Échographie du foie et des organes abdominaux;
  • scintigraphie (étude radio-isotopique);
  • analyse biochimique du sang (indicateurs particulièrement importants d'ALT, d'AST, de bilirubine).

Dans l'ensemble de données de trois études, il suffit de déterminer l'étendue des dommages aux organes et de commencer le traitement et la récupération du foie après l'administration d'antibiotiques.

Traitement

Le traitement du foie s'effectue de plusieurs manières: en prenant des médicaments, un régime alimentaire, des méthodes traditionnelles.

La première étape est la prise de médicaments spécialisés conçus pour protéger le foie. Ces médicaments s'appellent les hépatoprotecteurs. Un régime alimentaire convient dès les premiers jours de la prise de médicaments antibactériens. C'est la principale méthode de récupération. En outre, des remèdes éprouvés et certains remèdes populaires.

Traitement de la toxicomanie

Cette méthode de traitement implique la prise de médicaments spécialisés ayant une fonction protectrice. Parmi eux se trouvent:

  1. Médicaments à base de phospholipides. Ces médicaments visent à renforcer les parois des cellules hépatocytes et à réduire leur perméabilité de l'extérieur.
  2. Acides aminés. L'introduction de ces médicaments implique une forme injectable, car les substances actives dans le suc gastrique sont détruites.
  3. Vitamines et minéraux. Pour protéger le foie, il faut prendre les vitamines C, E et B. La prise de tels médicaments implique de consulter un médecin, car une réaction allergique se développe souvent avec les vitamines.
  4. Préparations à base de plantes. Souvent, ces médicaments sont basés sur le chardon-Marie, d'autres herbes.
  5. Médicaments contenant de l'acide ursodésoxycholique (reconstituer les hépatocytes).

L'auto-administration des médicaments décrits doit être exclue. Les rendez-vous sont déterminés uniquement par le médecin et uniquement sur examen interne. En outre, le spécialiste doit se concentrer sur les résultats des mesures de diagnostic.

Régime alimentaire

Nettoyer le foie implique de changer votre régime alimentaire. Si, après avoir pris des antibiotiques, le foie fait mal, vous devez manger les aliments suivants:

  • bouillons d'os de volaille, bœuf, porc. Ces aliments contiennent de grandes quantités d’acides aminés naturels;
  • huiles végétales (tournesol, olive, graines de lin);
  • poisson;
  • miel naturel;
  • céréales à base de céréales ne contenant pas beaucoup de gluten (sarrasin, riz);
  • fruits secs d'origine naturelle (non confits);
  • pain sans levure. Produits céréaliers;
  • les baies;
  • les noix;
  • fruits et légumes frais;
  • œufs de poule, caille;
  • épices chaudes: curcuma, curry;
  • ail, oignons.

Lors de la cuisson, privilégiez la cuisson ou la cuisson à la vapeur. Ainsi, vous pouvez économiser le maximum de nutriments.

Pour restaurer le foie, le régime indiqué est le meilleur.

Remèdes populaires

Il existe de nombreuses recettes efficaces pour nettoyer le foie.

Oignons avec du sucre. Dans un récipient, mélangez un kilogramme d'oignons et 500 grammes de sucre (environ deux verres). Caraméliser les oignons avec le sucre au four. Le critère de préparation: les oignons doivent prendre une belle couleur dorée et se caraméliser complètement avec la libération du sirop. Refroidissez, puis transférez le mélange dans un récipient propre. Cela signifie utiliser une cuillère à soupe une fois par jour pendant une demi-heure avant les repas. La durée du traitement est de 7-14 jours. A conserver au réfrigérateur pendant un mois maximum.

Rose Musquée Prenez un demi-verre de baies de rose sauvage, versez de l'eau à ras bord. Insister 3 heures, puis utiliser en trois doses (réparties par jour: le matin, le déjeuner et le soir avant le coucher). La durée du traitement est de 7 jours. Chaque jour, l'outil doit être recuit, car il ne doit pas être stocké longtemps.

