Catégorie

Articles Populaires

1 La cirrhose
Qu'est ce que c'est en oncologie?
2 La cirrhose
Causes de la formation de kystes dans le foie - symptômes, traitement avec des médicaments et remèdes populaires
3 La cirrhose
Comment le café affecte le foie
Principal // Recettes

Transaminases AlAt et AsAt: qu'est-ce que c'est, taux sanguin normal et augmentation anormale


Sur le blanc des résultats du test sanguin biochimique, il y a des sous-paragraphes de «transaminase» - ALT (AlAt) et AST (AsAt), mais savez-vous de quoi il s'agit, quels sont ces indicateurs normaux et que signifient leurs écarts par rapport au niveau normal?

Considérez les éventuelles anomalies dans le corps qui peuvent être détectées grâce à ces indicateurs de biochimie.

L'essence de la transamination

La réaction de transamination est le processus de transfert d'un groupe amino d'une molécule d'acide aminé à une molécule d'alpha-céto. Pendant la réaction, aucun ammoniac libre n'est formé.

La transamination est un lien entre le métabolisme des glucides et de l'azote. Il se produit avec la participation des enzymes aminotransférases (transaminases).

De telles enzymes sont appelées acides aminés impliqués dans une réaction particulière. La transamination de l'alanine est possible avec la participation de l'alanine aminotransférase (AlAT), transaminates d'acide aspartique avec l'aspartate aminotransférase (AsAT) dans le sang.

Norme ALT et AST chez l'adulte et l'enfant

Le taux d'aminotransférases dans le sang humain est déterminé à l'aide d'études biochimiques. Pour des résultats corrects, l'analyse doit être effectuée le matin à jeun.

Norma AlAt (ALT) et AsAt (AST) en l'absence de processus pathologiques dans le sang des femmes, des hommes et des enfants sont fondamentalement différentes:

  • enfants de moins de 9 ans - AlAT jusqu'à 50 U / l, AsAT jusqu'à 140 U / l;
  • enfants de plus de 9 ans - Alat jusqu'à 50 U / l, Asat jusqu'à 55 U / l.
  • hommes: jusqu'à 45 U / l, AsAT jusqu'à 47 U / l;
  • femmes - AlAT et AsAT à 31 U / l;

Raisons des changements en biochimie

La cytolyse (mort cellulaire) entraîne une augmentation du nombre de catalyseurs de transamination dans le sang. Ceci est possible avec les désordres suivants du corps:

  • maladie cardiaque;
  • intoxication grave;
  • des brûlures;
  • les infections;
  • fonction hépatique anormale;
  • blessures graves;
  • les tumeurs;
  • opérations.

Amélioration de la performance: qu'est-ce que cela signifie pour le diagnostic de cardiopathologie

Les aminotransférases sont des marqueurs de l'infarctus du myocarde. Une augmentation de leur nombre indique la mort d'une partie du muscle cardiaque et la libération de ces enzymes à partir de cellules endommagées.

L'analyse biochimique, à savoir la détermination du niveau d'alanine-aminotransférase, d'aspartate-aminotransférase et de créatine kinase, vous permet de déterminer la gravité de la maladie et le délai entre l'apparition des symptômes et le moment du diagnostic.

Lors d’un infarctus du myocarde dans le corps, les modifications suivantes se produisent, qui se reflètent dans les données de laboratoire:

  1. Après une attaque ischémique, la quantité de créatine kinase augmente immédiatement. Cette enzyme n'est déterminée que si l'analyse est effectuée immédiatement après l'attaque. Les nombres retrouvent rapidement leurs valeurs d'origine.
  2. La prochaine étape est la croissance de AST. L'aspartate transaminase étant la plus active dans le muscle cardiaque, elle est donc le principal marqueur de l'infarctus du myocarde.
  3. ALAT se lève en dernier. Les enzymes de transamination augmentent le deuxième ou le troisième jour à partir du début de la maladie. Les valeurs dépassent la norme plusieurs fois. Dans les cas particulièrement graves, ce chiffre peut être 20 fois plus élevé que les chiffres normaux.

En plus des enzymes ci-dessus, les cellules sujettes à l'ischémie libèrent de la lactate déshydrogénase dans le sang. La définition de cette enzyme peut servir de facteur supplémentaire dans le diagnostic de la lésion et son traitement ultérieur.

Autres maladies dans lesquelles l'augmentation du contenu

Si l'aspartate aminotransférase est considérée comme un marqueur cardiaque, l'alanine-aminotransférase présente la concentration la plus élevée dans les tissus hépatiques. La croissance de ces indicateurs peut indiquer un certain nombre de lésions aux organes internes.

Dans diverses maladies, le rapport d'aminotransférases entre elles change. Le rapport entre l'activité cardiaque et hépatique est appelé «coefficient de Rytis». Dans les pathologies cardiaques, la valeur du coefficient augmente et diminue avec les modifications du foie. Mais en même temps, les deux valeurs sont supérieures à la normale.

Les enzymes, en plus des maladies du système cardiovasculaire, sont élevées dans ces pathologies:

  • Hépatopathies sévères - cancer, hépatites graisseuses, cirrhose.
  • Jaunisse mécanique.
  • Hépatite de diverses origines. Une augmentation de l'alanine-aminotransférase se produit souvent avant l'apparition des symptômes. Dans l'analyse biochimique détermine également l'augmentation de la bilirubine. L'aspartate aminotransférase a augmenté dans une moindre mesure.
  • Cholestase.
  • Pancréatite aiguë. Le niveau d'alanine aminotransférase augmente avec l'apparition du processus inflammatoire dans le pancréas. Dans la pancréatite chronique, on détermine une augmentation uniforme des deux enzymes.
  • Blessures musculaires, brûlures étendues.

Quand la quantité n'est pas élevée mais faible

Les enzymes de transamination réduites sont rares. Mais dans certaines pathologies, l'AST peut descendre en dessous de 15 U / l et l'ALT en dessous de 5 U / l. Ces indicateurs indiquent les violations suivantes:

  • cirrhose grave;
  • nécrose du foie;
  • déficit en pyridoxine, par exemple chez les alcooliques;
  • réduire le nombre d'hépatocytes actifs;
  • l'urémie;
  • chez les patients sous hémodialyse.

Les aminotransférases sont des enzymes cliniquement importantes. Leur élévation dans le sang permet de diagnostiquer les pathologies des organes internes avant même l'apparition de symptômes sévères. Afin d’amener les indicateurs à l’idéal, aucun traitement ou régime spécial n’est requis. Les transaminases retrouvent d'elles-mêmes leur quantité initiale dès que la cause de la mort cellulaire est éliminée.

Pourquoi ALT est-il élevé, qu'est-ce que cela signifie?

L'alanine aminotransférase (ALT) et l'aspartate aminotransférase (AST) sont des enzymes participant activement à l'échange d'acides aminés. Ils peuvent se trouver dans les cellules des reins, du foie, des muscles cardiaques et d'autres organes.

S'ils entrent dans le sang, cela indique la présence de toute perturbation des organes due à la destruction des cellules.

Lorsque les niveaux d'ALAT sont élevés, cela indique le plus souvent le développement d'une maladie spécifique affectant le foie. Déchiffrer le test sanguin peut montrer plus en détail quel organe est endommagé, cela augmentera considérablement le niveau d'ALT ou d'AST.

Qu'est-ce que l'ALAT dans un test sanguin?

Pourquoi les taux d'ALAT sont-ils élevés dans les analyses de sang et qu'est-ce que cela signifie? Alanine aminotransférase (ALT) est une enzyme endogène appartenant aux transferases du groupe, sous-groupe ou transaminases aminotransférase. La détermination de son niveau dans le sang est largement utilisée dans la pratique médicale pour identifier des pathologies du foie et de certains autres organes. Les tests sanguins pour l'ALT sont presque toujours effectués en conjonction avec la détermination du niveau d'AST.

L'évaluation de ces deux paramètres de laboratoire permet au médecin d'assumer la localisation du processus pathologique et de déterminer la gravité probable de la maladie. Pour l'évaluation, le coefficient Ritis est appliqué (rapport AST / ALT), qui est normalement de 1,33. Dans les hépatites virales aiguës, ce coefficient diminue, tandis que dans l'infarctus du myocarde et les dommages alcooliques au foie, il augmente.

Où est l'ALT:

  1. Foie (la plupart);
  2. Les bourgeons;
  3. Les poumons;
  4. Pancréas;
  5. Le muscle;
  6. Coeur

La principale fonction de l'alanine aminotransférase est associée à l'échange d'acides aminés. Cette substance agit comme catalyseur dans le transfert de certaines molécules. En cas de violation du métabolisme énergétique, il se produit une augmentation de la perméabilité des membranes cellulaires, ce qui entraîne la destruction des cellules et la libération de l'enzyme dans le sérum sanguin.

Norma

Les normes selon lesquelles l'alanine aminotransférase doit tenir dans le sang sont les suivantes:

  • enfants de moins de 1 an: 13 - 45 U / l;
  • hommes de moins de 1 à 60 ans: 10 à 40 U / l;
  • femmes 1 - 60 ans: 7 - 35 U / l.

Dans les études analytiques sur cette enzyme, une grande précision est nécessaire et elle est directement liée à la consommation de certains médicaments qui peut fausser le tableau analytique. Par conséquent, avant de vérifier le niveau d'ALAT, vous devez consulter votre médecin qui annulera temporairement le traitement ou tiendra compte des écarts dans les résultats des analyses associées à la pharmacothérapie.

Augmentation du taux d'ALAT dans le sang: causes

En termes simples, l'alanine aminotransférase est une enzyme qui, en plus du foie, où sa concentration est particulièrement élevée, se retrouve dans pratiquement tous les organes parenchymaux, occupant principalement le cytoplasme des cellules tissulaires. Ce n’est pas pour rien que l’ALAT est considérée comme une sorte de marqueur de la pathologie hépatique et comme un signe fiable de lésion de son parenchyme, car l’activité enzymatique dans le plasma sanguin dépend directement du degré d’implication tissulaire de cet organe important dans le processus pathologique.

Compte tenu de la sensibilité élevée de l'ALT, on peut s'attendre à ce que l'alanine aminotransférase soit renforcée dans les cas de la moindre souffrance du parenchyme hépatique.

Ainsi, l’augmentation de l’ALT se produit dans les cas suivants:

  1. L'hépatite. Cette maladie hépatique inflammatoire peut être représentée sous plusieurs formes. En cas d'hépatite chronique ou virale, le taux d'alanine aminotransférase dans le sang est insignifiant.
  2. Rarement, une augmentation de l'ALAT peut être observée dans les cas d'ictère obstructif, cependant, les valeurs élevées de cet indicateur sont extrêmement rares.
  3. Cirrhose Cette maladie est dangereuse car, pendant longtemps, elle peut ne pas avoir de symptômes prononcés. Les patients se fatiguent rapidement, se sentent fatigués.
  4. Cancer du foie Cette tumeur maligne est souvent formée chez les patients atteints d'hépatite. Dans ce cas, l’analyse de l’ALAT est nécessaire à la fois pour le diagnostic de la maladie et pour la prise de décisions concernant la décision opérationnelle.
  5. Stéatose hépatique (stéatose): le niveau d'ALAT augmente légèrement - de 2 à 3 fois. Dans la phase de transition de la maladie dans la stéatohépatite indiqué une augmentation prononcée de l'ALT, des niveaux élevés de bilirubine totale et directe, et les paramètres sanguins d'activité inflammatoire.
  6. Pancréatite La présence de cette maladie indique également le niveau d'ALT. Sa quantité accrue indique une exacerbation de la pancréatite.
  7. Myocardite Il se manifeste par des lésions du muscle cardiaque. Ses principaux symptômes sont l’essoufflement, la fatigue du patient et des taux élevés d’ALAT dans le sang.
  8. Infarctus du myocarde. Cette maladie est une conséquence d'une insuffisance de la circulation sanguine entraînant une nécrose du muscle cardiaque.
  9. Les analyses peuvent montrer une augmentation des taux d'ALAT dans l'alcoolisme et immédiatement après l'ingestion de boissons alcoolisées.

Avec une augmentation du niveau d'ALAT 5 fois, on peut supposer un infarctus du myocarde. S'il atteint 10 à 15 fois, nous pouvons parler de la détérioration de l'état du patient après la crise. La valeur du coefficient de Rytis change également à la hausse.

L'hépatite aiguë provoque une augmentation de 20 à 50 fois le contenu de l'enzyme dans le sang, une dystrophie musculaire et une dermatomyasite - de 8%. À propos de la gangrène, la pancréatite aiguë indique que la limite supérieure de l'indicateur est de 3 à 5 fois.

Les raisons de l'augmentation des ALT ne sont pas associées aux maladies

Pour augmenter le niveau d'ALT dans le sang peut drgua et les causes, par exemple, certains médicaments, comme les oestrogènes, les contraceptifs oraux, holestatiki, des stéroïdes, des sels de fer, l'acide nicotinique, sulfamides, méthyldopa, azithromycine, aminoglycosides, les céphalosporines, fluoroquinolones, clofibrate, clindamycine.

Dans certains cas, des causes physiologiques peuvent entraîner une augmentation du niveau d'alanine aminotransférase:

  1. Augmentation de l'activité physique;
  2. Réception de compléments alimentaires contenant des composants qui affectent les cellules du foie;
  3. La consommation de boissons alcoolisées une semaine avant la date limite du test sanguin pour le dépistage de l'ALAT;
  4. Stress émotionnel pouvant entraîner des défaillances du système nerveux et, par conséquent, des réactions du corps à cet égard;
  5. Mauvaise nutrition - en particulier, utilisation de produits contenant des additifs alimentaires nocifs: plats cuisinés, «fast food», boissons gazeuses sucrées, etc. - dans ce cas, lors de l'ajustement du régime, l'indicateur ALT revient à la normale.