Décoction d'herbes. Mélangez une cuillère à café de chicorée (fleurs), de maïs (stigmatisation) et de chardon-Marie. Verser le mélange avec un verre d'eau chaude. Insister 12 heures (toute la nuit). Filtrer et consommer le matin sur une cuillère à soupe, l'estomac vide. La durée du traitement est de trois semaines (21 jours). La décoction doit être conservée dans un endroit sombre et bien ventilé. L'outil ne se détériore pas, il peut donc être stocké dans de telles conditions pendant une longue période (jusqu'à 2 mois).

Décoction d'herbes (option 2). Mélangez du millepertuis broyé, des fleurs de calendula et de la chicorée (n'importe quelle partie de la plante). Chaque type de matière première une cuillère à café. Mélanger le mélange avec un verre d'eau bouillante (250 ml), couvrir le récipient avec un couvercle et laisser reposer pendant une nuit (12 heures). Le matin, vous devez faire bouillir le produit et boire trois doses par jour. Répétez la même semaine. Il peut être stocké dans un endroit sombre pendant 2-3 jours.

Canneberges au miel. Mélanger les canneberges et le miel dans des proportions égales (une cuillère à café de baies sur une cuillère à café de miel). Prenez une cuillère à soupe une demi-heure avant les repas. La durée du traitement est de 5-7 jours. Pour mieux assimiler les baies, il est recommandé de les frotter ou de les pétrir avec une cuillère. L'outil peut être versé avec de l'eau chaude et utilisé comme thé. A conserver au réfrigérateur pendant 3 jours maximum.

Chicorée Faites bouillir un demi-kilogramme de chicorée (n'importe quelle partie de la plante fera l'affaire). Il est nécessaire de remplir avec de l'eau bouillie. Couvrez le récipient avec un couvercle et laissez l'agent "transpirer" pendant 15 minutes. A utiliser comme thé habituel dans un délai d'un mois. L'outil est destiné au stockage à long terme (jusqu'à un mois). A conserver au frigo.

Dans l'ensemble, ces méthodes sont suffisantes pour restaurer le foie.

Mesures préventives

Il est important de garder à l’esprit que si vous avez mal au foie, vous devez prendre des antibiotiques avec prudence. Il est conseillé de refuser d'accepter ces fonds. Toutefois, si cela ne peut être fait, il est nécessaire de minimiser les effets négatifs. Dès les premiers jours, il est recommandé de prendre des hépatoprotecteurs, ainsi que le respect d'un régime alimentaire économe. Donc, le foie sera chargé au minimum.

Les antibiotiques affectent le foie de manière significative. Cependant, heureusement, les thérapies modernes peuvent réduire les effets néfastes de ces médicaments et guérir l’organe.

Alors, qu'arrive-t-il à notre foie lors d'un repas de fête? Des quantités adéquates de bile sont nécessaires pour digérer les aliments gras lourds. Si de tels aliments sont arrivés beaucoup, le foie ne peut pas les produire dans la quantité requise. L'alcool est ajouté à ce «massacre» lourd, comme les médecins le disent, "gros morceau de nourriture". Dans le foie, environ 95% de tout l'alcool entrant est détruit et tous ses produits de désintégration sont toxiques non seulement pour cet organe, mais aussi pour le cerveau, ainsi que pour l'ensemble de l'organisme. Lorsqu'une petite quantité d'alcool est consommée, le foie s'en sert facilement, mais si la quantité augmente, non seulement l'alcool s'accumule dans le foie, mais aussi ses produits de désintégration, qui endommagent les parois des cellules du foie. Et sans murs, la cellule ne peut pas fonctionner normalement.

Donc, si au troisième jour d'abus de boissons et de nourriture, vous ressentez une douleur ou une lourdeur dans l'hypochondre droit, de la fièvre, un goût amer dans la bouche, sachez que votre foie réclame de la miséricorde. Pour ce qui n'est pas arrivé, il faut faire attention. Par exemple, prenez les hépatoprotecteurs. Les médecins conseillent de prendre des hépatoprotecteurs et des médicaments qui se décomposent dans le foie. Ceux-ci incluent des antibiotiques, des médicaments antituberculeux, des contraceptifs oraux, des anticancéreux, des analgésiques.