Bien sûr, le niveau de l'enzyme augmente généralement en raison d'autres problèmes de santé, mais c'est pour les raisons énumérées ci-dessus que l'indicateur peut être augmenté, mais seulement légèrement.

Que faire quand l'ALAT est élevée dans le sang?

Si le test sanguin d'ALAT est augmenté, un examen plus complet est nécessaire pour déterminer la cause de ce changement. Et plus vite cela sera fait, meilleur sera le résultat.

Le plus souvent, les hépatoprotecteurs sont prescrits pour réduire l'ALT:

Ces médicaments ont de nombreux effets. Tout d’abord, ils protègent les cellules du foie contre d’autres dommages et restaurent les cellules déjà endommagées, mais pas encore mortes.

Alanine aminotransférase - alanine transaminase, ALT, AlAT

Le test biochimique de détermination de l'alanine aminotransférase (ALT) repose sur la mesure de l'activité de cette enzyme dans le sérum sanguin. L'alanine transaminase est localisée principalement dans les tissus du foie, mais également en petites quantités - dans les reins, le cœur, les muscles et le pancréas. ALT s'appelait autrefois sérum glutamine-transaminase pyruvique.

L'alanine transaminase est un indicateur des dommages causés aux hépatocytes. Normalement, le sérum a un faible niveau de cette enzyme. Cependant, lorsque les cellules du foie sont endommagées, cette enzyme pénètre dans le sang à des concentrations élevées, ce qui entraîne une augmentation de l'activité de l'ALT dans le sérum sanguin. Dans la plupart des cas, une augmentation de l'activité de l'ALT dans le sérum ou le plasma est provoquée par des lésions du foie.

Un test visant à déterminer l'activité de l'ALAT est souvent effectué parallèlement à d'autres tests biochimiques indiquant la présence de lésions du foie, notamment l'aspartate aminotransférase (AST), la phosphatase alcaline, la lactate déshydrogénase (LDH) et la bilirubine. Les deux enzymes ALT et AST sont des tests biochimiques fiables pour le diagnostic de la pathologie du foie.

Pourquoi est-il nécessaire de déterminer l'activité de l'alanan transaminase dans le sérum

L'activité de l'alanine aminotransférase dans le sérum est déterminée pour:

  • détermination des maladies du foie, en particulier de la cirrhose et de l'hépatite causées par une exposition à des toxines, des médicaments ou des virus
  • aide à détecter la présence de dommages au foie
  • déterminer si l'ictère a été causé par une maladie du sang ou du foie
  • surveiller les effets secondaires des médicaments pouvant endommager le foie
Avant de prélever des échantillons de sang pour analyse. Prévenez votre médecin
  • Évitez les efforts physiques avant de déterminer l'activité de l'alanine transaminase sérique.
  • Quels sont les médicaments, herbes et produits naturels que vous donnez à votre animal de compagnie?
  • Si le chien ou le chat est allergique à un médicament.
  • Est-ce qu'il y a une grossesse?
Pour l'étude, le sang est prélevé d'une veine dans un tube spécial avec un activateur de la coagulation ou dans un tube sec. Il est nécessaire que le sang coagule à la température ambiante. Pour accélérer la rétraction du caillot, le sang peut être placé dans un réfrigérateur. Pour la recherche utilisant du sérum sanguin.

Les résultats de l'analyse de l'activité de l'ALT dans le sérum

Le test biochimique pour l'alanine aminotransférase est basé sur la mesure de l'activité de cette enzyme dans le sérum sanguin. Les résultats sont généralement prêts dans les 12 heures.

Normes pour AlAT chez les petits animaux de compagnie

Les valeurs normales de l'alanine aminotransaminase varient selon les auteurs et les laboratoires. Votre laboratoire peut avoir sa propre gamme d'étalons pour cette enzyme.
Dans le sérum sanguin de la plupart des chiens, l'activité de l'alanine aminotransférase est comprise entre 12 et 75 U / l, chez le chat - entre 18 et 79 U / l.

Valeurs élevées d'ALAT dans le sérum sanguin des chats et des chiens

Les taux sériques d'ALT élevés ou le plasma sérique de petits animaux de compagnie peuvent être causés par:

  • Dommages au foie - hépatite, hépatose ou cirrhose
  • Intoxication par les métaux lourds
  • Toxicose avec le tétrachlorure de carbone
  • Désintégration d'une grosse tumeur (nécrose)
  • Les effets de la plupart des médicaments, en particulier les statines, les antibiotiques, les médicaments de chimiothérapie, l’aspirine, les anesthésiques
  • Chez les jeunes animaux, on observe une augmentation modérée de l'activité de la protéine AlAT dans le sérum sanguin pendant la période de croissance rapide.

Qu'est-ce qui influence la correction de ce test biochimique?

  • Recevoir des herbes et des produits naturels, tels que l’échinacée.
  • Exercice, blessures musculaires ou injections intramusculaires.
  • Longue fixation de l'animal.
  • Le stress.
  • Chirurgie massive.
  • Hémolyse
L'interprétation des résultats de l'évaluation de l'activité de l'alanine aminotransférase est souvent utilisée conjointement avec une autre enzyme intracellulaire, l'aminotransférase aspartique. Calculez le coefficient de Ritis en tant que rapport ASC / ALAT. Pour plus d'informations, voir l'article sur l'aspartate aminotransférase.

En cardiologie, l'étude de l'activité de l'alanine amnotransférase est également importante. Dans de nombreuses conditions pathologiques du système cardiovasculaire, le foie est impliqué dans le processus pathologique. Dans de tels cas, on parle de syndrome cardiohépatique. Il existe des situations inverses où, dans le contexte de la pathologie hépatique, se développe un dysfonctionnement du système cardiovasculaire (syndrome hépatocardique).

Bon à savoir

© VetConsult +, 2016. Tous droits réservés. L'utilisation de tout matériel publié sur le site est autorisée à condition que le lien vers la ressource soit créé. Lors de la copie ou de l’utilisation partielle de documents à partir des pages du site, il est nécessaire de placer un lien direct vers les moteurs de recherche situés dans le sous-titre ou dans le premier paragraphe de l’article.

Transaminases hépatiques et leur niveau d'activité

Un dysfonctionnement hépatique peut passer inaperçu pendant longtemps. Les symptômes de la maladie apparaissent souvent à un stade avancé, ce qui rend le traitement plus difficile et réduit délibérément son efficacité. La détermination de l'activité des transaminases hépatiques est l'un des tests de laboratoire les plus précis effectués pour évaluer l'état du foie.

Quelle est la transaminase

Les transaminases ou transferases sont des enzymes-catalyseurs pour les réactions chimiques du métabolisme de l'azote, dont la tâche principale est le transport des groupes amino pour la formation de nouveaux acides aminés. Les processus biochimiques nécessitant leur participation sont principalement réalisés dans le foie.