Les principales exigences pour les hépatoprotecteurs ont été formulées en 1970, mais le médicament idéal n’a pas encore été créé. Un ensemble de médicaments créés, il y a l'embarras du choix - des plantes médicinales, des dérivés d'acides aminés, des phospholipides et des compléments alimentaires. Les hépatoprotecteurs doivent suivre un traitement lors d’une exposition à un facteur indésirable. Bien sûr, vous pouvez les boire une fois pendant le festin, cela ne fera pas de mal, mais cela ne fera aucun bien non plus. Il est également possible de prendre le médicament lorsque les symptômes du malaise sont apparus, et plus souvent même nécessaire, s’il n’est pas utilisé à temps, mais avec un traitement. La durée du traitement est déterminée par le médecin.

Préparations à base de plantes

L'une des plantes les plus populaires pour protéger le foie est le chardon-Marie. Ses propriétés curatives étaient connues il y a 2000 ans. Les Grecs, les Romains et les Indiens l'utilisaient pour traiter le foie. Le principal ingrédient actif du chardon-Marie est la silymarine. Il empêche non seulement la destruction des membranes cellulaires, mais stimule également la croissance de nouvelles cellules hépatiques.

Les préparations de chardon-Marie sont utilisées pour traiter les lésions hépatiques toxiques et médicinales, l'hépatite, la cirrhose, la stéatose hépatique, la cholécystite, la cholangite et la maladie des calculs biliaires.

Pour la prévention des maladies du foie, les préparations à base de chardon sont prises pendant la période de charge accrue (antibiotiques, vacances prolongées, binge). Appliquez-les à deux comprimés trois fois par jour. Il existe de nombreux médicaments contenant de la silymarine: Karsil, Legalon, Silymarine, Silibinine, Silimar... De plus, les pharmacies proposent de nombreux compléments au chardon-Marie: farine (plante broyée), huile, capsules.

Certains fabricants estiment que le chardon-Marie ne suffit pas. Par exemple, le médicament "Gepabene", en plus de la silymarine, contient également un extrait d'un flacon pharmaceutique fumé, qui a un effet cholérétique et antispasmodique, facilite la circulation de la bile dans l'intestin.

L'artichaut est une autre plante couramment utilisée pour traiter le foie. Ce médicament était utilisé en médecine avant notre ère. En Russie, il était connu depuis le 18ème siècle comme un outil qui pouvait non seulement guérir la jaunisse, mais aussi éliminer la douleur aux articulations. Au 20ème siècle, des scientifiques ont confirmé que l'artichaut avait des effets hépatoprotecteurs et cholérétiques. En outre, il améliore la fonction intestinale, normalise le métabolisme, diminue le taux de cholestérol dans le sang, a un effet diurétique et soulage ainsi le gonflement. L'ingrédient actif principal de l'artichaut, la tsimarine, présente des propriétés similaires à celles de la silibinine. Préparations d'artichauts - "Hofitol", "Extrait d'artichaut", boisson "Artichaut amer". Ils sont utilisés pour traiter la cholécystite, l'intoxication alcoolique, l'hépatite et l'athérosclérose.

Artichaut a un effet diurétique, et grâce à lui soulage le gonflement. Par conséquent, il peut être utilisé pendant les longues vacances du Nouvel An, non seulement pour prévenir les maladies du foie, mais également pour se débarrasser de l'œdème du matin.

Le médicament "Liv 52" ne contient pas de chardon-Marie. Mais il contient des extraits de câpres épineuses, de morelle, de chicorée, de tamaris, de millefeuille, de cassia et d’autres plantes. Le médicament stimule la récupération des cellules du foie, a un effet cholérétique, améliore la digestion, protège le foie des effets nocifs, y compris de l'alcool. Il est utilisé dans les cas d'hépatite aiguë et chronique, de cirrhose du foie, d'anorexie, mais les médecins le prescrivent également pour la prévention des maladies du foie lors de la prise de divers médicaments.

Le complexe de substances biologiquement actives d’origine végétale, qui fait partie du médicament "Dipana", stimule la régénération des cellules hépatiques, améliore la digestion et protège le foie des lésions toxiques. En outre, le médicament active le foie et possède une activité immunomodulatrice. Il est prescrit pour les hépatites d'origines diverses, cirrhose du foie, dégénérescence graisseuse. Ainsi que pour la prévention des effets néfastes à long terme sur le foie (médicaments, consommation d'alcool).

Drogues d'origine animale

Médicaments d'origine animale un peu. Ils sont produits à partir d'hydrolysat de foie de bovin («Sirepar») ou de cellules de foie de porc («Hepatosan»). Ces médicaments ont un effet détoxifiant et hépatoprotecteur, restaurent l'activité fonctionnelle du foie. Ils sont utilisés pour la cirrhose du foie, l'hépatite, l'insuffisance hépatique et les dommages alcooliques au foie. Les médicaments sur ordonnance et pour la prévention, ils ne s'appliquent généralement pas.

Phospholipides Essentiels

Le groupe de médicaments suivant comprend les phospholipides essentiels - des composants de la paroi cellulaire des hépatocytes. En fait, ce sont aussi des préparations à base de plantes - les phospholipides sont dérivés du soja. Mais le principe d'action est différent de celui de la silymarine et du timarin. Les phospholipides essentiels sont insérés dans la couche lipidique des membranes des cellules endommagées, rétablissant ainsi la fonction cellulaire. En conséquence, l'activité enzymatique augmente (le foie peut plus efficacement éliminer les substances nocives), les coûts énergétiques de l'organe diminuent, car avec un mur entier, la cellule fonctionne plus efficacement, et même les propriétés physico-chimiques de la bile, qui améliorent à leur tour le processus de digestion des aliments. De plus, les préparations de ce groupe comprennent des vitamines. Ce groupe comprend les médicaments "Essentiale N forte", "Essliver", "Phosphogliv".

Beaucoup de gens croient que les médicaments de ce groupe restaurent les cellules du foie. Ce n'est pas le cas, les phospholipides essentiels ne font que restaurer les parois cellulaires. Et les vitamines contenues dans ces préparations aident les cellules à mieux fonctionner.

Acides aminés

Les acides aminés jouent un rôle important dans le foie. Par exemple, l'adémétionine («Heptral» et «Heptor») est impliquée dans la synthèse de phospholipides et de diverses substances biologiquement actives, possède des propriétés de détoxification et de régénération. Il décompose les graisses et les élimine du foie. De plus, il a un effet antidépresseur, qui commence à apparaître vers la fin de la première semaine de traitement. Il est utilisé pour les dommages toxiques au foie, la dégénérescence graisseuse, l'hépatite chronique, le syndrome de sevrage et la dépression.

L'ornithine ("Hepa-Mertz") réduit l'augmentation du niveau d'ammoniac, elle est utilisée pour le stéatose hépatique, les lésions toxiques, ainsi que pour le traitement des troubles cérébraux provoqués par une perturbation du foie. Ces médicaments sont également efficaces pour la prévention des maladies du foie, la durée du traitement est de 2 à 4 semaines, mais ils ne sont généralement pas utilisés à des fins préventives - ils sont trop coûteux.

Plus la lutte contre le cholestérol

“Ursosan”, “Ursofalk” - des préparations d'acide ursodésoxycholique, restaurent également les membranes des hépatocytes. En outre, ils lient le cholestérol, ce qui contribue à la dissolution des calculs de cholestérol dans le foie. Ils sont prescrits pour la cirrhose biliaire primitive, les hépatites virales aiguës et chroniques, les lésions toxiques du foie, la dyskinésie biliaire. Ils peuvent également être utilisés à titre prophylactique lors de la prise de médicaments hépatotoxiques ou d'alcool. La durée du cours est déterminée par le médecin.