Le mouvement de transit des transaminases dans le sang n’affecte normalement pas le résultat du test; en termes quantitatifs, leur concentration est respectivement de 31 et 37 U / l pour les femmes et des hommes et de 31 et 47 U / l pour les femmes et les hommes pour les hommes et les hommes.

Transferases hépatiques déterminées lors des tests de laboratoire standard:

  • l'alanine aminotransférase ou l'alanine transaminase (ALT);
  • l'aspartate aminotransférase, ou l'aspartique transaminase (AST).

Le niveau d'enzymes dans un foie en bonne santé est influencé par des caractéristiques telles que l'âge (valeur accrue chez le nouveau-né), le sexe (le taux de transaminases dans le sang des femmes est inférieur à celui des hommes), le surpoids (il y a une légère augmentation des transaminases).

Causes des fluctuations des indicateurs d'AST, ALT

Les transaminases dans le sang d'une personne en bonne santé ne montrent pas d'activité; une forte augmentation de leur niveau est un signal d'alarme. Il faut savoir que la croissance des indicateurs n'est pas toujours déclenchée par une maladie du foie. AST est utilisé comme marqueur des dommages au muscle cardiaque lors d'un infarctus du myocarde; la concentration augmente avec une attaque sévère d'angine.

Les transaminases sont élevées dans les lésions du squelette, les brûlures, la présence d’une inflammation aiguë du pancréas ou de la vésicule biliaire, la sepsie et les états de choc.

Par conséquent, la détermination de l'activité enzymatique des transaminases ne peut être attribuée à des tests spécifiques. Mais dans le même temps, AST et ALT sont des indicateurs fiables et sensibles des dommages au foie en présence de symptômes cliniques ou de l’anamnèse de la maladie.

Une augmentation de l'activité des transaminases hépatiques applicable à la pathologie hépatique est observée dans les cas suivants:

La nécrose est un processus irréversible au cours duquel la cellule cesse d'exister en tant qu'unité structurelle et fonctionnelle de tissu. L'intégrité de la membrane cellulaire est violée et les composants cellulaires sortent, ce qui entraîne une augmentation de la concentration de substances intracellulaires biologiquement actives dans le sang.

La nécrose massive des hépatocytes provoque une augmentation rapide et répétée des transaminases hépatiques. Pour la même raison, une cirrhose significative du foie ne s'accompagne pas d'une hyperactivité enzymatique: il existe trop peu d'hépatocytes en activité pour que leur destruction conduise à une augmentation de l'AST et de l'ALT.

Les indicateurs de transaminases correspondent à la norme, bien que le processus en soit déjà au stade de la décompensation. L’ALT est considéré comme un indicateur plus sensible des maladies du foie. Par conséquent, avec les symptômes correspondants, faites tout d’abord attention à son niveau.

Des modifications nécrotiques du tissu hépatique sont observées dans les hépatites aiguës et chroniques d'étiologies diverses: virale, toxique (en particulier alcoolique et médicamenteuse), hypoxie aiguë résultant d'une forte chute de la pression artérielle lors d'un choc.

La libération d'enzymes dépend directement du nombre de cellules affectées; par conséquent, la sévérité du processus avant la réalisation d'études spécifiques est évaluée par le niveau quantitatif de transaminases AST et ALT et une augmentation par rapport à la norme.

Cependant, pour déterminer d'autres tactiques, un examen supplémentaire est nécessaire, ainsi qu'une analyse biochimique du sang au fil du temps.

2. Cholestase (stagnation de la bile).

Bien que la sortie de la bile puisse être violée pour diverses raisons, sa stagnation à long terme dans des conditions de préservation de la sécrétion d'hépatocytes conduit à un étirement excessif, à un métabolisme perturbé et à la fin de la chaîne pathologique - à une nécrose.

3. Changements dystrophiques.

La dystrophie est une violation du métabolisme des tissus. Il accompagne en quelque sorte l'inflammation. en tant que variété, le remplacement du tissu conjonctif des zones nécrotiques peut être envisagé, ce qui constitue la base pathogénétique de la cirrhose du foie.

Parmi les raisons de l'augmentation des transaminases est indiquée la dégénérescence graisseuse du foie (hépatite grasse alcoolique).

Les maladies génétiques, telles que la maladie de Wilson-Konovalov (dégénérescence hépatolenticulaire), caractérisée par une accumulation excessive de cuivre, sont également importantes.

Les tumeurs du foie, tant bénignes que malignes, en cours de croissance détruisent les tissus environnants, ce qui provoque une inflammation. Cela se traduit par une augmentation persistante des transaminases hépatiques.

Les métastases ont le même effet: les cellules tumorales introduites par le sang ou le liquide lymphatique forment des foyers tumoraux secondaires dans le tissu hépatique.

5. Invasions parasitaires.

Les helminthes qui parasitent le système hépatobiliaire (Giardia, ascaris, opistorchis, échinocoque) provoquent une inflammation et une obstruction (chevauchement) des voies biliaires, ainsi qu'une infection secondaire, accompagnée d'une augmentation des transaminases.

6. effet médicinal.

Aujourd'hui, la science dispose de données provenant de nombreuses études qui ont prouvé que les médicaments entraînent une augmentation des transaminases. Ceux-ci comprennent:

  • agents antibactériens (tétracycline, érythromycine, gentamicine, ampicilline);
  • stéroïdes anabolisants (décanabol, euboline);
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (acide acétylsalicylique, indométhacine, paracétamol);
  • inhibiteurs de la monoamine oxydase (sélégiline, imipramine);
  • la testostérone, la progestérone, les contraceptifs oraux;
  • les sulfamides (Biseptol, Berlotcide);
  • barbituriques (sécobarbital, reposal);
  • cytostatiques, immunosuppresseurs (azathioprine, cyclosporine);
  • préparations contenant du cuivre, du fer.

L'élévation de la transaminase ne dépend pas de la forme du médicament; Les comprimés, ainsi que les perfusions intraveineuses, peuvent affecter négativement le foie ou provoquer une fausse activité de l'AST et de l'ALT, en raison de la spécificité de leur dosage dans le sérum sanguin.

Les symptômes

Malgré la diversité des causes, les maladies du foie présentent un certain nombre de symptômes similaires, accompagnés d’une augmentation des transaminases hépatiques:

  • faiblesse, léthargie, apparaissant soudainement ou persistant longtemps;
  • nausées, vomissements, qu’il y ait ou non un lien avec la consommation de nourriture;
  • perte d'appétit ou son absence complète, aversion pour certains types d'aliments;
  • douleur abdominale, en particulier lorsqu'elle est localisée dans l'hypochondre droit, épigastrique;
  • une augmentation de l'abdomen, l'émergence d'un vaste réseau de veines saphènes;
  • coloration ictérique de la peau, sclérotique des yeux, muqueuses visibles de tout degré d'intensité;
  • démangeaisons obsessionnelles douloureuses, pire la nuit;
  • décoloration des sécrétions: urine foncée, fèces acholiques (blanchies);
  • saignements des muqueuses, nasale, saignements gastro-intestinaux.

La valeur de l'étude de l'activité enzymatique explique les symptômes cliniques proactifs de l'augmentation des transaminases AST et ALT dans l'hépatite virale A - déjà au cours de la période préicterique, 10 à 14 jours avant le début du syndrome d'ictère.

Dans l'hépatite B, l'alanine transaminase prédominante est élevée, une hyperfermentémie survient plusieurs semaines avant que les signes de la maladie n'apparaissent.

La valeur dans le diagnostic

Déterminer les caractéristiques de la pathologie du foie en fonction du niveau d'hyperfermentémie à l'aide d'une échelle spéciale. Le degré d'élévation des transaminases hépatiques est divisé en:

  1. Modéré (jusqu'à 1 à 1,5 fois ou 1 à 1,5 fois).
  2. Moyen (de 6 à 10 normes ou 6 à 10 fois).
  3. Élevé (plus de 10 à 20 normes ou plus de 10 fois).

Le pic d'activité de la transaminase dans l'hépatite virale aiguë est observé au cours de la deuxième ou troisième semaine de la maladie, après quoi il diminue jusqu'à la valeur normale de l'ALAT et de l'AST en 30 à 35 jours.

En cas d'évolution chronique sans exacerbation, l'hyperfermentémie ne se caractérise pas par de fortes fluctuations et reste dans une augmentation modérée ou légère. Dans la phase latente (asymptomatique) de la cirrhose, les transaminases se situent le plus souvent dans la plage normale.

Il est important de faire attention aux transaminases hépatiques accrues, seules ou en combinaison avec d’autres indicateurs du spectre biochimique: bilirubine, gamma-glutamyltranspeptidase, phosphatase alcaline, car la combinaison d’indicateurs de croissance indique une pathologie spécifique ou réduit l’éventail des causes probables.

Ainsi, des transaminases élevées sont détectées chez les porteurs de l'hépatite B malgré l'absence de symptômes.

Jaunisse hépatique (mécanique), une insuffisance hépatique aiguë peut être accompagnée d'une augmentation du taux de bilirubine avec des concentrations simultanées normales ou faibles d'AST et d'ALAT. Ce phénomène s'appelle la dissociation bilirubine-aminotransférase.

L’augmentation des transaminases chez les enfants est souvent causée par une infection par le virus de l’hépatite, une lésion du foie induite par un médicament. Une pathologie dangereuse qui survient dans l'enfance est le syndrome de Ray. En raison de l'utilisation de l'acide acétylsalicylique (aspirine), une encéphalopathie hépatique aiguë, une maladie constituant un danger de mort, se développe.

Pour le diagnostic approfondi, on utilise le coefficient de Rytis, qui est un rapport transaminases AST et ALT. Normalement égal à 1,33. Si le coefficient de Ritis est inférieur à 1, il est considéré comme un signe de lésion infectieuse-inflammatoire du foie.

L'hépatite virale aiguë, par exemple, est comprise entre 0,55 et 0,83. Si vous atteignez un niveau égal ou supérieur à 2, vous soupçonnez une hépatite alcoolique ou une nécrose du muscle cardiaque.

Valeur en thérapie

L'augmentation des taux de transaminases dans le sang est dans la plupart des cas un signe défavorable, preuve de la destruction des cellules hépatiques.

L'hyperfermentémie peut être à nouveau détectée quelque temps après la normalisation des indicateurs. En règle générale, cela indique le début d'une nouvelle ou récurrence du processus pathologique existant et la nécrose renouvelée des hépatocytes.

Comment abaisser la transaminase? Le niveau d'AST et d'ALT n'est que le reflet de la présence de la maladie; par conséquent, un retour à la normale ne peut être obtenu qu'avec un diagnostic et un traitement adéquats de la pathologie détectée. Des taux d'enzymes élevés et extrêmement élevés nécessitent une hospitalisation et un examen supplémentaire immédiat.

Il comprend des tests sanguins cliniques généraux, un test sanguin biochimique complet avec détermination des électrolytes, du glucose, ainsi que des méthodes instrumentales - électrocardiographie, ultrasons et / ou tomodensitométrie des organes abdominaux.

Si nécessaire, effectuez un test ELISA (dosage immuno-enzymatique) pour rechercher des anticorps anti-virus de l'hépatite ou une PCR (réaction en chaîne de la polymérase) pour déterminer l'ADN ou l'ARN des virus.

Compte tenu de leur coût élevé, il n’est pas économiquement possible de les réaliser sans une justification clinique appropriée ou des données historiques fiables.

Le test des transaminases étant sensible aux modifications hépatiques, il peut être utilisé pour évaluer l’efficacité du traitement en association avec d’autres méthodes de laboratoire et instrumentales.

Qu'est-ce que l'ALAT et l'ASAT dans le test sanguin? Décryptage

L'alanine aminotransférase et l'aspartate aminotransférase sont des enzymes endogènes et sont des marqueurs importants lors de la réalisation d'un test sanguin biochimique.

Bien qu'une augmentation du taux d'ALAT n'indique pas sans équivoque la survenue de problèmes de santé, ces deux enzymes ne sont tout simplement pas présentes dans le sang en grandes quantités.

Oui, les taux d'ALAT et d'AST peuvent augmenter avec des anomalies du foie (par exemple, avec une cirrhose ou une hépatite), mais les autres marqueurs doivent être analysés avec soin. À propos, le niveau d'ALAT peut être augmenté si un diagnostic d'infarctus du myocarde est diagnostiqué.

ALAT et ASAT. C'est quoi

Ces enzymes sont présentes dans les tissus de nombreux organes. Normalement, les aminotransférases sont pratiquement indétectables dans le sang. L'activité minimale des enzymes est causée par des processus de régénération naturels dans le corps. Des niveaux accrus d'AlAT et d'AsAT sont des marqueurs très sensibles des dommages causés aux tissus dans lesquels ils sont contenus.

La méthode de détermination des aminotransférases dans l'analyse biochimique du sang a trouvé une large application dans la pratique clinique en raison de sa sensibilité et de sa spécificité élevées.

AsAT et Alat. Norma

Normalement, l’aspartate aminotransférase ne dépasse pas 31 U / l chez les femmes et 37 U / l chez les hommes. Chez les nouveau-nés, le taux ne doit pas dépasser 70 U / l.

La TAI chez les femmes ne dépasse normalement pas 35 U / l et chez les hommes - 40 U / l.

En outre, les résultats de l'analyse peuvent être présentés en moles / heure * l (de 0,1 à 0,68 pour AlAT et de 0,1 à 0,45 pour AST).

Qu'est-ce qui peut affecter les taux de transaminases?

Une distorsion des résultats d'analyse peut entraîner:

  • utilisation de certains médicaments:
    • acide nicotinique
    • immunosuppresseurs,
    • cholérétique
    • contraceptifs hormonaux, etc.),
  • l'obésité
  • la grossesse
  • hypodynamie ou exercice excessif.