Ce n'est pas seulement le foie qui en souffre.

Un dîner de fête, surtout s’il a été retardé pendant toutes les vacances, est nocif non seulement pour le foie. Tout le tractus gastro-intestinal en souffre. Pour faciliter son travail, on peut prendre une pilule ou deux enzymes pancréatiques (Mezim, Panzinorm, Pancréatine) et, par exemple, des médicaments cholérétiques (Allohol, Cholenim, Tanacehol, Holosas). "). Ce n’est que maintenant que vous devez prendre des comprimés pendant plusieurs jours, selon l’état de votre corps, la qualité et la quantité de nourriture. Les enzymes doivent boire de l'eau. Sinon, la gaine protectrice se dissoudra et l'environnement acide de l'estomac les détruirait, et ils ne pourraient plus aider le processus de digestion.

Avant de prendre le médicament, assurez-vous de consulter votre médecin.

01 Pourquoi ai-je besoin d'un soutien hépatique?

Comment protéger le foie sous une charge élevée associée à la prise de médicaments antibactériens? Que peut-on faire à la maison? Dans ce texte, nous allons essayer de répondre à la question de savoir comment soutenir le foie lors de la prise de drogues et le protéger de l’alcool.

La vie dans les conditions modernes est difficile. Après tout, nous sommes constamment confrontés à des situations stressantes, à une nourriture de mauvaise qualité, à une mobilité insuffisante, beaucoup ont de mauvaises habitudes.

Les médicaments utilisés dans la médecine moderne ont une forte influence sur l'homme. Actuellement, de nombreuses maladies ont été gagnées, des médicaments ont été développés qui fournissent un traitement adéquat et ont un effet anesthésique.

Mais les composants chimiques qu'ils contiennent peuvent nuire au corps. Le foie a un effet direct sur les processus métaboliques causés par la consommation de dispositifs médicaux.
Certains de ces médicaments sont hypotoxiques et peuvent endommager les tissus hépatiques sains. Ceux-ci incluent notamment des médicaments antibactériens, des médicaments utilisés en chimiothérapie, des hormones. Détruit fortement le foie et l'abus d'alcool en raison d'effets agressifs sur le corps de l'éthanol.

Initialement, les toxines ont un effet négatif sur les organes du tractus gastro-intestinal. Dans ce cas, le principal fardeau associé à la neutralisation de produits chimiques et de composés impose un foie.

02 Le noeud du problème

Comment soutenir le foie seul sans l'utilisation de médicaments supplémentaires? Il est nécessaire de prendre note des mesures préventives visant à éliminer les maladies existantes du corps.

Pour créer une barrière protectrice pour le foie, vous devez:

  1. 1. Éliminer les débris de nourriture. Vous ne devriez pas manger de croustilles, de collations ni de craquelins, car ils contiennent une variété d’additifs contenant une quantité excessive de sel.
  2. 2. Limitez votre consommation d'alcool.
  3. 3. Buvez une grande quantité de liquide - au moins environ 2 litres d'eau par jour, sans compter le café, le thé, les compotes et les soupes. Cela aide à accélérer le processus d'élimination des toxines du corps.
  4. 4. Révisez et ajustez votre régime alimentaire. Avec le fonctionnement normal du tube digestif, il suffit d'observer les principes de la saine alimentation: limitez-vous à la frite, lourde pour l'œsophage, plats riches en saveurs. Vous devriez manger de la viande maigre, une quantité importante de fruits et de légumes.
  5. 5. Les médicaments, y compris les médicaments antibactériens, les hormones, les stéroïdes, les anti-inflammatoires, ne doivent être utilisés qu'après consultation d'un spécialiste. Cela permet de réduire l'impact négatif des drogues sur le corps.
  6. 6. Prenez des médicaments conçus pour protéger le foie et son support - les hépatoprotecteurs. Mais même l’utilisation de tels fonds n’est possible qu’avec l’autorisation du médecin.