Comment se déroule l'étude?

Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine. Les résultats de l'étude urgente fournissent dans les 1-2 heures. Avec diagnostic standard - dans les 24 heures.

Pour obtenir les résultats les plus fiables, vous devez:

  • exclure les médicaments une semaine avant le test (si cela n’est pas possible, vous devez informer le médecin des médicaments pris);
  • donner du sang exclusivement sur un estomac vide;
  • Un jour avant l'activité physique, le tabagisme, l'alcool, les aliments gras et frits sont exclus - pendant deux jours.

Que peut en dire l'analyse sur ALat et AsAT

L'activité tissulaire sélective est caractéristique de l'alanine aminotransférase et de l'aspartate aminotransférase. Si nous considérons par ordre décroissant le contenu de ces enzymes dans les organes et les tissus, la liste se présentera comme suit:

  • alanine aminotransférase: foie, rein, myocarde, muscle;
  • aspartate aminotransférase: myocarde, foie, muscle, cerveau, reins.

En d’autres termes, étant donné la localisation tissulaire des enzymes, AsAT peut être considéré comme le marqueur le plus spécifique des dommages du myocarde et de l’AlAT - le foie.

La comparaison de l'activité des enzymes nous permet d'estimer la profondeur des dommages causés aux structures cellulaires. Cela s'explique par le fait qu'AlAT est localisé dans le cytoplasme et AST dans les mitochondries et partiellement dans le cytoplasme.

Le rapport: aspartate aminotransférase / alanine aminotransférase est appelé coefficient de Rytis. Pour les personnes en bonne santé, le coefficient est compris entre 0,91 et 1,75 et n'a aucune valeur diagnostique. Le calcul du ratio doit être effectué en cas d'écart par rapport à la norme dans l'analyse biochimique.

Par exemple, pour une maladie du foie, le marqueur sensible est l'alanine aminotransférase. Avec l'hépatite, son activité peut être multipliée par plus de 10, cependant, une augmentation marquée d'AsAT chez ces patients indiquera une nécrose hépatique grave.

Si le niveau d'aspartate aminotransférase est beaucoup plus élevé que celui de l'ALAT, cela peut indiquer la présence de modifications fibrotiques marquées dans le foie chez les personnes atteintes d'hépatite chronique. En outre, de tels changements sont observés dans l'alcoolisme chronique et l'hépatite d'origine médicamenteuse.

À cet égard, le coefficient de Ritis revêt une importance clinique significative. Dans l'hépatite d'étiologie virale, on observe une diminution du coefficient inférieur à 1 (plus l'indice est bas, plus le pronostic de la maladie est sombre). Les indicateurs d’un à deux sont caractéristiques des maladies hépatiques chroniques accompagnées de changements dystrophiques. On peut observer une augmentation de la valeur du coefficient supérieur à 2 avec la nécrose des cellules du foie. En règle générale, cela est caractéristique de la cirrhose alcoolique.

En cas d'infarctus du myocarde, l'indicateur est égal à 2 ou plus.

L'aspartate aminotransférase est élevée, qu'est-ce que cela signifie?

Dans les cas d'infarctus aigu du myocarde, le taux d'AcAT peut être multiplié par 20 par rapport aux valeurs normales. Il convient également de noter que des changements dans les analyses biochimiques sont notés avant même l'apparition des signes classiques d'infarctus sur l'ECG.

En cas d'insuffisance coronaire aiguë, une augmentation de l'aspartate aminotransférase est diagnostiquée pendant le jour, puis la valeur de l'enzyme commence à diminuer et, au bout de quelques jours, elle atteint des valeurs normales.

Le niveau d'AST augmente également avec les accidents vasculaires cérébraux graves, les arythmies cardiaques prononcées, accompagnés d'attaques de tachyarythmie, de cardite rhumatismale aiguë, de thrombose pulmonaire, chez les patients après une angiocardiographie ou une opération cardiaque

Causes "extra-cardiaques" d'une augmentation de l'aspartate aminotransférase, le plus souvent de maladies du foie de différentes étiologies. Ceux-ci peuvent être:

  • hépatite:
    • alcoolique
    • viral,
    • genèse toxique,
  • la cirrhose,
  • tumeurs malignes (à la fois avec une localisation primaire dans le foie et métastatique au système hépatobiliaire),
  • stase biliaire (cholestase associée à une obstruction des voies biliaires),
  • inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite) et des voies biliaires (cholangite).

En outre, la pancréatite aiguë et chronique, ainsi que les processus purulents (abcès et cellulite) dans le tissu rétropéritonéal peuvent servir de causes à l'aspartate aminotransférase.

Une augmentation modérée des enzymes se produit avec un effort physique accru. Dans les cas de blessures graves, on observe un syndrome de collision (on observe la destruction des muscles squelettiques), les niveaux d’AlAT et d’AST peuvent augmenter plusieurs fois.

Les causes rares des taux de transaminases sont les dystrophies musculaires héréditaires, l'hémolyse, les vascularites et les affections systémiques du tissu conjonctif, accompagnées de modifications diffuses du foie et / ou de lésions du myocarde.

Alanine aminotransférase est ce que cela signifie

L’ALAT est un marqueur spécifique et sensible des maladies du système hépatobiliaire. Par conséquent, son augmentation est le plus souvent observée lorsque:

  • hépatite aiguë (plus l'ALAT est élevé, plus la destruction des cellules est prononcée et plus l'association de l'asAT est élevée, plus la nécrose est grave);
  • jaunisse obstructive (obstruction des voies biliaires dans la maladie des calculs biliaires, la giardiase et l'obstruction par des métastases ou une tumeur);
  • dystrophie graisseuse.

La pancréatite aiguë, les brûlures étendues, les chocs (traumatiques, hypovolémiques, cardiogènes), la dystrophie musculaire, les hémopathies graves, les infections virales, les erreurs de nutrition persistantes (abus d'aliments frits, gras et épicés), les surcharges physiques et émotionnelles sont d'autres causes des modifications des analyses..

Augmentation de la transaminase chez les femmes

Une augmentation marquée des transaminases au troisième trimestre est un signe de mauvais pronostic et indique le développement d'une prééclampsie sévère.

Des taux élevés d'alanine aminotransférase et d'aspartate aminotransférase, associés à une forte augmentation de l'acide urique, de la créatinine et de la phosphatase alcaline, peuvent être observés avec l'éclampsie, accompagnée d'une détérioration de l'appareil de filtration des reins.

Les raisons spécifiques de l'augmentation d'ALAT et d'ASAT

Dans une catégorie distincte incluent les invasions parasites. Dans ce cas, une augmentation marquée de l'ALAT et de l'AsAT sera associée à l'éosinophilie dans le test sanguin général.

L'échinocoque peut affecter le cœur, le foie et les voies biliaires, les reins, le cerveau et la moelle épinière, les poumons. Les principales manifestations de la maladie dépendront de la localisation du parasite. Les manifestations non spécifiques de l'échinococcose sont des réactions allergiques d'étiologie inconnue et une grave éosinophilie.

En règle générale, les invasions amibiennes se présentent sous la forme d'une dysenterie amibienne, mais des manifestations extra-intestinales sont également présentes: dégénérescence graisseuse du foie, abcès du foie, métastases amibiennes du cerveau, péricarde, etc. L'apparition de la maladie se manifeste par des douleurs abdominales, une diarrhée avec du sang et du mucus et, en présence d'une lésion dans le foie, des taux élevés de phosphatase alcaline, d'AlAT et d'AST.

Dans la giardiase, on observe une augmentation marquée des transaminases lors de l’obstruction de Giardia des voies biliaires.

Que faire si les transaminases sont élevées

Ceci est le reflet des processus pathologiques se produisant dans le corps. Pour déterminer le traitement approprié, il est nécessaire de procéder à un examen complet et d'identifier la cause du changement dans les analyses.

La sélection des médicaments et le traitement cartographique doivent être effectués par un spécialiste qualifié.

Test sanguin pour la transaminase

La transaminase est le nom commun pour les enzymes présentes dans les cellules de différents organes. Lorsque les tissus sont détruits ou endommagés, que des lésions ou des pathologies se produisent, les enzymes quittent les cellules et leur taux sanguin augmente.

Le contenu de la transaminase dans le sang est important dans le diagnostic, car il s'agit d'un symptôme de certaines maladies. Dans la pratique du diagnostic, une attention particulière est accordée à deux types d’enzymes - AST et ALT. Leur contenu dans le sang sert de marqueur des dommages au foie, au coeur, au pancréas (les cas les plus fréquents sont l'hépatite, l'infarctus du myocarde, la pancréatite). Leurs valeurs absolues et le rapport entre les niveaux d'AST et d'ALT permettent de déterminer l'organe affecté, de suivre la dynamique du processus pathologique et d'établir l'étendue de la lésion.

La teneur en transaminases déterminée lors d'études biochimiques. Sang pour analyse prélevé dans une veine. À la veille de la procédure, il est déconseillé de manger des aliments gras, de prendre de l’alcool, de faire un travail physique pénible et de cesser de prendre certains médicaments une ou deux semaines avant de consulter un médecin.

Le nom complet de l'enzyme est l'alanine aminotransférase. D'après le nom, il est clair que cette protéine est impliquée dans le transfert de l'acide aminé alanine. Principalement trouvé dans le foie, ainsi que dans les cellules du cœur, du pancréas, des reins, des muscles.

Taux sanguin

Pour les femmes et les hommes, les valeurs admissibles sont différentes:

  • pour les femmes, le taux ne dépasse pas 32 unités / litre;
  • pour les hommes - moins de 40 unités / litre.

Pour les enfants d'âges différents, les normes diffèrent:

  • dans les cinq premiers jours de la vie - jusqu'à 49 unités / litre;
  • jusqu'à six mois - 56;
  • de six mois à un an - 54 ans;
  • de un à trois - 33;
  • de trois à six ans - 29 ans;
  • de six à douze - pas plus haut que 39.

Raisons pour élever

Un taux élevé d'ALAT est caractéristique de telles pathologies:

  • cirrhose du foie;
  • hépatite aiguë (virale, alcoolique);
  • pancréatite aiguë;
  • tumeur maligne du foie ou métastases;
  • jaunisse obstructive;
  • désintégration de la tumeur;
  • crise cardiaque étendue;
  • maladie cardiaque dans laquelle il y a destruction des cellules du muscle cardiaque (insuffisance cardiaque, myocardite);
  • des brûlures;
  • lésions musculaires traumatiques étendues.

Une légère augmentation est observée dans les cas suivants:

  • après une chirurgie cardiaque;
  • avec une crise cardiaque simple;
  • hépatite chronique;
  • hépatose graisseuse;
  • la mononucléose.

Outre les causes pathologiques de l'augmentation des taux d'ALAT, il existe des causes physiologiques. Ceux-ci comprennent:

  • grand effort physique;
  • prise de certains médicaments (antibiotiques, valériane, échinacée, anti-inflammatoires non stéroïdiens, contraceptifs);
  • prendre des compléments alimentaires qui affectent négativement les cellules du foie;
  • une légère augmentation peut être observée chez les femmes enceintes au cours du premier trimestre (cette condition est considérée comme normale);
  • mauvaise alimentation (présence dans le régime de fast-food, sodas, repas de produits semi-finis).

L'indicateur dans le diagnostic de la maladie du foie revêt une importance particulière. Des taux élevés d'ALAT sont un signe spécifique de pathologie hépatique. Déjà 1 à 4 semaines avant l'apparition des symptômes dans le sang, révélaient une teneur élevée en cette enzyme. En cas de maladie hépatique aiguë, il dépasse la norme de plus de cinq fois. Si un taux élevé persiste pendant une longue période ou au cours des stades avancés de la maladie, cela indique une destruction massive du tissu hépatique.

L'analyse sur ALT est montrée:

  • dans le diagnostic des pathologies du foie, des voies biliaires, du pancréas;
  • contrôler le traitement de l'hépatite virale;
  • dans le diagnostic différentiel de la jaunisse hépatique et hémolytique;
  • dans l'insuffisance cardiaque et d'autres maladies cardiaques;
  • dans les pathologies des muscles squelettiques;
  • lors de l'examen d'un donneur de sang.

L'analyse est prescrite aux personnes présentant les symptômes suivants:

  • faiblesse constante;
  • fatigue rapide;
  • manque d'appétit;
  • urines foncées et selles claires;
  • jaunissement de la peau et du blanc des yeux;
  • des ballonnements;
  • nausée, vomissement;
  • douleur abdominale.

L'analyse pour ALT peut être attribuée aux personnes à risque:

  • eu un contact avec un patient atteint d'hépatite;
  • souffrant de diabète;
  • avoir un excès de poids;
  • souffrant de dépendance à l'alcool;
  • prendre des médicaments ayant des effets toxiques;
  • les personnes ayant une tendance héréditaire à la maladie du foie.

L'AST, ou aspartate aminotransférase, intervient dans le transfert de l'aspartate d'acide aminé. Contient principalement dans le coeur, le foie, les reins, les muscles.

Norma

Le contenu d'AST dans le sang devrait être:

  • pour les femmes - de 20 à 40 unités / litre;
  • pour les hommes, de 15 à 31 unités / litre;
  • pour les nouveau-nés (5 jours) - jusqu'à 140 unités / litre;
  • chez les enfants de moins de neuf ans - pas plus de 55 ans.