Les antibiotiques sont indispensables dans la lutte contre les maladies infectieuses, mais leur utilisation est associée à de nombreux effets secondaires.

Tous les médicaments de ce groupe pharmacologique n’ont pas d’effet direct sur l’organe malade. Le plus souvent, après la prise d'antibiotiques, il convient de prendre un médicament conçu pour restaurer la microflore intestinale.

Les agents antibactériens sont une force puissante qui affecte à la fois l’infection et les bactéries bénéfiques pour notre corps.

Bien que le foie soit en bonne santé, il est capable de neutraliser les substances toxiques, les médicaments antibactériens.

Mais en cas d'échec du travail de cet organe, le patient développe une hépatite, une fibrose, une cirrhose et un certain nombre d'autres maladies. Dans ce cas, les médicaments ne sont pas affichés en totalité mais continuent d'avoir un effet dévastateur sur les organes et les systèmes humains.

03 Prendre des médicaments antibactériens

Ne pas recourir à l'auto-traitement. Les agents antibactériens ne peuvent être prescrits par un médecin que selon les indications et le diagnostic.

Suivez les recommandations d'un spécialiste. L'acceptation des médicaments antibactériens est réalisée au cours du traitement jusqu'à la disparition des symptômes.

Avec les antibiotiques, on administre des agents normalisant la microflore intestinale.

Si une maladie du foie a déjà été diagnostiquée, il est recommandé d'utiliser des hépatoprotecteurs lors de la mise en œuvre de procédures médicales. Le choix du médicament est basé sur la recommandation du médecin.

La question de la protection du foie dans le traitement du cancer revêt aujourd'hui une importance particulière. Ici et la pathologie n’est pas comique, et les méthodes de thérapie sont dures, ce qui nécessite la nomination d’un traitement correct et raisonnable qui ne nuira pas au corps déjà affaibli.

La pathologie du cancer est une maladie grave et dangereuse. La mortalité de divers types de cette pathologie est assez élevée. Le succès du traitement dépend en grande partie du type de pathologie du cancer, de la présence de métastases, de complications et de maladies concomitantes. Pour les procédures thérapeutiques visant à lutter contre le cancer, un certain nombre de méthodes sont applicables: intervention chirurgicale, radiothérapie et chimiothérapie.

Les médicaments utilisés pour traiter le cancer sont très agressifs pour le foie. Lorsque la chimiothérapie est utilisée, les cellules tumorales meurent, mais ce processus a des effets secondaires et est capable de causer des lésions non seulement au foie, mais aussi aux reins.

04 médicaments prescrits

Grâce à la chimiothérapie, à l'utilisation à long terme d'antibiotiques et à l'abus d'alcool, la protection du foie est assurée par les hépatoprotecteurs. Parmi ces médicaments à noter:

  • Ursosan;
  • Karsil;
  • Essentiale;
  • L'hépabène;
  • Osalmid;
  • Couper le pro;
  • Ursofalk;
  • Liv 52;
  • Heptral;
  • Fandetoks;
  • Ovesol.

En plus des hépatoprotecteurs au cours du traitement, les médicaments agressifs peuvent aider le foie avec des herbes médicinales. Puisque les plantes médicinales ont certaines contre-indications, elles devraient être prescrites par un médecin.

Voici des herbes médicinales ayant des propriétés hépatoprotectrices:

  • fleurs d'immortelle;
  • chardon-Marie;
  • le trèfle;
  • la chicorée;
  • vers de la colline;
  • les racines et les tiges devyasila.

Pour préparer le bouillon, prenez 1 c. sécher la collecte d'herbes et verser un verre d'eau bouillante. La solution doit être brassée pendant 40 minutes. Les racines et les tiges des plantes doivent verser 200 g d'eau et faire bouillir dans un bain-marie. Le bouillon consomme 30 jours.

Top