Raisons pour élever

On observe une augmentation de l'activité AST dans le sang dans les cas suivants:

  • avec hépatite d’origine différente;
  • infarctus du myocarde;
  • myocardite;
  • inflammation du muscle cardiaque lors du rhumatisme articulaire aigu;
  • cancer du foie et tumeurs secondaires dans le foie;
  • cirrhose et nécrose du foie;
  • l'alcoolisme;
  • maladies musculaires auto-immunes;
  • pancréatite (aiguë et chronique);
  • la maladie de calculs biliaires et d'autres pathologies dans lesquelles la sortie de la bile est altérée;
  • la cholestase;
  • la mononucléose;
  • l'hépatose;
  • des brûlures;
  • coup de chaleur;
  • intoxication par les champignons;
  • blessures.

En cas d'infarctus du myocarde, l'AST dans le sang augmente 5 fois et reste à un niveau élevé pendant cinq jours, tandis que l'ALT augmente légèrement. Si le déclin ne se produit pas au bout de cinq jours, on peut parler d'un mauvais pronostic, et si le niveau augmente, il est probable que la zone de nécrose du tissu myocardique se soit étendue.

La teneur en AST est également augmentée en cas de nécrose du tissu hépatique. Plus sa valeur est élevée, plus la défaite est difficile.

En quoi une maladie du foie diffère-t-elle d'une crise cardiaque?

Pour déterminer par l'analyse du sang dans lequel se produit la destruction d'un organe - myocarde ou foie - tissu, il est nécessaire de déterminer le rapport AST / ALT, dont la norme est de 1,3. Si la valeur dépasse 1,3, il s'agit d'une crise cardiaque, si elle est inférieure à la normale, il s'agit d'une pathologie hépatique.

Conclusion

La détermination du niveau de transaminase dans le sang revêt une grande importance pour le diagnostic de certaines maladies. Le maintien de l'ALAT est particulièrement important pour l'identification de pathologies hépatiques d'origine différente. Un changement à la hausse d'un indicateur tel que l'AST est un signe diagnostique important des dommages aux cellules du myocarde lors d'une crise cardiaque.

Transaminases hépatiques ALT et AST - que signifie augmenter? Tableau des normes

Un certain nombre de tests de laboratoire sont utilisés pour diagnostiquer une maladie du foie. L'un d'eux est un test sanguin biochimique. Pour évaluer l'état du corps, autoriser des paramètres biochimiques tels que les transaminases. Leur activité accrue suggère le développement d'un processus pathologique dans le foie.

Transaminases hépatiques

Les aminotransférases (nouveau nom des transaminases) sont des enzymes spéciales qui accompagnent et accélèrent la réaction d'échange métabolique, en déplaçant le groupe amino à l'intérieur de la cellule, des acides aminés aux acides cétoniques. Cette réaction a lieu sans libération d'ammoniac libre. Le processus de catalyse le plus actif se produit dans le foie.

Intéressant! Le processus de transfert de groupes amino s'appelle la transamination. Cette réaction biochimique est nécessaire à la formation de nouveaux acides aminés, de glucose et d'urée dans le corps, ainsi qu'au métabolisme des protéines et des glucides.

Le niveau d'enzymes dans le sang peut varier légèrement. Cela dépend de l'âge et du sexe, ainsi que des caractéristiques individuelles du corps humain.

Les enzymes suivantes sont importantes pour le diagnostic de la maladie du foie:

  1. ALT ou ALAT (alanine aminotransférase). Effectue un marqueur de modifications hépatiques négatives. Dans une quantité élevée et atypique dans le sang, cette enzyme vous permet de déterminer la présence d'une pathologie dès 2-3 semaines à partir du début de son développement. Il peut y avoir un excès de cinq fois de la norme. Niveau accru tout au long du processus négatif. La réduction de l'ALAT indique à la fois l'atténuation de la maladie et la destruction rapide et étendue du tissu hépatique.
  2. AST ou AsAt (aspartate aminotransférase ou transaminase aspartique). Accompagnement de la maladie cardiaque et de la maladie du foie. Un AST élevé dans le sang, avec une légère augmentation de l'ALAT, indique la présence de lésions du muscle cardiaque et le développement d'un infarctus du myocarde. Une augmentation uniforme de l'AST et de l'ALT est déterminée lorsque les tissus du foie subissent des modifications destructives ou une nécrose.

Les transaminases étant synthétisées à l'intérieur des cellules, leur contenu normal dans le corps est plutôt insignifiant. Certaines maladies entraînent une cytose (destruction des cellules protéiques) et des transaminases pénètrent dans le sang en quantités beaucoup plus élevées que la norme.

Causes des fluctuations de la transaminase

Si le niveau d'ALT et d'AST est augmenté, qu'est-ce que cela signifie? Si ces marqueurs dépassent la norme dans le sang, cela signifie qu'un processus négatif se développe dans le foie ou dans le muscle cardiaque. Des taux élevés d'ALAT et d'AST indiquent le développement possible des pathologies suivantes:

1. Modifications de la structure et nécrotisation du tissu hépatique pouvant être causées par des maladies telles que:

2. Invasions parasites. En cours d'activité vitale, les parasites sécrètent des substances toxiques qui détruisent les tissus du foie.

3. Blessures mécaniques. Les ecchymoses ou les plaies pénétrantes conduisent à des abcès et à une nécrose des tissus.

4. Effets de la drogue. Certains médicaments, tels que les AINS et les AINS, les antibiotiques, la testostérone, les stéroïdes anabolisants et les barbituriques, détruisent l'intégrité cellulaire structurelle et la mort du tissu hépatique.

Si l'augmentation de l'aspartate de transamidinase et de l'alanine est augmentée, les raisons peuvent ne pas être directement liées au foie. Une élévation périodique des marqueurs est diagnostiquée dans les cas de pancréatite aiguë, de dystrophie musculaire, de brûlures, de lésions étendues du muscle squelettique, ainsi que pendant la dégradation des érythrocytes ou l'hémochromatose.

Certains états se caractérisent par une faible valeur de marqueurs enzymatiques, ce qui est rarement observé.

La diminution du niveau d'AST et d'ALT (15 U / l et 5 U / l, respectivement) est déterminée dans ces conditions:

  • Cirrhose, sous forme extrêmement sévère.
  • Insuffisance rénale.
  • Carence en vitamine B6 (pyridoxine).
  • Après plusieurs séances d'hémodialyse.
  • Pendant la grossesse.

Faites attention! La haute sensibilité de ces indicateurs permet de déterminer la présence d'anomalies hépatiques, même en l'absence de manifestations cliniques et de symptômes caractéristiques.

Diagnostics

L'analyse biochimique des transaminases AlAt et AsAt est réalisée en prenant un échantillon de sang d'une veine. L'analyse est effectuée à jeun. Les écarts des indicateurs par rapport aux indicateurs normaux revêtent une importance cruciale dans les diagnostics. Si les enzymes sont élevées, le processus pathologique dans le foie est confirmé et un diagnostic plus approfondi est réalisé.

Taux d'enzyme

Pour les marqueurs enzymatiques, il existe un certain taux dans le sang. Le tableau des normes pour une personne en bonne santé facilite le diagnostic de la maladie du foie.

Top